AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hex Hekmatyar [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hex Hekmatyar

avatar

Masculin Messages : 103
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Hex Hekmatyar [Terminé]   Jeu 7 Juin - 22:15







× Hex Hekmatyar ×


× Physique


Arf me décrire physiquement… Et bien, je suis un homme de 25 ans enfin juste d'apparence, car j'ai réellement plus de cent ans. C'est certes quelque peu vieux, mais ça ne se voit pas, fort heureusement.
Je ne suis pas très grand, mesurant à peine un mètre soixante-dix pour soixante-quatre kilos.
Pour le reste, on pourrait penser que je suis une femme, j'ai les traits fins et je porte mes cheveux longs, le plus souvent attachés en queue-de-cheval même si j'encadre souvent mon visage avec deux mèches qui de toute façon ne tiennent pas en place.
J'ai un petit sourire angoissant, peux être est-ce dut à mes crocs qui ressortent légèrement à chaque fois que mes lèvres se plissent.
Au-delà de ça, je me balade toujours en tenue pseudo-militaire, bien sûr, je ne compte pas déclencher une guerre, mais à force de participer à ces événements, on finit par s'y faire. Ainsi, je porte toujours un pantalon de treillis noir couplé à des bottes de combats.
Ce pantalon qui dispose de nombreuses poches est souvent rempli de petits objets dont je me sers pour animer mes cours, que ce soit une douille de fusil où un fragment d'art des tranchées. Au-dessus de cet ensemble, je porte une veste noire dont les manches sont constamment relevées. Ces manches courtes laissent apercevoir des bras fins dont les avant-bras sont couverts de tatouages d'un style étrange que je ne me rappelle pas avoir fait.
Les poches supérieures de ma veste sont toujours occupées par un paquet de cigarettes dans lequel je pioche très souvent. À dire vrai, je fume beaucoup trop selon les standards humains, considérez que si je ne fume pas pendant deux heures d'affiler, c'est que quelque chose ne va pas

La poche intérieure elle, contient une vieille flasque d'alcool qui me suit depuis la Première Guerre mondiale mais rassurez-vous son contenu est beaucoup plus récent.
Je suis habituellement quelqu'un qui déteste les cours d'histoire théorique, ainsi, j'aime faire participer mes élèves à chaque occasion.
Pour le reste, je porte un pistolet automatique colt 45 caché au niveau de l'arrière de mes hanches dont je me sers quelque fois pour réclamer le calme.
Autrement, je porte souvent des mitaines noires, souvenir de la guerre du Viêtnam ainsi que des plaques d'identification qui sont les premiers objets que j'ai découverts après ma transformation.

Je dispose aussi d'une tenue pour sortir hors de l'établissement le jour : c'est une imposante tenue noire intégrale en cuir renforcé de composites. Cette tenue recouvre l'intégralité de mon corps et est complétée par un gros casque anti-UV. C'est bien sur une très mauvaise idée de sortir en plein jour, mais parfois la nécessité fait loi.

Voyons que pourrais-je ajouter sur mon physique… J'ai des yeux bleus perçants, qui couplés à mon sourire pourtant peut rassurant peuvent se montrer étonnamment convaincant. Si vous arrivez à aller plus loin que ces détails, vous ne découvrirez pas de profondes cicatrices ou de blessures cachées, rien qu'un corps entretenu qui refuse de vieillir. Ce qui inclut une pilosité nulle, sûrement à cause d'un traumatisme post transformation.
Il n'y a pour tout dire qu'une chose à craindre : lorsque je m'énerve, mon sourire devient réellement celui d'un sadique et je pense être un peu terrifiant pour mes élèves.
Pour ce qui est des capacités physiques… Voyons… Je suis un Vampire, je suis donc plus rapide, et plus, fort qu'un humain ordinaire, mais malgré ça, je garde une éternelle confiance dans mes armes à feu et évidemment, j'évite la lumière du jour comme la peste.





× Mental


Mon caractère ? Ho, un mot : volatil !
Loin d'être une boule de nerf, j'ai par contre tendance à m'énerver plutôt vite et de façon spectaculaire. Entendez par spectaculaire un bon nombre de coups de feus tirés en l'air et une leçon digne d'un sergent instructeur dément.
Autrement, je suis plutôt… Efficace. J'aime ce que je fais, et je pense sincèrement qu'apprendre l'histoire à mes élèves spéciaux est quelque chose qui leur servira dans la vie de tous les jours, quant à mes élèves normaux… Et bien, c'est sans doute encore plus profitable pour eux !
Pour arriver à cette fin, j'utilise bien sur tous les moyens dont je dispose, si un élève doit apprendre à courir trois heures en pleine nuit pour mieux comprendre ce qu'on vécut les soldats pendant la Guerre du golf et bien, il courra, et longtemps !
Pour le reste, je pense surtout être quelqu'un difficile à approcher, car j'ai une forte tendance par insulter ceux qui m'approchent ou qui tentent d'en apprendre plus sur moi. Bien entendu, cela ne s'applique pas pendant mes cours, car que ferait un élève s'il ne peut pas poser de question.
Oh bien sûr chaque question peut avoir un prix. Par exemple si un jour quelqu'un me demande comment creusait-on les tranchées, il risque d'avoir une petite séance de pelle et pioche prévue après les cours, et ce, avec un grand sourire sadique de son professeur.
Je crois en l'apprentissage sur le terrain et ce même pour l'histoire, car je tiens à ce que cette partie du programme soit un de leur point fort, ne serait-ce que pour avoir une base de réflexion solide.
Voyons sadique, volatil, vous devez vous demander si je suis un bon professeur ? La réponse est… Plutôt, car ils apprennent, et comme je suis un vampire, rien ne m'empêche de prendre sur le temps de sommeil pour les aider. Pour peu qu'on montre de la bonne volonté, je suis plutôt patient.
J'aime aussi m'exprimer avec de grands gestes et des expressions particulièrement inappropriées, du langage vulgaire et parfois une petite pichenette dans mon interlocuteur pour appuyer le propos.
Mmmmh…. Je déteste qu'on me prenne pour un imbécile, d'où les quelques soucis que peuvent rencontrer des élèves récalcitrants. Oh ces soucis peuvent être de formes variées, mais toujours imaginative.
Comment puis-je gérer ma soif ? Très simplement ma foi, je prends du sang quasi quotidiennement, sang que je me fais livrer tous les soirs, il serait quand même dommage d'emprunter un peu de liquide à un de mes élève non ?
Dans mes relations professionnelles, je suis…. Fidèle à moi-même, mise à part le rapport de supériorité qui n'est plus présent je reste avec mon sacré caractère.



× Histoire


Mai 1916 : Verdun- France

La première chose dont je me souviens est un réveil douloureux sur un tas de cadavres. Enfin plutôt un trou d'obus remplis de ces derniers. Je pataugeai jusqu'aux genoux dans le sang, un lourd fusil à verrou dans les mains. Il faisait nuit et la lune rouge montait haut dans le ciel. Au loin j'entendais le sifflement des obus qui filaient vers les lignes Françaises explosant comme autant de feu d'artifice dans un concert de hurlement. Il me fallut une bonne demi-heure pour me résoudre à sortir du trou, constatant avec étonnement que j'étais en un seul morceau. La nuit était certes claire, mais j'arrivais étrangement à distinguer les tranchées Françaises ainsi que le miroitement des mitrailleuses qui attendaient l'ennemi. Allez savoir comment, mais personne ne me tira dessus lorsque je m'approchai de ces dernières et je fus même accueilli avec des vivat et des applaudissements. Je devais être connu…

-Hé Hex ! Encore vivant à ce que je vois ! A croire que les boches n'arrivent vraiment pas à t'avoir !

Hex… Ça devait être mon prénom, je devais découvrir plus tard mon identité complète marquée sur de petites plaques autour de mon cou. Il me fallut un petit moment pour qu'on me réapprenne ce que j'avais bizarrement oublié. Oh, j'aurais dû être envoyé dans les hôpitaux pour un traumatisme quelconque, mais l'époque ne s'y prêtait pas vraiment. À l'époque, nous dormions le jour et combattions la nuit dans le fort de Verdun ce qui me sauva sûrement la vie. C'est lors des premiers assauts massifs que je découvris mon étrange allergie au soleil. Alors que je passais dans un secteur du fort éventré par un obus, je fus pris d'une cuisante douleur au bras, là où un rayon lumineux avait effleuré mon bras.Je fis plusieurs essais avant de me rendre compte de ce qui se passait. Cette fois, je fus renvoyé du front et placé sous surveillance médicale et fort heureusement sous perfusion. Et que trouvèrent les médecins de l'époque ? Absolument rien. Je fus simplement muté sur les unités combattant de nuit, car à l'époque, on n'échappait pas au service. C'est à cette même époque que je découvris mon besoin de sang, en quelles circonstances ? Oh, c'est un secret, mais fort heureusement, j'avais à l'époque un bon nombre d'ennemis sur lesquels étancher ma soif. Que dire de plus… La guerre continua et se termina par notre victoire, tout le monde était content et nous fûmes renvoyés chez nous avec les honneurs militaires. Le temps passa lentement et je constatais étrangement que mon corps ne vieillissait pas.

Juin 1940

La France était envahie et moi comme à mon habitude, j'étais au front, de nuit bien sûr ! Je n'ai pas forcément grand-chose à ajouter sur cette période si ce n'est que je me suis battu pour les deux camps, aussi bien pour les alliés que pour l'axe, parfois dans le Wermarcht, la SS, mais aussi chez les Corps U.S ou encore dans l'infanterie russe, et ce, tant qu'on me laissais combattre de nuit. Et je vous assure qu'au vu de mes résultats, les officiers n'étaient pas difficiles à convaincre.

Post 1945

Un monde en paix ! Enfin à ce qu'il paraissait. Et qu'ai-je donc fait pendant tout ce temps ? Et bien, j'ai participé à cette paix dans le monde, vivant l'histoire et en étant l'un des acteurs : Viêtnam, Afghanistan, Corée, Moyen-Orient, Golfe… Ne cherchez pas, j'ai fait ces guerres et j'ai assez appris sur l'histoire pour savoir qu'elle a la fâcheuse tendance à se répéter. Oh, j'ai aussi beaucoup appris sur moi, sur ce que j'étais, mais mieux vaut parfois passer certaines parties de sa vie sous silence, vous ne pensez pas ?
L'Entrée à Naryu

Ah le Japon… Je n'avais pas trop de raison d'être ici. Pour dire vrai, je cherchai juste une guerre de plus, car malgré mes nombreux efforts, je n'avais pas réussi à faire autre chose. Lentement ceux que j'avais connus en 14 et en 40 mourraient, maudissant avec humour ma jeunesse éternelle.
Depuis la guerre, mon style avait fortement changé, et du jeune homme discret de 14, il ne restait quasiment plus rien si ce n'était les yeux. Je portais désormais de long cheveux blond foncé et une tenue militaire bine plus moderne.
Je rencontrais mon destin de façon assez ironique dans un parc en pleine nuit. En effet, un petit homme en costard était assis à se morfondre sur un banc, se plaignant à voix haute de la difficulté à apprendre la moindre chose à ses élèves.
En m'approchant je put apercevoir que ce dernier préparait un cour sur Stalingrad. Ses feuilles étaient barbouillées d'écrit divers ainsi que d'un grand schéma du plan de la bataille.
La cigarette à la bouche, je lui pris la feuille des mains.

-Hep mon gars c'est quoi ce plan de bataille, ça ne s'est pas passé comme ça du tout t'as un stylo ?

L'homme fut trop abasourdi qu'un parfait inconnu le tire de son malheur pour réagir, et je dus donc prendre lui-même le stylo qui était accroché à sa poche.

-Regarde, Joukov ne s'est pas replié derrière la Volga ici ! Mais bien plus près des troupes de Paulus, en fait nous avions dépassé son point de replis à l'époque et ce dernier est sorti complètement dans notre flanc.

Je passais étrangement plus d'une heure à lui expliquer la bataille en détails, n’oubliant aucuns détail avant de le laisser avec un nouveau croquis bien plus réaliste.
Ce petit manège dura quelques semaines, et chaque soir, je venais lui expliquer une parcelle différente de l'histoire.
C'est une nuit qu'il vint sans aucun cours et avec une certaine crainte sur le visage. J'en fus plutôt étonné… À la place de quoi, il me tendit une petite feuille. Se forçant à parler à voix basse comme s'il me tendait quelque chose de secret
-J'ai…. J'ai pensé que vous pourriez avoir votre place dans l'enseignement… vous avez l'air de vous y connaître rudement. En fait je comptait vous demander… quel age avez-vous ?

Je songeais dans un premier temps à l'envoyer se faire voir. Ce silence dura cinq bonnes minutes avant de finir par lui dire.

-De ce que j'en sais plus de 103 ans, je dirai 129 ans au mieux.

Et a votre avis qu'aurais fait un homme normal, il se serait foutu de moi ?  Il ne m'aurait pas cru. Et bien cet homme en question me posa une main chaleureuse sur l'épaule avant de dire.

-Décidément je crois que j'ai une place pour vous si vous êtes intéressé. Un poste de professeur d'histoire ça ne vous dirait pas ?

Je me mit à rire bruyamment avant d'ajouter

-Hola Papi, tu dois savoir ce que je suis, si tu réagis comme ça. Et tu sais donc ce qu'il risque d'arriver… d'autant plus que je ne pourrait pas faire cours à vos heures, quand à garder mon calme avec des morveux…

Encore une fois ce professeur anonyme prit le temps de faire le tour du parc, vérifiant que les lumières des maisons alentours étaient bien éteintes. Son ton passa sur celui de la conspiration, et il me fallut tendra l'oreille pour entendre ce qu'il avait à dire


-Au contraire je crois que vous avez pile ce qu'il nous faut, vou ssavez vous n'êtes pas quelqu'un d'ordinaire. Laissez nous vous convaincre Monsieur... Quel est votre nom au juste ?

Il y eu à nouveau un long silence avant que je finisse par dire :

-Hex…. Hex Hekmatyar.




C'est ainsi que je finis à l'académie en tant que professeur, découvrant avec joie que je pouvais vivre à la lumière du jour là bas. Oh bien sûr, je n'ai jamais vraiment perdu l'habitude de hurler comme je le faisais ou encore d'avoir des armes sur moi, mais au final, je pense que l'académie était contente de mes cours. Comme quoi avoir un psychopathe comme prof peut être bénéfique, même à la Magical Académy !




Quelques Infos

Âge 129
Sexe Masculin
Orientation Heterosexuel
Groupe CAMA
Pouvoir Vampire
Familier


Description de ton Pouvoir

Vampire: je suis plus rapide et plus fort qu'un humain,
tout en craignant affreusement le soleil et en étant soumis à la soif rouge.


Et derrière l'écran ?

Pseudo Hex
Âge 22
Disponibilité Variable mais tache de s'ameliorer
Un petit mot ? Back from the dead

©️️ Halloween × CICI

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhareth

avatar

Masculin Messages : 11
Date d'inscription : 26/05/2018

Feuille de personnage
Pouvoir: "Chaos"
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Hex Hekmatyar [Terminé]   Ven 8 Juin - 12:47

YES !
J'vois pas quoi redire de mon côté, tu est donc validé, RE bienvenue ! \o/

Par contre, on a plus le groupe CAMA il me semble, je vais te mettre dans celui des "Vampires" en attendant ^^
Mais tu peux quand même faire partis du staff de l'académie, ça ne pose aucun problème ! =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hex Hekmatyar [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone Administrative :: Présentations :: Fiches Validées-
Sauter vers: