AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bienvenue

Forum contemporain fantastique, mini 16 ans

Liens utiles

Discord du Forum

Il vous sera communiqué par mp après validation de votre fiche

Bon à savoir

- On manque de Lycan ! Peut être l'occasion de se découvrir un côté velu ? ;)

- Pour le moment nous n'acceptons plus de vampires

Ils ont marqué MA à tout jamais

Kham
Profil
Syria
Profil
Code par MV/Shoki - Never Utopia




Partagez
 

 Don't lie to me

Aller en bas 
AuteurMessage
Abe Curtis

Abe Curtis

Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 27/08/2018

Feuille de personnage
Pouvoir: Lycan
Statut: En Couple libre

Don't lie to me  Empty
MessageSujet: Don't lie to me    Don't lie to me  Icon_minitimeLun 17 Déc - 4:01

Don't lie to me


* Qu'est-ce que la chance au final? Celle d'être encore en vie ou celle d'avoir aucun problème?


Tomber sur des types pas très enclins à discuter, perdre sa feuille de révision et maintenant avoir une note terriblement mauvaise d'écris en rouge sur son examen. Quel semaine de merde et aujourd'hui il avait couler comme une merde dans un examen de langue...Ne devait-il pas réussir même sans avoir étudier grâce à ce merveilleux don que cette jeune femme lui aurait donner? Ce fut la goutte de trop.  Visiblement son don ne fonctionne pas, ou elle la berné comme il s'en doutait. Il aurait plus dévorer sa feuille en classe devant toute les autres, mais avoir une preuve que son foutu don ne marche pas est plus important. Il ce devait de lui glisser quelques mots à cette Diana. Le lycan c'est donc retenu (ou presque ) de dévorer tout ce qu'il voyait et avait attendu la fin des cours.

Pour tuer le temps. Kaii avait vaquer à ses occupations habituel. Fumer quelques clopes en ville, aller faire quelques tags rapide ici et là. Flâner et finir par aller dans les biomes de l'académie pour aller ce mettre sous la dent quelques bestioles pas très futé sur lequel il peut défouler sa rage. Le lycan n'a déjà pas l'habitude de ce pointé à ses cours, sa défaite face à cette examen ne la pas motiver à aller ce faire chier sur un banc d'école. En plus de certains prof' qui le sermonne au fait de ses absences répétitive...Ils sont qui pour dire quoi que ce soit sur lui?
Lorsque le soleil ce préparait à glisser à l'horizon, celui-ci ce rend à l'académie. Pénétrant dans ce château en humant l'air repérer le doux parfum du trèfle. Celle qui lui à supposément "donner sa chance". Sa feuille d'examen dans la poche de son veston bien froissé. Il parcoure les couloirs en ce frayant un chemin dans les corridors d'un pas déterminer. Ça faisait quelques minutes à peine que la cloche de fin de cours avait sonner, les corridors son donc bondé de monde. Le lycan arrive cependant à ce déplacer aisément: avec son air de bête enragé, ses oreilles bien dresser sur le dessus de sa tête, les élèves avait plus tendance à s'enlever de son chemin qu'à lui foncer dedans.

Et ceux qui osait l'accrocher n'avait qu'un grognement de mécontentement en retours.

Kaii plaque soudainement ses oreilles blanches sur son crâne, sa proie ce trouve dans sa ligne de mire. Il s'en approche, la stoppant net dans ce qu'elle faisait. Venant la plaquer contre le mur du corridor en venant posé sa main à la hauteur de son épaule. La coinçant entre lui et le mur. Il la scrute dans les yeux en grognant bruyamment. *

- Il faut qu'on parle! *Dit-il d'un air menaçant. Ce foutant carrément si des gens l'observait en le dévisageant. Ils ont qu'à passer leur foutu chemin et à les laisser régler leur affaires! Par contre, s'ils tombe sur un professeur Kaii ne va pas pouvoir l'engueuler comme il le souhaite.

C'est pour cette raison que le lycan cherche du regard une solution, avant de remarquer la porte de la classe juste à côté d'eux. Si la jeune femme ne présente pas trop de résistance, celui-ci vient ouvrir la porte et s'y glisser avec sa proie.

Ainsi ils seront seul...*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana Willow

Diana Willow

Féminin Messages : 17
Date d'inscription : 25/07/2018

Don't lie to me  Empty
MessageSujet: Re: Don't lie to me    Don't lie to me  Icon_minitimeLun 17 Déc - 13:40

Don't lie to me
J'avais fait une bien étrange rencontre. Une personne, ou plutôt un être, qui avait attiré mon attention par sa singularité. Enfin, vous me direz qu'ici, tout le monde était singulier, et que chacun avait son petit truc en plus qui le rendait tout à fait unique. Mais lui, cet homme aux yeux qui me fascinaient, il avait réussi à me rendre folle. Pas folle d'amour, non, ni même folle de rage. folle tout court, j'avais toujours son regard dans mes pensées, je le voyais parfois dans mes rêves, et je ne comprenais pas la signification de tout ce qui était en train de se passer. Si vous n'avez pas lu notre rencontre, je vais vous la raconter. J'étais en train de me promener, tranquillement, dans Nariyu, quand je suis tombée sur Lui. Une personne étrange, mystérieuse, plutôt méchante, mais qui, au fond, avait une raison de l'être. J'avais discuté un peu avec lui, j'avais essayé de le convaincre de changer. Il voulait que je partage mon don avec lui, il désirait que je lui offre de ma chance, et j'avais voulu le mettre à l'épreuve. Le faire changer, il devait mériter d'obtenir mon don. Mais il était très têtu, vous savez, et il n'a rien voulu lâcher. Or, ce serait mal me connaître de penser que, quand je lui avais dit que je lui offrais mon don, j'allais le faire sans rechigner. Il ne savait pas qu'il était inefficace quand on était loin de moi, et il pensait sans doute qu'il allait être l'homme le plus chanceux de la Terre d'un simple coup de baguette. Mais la semaine avait passée, j'étais restée assez discrète mais je le suivais. Je savais que mon odeur était repérable, mais vu que j'étudiais ici, ce n'était pas surprenant que je sois dans les couloirs. Et, comme souvent, je coupais mon don vis-à-vis de lui quand il était trop près de moi. Par vengeance, sans doute.

Je me trouvais actuellement dans un couloir, plus précisément devant mon casier. La fin de la journée venait d'être sonnée par le carillon clair de la sonnerie de l'Académie, et j'étais en week-end. Je gardais toujours un oeil sur ce qui m'entourait, par habitude, et surtout pour voir s'il allait arriver. J'avais vu ses notes, catastrophiques, chuter faute de révision. Et j'avais un peu sourit en voyant son air si colérique, si énervé. Il n'avait donc pas compris que j'allais me venger de m'avoir parlé comme à une chose, comme un macho ? Eh bien, il allait bien comprendre. J'allais mettre un livre dans mon sac quand une main ferme se posa sur mon épaule. Un fin sourire naquit sur mes lèvres, alors que mon dos vient heurter le dur mur froid. Je le regarde dans les yeux, j'ai toujours cette fâcheuse habitude. Cela devait devenir agaçant de voir qu'une simple "femme" ne baissait pas les yeux devant lui, que j'osais soutenir son regard. J'avais même un petit sourire amusé, alors que ma main droite tenait toujours mon sac de cours. Quelques élèves nous regardaient avec un air assez apeuré, mais je leur fit comprendre que tout allait bien. Ils passaient de toute façon leur chemin, ils devaient avoir peur de Kaii. En même temps, il était assez effrayant, du moins pour eux. Son physique, ses yeux, et surtout le fait qu'il grogne avec violence, cela ne donnait absolument pas envie d'intervenir. Et heureusement, car je ne donnais pas cher de leur peau s'ils essayaient de s'opposer à la féroce bête qu'était Kaii. Bien que, si l'un d'entre eux décidait de venir m'aider, je partagerais ma chance avec lui pour que Kaii ne tue personne dans l'enceinte de l'Académie. Mais bref, personne ne bougeait pour venir, et le loup me parla :

Il faut qu'on parle !

J'avais un petit sourire amusé quand il avait dit ça. Je m'y attendais un peu, pour être honnête, et je comptais bien voir comment il réagirait en apprenant les détails de mon pouvoir. Des pas plus bruyants se firent entendre, il s'agissait d'un professeur de maths que je ne connaissais pas. Il s'approcha de nous, avec son air sévère, ses lunettes posées sur son nez et prit la parole :

Quelque chose ne va pas, jeunes gens ?
Tout va bien monsieur, vous pouvez passer votre chemin.

J'avais parlé avec un sourire amical, et avec ma chance naturelle, le professeur me crut et partit. Je me dégageais de la poigne du lycan, avant de fermer mon casier en rangeant mon sac à l'intérieur. Puis je me tournais vers le loup, entrant dans une salle de classe vide en lui faisant comprendre de me suivre. Une fois à l'intérieur, je fermais à clé. Pour ne pas être dérangés, et que personne ne vienne s'interposer s'il y avait quoi que ce soit. Finalement, avec un petit air amusé, je finis par prendre la parole :

Je me demandais quand tu viendrais, figure-toi. La semaine a été pourrie, n'est-ce-pas ?

Un poil de provocation, avant que je ne finisse mes mots :

Tu n'a pas pensé que, si j'ai autant insisté pour que tu sois à mes côtés pour avoir mon don, c'était pour une raison précise ? Quelque chose comme... Le fait que tu sois loin de moi, mon don ne fonctionne pas puisque tu serais hors de portée ?

Un fin sourire était toujours présent sur mes lèvres, et j'attendais sa réaction avec amusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abe Curtis

Abe Curtis

Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 27/08/2018

Feuille de personnage
Pouvoir: Lycan
Statut: En Couple libre

Don't lie to me  Empty
MessageSujet: Re: Don't lie to me    Don't lie to me  Icon_minitimeMar 18 Déc - 0:05

Don't lie to me


* Voilà de quoi parlait le lycan: un foutu prof' qui ce mêle pas de ses affaires. Déjà le sourire amusé de la jeune femme l'avait énerver, l'air d'intellectuel du professeur de mathématique l'agaçait encore plus. Heureusement que le trèfle à quatre feuilles s'en est rapidement chargé. Venant souligner que tout allait bien, d'une voix mélodieuse et presque charismatique. Le professeur hoche la tête, replaçant ses lunettes pour continuer son chemin. Comme s'il était aveugle face à la situation. Le lycan avait tout de même une gueule à vouloir tuer quelqu'un et celui-ci partis sans posé plus de question.

La chance...

Kaii pose sont regard glacial sur Diana, grognant. Alors qu'elle ce retire de sa poigne pour fouiller dans sa case. Il avait l'air insulté un moment, mais le fait qu'il connaissent son casier sa allait lui être utile désormais. Surtout si elle commence à le faire un peu trop chier. Elle referme la porte de son casier et ce glisse dans la classe que Kaii avait scruté. Il y entre, venant déposer violemment son examen sur le premier bureau en entrant alors que la jeune femme le provoque. *

-Je me demandais quand tu viendrait, figure-toi. La semaine a été pourrie, n'est-ce-pas ?

- Pourrie!? Sa l'explique bien pourquoi j'ai eux une note de merde à mon examen! Tu tes bien foutu de ma gueule! Grr.. *Il serre son poing, froissant la feuille sous sa main...Ou plutôt sa pattes. Puisque ses avant bras son couvert de pelage blanc et ses mains ressemble d'avantage à une pattes qu'à un membre humain. La jeune femme continue, sans la moindre peur face au lycan. Elle semble même fier de son coup!  Tout pour hérisser les poiles de la bête. *

- Tu n'a pas pensé que, si j'ai autant insisté pour que tu sois à mes côtés pour avoir mon don, c'était pour une raison précise ? Quelque chose comme... Le fait que tu sois loin de moi, mon don ne fonctionne pas puisque tu serais hors de portée ? *Kaii la regarde, elle c'est foutu de sa gueule. Elle a jouer avec lui. Il aurait dut s'en douté, il devrait le savoir! Ce n'est pas pour rien qu'il était mitiger, qu'il avait un drôle de sentiment...

Ça, c'est juste à cause de son toucher...C'est une sorcière...Il devrait juste ce venger et profité d'elle. Ce faire plaisir en lui pourrissant la vie petit à petit.

Il allait retourné le bureau en l'envers, mais il s'arrête net. *

- Tes juste une foutu garce qui manipule les gens. Tes une égoïste parmi t'en d'autre. Tu disait t’inquiéter pour moi? Je suppose que ça aussi c'était des foutaises, parce que de toute façon j'y croyais pas. Si t'aurai vraiment voulu mon bien tu me l'aurait mentionner! *Dit-il lâchant un grognement digne des canidés...Avant de secouer vigoureusement sa tête. Faisant disparaître comme par magie ses attributs de lycan. Il vient fourrer ses mains redevenu humaine dans les poches de son veston. Venant scruter Diana, levant la tête en affichant un air de dégoût face à sa personne. *

- Tu doit juste te ficher des autres, de toute façons toi il t'arrivera rien de malheureux dans ta vie. Tant que sa t'arrivera pas tu pourra jamais comprendre... *Lance t'il pour essayer de la blesser.

Bien qu'il ce maudit d'avoir crue qu'elle était une bonne personne. Qu'il avait eu espoir, même si elle était minime....Il espère des réponses qui le satisferait, ou qu'on lui montre qu'il à tord pour une fois...Oui, étrangement il souhaitait ça. *

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana Willow

Diana Willow

Féminin Messages : 17
Date d'inscription : 25/07/2018

Don't lie to me  Empty
MessageSujet: Re: Don't lie to me    Don't lie to me  Icon_minitimeMar 18 Déc - 11:11

Don't lie to me
Pourrie!? Sa l'explique bien pourquoi j'ai eux une note de merde à mon examen! Tu tes bien foutu de ma gueule! Grr..

La feuille qu'il me montrait, je l'avais déjà vue. De loin, certes, mais je savais qu'il s'agissait de son évaluation catastrophique. Il semblait assez énervé, j'avais presque envie de lui demander quel était le souci. Mais, bien évidemment, je ne le fis pas. J'avais envie de discuter calmement, pas de l'énerver encore plus. Même si ça aurait pu être drôle, me direz-vous. La patte qu'il avait posée sur la feuille se serra. Son avant-bras était couvert de poils blancs, sa main aussi, on devinait sans peine qu'il était frustré. Frustré de s'être fait berner avec autant de facilité, d'avoir été aveugle parce qu'il voulait tellement mon don qu'il s'était laissé emporter par sa joie. Il me rejetait la faute, même si d'un côté il avait raison sur le fait que je m'étais un peu moquée de lui. Enfin, disons plutôt que j'avais délibérément omis de lui donner les quelques détails sur mon don, mais faut dire qu'il avait cherché aussi. J'enchaînais donc en lui posant quelques questions, en espérant qu'il se sentirait bête. Je vois qu'en fait, il semble s'énerver encore plus, il était à deux doigts de mettre la salle sens dessus-dessous, en commençant par le bureau du professeur où il était actuellement. Fort heureusement, probablement par chance, il s'arrêta juste avant d'en faire des cure-dents. On l'avait échappée belle, si un professeur déboulait à la porte... Bon, je sais, j'avais fermé à clé, donc on ne risquait rien. Et puis, à cette heure, c'était fort probable qu'il ne reste personne à part nous, et peut-être le concierge. Si ce-dernier n'avait pas bâclé son travail pour rejoindre sa famille, rien n'était encore sûr. Quoi qu'il en soit, le lycanthrope répondit alors à mes paroles avec une colère presque palpable :

Tes juste une foutu garce qui manipule les gens. Tes une égoïste parmi t'en d'autre. Tu disait t’inquiéter pour moi ? Je suppose que ça aussi c'était des foutaises, parce que de toute façon j'y croyais pas. Si t'aurai vraiment voulu mon bien tu me l'aurait mentionner ! Tu doit juste te ficher des autres, de toute façons toi il t'arrivera rien de malheureux dans ta vie. Tant que sa t'arrivera pas tu pourra jamais comprendre...

Je rêve où il essayait de se venger en me blessant ? Eh bien, c'était franchement loin d'être réussi, mais je comprenais tout à fait ce qu'il voulait dire. On avait beau penser que ma vie avait été merveilleuse, cela n'avait pas toujours été le cas. Il arrive toujours un moment, quand on passe dans l'école primaire, où les enfants deviennent méchants entre eux. Ils s'insultent selon des critères physiques ou intellectuels, et malheureusement j'en avais fait les frais. Mais ça, comment s'en douter ? Si j'avais toujours eu de la chance, on se disait que j'avais eu une vie parfaite, que jamais je n'avais connu la tristesse, la souffrance, et pourtant c'était le cas. Alors j'allais m'asseoir tranquillement sur un bureau d'élève face à lui, posant mon regard dans le sien avec une grande sincérité. L'heure n'était plus à la méchanceté, à la provocation, mais bel et bien à la discussion entre adultes. Je posais mes mains sur mes cuisses, tranquillement, tout en répondant avec un grand calme :

Il ne m'arrivera rien de malheureux ? Tu sais, on a beau penser que j'ai eu une vie merveilleuse, ce n'est pas toujours le cas. J'ai beau avoir de la chance, cela se retourne parfois contre moi. Quand j'étais à l'école, parmi les humains, on m'a souvent insultée d'intello, on me mettait à l'écart parce que j'étais différente. Je connais la douleur, je connais la solitude.

Je m'approchais doucement, avant de poser mes mains de l'autre côté du bureau où il se trouvait. Et, toujours avec cette même sincérité, je repris la parole :

Je m'excuse, sincèrement, d'avoir agit comme ça. C'était injuste, méchant, et je le regrette. Tu me croira peut-être pas, tu me prends sûrement pour une égoïste et je l'aurais mérité. Mais sache que je suis sincère dans mes excuses. Et que... J'accepte de partager mon don avec toi. Réellement.

J'étais sincère, et au moment-même où je lui disais ça, j'étendais mon don jusqu'à lui. On sentait un peu la différence, comme une sensation de légère chaleur irradiant de la poitrine, au niveau du coeur. Je voulais me racheter, je m'en voulais vraiment de l'avoir blessé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abe Curtis

Abe Curtis

Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 27/08/2018

Feuille de personnage
Pouvoir: Lycan
Statut: En Couple libre

Don't lie to me  Empty
MessageSujet: Re: Don't lie to me    Don't lie to me  Icon_minitimeSam 5 Jan - 6:27

Don't lie to me


* Il a espoir qu'au fond, se soit que sa haine envers le monde entier qui lui brouille l'esprit. Que son flair ce soit brouiller de piste, il à envie de croire en quelque chose pour une fois... À quand il pourra t'il réellement faire confiance en quelqu'un? Cette personne qui puisse le comprendre sans avoir besoin de lui expliquer. Bien que sa ne s'explique pas: Kaii est un connard et restera probablement un connard. Puisque c'est ainsi que fonctionne la vie....Selon lui.


La jeune femme, d'un calme exemplaire, commence son explication en s'approchant du bureau derrière lequel le lycan ce trouve. Posant ses mains sur le meuble, Kaii avait plongé son regard en elle en l'écoutant attentivement. *

-Il ne m'arrivera rien de malheureux ? Tu sais, on a beau penser que j'ai eu une vie merveilleuse, ce n'est pas toujours le cas. J'ai beau avoir de la chance, cela se retourne parfois contre moi. Quand j'étais à l'école, parmi les humains, on m'a souvent insultée d'intello, on me mettait à l'écart parce que j'étais différente. Je connais la douleur, je connais la solitude...Je m'excuse, sincèrement, d'avoir agit comme ça. C'était injuste, méchant, et je le regrette. Tu me croira peut-être pas, tu me prends sûrement pour une égoïste et je l'aurais mérité. Mais sache que je suis sincère dans mes excuses. Et que... J'accepte de partager mon don avec toi. Réellement.

*Le lycan souhaitait lui cracher au visage comme il le fait depuis si longtemps. Un simple regard moqueur et un sourire agacé se dessine sur son visage.

Elle, connaitre la solitude? Tsé! Foutaise, il a envie d'hurler. Les humains l'on mise à l’écart, pauvre jeune femme! Tout ça est pathétique sous les yeux du lycan et pourtant quelque chose le touche. Parce que ce qu'elle dit au final, c'est un peu comment Kaii c'est sentit lui aussi...Abandonné, mise de côté, mais aussi par ses propre parent...

- Pathétique, tss...
Elle ou lui le pathétique? Elle a préférer restée gentille et droite face à ça, au lieu de ce battre à contre courant...Comportement que Kaii ne comprendra s'en doute jamais puisqu'il est borné... Dent pour dent, œil pour œil. La bête relève légèrement la tête en jugeant la jeune femme. *

- Tu tes venger sur moi en fait, sa ta fait du bien? Toi qui me disait qui voyait les gens qui souffre, sa doit être satisfaisant utiliser ça pour ta propre satisfaction...On fini tous pas devenir sadique, même ceux qui semble blanc comme neige on dirait bien...Comment je pourrai croire que tu me partage ton don après cette vengeance personnel? Ta parole vaux plus rien... *Lui lance t'il avec dégoût alors qu'il ce retourne lentement vers les fenêtres pour s'y approcher d'un pas lent. Les dernier rayons du soleil traverse le classe dans de doux halo orangé. Réchauffant la pièce avant la tombé de l'obscurité. Le lycan commençait à ce calmé en observant à l'extérieur, bien que sa frustration persistait toujours au fond de lui.

Lui qui souhaitait lui faire sa "fête" si elle osait lui jouer dans le dos. Il était convaincu qu'il serait capable de la blesser et de lui offrir le plus beau des cauchemar en déjouant sa "chance".Voilà l’occasion en or de lui faire regretté son comportement! La motivation qui l'allumais s'est pourtant envolé...La douceur de Diana, son tendre regard ainsi que le timbre de sa voix. Il l'avait remarquer dès leur première rencontrer que Diana est une femme magnifique et séduisante, mais c'était vraiment suffisant pour attendrir le loup?

Les charmes des femmes ne l'on jamais affaiblit, au grand jamais.

Mais elle est la première aient réussi à percé son cœur de pierre d'un simple touché...*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Don't lie to me  Empty
MessageSujet: Re: Don't lie to me    Don't lie to me  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't lie to me
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  ::  Dimension MA ! ::  LAcadémie !-
Sauter vers: