AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hybride Neko

Aller en bas 
AuteurMessage
Abigail Rosenbach

avatar

Féminin Messages : 76
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Hybride Neko    Dim 27 Mai - 22:48







× Abigail Rosenbach ×


× Physique


Entre deux battements de cils, on peut les voir. Ces deux billes bleues, brillantes d'une intelligence sans doute. Elles expriment tant de choses, même sous forme animale. Ses cheveux sont châtains, pas trop foncés, ni trop clairs. Lisses, fins, faciles à coiffer. Le rêve de toute fille, femme, de pouvoir se coiffer sans pester, sans s'énerver, sans pleurer. Elle a une peau assez pâle, qui contraste avec le peu de maquillage qu'elle porte. Sa taille est fine, et elle est assez grande. Elle porte souvent des tenues assez sobres, dans des couleurs simples. Blanc, gris, noir, même si elle porte aussi de la couleur. En général, quand elle est dans sa chambre, elle porte des kimonos, alors qu'en société, elle aime porter des robes, courtes comme longues. En dehors de ça, elle a d'autres formes. Sous sa forme semi-hybride, elle a deux oreilles noires sur le haut du crâne, et une longue queue touffue dans le bas du dos. Noire aussi, bien entendu. Et ses ongles sont aussi coupants que des griffes. Et sous forme animale, elle est une magnifique chatte toute noire, sans une touche de blanc, avec des yeux d'un bleu merveilleux.



× Mental


Commençons par les points négatifs. Elle est du genre autoritaire, elle prend les décisions et n'hésite pas à s'imposer comme leader. De même, elle a du bagou et elle ne prend pas de pincettes. Aby n'a pas forcément de tact, elle dit ce qu'elle pense, et majoritairement, elle pense ce qu'elle dit. En plus de ça, elle a un caractère de mule, voire pire. Elle est têtue, bornée, quand elle a une idée en tête, elle ne lâche rien. Elle est du genre téméraire, elle n'hésite pas à aller au devant du danger si quelqu'un de plus faible qu'elle est en danger.
Cependant, elle est du genre maternelle, douce et sensible. Les enfants font partie des personnes qu'elle protège, coûte que coûte. Aidée par Chut, son tigre de compagnie, elle se bat pour ce qu'elle trouve juste, pour aider les faibles. Elle est altruiste, même si elle a son caractère. Pour la définir, c'est une main de fer dans un gant de velours.



× Histoire


Comment je suis arrivée là ? Oh, mes amis, c'est une très longue histoire. Asseyez-vous, je vais vous raconter. Mais surtout, pas de bruit...

Tout commence par une froide nuit d'hiver, dans une contrée peu connue de l'Angleterre. C'est là qu'elle a trouvé refuge, cette pauvresse, pour pouvoir donner naissance à son petit trésor. Loin des yeux intrigués, loin des probables questions. Car elle savait ce qu'elle pouvait engendrer, elle savait qu'elle pourrait accoucher d'un moment à l'autre. Et elle savait aussi que pouvait sortir d'entre ses cuisses une boule de poils. Et impossible d'expliquer cela devant des infirmières, n'est-ce-pas ? Alors elle s'est isolée, elle s'est enfoncée loin dans la forêt, pour ne pas être surprise lors du moment propice. Des jours et des jours qu'elle le pressentait, le moment venait d'arriver. En effet, elle avait senti le processus se déclencher. Un hurlement strident déchira le ciel.

Un magnifique bébé enveloppé de couvertures, avec un petit bonnet avec des oreilles. Tout le monde s'extasiait devant sa bouille mignonne, tout le monde voulait la porter. Mais pourquoi donc sa mère se braquait à cette simple idée ? Personne ne le savait, en fait, plus personne n'essayait de porter la petite. Abigail, tel était son nom. Vous l'avez compris, c'est elle dont je vous raconte l'histoire. Cette petite frimousse, qui pointait de bout de son nez entre les couvertures roses, gazouillait à tout va en faisant frémir les personnes. Elle charmait, elle faisait la mignonne, et elle ne faisait même pas de miaulements. Vous comprenez, dès sa naissance, sa mère lui avait apprit à ne pas dévoiler ce qu'elle était.

Les premières années de sa vie ont été semblables à celles de tous les bébés. Entre gazouillements et pleurs, entre couches et biberon, tout s'enchaîna rapidement pour la mère célibataire. Mais elle assurait, et jamais on ne voyait sa fille dans des vêtements sales, ou sans nourriture. Elle était une bonne mère, et elle éduquait sa fille comme elle le pouvait. Malgré ses maigres revenus, la femme ne laissait jamais tomber, elle s'accrochait pour offrir à sa fille un bel avenir, même s'il était difficile de le faire. Elle avait du mal, et le peu de gens qui la voyaient dans la difficulté se proposaient volontiers pour aider cette mère célibataire. Que ce soit pour la nourriture, pour dépanner de quelques sous.

Quand elle s'approcha de l'âge où on parle, où on raconte tout ce qui nous arrive, la mère devint alors plus protectrice. Elle craignait que sa fille parle, fasse une gaffe. Pourtant, jamais, cela n'arriva. Abigail avait très bien compris qu'elle ne devait pas parler de ses activités de chat, et elle excellait avec brio dans l'art des cachotteries. Et, toujours en grandissant, elle apprenait à contrôler son hybridation. Fille de deux hybrides nekos qui s'étaient aimés en secret, bien que son père ne soit décédé avant sa naissance, il était important qu'elle ne dise rien à personne. Pas même si on lui disait qu'on était comme elle. Et, peu à peu, les années passaient, et Abigail grandissait de jour en jour.

Elle allait à l'école, comme tout le monde, arrivant à ne pas se transformer en chat sous l'effet des émotions. Et, un jour alors qu'elle avait une douzaine d'années, un terrible incident changea toute sa vie. Vous savez, dans les écoles, il y a toujours des petits malins qui aiment dire des choses méchantes à leurs camarades, à leur faire du mal pour se sentir plus fort qu'eux. Et, malheureusement, cela tombe souvent sur les filles. Il se faisait appeler Gaby, même si son nom était Gabriel. Il faisait une tête de plus qu'elle, et essayait d'intimider le plus de filles possible. Mais, malheureusement, il s'était frotté à celle qu'il ne fallait pas embêter, celle qui le remit à sa place.

Tout avait commencé par des bousculades, des rires moqueurs. Mais, peu à peu, tout devenait plus méchant, plus oppressant. Elle commençait à ne plus vouloir aller à l'école, à arriver dans l'enceinte de l'établissement avec une boule au ventre. Mais, très rapidement, elle commença à se rebeller, à refuser qu'il ne vienne lui détruire le mental. Elle devenait plus féroce, elle le repoussait, elle n'avait pas peur de l'envoyer balader. Et ça, il le prit très très mal. Et c'est ce qui l'a poussé, un jour, à dire cette phrase. Celle qui avait fait sortir Aby de ses gonds, et à sortir les griffes. Ce "De toute façon, c'est bien fait que ton père soit mort". Et là, elle avait aussitôt senti la colère monter en flèche.

Et elle s'était en partie transformée, avant de sauter au visage de l'autre bambin. Entre gifles et griffures, elle le blessa aux bras, au visage, et alla même lui offrir une belle balafre au cou. Après seulement quelques secondes, elle avait repris forme humaine et s'était enfuie de l'école. Et ils avaient beau la chercher, elle avait comme disparu. En réalité, elle était bien rapidement retournée auprès de sa mère, qui l'avait cachée pour lui éviter des soucis avec l'école. C'est à partir de là que la petite allait avoir une toute nouvelle vie. Dès le lendemain, sa mère avait empaqueté ses pauvres affaires, et l'avait conduite dans un endroit où, apparemment, Aby allait avoir une vie meilleure. La Magical Academy.

Elle savait que c'était une école pour les gens comme elle, les gens pas humains. Et, pour la première fois de sa vie, elle se sentit en sécurité. Pour qu'elle se sente moins seule, sa mère l'emmena le jour même dans une boutique où ils vendaient des animaux magiques. Sans hésiter, le choix de la jeune Abigail se porta sur un magnifique tigre, d'une couleur vive et au pelage soyeux. Et son petit plus, c'est qu'il avait la faculté de réduire sa taille comme il le souhaitait. Elle le nomma "Chut", nom qu'elle choisit parce que c'était l'année des "C". Il fallait un nom qui commençait par cette lettre... Et, depuis sept ans, l'hybride vit au milieu des autres "anormaux", dans un monde qui est le sien.


Il n'aurait fallu qu'une phrase pour vous résumer son histoire, mais n'est-elle pas mieux avec des détails ? Maintenant... Chut ~




Quelques Infos

Âge 19 ans
Sexe Fille
Orientation Hétéro
Groupe Hybride
Pouvoir Transformation en chat
FamilierChut, un tigre de compagnie particulier


Description du pouvoir.

J'ai la possibilité de me transformer, partiellement ou entièrement, en chat. Quand c'est partiellement, j'ai des oreilles, une queue et des griffes. Mes sens sont aussi développés. Et non, je ne mange pas de souris !

Pour Chut, il s'agit d'un tigre ayant la faculté de prendre la taille d'un chat quand il en a envie.


Et derrière l'écran ?

Pseudo Aby
Âge 19 ans
Disponibilité Quand je peux
Un petit mot ? Pouët

Halloween × CICI

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren

avatar

Masculin Messages : 523
Date d'inscription : 27/06/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Ban, Kick, What else?
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Hybride Neko    Dim 27 Mai - 23:00

La bienvenue à toi o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magicalacademy.forumactif.com
 
Hybride Neko
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haita Neko
» Ballade, Neko, Kairi, Léa
» Suite de l'arrivé d'une pauvre Neko (hentaï)
» Le journal d'un Neko-Loup
» Partos avec Senshi-Neko?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone Administrative :: Présentations :: Fiches Validées-
Sauter vers: