AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le second frère

Aller en bas 
AuteurMessage
Lili De Vil

avatar

Féminin Messages : 42
Date d'inscription : 25/01/2017

Feuille de personnage
Pouvoir: Divination
Statut: Célibataire

MessageSujet: Le second frère   Ven 17 Aoû - 13:26

La vie est parfois faite de rencontres surprenantes. La preuve en était, j'étais à peine arrivée que je rencontrais quelqu'un qui tait presque comme moi. Jenko, jeune homme qui m'avait surprise en plein entraînement avec ma soeur, était une personne que j'appréciais bien. Il était lui aussi pyrokinésiste, et honnêtement, cela nous rapprochait beaucoup. Désormais, je savais que je n'étais pas la seule comme ça, et je pouvais parler de ce sujet avec quelqu'un qui comprenait vraiment ce que ça faisait. Cette sensation de chaleur constante, au fond de nous, qui battait comme un coeur. Ce petit picotement qui partait de notre coeur pour aller vers nos extrémités pour sortir de nous, tout en restant sous le contrôle de son origine. J'arrivais à sentir la chaleur parcourir mon être entier, le feu se propageait dans mes bras, juste sous mon épiderme, pour finalement passer mes poignets qui se mettaient à fumer un peu, et finalement gagner mes paumes. Généralement, en combat, c'est par là que sortaient mes flammes. Mais il m'arrivait aussi de n'utiliser que mes bouts de doigts. Un peu comme un pistolet, j'envoyais des petites boules de feu qui pouvaient être aussi petites que des pelotes de poussière. Je n'hésitais jamais à les faire petites, pour qu'elles soient plus discrètes et passent partout. J'avais ainsi l'avantage de la surprise sur mon adversaire. Depuis ma rencontre avec Jenko, j'avais commencé à m'entraîner un peu à les utiliser de différentes façons, et à les détacher de mon corps sans pour autant les lancer. C'était parfois ardu, mais j'arrivais globalement à faire ce que je voulais de mes flammes. J'étais fière de moi, honnêtement, parce que je ne pensais pas que je les maitrisais à ce point. Mais, finalement, je m'étais trompée. Le feu faisant partie de moi, j'étais liée à lui comme si nous n'étions qu'un. Enfin, nous ne faisions qu'un, je dois avouer, mais c'était parfois encore plus fort. C'était comme si j'étais moi-même la boule de feu que je contrôlais. Impressionnant, en effet, même pour moi.

Aujourd'hui, j'étais en train de traîner dans le parc. Mon renard à mes côtés, bien évidemment. Il poursuivait les papillons, et quand il en attrapait un, il le relâchait aussitôt. Son but n'était pas de lui faire mal, mais simplement de l'attraper. C'était son jeu, et il trouvait cela absolument amusant. Et aujourd'hui, finalement, j'avais décidé de pimenter un peu son jeu. Ouvrant ma paume, je créais un papillon de flammes. Il était spectaculaire, pas par sa taille mais surtout par sa beauté. Il brûlait sans se consumer, il était très beau. Je le faisais s'envoler, tourner quelques secondes autour de Fox. Dès que celui-ci le vit, il décréta que ce serait sa prochaine proie. Alors je le faisais voleter comme l'aurait fait un véritable insecte, avec délicatesse, pas trop vite, pas trop haut. Le jeu semblait bien amuser mon ami poilu, qui lui courrait après sans prêter attention à moi. Puis je le faisais se décupler, il y en avait à présent deux, puis trois. Fox galopait, arrivant rapidement à en avoir un. Difficile d'en gérer trois à le fois, je dois avouer. Puis il fit disparaître le second en le saisissant dans sa gueule. Il continuait de courir après le dernier, l'ultime survivant, avant qu'il ne s'arrête brusquement. Mon museau se tourna autour de lui, avant qu'il ne se mette face à un autre animal. Un matou, tout blanc. Aussitôt, je sentis que les choses allaient mal tourner. Fox était un renard, pas un chien, et pourtant il avait une autre passion que les papillons : courir après les chats. J'ai tendu la main en avant, essayant de créer une sorte de collier attaché à une laisse autour du cou de mon renard. Mais il le désintégra aussitôt, se mettant à la poursuite du chat. Je n'eus aucune hésitation à faire de même, courant après Fox, en le rappelant. Cela ne dura pas longtemps, parce que Fox s'arrêta subitement. Je l'attrapais, le serrant contre moi pour l'immobiliser. Puis je relevais les yeux vers la personne qui se trouvait là. La gêne se faisait sentir, désormais. Mes mains posées sur la fourrure de Fox, je pris la parole pour m'excuser :

Dé... Désolée ! Fox adore poursuivre les chats... C'est plus fort que lui...

Je me sentais vraiment coupable, j'aurais dû prêter attention à ce qu'il y avait autour de nous. Mais rapidement, mon regard changea. Plus j'observais ce jeune homme, plus son visage me rappelait quelqu'un. Je n'eus pas longtemps à réfléchir, et finalement, je repris la parole :

Tu ne serait pas... Hayke ?

Jenko m'avait parlé de son frère, et même si je ne l'avais jamais vu, ils se ressemblaient assez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayke Ogura

avatar

Masculin Messages : 33
Date d'inscription : 08/07/2018

Feuille de personnage
Pouvoir: Malédiction du soleil
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Le second frère   Sam 18 Aoû - 23:44

Hayke
Ogura

Lili
De Vil

「 Le second frère 」
Déjà quelques semaines s'étaient écoulées depuis l'arrivé de Hayke à la Magical Academy. Évènement après évènement n'arrêtaient plus de s'enchainer désormais. Ceci dit, ce n'était pas quelque chose qui lui plaisait particulièrement. Au moins, entre lui et son frère, les choses semblaient un peu mieux qu'au départ. M'enfin, c'était encore un peu tendu, mais leur relation s'en allait vers la bonne direction.

Hayke ignorait encore si c'était une bonne chose. Il avait encore l'impression d'avoir de la rancune envers lui peu importe ce qu'il faisait, ou de la jalousie peu importe ce qu'il disait, mais bon.

Une chance qu'il avait son fidèle compagnon avec lui, Monsieur Mallow. Ils s'étaient vraiment attachés l'un à l'autre en très peu de temps. Hayke sentait réellement un lien entre lui et son animal. Et il en était fort heureux! Lorsqu'il avait un soucis ou se sentait seul, cette petite boule de poile était toujours présente pour le réconforter. Hayke avait alors pris l'habitude de le trainer partout ou il allait. Il était dur à perdre avec la grosseur qu'il avait, donc aucune inquiétudes à avoir. Et de toute façon, il restait toujours près de son maitre. Ou lorsqu'il s'éloignait, ce n’était jamais pour longtemps.

Aujourd'hui justement, Hayke était sortie histoire de prendre l'air un peu. Se changer les idées à l'extérieur n'avait jamais fait de mal à personne. Avec son chat et ses écouteurs pour écouter sa musique, il s'était donc rendu dans le parc de l’académie pour profiter du beau temps.

Tout allait bien, il avait finit par tomber dans sa bulle pour ignorer tout se qui se passait autour de lui. Monsieur Mallow était partie de son coté un peu plus loin et Hayke n'avait pas ressentit le besoin de garder un œil sur lui. Pourtant, il aurait du. Pas parce qu'il n'avait pas confiance en lui, non, mais bien parce que aujourd'hui, un autre animal allait s'amuser à le poursuivre.

C'est seulement lorsqu'il redressa la tête qu'il remarqua son matou ridiculement trop obèse revenir à la course vers lui. Il était suivis d'un renard, puis d'une jeune femme. Une gamine, sans doute. Kss... Hayke fronça aussitôt les sourcils, n'aimant aucunement voir qu'on s'en prenait à son chat. Lorsque ce dernier fut rendu à ses pieds, il se pencha aussitôt pour l'agripper par la peau du cou et ainsi le prendre dans ses bras. Cherchant à le protéger et a le réconforter, il le mit à l'intérieur de son chandail, laissant sa tête ressortir. Pour éviter qu'il ne tombe, Hayke le soutenait toujours par en dessous à l'aide d'un bras.

Puis, il lança par la suite un regard froid et sévère à la jeune femme et son renard après d'avoir retiré l'un de ses écouteur. Il les jugeait déjà tout en gardant le silence. Il leur laissait l'honneur de débuter la conversation. Heureusement qu'il avait le droit à des excuses.

- Dé... Désolée ! Fox adore poursuivre les chats... C'est plus fort que lui..

- Dresse le mieux que ça, dans ce cas... Kss. C'est un manque de respect pour Monsieur Mallow. Répondit-il de son air bête habituelle. Il était peu commode le jeune Hayke. Il se permettait même déjà de lancer des ordres!

Mais, il y avait autre chose de plus important. Cette fille semblait finalement le connaitre, ce qui le fit grogner de mécontentement. Il détestait qu'une personne sache qui il est alors que lui ignore tout à son compte. Ceci dit, Hayke n'était pas con. Il fit rapidement un lien: la seul personne qui aurait pu parler de lui était son frère Jenko.

Ça l'amena à penser plus loin. Récemment, celui-ci lui avait vaguement parlé d'une fille qui possédait la même capacité que lui pour le feu. Elle se nommait Lili et bien que c'était tout ce que Hayke savait sur elle, ça l'avait été assez pour le rendre complètement jaloux.

Son regard se faisait aussitôt menaçant alors qu'il n'avait rien dit encore. En fait, il comptait ne rien dire à ce propos et laisser cette jeune femme se présenter elle même. Hors de question de lui laisser croire que son frère lui avait parlé d'elle!

De toute façon, il ignorait quand même si cette gamine était réellement Lili.

- C'est bien moi. Et toi, qui es-tu? Qui a osé te parler de moi?

Examinant toujours l’inconnue et son renard de ses yeux de sang, Hayke se mit à caresser son chat. Oui, il était beaucoup moins sympathique que Jenko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lili De Vil

avatar

Féminin Messages : 42
Date d'inscription : 25/01/2017

Feuille de personnage
Pouvoir: Divination
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Le second frère   Lun 20 Aoû - 23:48

J'étais essoufflée par ma course. Fox avait rejoint le confort de mes bras. Et je sentais bien, sous ses poils épais, qu'il avait encore les muscles tendus. La chaleur naturellement élevée de mon corps était similaire à la sienne, ce qui réussissait à l'apaiser peu à peu. Mais il restait encore cette envie, je le sentais au fond de lui, de sauter sur la grosse boule de poils blanche. D'ailleurs, de celle-ci avait aussi rejoint son maître. Ce-dernier l'avait attrapé par la peau du cou, le masquant dans son chandail. Désormais, on ne voyait du félin plus que la tête, qui dépassait du tissu. Mes doigts tenaient fermement Fox, il ne pourrait pas s'échapper. Ni sauter sur la personne qui me faisait face. Bien entendu, son regard était loin d'être aussi doux que celui de son frère. En fait, il me regardait avec une sévérité qui me mit aussitôt mal à l'aise, après avoir retiré une oreillette de son oreille. Logique, pour une oreillette... Je le sentais, en lui aussi brûlait quelque chose. Mais, contrairement à Jenko, il dégageait quelque chose de négatif, de néfaste. D'effrayant, dans un sens. Je m'étais naturellement excusée, mon renard avait lancé la course-poursuite furieuse, et il avait fait une erreur en agissant ainsi. M'excuser était donc la moindre des choses que je pouvais faire, non ? Bref, j'étais réellement sincère quand je lui présentais mes excuses, tout en expliquant le comportement quelque peu "chien" de mon renard. Vraiment, je m'en voulais. Finalement, son ton était aussi froid que son regard quand il répondit :

Dresse le mieux que ça, dans ce cas... Kss. C'est un manque de respect pour Monsieur Mallow.

Mes doigts se serrèrent lentement. Fox me fit d'ailleurs comprendre son mécontentement en m'envoyant une onde de chaleur assez déplaisante. Aussitôt, j'ouvris ma main, libérant ainsi mon animal de ma poigne. Au pire, s'il sautait au visage de cet homme, cela ne serait pas plus mal. Au moins, il aurait une bonne raison de me parler ainsi. Mais je préférais passer à autre chose, commençant à faire le lien entre lui et Jenko. Un air de famille, comme on dit, les liait. C'est sans doute pour cette raison que j'avais demandé confirmation auprès du jeune homme. Mais, au fond, je savais que je n'avais pas besoin de ça. J'espérais juste que cette nouvelle phrase nous permettrait de repartir sur une conversation un peu plus zen et posée. Mais apparemment, cela n'eut pas tout à fait l'effet escompté. À croire qu'il n'aimait pas le fait que je sache qui il était et que ce ne soit pas réciproque. Jenko n'avait peut-être pas parlé de moi à son frère, alors... Mais je pense que j'aurais deviné leur lien de parenté, même sans savoir que mon ami avait un frère. Mes yeux ne le quittaient pas, je restais droite et sûre de moi. De toute façon, il ne me ferait aucun mal. Bon, je l'admets, je faisais ça surtout pour ne pas avoir peur, pour me voiler la face. Et en même temps, mon instinct - vous savez, l'instinct féminin - me disait que je ne me trompais pas, que je ne risquais rien avec lui. Je laissais alors Fox redescendre au sol, alors que Hayke - je l'avais deviné, c'était lui - avait reprit la parole :

C'est bien moi. Et toi, qui es-tu ? Qui a osé te parler de moi ?

Il se demandait vraiment qui m'avait parlé de lui ? Enfin, il me le demandait vraiment ? La seule personne qui nous avions en commun, c'était Jenko. Mais, bien entendu, il devait vouloir la confirmation de ce qu'il pensait au fond de lui. Ses doigts s'étaient mis à caresser sa boule de poils, pendant que la mienne le regardait avec un air malicieux. Je baissais mes prunelles sur Fox, avant de simplement murmurer :

Non, Fox.

Il échangea un rapide regard avec moi, avant de s'allonger paresseusement. Parfait, le message était passé. Finalement, je répondis avec un sourire :

Jenko a dû te parler de moi, je suis Lili.

Une phrase, et l'explication était claire. Je repris :

Dit, il est mignon ton chat... Monsieur Mallow, c'est ça ? Ça lui va bien...

J'espérais l'apaiser un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le second frère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le second frère
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un frère abusif ? [PV]
» « Toi que j'appellais mon frère, comment peut tu autant me hair ? Est-ce vraiment ton désir ?» •• PV ISRAËL
» Monsieur, Frère Unique du roi, Philippe Ier d'Orléans
» (♂) Adam Levine ♠ frère
» Décès prématuré d'un ami .. d'un frère ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: La dimension de MA :: L'académie-
Sauter vers: