Partagez | 
 

 Premier cours de ma vie (Irène D'Althéra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin Messages : 6
Points : 20
Date d'inscription : 10/05/2017
avatar
Grimmal Syl
MessageSujet: Premier cours de ma vie (Irène D'Althéra)   Mer 24 Mai - 16:55


Ça ne fessait pas très longtemps que j’étais arriver dans cette école. Quelques semaines tous au plus, sans mentir, j’avais toujours un peu de difficulté à reconnaître le jour et la nuit. Les lundis avec les mardis, car ma nuit était composée de souviens et de peur. Parfois même, j’avais l’impression de ne pas avoir dormi du tout. Restant prisonnier de mes rêves et de mes pensées mais peu importe ce qui se passait dans mon rêve. Je me réveillais toujours dans mon lit, dans ma chambre dans le même état que je me suis endormie à l’exception que j’avais parfois des sueurs froides à mon éveille.

Les jours, t’en qu’à eux, sont tous presque semblable. Je dois aller dans un local pour écouter un professeur me raconter des trucs divers que je ne comprends pas tellement la plus grande majorité du temps. Je ne doute pas de l’utilité des cours qu’on me donne, mais pour le moment, je ne comprends pas encore grand-chose à ce mode de vie…

Aujourd’hui était d’ailleurs une autre journée comme les autres. C’était un lundi ? Un mardi ? Je dois avouer que je ne le savais pas. La seule chose que je savais était que j’avais une cour d’éducation physique. Un cours que j’aimais bien même si je trouvais un peu stupide de devoir l’apprendre dans une école. Je crois plutôt qu’on devrait faire le cours à l’extérieur. Dans un lieu plus naturel comme une forêt, mais bon, ce n’est pas grave non plus dans un sens.

Bien sûr je devais me changer pour ce cours. Je ne pouvais pas porter mon habit habituel de la forêt. Je devais porter un t-shirt de sport avec des pantalons court, mais le problème de mes oreilles et ma queue était toujours en jeu. Je ne pouvais pas les laisser à l’air libre, visible aux yeux de tous. Je devais les cacher et pour régler ce problème, mon pantalon allait protéger ma queue des yeux indiscret, mais mes oreilles avaient besoin d’un chapeau. Normalement j’utilise un capuchon, mais dans ce cas, un grand bandeau d’exercice pour les forcer à rester coller à ma tête et éviter qu’ils se dressent pendant que le cours.

Lorsque je suis arrivé, j’ai rapidement observer que c’était une classe mixte. Il y avait des hommes comme moi, des femmes également et aussi des… euh autre... je dois avouer que c’était je n’étais pas sûr de ce que c’était, mais bon. Ils n’ont pas l’air trop agressif pour le moment.
Il y avait également plusieurs activer physique. Je pouvais voir du monde se lancer des ballons lourds. D’autre courir dans des pneus comme exercice d’agilité. Il avait même un mur d’escalade pour se rendre au plafond et utiliser des anneaux pour le traverser. Bien sûr, il avait aussi plusieurs personnes, majoritairement des filles ou des gars qui essaie de les séduire. C’est jeunes gens étaient sur le banc et ne fessait rien du tout d’autre que d’exerciser leurs lèvres à parler et probablement à faire d’autre chose…

Comme le cours n’a pas encore commencer j’en profite pour faire le tour et regarder un peu les gens qui font partie de ma classe. Je dois avouer que je n’y comprends pas grand-chose à toute ses races. Dans mon village natal, il n’avait que des humains et ma famille de loup-garou. La grande majorité, je ne les ai jamais vues.

Finalement, je trouve un exercice ou il n’a pas grand monde. Le tire à l’arc. Ça ne semble pas très populaire. Peut-être parce que les flèches ne sont pas en métal et en bois, mais en plastique avec un bout adhésif. De quoi ne pas se blesser si sa touche quelqu’un par erreur. Je suis d’ailleurs très étonnée d’avoir trouvé ça ici. Je n’aurais pas pensé trouver ça dans une classe. Peut-être que le professeur veut nous faire essayer plusieurs activités pour qu’on sélection ceux qui nous intéresse le plus.

Finalement équiper de mon arc et d’une dizaine de flèche, je m’amuse à les tirer les uns après les autres, sans trop penser. Sans trop réfléchir. Sans trop viser. Elle touche tous la cible sans toucher le milieu. Rien de bien exceptionnel dans un sens, mais je n’ai pas tellement envie de me forcer à viser directement dans le mille. Je préfère me reposer un peu et me détendre. Tirant flèches après flèche jusqu’a ce que mon carquois soit vide et que je doive aller chercher ceux qui ont coller à la cible pour finalement recommencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 5
Points : 5
Date d'inscription : 10/12/2016
avatar
Irène D'Althéra
MessageSujet: Re: Premier cours de ma vie (Irène D'Althéra)   Mar 6 Juin - 2:05

Le cadran rose sur la table de chevet voisine de mon lit n'a pas voulut faire son travail en ne me réveillant pas alors mon sommeil fut prolongé bien malgré moi , j'étais pourtant toute prête la veille pour mon premier jour de classe .J'ai même du répété une dizaine fois avec ma peluche en mouton les pires scénarios de rencontres avec les élèves de ma future classe.Mon père disait toujours qu'une belle apparence et des mots soigné donnait toujours de bon résultat lors de rencontres avec des investisseurs .

Je rêvais d'une vague de bras qui ondulant ma cabrement dans un océan de sang quand mon corps fut secoué de rebonds , des rires qui me semblait familier malgré la brume du sommeil me parvenu alors aux oreilles .En me motivant à ouvrir les yeux , je remarque des pieds qui sautille sur mon lit , en relevant la tête vers les rires je reconnais ma colocataire de chambre et aussi ma seule vrai amie .

Je me souviens de notre rencontre , mais sa voix me sort de mes songes .

''-J'ai cru bon de débranché ton machin rose qui faisait trop de bruit pour dormir , ne me dit pas merci '' dit elle alors avec un sourire bienveillant , pour ma part..je me retiens de lui bondir dessus , elle ne connait pas vraiment la technologie...je lui expliquerais bien plustard .

Je fixe alors mon téléphone portable en le prenant dans mes mains .

- Q-Que QUOI ON ES PRESQUE EN RETARD POUR LE COURS !!!! '' m'écriais-je

Je n'avais plus le temps de faire ma routine matinale qui se résumait surtout à vérifier mes nombreux bandages sur tout le corps , après tout voilà quelques jours que je sortais de l'infirmerie pour prendre ma place dans un vrai dortoir.

J'enfile un jogging gris qui assez long cachera bien toutes mes blessures , puis du regard je cherche le premier pull long que je trouve finalement après encore deux belles minutes de retard sous la boite de donuts de mon amie .Il ne ressemble pas trop affreux même pour un truc prêter le temps que je me refasse une garde-robe . Je demande l'aide de mon amie pour attacher mon soutif qui me fait un mal de chien puis je met le pull qui ne me déçois vraiment pas cachant bien tout le haut de mon corps , évidemment on voit bien encore des rougeurs laissé par les marques d'ongles sur mon visage et mes mains .

On me trouvera surement étrange d'autant me cacher surtout que certains même en étant des êtres spéciaux on conscience de qui je suis en raison de la grandeur de ma famille et mes apparitions depuis mon enfance dans les journaux et magasines.Je me cache pour que personne ne change de regard avec moi . J'étais vraiment qu'un chien de riche ...comme dirait mon familier amphibien que je laisse devant la télé avec des gâteaux acheté la veille à la cafétéria .Je sais qu'il sera très sage pendant mon absence , ce n'est pas comme si je pouvais le porté avec moi sur les heures de classes.
Je prend le papier que le personnel médical de l'école m'a remit un peu plutôt pour me dispenser des exercices que je trouverais trop dure à faire , je ne voudrais pas qu'on m'enferme encore deux semaines dans l'infirmerie car, mes blessures on été ouvertes.

J'arrive à la conclusion que je ne pourrais surement rien faire pendant tout le cours , alors en suivant Maeline dans les grands couloirs qui me sont encore un peu inconnu , je repense aux dialogues que j'ai préparé pour faire bonne impression et passé outre le fait que je ne porte rien de bien beaux sur moi.Le trajet me semblait plus court que je ne l'imaginais , on filait vers le vestiaire pour mettre nos vêtement de rechange dans des casiers qu'on avaient décidé de partager pour le coup , car je n'avais pas eu la liste d'effet scolaire encore.

Des étudiants me regardait quand j'entre avec mon amie juste devant moi dans le gymnaste qui me semble aussi immense que mon ancienne chambre .Je me sépare alors d'elle qui part rejoindre un groupe qui doivent être d'autre de ses amis , je suis un peu jalouse , mais je vais vers le prof pour lui tendre mon billet de l'infirmerie .

-Pardonnez nous pour le retard...'' dit-je alors en jouant nerveusement avec mon lacet de jogging , il semble me rassuré d'un sourire et m'indique alors un banc plus loin d'ou je pourrais évaluer le terrain tel la chasseuse que je suis, enfin..j'étais ?

J'étais assis quand j'entendu des filles un peu idiotes à mon avis admiré les mecs qui s’entraînait , leurs culs était sans le savoir le sujet le plus croustillant pour c'est demoiselle .

Pour ma part , je ne voyais pas trop l’intérêt alors je me mis plutôt à faire le tour des élèves du regard discrètement pour ne pas avoir déjà l'air trop étrange.

Le sifflet du professeur se fit entendre quelque minutes après notre arrivé , finalement je n'aurais pas eu vraiment de temps pour observé mes camarades de classes pour mieux connaitre leurs personnalité.Les étudiants se rassemblairent alors tous vers le professeur , je restait attentive même s'il ne me laisserait surement pas jouer avec eux...pourtant j'étais bonne en sport . Un étudiant restait en retrait malgré tout , il m'intrigue par son air me rappelant un animal sauvage retiré de sa forêt . Je ne dirais pas que je le trouve mignon quand il me toise un instant froidement puis repose son regard sur le prof , j'ai eu le coeur figé un instant , ouf....

Les instructions de sécurité lors des cours sont dit puis finalement après 10 minutes à entendre des règles , deux équipes sont formé , les rouges d'ou se trouve ma meilleure amie et les bleus , le prof me dit que je peu jouer si je ne fais pas trop d'effort .Je suis assez heureuse du coup même si on me place en dernier avec les bleus ...je connais personne et franchement ya comme une énergie effrayant qui me toise dans mon dos...

On jouera donc au ballon chasseur selon les propositions de gens , j'ai un mauvais pressentiment quand je regarde un groupe de filles qui semble rire de moi.
En place sur le terrain , un garçon du cours ayant des allures reptilienne me tend un ballon , je vais le prendre quand il le retire alors devant mon nez , le mouvement trop brusque manque de me faire tomber , je soupire...

-Je ne suis plus héritière...c'est vrai ..''dis-je alors pour moi même alors que le jeux commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Premier cours de ma vie (Irène D'Althéra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» Premier cours d'équitation pour An' [Avec Lorenzo]
» Les codages HTML de tata Melow || PREMIER COURS : création d'une boîte
» [Cours commun] Premier cours : les épouvantards

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Le Château :: A l'intérieur des murs :: Les couloirs et salles de classes-