AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un feu? Ce n'est pas moi... - ft Aiden

Aller en bas 
AuteurMessage
Hayke Ogura

avatar

Masculin Messages : 33
Date d'inscription : 08/07/2018

Feuille de personnage
Pouvoir: Malédiction du soleil
Statut: Célibataire

MessageSujet: Un feu? Ce n'est pas moi... - ft Aiden   Dim 15 Juil - 3:42




 

Un feu? Ce n'est pas moi...


 

D'un pas lent et peu enthousiasme, Hayke était sur le chemin du retour vers son nouveau ''domicile''. Il ne s'y était toujours pas habitué, mais bon, que voulez-vous. Comme un grand, il devait faire avec.

Sans prévenir son grand frère Jenko, il était allé passer l'après-midi chez ses parents pour récupérer quelques trucs qu'ils n'avaient pas eu le temps d'apporter avec eux. Finalement, il y était resté pour plusieurs heures et avait même été invité à souper. Hayke devait l'admettre, ça lui avait fait chaud au cœur. Malheureusement, toute bonne chose a une fin. Et c'est en ce début de soirée qu'il rentrait maintenant à Magical Academy, portant sur son dos un gros sac (volé à son frère au passage) contenant diverses objets. Pour l'instant, il était à pied, mais il comptait bien emprunter un moyen de transport plus rapide comme le taxi ou le bus.

Hayke n'avait pas la moindre idée qu'il allait rentrer plus tard que ce qu'il pensait.

Comme à son habitude, il se promenait dans les rues complètement dans sa bulle, un air distant et presque froid au visage. Il accordait très peu d'importance à ce qui l'entourait, jusqu'à temps que les cris et les pleures d'un jeune enfant en détresse parviennent à ses oreilles. Hayke grogna de mécontentement, appréciant peu qu'on le dérange ainsi avec un tel vacarme. Mais la conversation que le gamin entretenait avec une certaine dame lui fut très claire malgré tout.

- Non, NON! Tu ne peux pas retourner à l'intérieur, c'est beaucoup trop dangereux pour toi! Reste ici avec moi, les secours seront avec nous d'un moment à l'autre...

-  L-lâche-moi!! Je dois retourner à l’intérieur!! Je dois aller le chercher! Mon frère va mourir si je ne vais pas l'aider! Il.. Il.. Les... Les secours n'arriveront jamais à temps!!


Ces paroles qui semblaient bien profondes firent arrêter Hayke dans sa marche. Son regard de sang se posa immédiatement sur l'enfant qui se trouvait juste un peu plus loin. Pour une fois, notre jeune homme semblait surpris, voir même sous le choc. Après tout, il fallait vraiment être sans cœur pour ne pas être touché devant une telle scène. Et Hayke avait bon fond malgré ses grands airs. Ceci dit, cette fois, c'était plus que ça. Il s'était simplement reconnu au travers ce petit garçon. Jenko et lui même auraient sans doute répondu la même chose et ce, peu importe le problème. Mais d'ailleurs, il était où le problème?

Hayke n'était pas con, il comprit rapidement lorsqu'il leva les yeux. De la fumée noire s'échappait du bâtiment en face de lui et des flammes étaient bien visibles. Pas de doute, un incendie venait de se déclencher dans la bâtisse. Et pour une raison qu'il ignore, Hayke se sentit dans l'obligeance d'intervenir et d'aider. En fait, il ne prit même pas une minute pour y penser: comme un robot, ce fut un réflexe pour lui d'agir ainsi.

C'était sans doute car l'idée de perdre Jenko dans un feu, surtout si c'était le sien, lui brisait le cœur plus que tout. M'enfin, ça, il ne le dit pas.

Hayke déposa son sac au près du jeune garçon avant de lui adresser la parole sans même le regarder.

- Si tu surveilles mes choses pour moi, je reviendrai avec ton frère sain et sauf... Hmph...

L'enfant fut bouche bée, mais son regard se mit à briller. Sur ces derniers mots, comme si aucune peur ne le hantait, Hayke se dirigea vers le bâtiment avant d'entrer à l'intérieur. Et même si la dame lui criait que c'était dangereux, jamais il ne se retourna vers celle-ci.
 


Dernière édition par Hayke Ogura le Dim 12 Aoû - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Void

avatar

Masculin Messages : 17
Date d'inscription : 12/11/2016

MessageSujet: Re: Un feu? Ce n'est pas moi... - ft Aiden   Dim 15 Juil - 11:44

Encore une délicieuse journée qu’Aiden avait égayé de son sourire angélique, parcourant les rues de Nariyu en cette fin d’après-midi. Étant - presque malgré lui - un modèle de beauté et de gentillesse, il s’était habitué à être entouré par tous genres d’amis éphémères partout où il allait - tout du moins jusqu’à ce qu’ils découvrent sa seconde nature. Aujourd’hui, il n’avait su refuser l’invitation d’une bande de jeunes de son âge à faire du lèche-vitrine.

Ainsi s’adonnait-il à une promenade des plus agréables lorsque une effluve singulière vint chatouiller ses narines, le tirant de l’insouciance qui régnait avant même que quiconque alentour ne réalise quoi que ce soit. Instinctivement, il s’éloigna de son groupe pour suivre l’odeur, le menant à un bâtiment non loin. Il fit alors face à la scène avec un sang froid presque inquiétant. Sous ses yeux se dressait un bâtiment de plusieurs étages dont les fenêtres crachaient d’épais rouleaux de fumée au travers des vitres brisées par la chaleur. La porte principale se refermait tout juste derrière un jeune à la tignasse écarlate avant que des débris en feu ne bloquent l’entrée.

Il n’était pas le premier sur les lieux, mais à en croire les quelques personnes s’amassant à distance respectable du bâtiment avec leurs téléphone à la main, la situation était loin d’être sous contrôle. Parmis eux, un couple en pleurs suppliant les divinités de leur ramener leur enfant resté à l’intérieur de ce brasier. Sans compter cet homme qui s’était jeté dans la gueule du loup quelques instants plus tôt. Quelle folie... Les secours arriveraient. Mais trop tard.

Aiden marqua un temps. Ce n’était pas de l’hésitation - il aurait bravé les flammes même pour sauver un bébé chat - plus un calcul de la situation, un questionnement : aux vues des chances qu’il avait de se blesser en entrant dans cette fournaise, serait-il davantage susceptible de sauver quelqu’un que de le tuer de ses propres mains...? C’est un risque qu’il devait courir.

Il ferma les yeux et prit une brève inspiration qui lui parut durer une éternité. Plus le moindre son ne lui parvint alors, si ce n’est l'écho assourdissant de l’air s'engouffrant dans ses poumons. Il réouvrit ses yeux, ses pupilles se dilatant sous l’effet fulgurant de l’adrénaline tandis qu’il s’élançait en direction de cet enfer. Une telle vitesse prit de surprise les spectateurs de la scène, qui ne purent le stopper dans un tel acte de folie.

Sa course fulminante s’entrecoupa d’une brutale impulsion vers le haut. Ses jambes se replièrent. Ses bras se croisèrent devant son visage. Tel un boulet de canon à l'apogée de son vol, il força un passage au travers des éboulis et éventra la porte dans un tonnerre de crépitements, une épaisse fumée l’engloutissant avant que les flammes ne scellent définitivement l’entrée.

L’atterrissage à l’intérieur du bâtiment ne fut pas aussi félin que le bond qui l’y avait mené. Il roula lourdement sur plusieurs mètres dans un meli-melo de poussière et de cendre avant de se heurter à ce qu’il crut être un mur. Encore au sol, il leva la tête. Il s’agissait en fait des jambes du jeune homme qui l’avait précédé. Sans même réaliser la chance qu’il avait d’être entré de la sorte sans se blesser, il se leva en crachant ses poumons et lui adressa un bref regard. L’urgence de la situation les dispensait de toute présentation, mais il le gratifia tout de même d’un sourire discret, sourire dont il ne semblait pouvoir se défaire même au cœur d’un bâtiment en feu.

- Merci pour la réception. Sais-tu ou se trouve le garçon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayke Ogura

avatar

Masculin Messages : 33
Date d'inscription : 08/07/2018

Feuille de personnage
Pouvoir: Malédiction du soleil
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Un feu? Ce n'est pas moi... - ft Aiden   Lun 16 Juil - 6:43




 

Un feu? Ce n'est pas moi...


 

Déjà que l'odeur était forte de l'extérieur, celle-ci se faisait évidemment encore plus prononcée une fois à l'intérieur. En fait, c'était surtout la fumée qui donnait l'impression à Hayke qu'il allait s'étouffer n'importe quand. D'ailleurs, il gloussa et toussa même quelques fois lorsqu'il eut passé les portes principales. Mais il allait devoir s'y habituer rapidement, surtout qu'il n'avait pas le choix si il souhaitait aider.

Les yeux plissés, il s'enfonça plus loin dans l'immeuble, examinant avec attention son environnement. Il faisait très attention où il posait les pieds, un accident peut si vite se produire après tout. Justement, quelques débris en feu finirent par tomber devant les portes d'entrée qu'il venait d'emprunter, lui bloquant ainsi le passage pour retourner à l'extérieur. Pas qu'il voulait revenir en arrière, non, loin de là. C'est juste qu'à présent, il allait devoir se trouver une autre sortie.

Mais bon, il ne s'attarda pas sur ce détail pour le moment car quelque chose de plus important l'attendait. Ou plutôt, quelqu'un. Hayke tendit donc l'oreille, essayant malgré tout le bruit de percevoir les pleures et les cris d'un jeune enfant. Il continuait de se faire un chemin au milieu des flammes jusqu'à temps qu'un vacarme plus fracassant parvint à lui, le faisant même sursauter. Hayke se retourna aussitôt pour rapidement constater qu'un objet non identifié roulait lourdement en sa direction. Bouche bée, il eut le réflexe de seulement l'arrêter avec son pied lorsqu'il fut assez proche.

- Mais qu'est-ce que...?!

M'enfin... ''Objet'' était un grand mot, puisqu'il s'agissait finalement d'un être visiblement aussi fou que lui pour se lancer dans le feu. Avec les épais nuages noirs et la faible luminosité, il avait été difficile de le distinguer du premier coup d’œil. Hayke fronça les sourcils sans jamais tendre la main vers l'individu pour lui apporter de son aide. De toute façon, il semblait bien en forme malgré sa chute.

-Eh... J'ai l'air d'avoir un enfant dans les bras...?

Répondit-il presque froidement malgré la situation. Apparemment, Hayke était peu troublé par l'arrivée soudaine et surprenante de l'inconnu. Ce qui le dérangeait vraiment, c'était que quelqu'un d'autre semblait vouloir sauver l'enfant aussi.

Alors que c'était son travail.

- Mais je le trouverai bien rapidement, crois-moi. Je n'ai pas besoin de ton aide, mais je ne vais pas me mettre à grogner pour cette fois, pas dans un tel moment. Je veux donc bien collaborer si c'est pour sauver la vie d'un gamin... Mais ce n'est que pour cette fois!! Tch.

Hayke se retourna pour reprendre sa route, posant sa main devant sa bouche pour éviter de respirer trop de cette mauvaise fumée. Ses mots sonnaient peut-être sauvages, mais il ne fallait pas le prendre de cette façon. Son regard était sincère lorsqu'on le regardait avec attention, cette ''mission'' lui tenait bien à cœur. Il invita même l'individu à le suivre d'un faible geste de tête.

-J'imagine qu'à deux nous allons le retrouver plus rapidement, hmph... Marmonna-t-il d'un ton peu enthousiasme bien qu'il semblait assez pressé dans ses agissements.
 


Dernière édition par Hayke Ogura le Dim 12 Aoû - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Void

avatar

Masculin Messages : 17
Date d'inscription : 12/11/2016

MessageSujet: Re: Un feu? Ce n'est pas moi... - ft Aiden   Lun 16 Juil - 21:21

Aiden avait fait face à ce jeune homme dont la chevelure se serait volontier mélangé aux flammes qui l’entourait, et très vite il avait dévoilé sa nature. Une nature d’apparence glaciale, nuancée par le brasier qui animait son regard. Sa réponse fut sèche, mais pouvait-il lui en vouloir ? Il eut été des circonstances où Aiden se serait d’abord confondu en excuse avant de s’enquérir du bien être de ce jeune homme à l’attitude agressive. Mais parmis lesdites circonstances, “rencontre au milieu d’un bâtiment dévoré par les flammes” ne figurait nul part, il y avait plus urgent. Il s’affranchit donc de sa bienveillance habituelle et emboita le pas du géant qui lui avait tourné le dos avec dédain.

- On le retrouvera, j'en suis sûr.

Il n’avait pris qu’un court instant pour le décrire du regard, mais sa taille et sa carrure imposante lui avaient sauté aux yeux. Il le dépassait facilement d’une tête et chacun de ses bras devait consommer plus de protéine qu’un régiment d’Aiden au complet. Nul doute que ce serait un atout considérable. Il pressa le pas pour arriver au niveau de son aîné tout en regardant autour de lui, tous ses sens à l'affût du moindre indice qui pourrait le guider vers les prisonniers de cette fournaise. Il s’apprêtait à interpeller toute âme vivante en ce lieu lorsqu’une frêle complainte lui parvint, celle d’un enfant. Tel un chien d’arrêt, sa tête pivota brusquement vers l’escalier menant à l’étage.

Il ignorait si son compagnon d’infortune l’avait également entendu, ainsi s’adressa-t-il à lui en fixant l’escalier à l’autre bout de la pièce. Deux mots tintant d’une détermination à toute épreuve sifflèrent :

- Par là.

A peine eurent-il été prononcé que le jeune imprudent s’était élancé assez vite pour fendre l’air bouillant de la pièce sur son passage, se fiant davantage à son instinct qu’à ses yeux pour se frayer un chemin parmis les débris. Sans même prendre le temps de s’assurer de la stabilité de l’escalier, il gravit les marches quatre par quatre jusqu’au premier étage qui donnait sur un unique appartement. Il s’arrêta sur le pas de la porte pour faire face à une pièce qu’il supposait assez grande, ses poumons le suppliant d’éviter les profondes inspirations. Entre les décombres en feu et la fumée qui s’en dégageait, il n’aurait su distinguer un enfant d’une peluche - une grosse peluche.

A cet étage plus qu’au rez-de-chaussé, le danger était omniprésent. Cet étage - peut-être même cet appartement - était certainement le foyer de l’incendie. Du plancher branlant jusqu’aux poutres dénudées qui menaçaient de s’écrouler à tout moment, la moindre inattention pouvait être fatale. Il supposa alors sans même y réfléchir que son partenaire l’avait suivi, s’adressant à lui entre deux quintes de toux.

- Tu vois quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayke Ogura

avatar

Masculin Messages : 33
Date d'inscription : 08/07/2018

Feuille de personnage
Pouvoir: Malédiction du soleil
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Un feu? Ce n'est pas moi... - ft Aiden   Sam 11 Aoû - 20:43




Un feu? Ce n'est pas moi...




Maintenant, Hayke se retrouvait obligé à faire équipe avec un pur inconnu. Pff. Il n'en était pas particulièrement heureux, faut le dire. Mais tant que cet individu ne se mettait pas dans ses jambes, ça devrait bien aller. Et justement, ça s'annonçait bien puisque ce ''gamin'' se contentait de simplement le suivre pour le moment. Car oui, vue sa grandeur et la carrure de son corps, Hayke l'avait rapidement associé à un enfant! D'ailleurs, il n'avait pas pris le temps de mieux l'examiner que ça, laissant bien voir qu'il était peu intéresser par lui.

Même dans ce genre de moment, Hayke était une personne peu aimante. Mais leur but commun de sauver la vie d'un jeune enfant le poussait à mettre son égoïsme et sa froideur de coté. C'était sans aucun doute une bonne chose.

L'attitude de son nouveau ''compagnon'' était beaucoup plus enthousiasme et joyeuse. Celui-ci avait même pris le temps de souligner qu'il était certain qu'ils allaient retrouver la victime. Hayke roula les yeux à ce moment même bien qu'il s'efforça de garder le silence. Certainement qu'ils allaient le retrouver, ce n'était même pas une question!

Hayke restait attentif, alerte au moindre bruit. Bien que la fumée semblait lui bruler les yeux, il essayait du mieux qu'il peut de les garder grand ouvert. Malheureusement, il n'y avait rien d’intéressant à voir ici et il en grogna fortement pour faire entendre son mécontentement. Ceci dit, peut-être n'avait-il rien vu mais par contre, il avait clairement entendu l’appelle du garçon. Et c'était de même pour son compagnon, visiblement.

-Par là!
-Par l-..... Ils s'étaient exprimés presque en même temps, mais Hayke fut légèrement moins rapide... -Ohé! Ne prend pas les devants! Kss...

Avec un brin de jalousie, aussi imprudent que lui, Hayke s'empressa de suivre son camarade de près en direction de l’appelle à l'aide. Ils empruntèrent les escalier pour monter à l'étage et c'est seulement à ce moment que Hayke réalisa qu'il ferait mieux de regarder où il pose les pieds. Car alors qu'il tendit le bras pour tenter d’agripper son compagnon et de le ralentir, l'une des marches céda sous son pied. Rien de bien grave pour le moment bien que ce fut assez désagréable. Le ''gamin'' au cheveux ébouriffer était passé en premier et avec Hayke par la suite, le poids avait été de trop pour la planche. Néanmoins, ce n'était pas assez pour arrêter notre homme dans sa mission. Il se déprit rapidement le pied pour éviter de sérieuses blessures avant d’escalader le reste de l'escalier.

Tout semblait plus fragile et intense ici. Hayke allait devoir se faire prudent. Mais surtout, ils allaient devoir faire vite.

- Fait attention à ce que tu fais! Kss.. Écoute bien... Si je dois crever dans le feu par ta faute, saches que je t’amènerais bruler avec moi! Dit-il sauvagement avant de se mettre à tousser. Bien sur, il avait déjà mit la faute sur le dos de celui qui était censé être son ami dans cette affaire.

Hayke posa sa main devant sa bouche, fronçant les sourcils. Il était de plus en plus difficile de respirer convenablement.

-Je... Kss... Ghn... Je vois le regret d'être entré ici, pff... Ironie un peu mal placé, simplement. Oui, semblerait-il qu'il ait trouver l'humour au milieu de ce désastre. En vrai, il était impossible de bien voir. Un chance que les cris de l'enfant se firent encore entendre, c'était sans doute ce qui allait le mieux les guider.

Hayke se retourna en direction de cette voix paniquée. Aucun enfant en vue, mais un mur de flammes et de débris leur bloquait le chemin.

- ... Je vois qu'on aura pas le choix de sauter au travers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Void

avatar

Masculin Messages : 17
Date d'inscription : 12/11/2016

MessageSujet: Re: Un feu? Ce n'est pas moi... - ft Aiden   Sam 25 Aoû - 0:08

Tout comme son partenaire, Aiden perçut les complaintes d’un enfant. Il était juste là, si proche. Mais si loin… Il tournait la tête vers la voix tressaillante du garçon pour en distinguer la silhouette chétive au travers d’une barrière de feu entremêlée de débris et de poutres à moitié écroulées. Peut-être existait-il une autre façon d’y accéder, le temps leur était compté. L’unique passage se trouvait sous leurs yeux. Et ils étaient bien d’accord tous les deux, il fallait le traverser.

Il acquiesça sans un mot et, sans même réaliser l’impertinence que pouvait prendre son geste, il lui tourna le dos pour faire face à la cascade de flamme et de débris mortels qu’ils devraient franchir pour sauver un gamin qui ne s’en sortirait peut-être pas, qu’il soit dévoré par les flammes ou par autre chose... Sur le point d’accomplir la mission suicide dont il s’était investi, il tourna la tête vers son compagnon, l’air grave.

- Je vais dégager le chemin. Dès que tu vois une ouverture, fonce récupérer le gosse et fuis loin de… Loin de moi, c’est ce qu’il allait dire avant d'être coupé par une quinte de toux. Mais à quoi bon se perdre en explication ? Leur survie ne tenait qu’à un fil de soie, et chaque seconde était un nouveau coup de hache dans le métier à tisser. - Quoi que tu voies, contente toi de fuir.

Si sa mise en garde semblait annoncer un sacrifice désespéré, il n’en était rien. Braver les flammes et la mort n’était qu’une formalité pour l’être qui sommeillait en lui, mais le temps était un luxe dont Aiden ne disposait pas. A défaut d’expliquer au colosse qui l’accompagnait ce qui l’attendait, il l’avait au moins mis sur la voix de la survie. Pourvu seulement qu’il l’écouterai...

Il fit un pas vers l’obstacle infernal qui leur faisait face, cherchant le meilleur moyen de s’y frayer un passage. Une énorme poutre barrait le chemin en plus d’alimenter un brasier grandissant. Il fallait s’en débarrasser pour espérer rejoindre l’enfant. Il aurait pu foncer dans le tas, mais au risque que tout s’écroule ? Non. Rapidement, il passa les solutions en revue et se décida à agir. Il adressa un ultime sourire à son nouvel ami.

- Au fait, je m’appelle Aiden.

Ces paroles prononcées, il plongea d’abord un bras dans les flammes dans un grognement de douleur, agrippant la poutre avec la ferme intention de la déloger. Il n’avait pas besoin de la déplacer, juste de la soulever suffisamment longtemps pour que son acolyte puisse passer. Son adversaire enflammé ne se résignant pas à bouger, Aiden se laissa engloutir par les flammes et l’attrapa à bras le corps. Il était en bonne voie, à un détail près : d’ici quelques secondes, sa seconde nature prendrait le dessus. Cette perspective eut sur lui l’effet d’une injection d’adrénaline portée à ébullition. Et tandis qu’un manteau ardent l’enveloppait peu à peu pour dévorer sa chair, il raffermit sa prise pour soulever l’objet dans un effort surhumain, le maintenant aussi haut que possible, aussi longtemps que possible.

Un passage était libéré. Hayke ne le franchirait certainement pas sans une brûlure, mais il le franchirait. Aiden tourna fébrilement la tête vers le jeune homme derrière lui tandis que, de son visage brûlé commençait à suinter une énergie macabre. Un seul mot s’échappa de ses lèvres consumées par les flammes. Sa voix était calme, presque paisible, mais chargée d’un écho abyssal à en faire frissonner les flammes qui l'entourait.

- Vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un feu? Ce n'est pas moi... - ft Aiden   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un feu? Ce n'est pas moi... - ft Aiden
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I lost myself || ft. Aiden
» Coin tranquille. Ou pas ! [ Aiden & Jaden ]
» [TAKEN] JEREMY RENNER - Aiden Evertsen [HUMAIN]
» Aiden ♦ Yo, ho, haul together, hoist the colors high. Heave ho, thieves and beggars, never shall we die.
» Un esprit errant aka Aiden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: La réalité :: Nariyu-
Sauter vers: