Partagez | 
 

 Kagome Okamoto ou Une sirène à l'académie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Kagome Okamoto ou Une sirène à l'académie ?    Mar 14 Mar - 14:11







× Kagome Okamoto ×


× Physique


Dis nous à quoi tu ressembles et comment tu as l'habitude de te vêtir en 10 lignes minimum.

Les rayons du soleil tentait de se frayer un chemin entre les différents feuillages de la forêt du campus. Dans ces bois, on pouvait entendre généralement un triste écho. Une berceuse mélancolique qui pouvait guider aisément une personne curieuse vers la source de cette voix des plus agréables. Cette dernière appartenait à une jeune femme dans la vingtaine d'année, assise contre un tronc d'un gros chêne au pied d'une cascade.

Sa peau ressemblait à  la porcelaine comme si elle allait se briser à n'importe quel instant. Elle ne semblait pas très grande, sans doute dans les un mètre soixante-cinq. Elle était habillée simplement, une jupe en jean qui lui arrivait presque au niveau des genoux avec un t-shirt marin. Dans l'herbe à côté d'elle se trouvait une paire de talon noir assez simple de cinq centimètres tout au plus. La demoiselle semblait être féminine, cependant elle ne semblait pas à l'aise avec ses vêtements. Elle ne cessait jamais de vouloir descendre la jupette comme si elle souhaitait qu'elle couvre ses longues et fines jambes. La jeune brune ne devait pas être habituée à porter de tel vêtement aussi féminine soit telle.  A vu d'oeil, son corps semblait assez fin aussi. Elle devait peser dans les cinquante kilos.

L’inconnue possédait un visage assez banale. Elle était jolie, mais sans plus.Un petit nez mutin, des sourcils bien dessiner. Des lèvres roses et charnues bougeaient doucement pour laisser échapper la petite berceuse qui émanait d’elle. Un visage ovale qui était mise en valeur par ses cheveux bruns. Cette même chevelure qui était attaché sur un côté de son visage en forme de tresse avec une mèche de cheveux sur ses yeux. Des yeux d’un bleu opalin qui semblaient perdu au loin devant elle.

Quand la berceuse fut terminée, la jeune femme se leva. Sans crier gare, elle retira ses vêtements pour ne rester qu'en maillot de bain à deux pièces faces au point d'eau et de la cascade. Sa taille finie était bien distincte sur son corps et sa poitrine étaient ce que l'on pouvait qualifier de normal. Après avoir expiré en fixant l'eau devant elle, l'inconnue plongea la tête la première. Elle ne mit pas longtemps pour remonter à la surface pour reprendre sa respiration. Mais quand elle se mit à nager en direction d'un rocher à côté de la cascade, une chose étonnante avait fait son apparition. A la place de ses jambes, on pouvait y observer une queue de poisson d'une magnifique couleur bleutée avec des écailles luisantes. Une fois qu'elle fut assise sur son rocher, elle observa autour d'elle afin de vérifier que personne ne l'avait vu. Et si c'est le cas, la jeune sirène n'hésitera pas à s'enfuir pour éviter le regard de la personne qui l'observait en secret.



× Mental


Qu'est-ce qu'il se passe dans ta tête ? Dis nous tout, ou presque, en 10 lignes minimum.

Kagome n'était pas une personne qui se lie facilement aux gens. Du moins, pas après tout ce qu'il lui était arrivée. La tête baissée, elle marchait d'un pas pressant dans le hall pour se diriger vers la grande bibliothèque de l'institut. Elle se méfiait de tout le monde. Pourquoi ? Elle ne connaissait pas ce monde, des objets étranges l'entouraient et certains appelaient ça des téléphones, télévisions ou autres. Il y avait beaucoup trop de choses étranges autour d'elle.

Elle se rappellera toujours de sa peur à son arrivée. Elle avait même traité certains élèves de monstres et elle avait cru qu'elle était au royaume des morts à cause de ses croyances. Cependant, c'était à la bibliothèque, près d'un point d'eau ou encore en pleine nature qu'elle se sentait plus à l'aise. Il lui arrive même de sourire ou même de chanter lorsqu'elle était seule.

Quand une personne vient lui parler, elle ne savait jamais quoi vraiment lui répondre ou entamer une quelconque conversation. Ce n'était pas vraiment que de la timidité... Elle avait juste peur de faire confiance à une personne après avoir perdu celles de ses proches et de sa famille.



× Histoire


Avant d'arriver à la Magical Academy, tu as dû en vivre des choses … Et si tu nous racontais ? De toute façon t'as pas le choix, et ce sera au moins 20 lignes si tu veux bien o/


Au japon, dans la province d’Etchu. A la période Muromachi durant l’année 1425.

La nuit régnait encore sur un petit village d'une soixantaine d'habitants. Ce dernier était entouré de divers champs de légumes et de riz ainsi qu'un fleuve avait été un peu détourné pour ériger tout cela. La lune d'argent n'allait pas tarder à laisser sa place a son compagnon le soleil. Certains villageois s'étaient déjà levés pour entamer leurs tâches de leur nouvelle journée. Pourtant, Kagome ne s'était pas levée tôt pour partir travailler dans les champs ou pour s'occuper de son frère et de sa soeur. Elle avait déjà enfilé son hanfu avant de sortir discrètement de la petite maisonnette. Elle  devait se faire la plus discrète possible, car après tout, elle allait voir une personne que tout le monde détestait. La sorcière qui vivait à trente minutes de marches en partant de son village. La jeune brune avait l'habitude, cela fait maintenant un an qu'elle allait la voir et l'assister dans ce qu'elle entreprenait.

Elle n'avait jamais compris pourquoi tout le monde haïssait cette vieille femme de soixante ans. Certes, le temps était bel et bien présent sur son visage, mais elle était très agréable. D'un autre côté, elle comprenait pourquoi. Cette vieille femme pratiquait ce qu'on appelait la sorcellerie. Beaucoup de personnes seraient terrifiés s'ils la voyaient à l'oeuvre, cependant, Kagome était loin d'être terrifiée. Au contraire. Elle était même fascinée par cet art illicite. Après avoir quitté le village a pas de loup, elle n'avait pas pu s'empêcher de courir en direction de la demeure de la vieille femme. Elle avait tellement hâte de savoir ce qu'elle allait faire aujourd'hui.

Ces derniers temps, la sorcière travaillait sur un sort assez étrange. Toutefois, la villageoise ne savait pas vraiment en quoi il consistait. Et de toute façon, moins elle en savait sur cette magie et plus les villageois n'auraient aucun soupçon sur elle. Après quelques bonnes foulées de course et une longue marche, elle arriva enfin devant la petite chaumière de la personne âgée. Elle se recoiffa vite fait en passant ses doigts dans ses cheveux bruns et elle lissa un peu ses vêtements avant de toquer à la porte en bois. Elle n'avait pas eu à attendre trop longtemps. Presque immédiatement, comme si elle savait qu'elle allait arriver d'un instant à l'autre, la vieille femme lui ouvrit la porte. Cette dernière la scruta un instant avec un mince sourire avant de la laisser entrer. A l'intérieur, rien ne semblait être différent de sa chaumière. A quelques détails près, sur la braise du brasero, se trouvait une étrange marmite avec une drôle de mixture. Des feuilles ainsi que des plantes étaient accrochées au plafond et même quelques vieux parchemins et papiers traînaient un peu partout sur le sol. Certains bocaux étaient même posés à la hâte sur le sol et sur des étagères. D'ailleurs, certains contenaient des choses pas spécialement beau à voir.

“Tu arrives pile à l'heure, jeune fille… Je pense être à la fin de mes recherches sur ce sort. Je ne saurais te dire si celui-ci fonctionne. Après tout, personne avant moi ne voulait pas essayer. Du moins… J'imagine.”

La vieille femme lança un petit regard en biais vers Kagome et souriait de toutes ses dents. Du moins, de ce qui lui en restait. La jeune demoiselle s'assit en face du brasero sur le tatami après que la sorcière l'eut invité. Elle ne tenait plus en place. Si elle avait trouvé l'incantation du sortilège, elle n'allait pas tarder à l'utiliser.

Si elle avait su ce qu'il allait suivre. La jeune femme n'aurait jamais laissé une telle chose se produire, car cela allait changer sa vie irrémédiablement.

Quelques heures plus tard, Kagome se baignait dans l'eau du fleuve au pied de la chaumière de la vieille sorcière. La vieille femme avait essayé le sort de ses recherches. Il devait servir pour transformer une personne en poisson. Et maintenant, la jeune brune en paye le prix. Dans l'eau claire et pure, elle voyait une queue de poisson avec des nageoires d'une magnifique couleur bleuté à la place de ses jambes. Comment allait elle faire pour rentrer au village sans qu'on la traite de monstre ? Heureusement pour elle, il suffisait que son corps n'avait plus une seule goutte d'eau sur lui pour quelle reprenne ses jambes. Elle devait garder cet incident secret. Sinon la vieille femme et elle allait en subir les conséquences. Elle ne voulait pas imaginer ce que pourrait lui faire sa famille ainsi que les personnes de son village.

Les jours passaient lentement depuis son calvaire. Elle évitait soigneusement la moindre goutte d'eau, du moins, elle essayait au village. La sorcière avait tout tenté pour lever le sort. Malheureusement, rien ne marchait. Aucune concoction ou sortilège ne semblait pas vouloir la libérer de sa condition. De plus, certains villageois et sa famille commençait à trouver le comportement de la jeune femme de plus en plus étrange.

Malheureusement, le destin n'allait pas tarder à s'acharner sur elle.  

Une rumeur assez grotesque se propageait de plus en plus au sein de son village natale. Certains enfants de celui-ci avaient disparu sans qu'on ne puisse les retrouver. Malheureusement la vieille femme de la forêt avait été désignée comme la coupable idéale. Une sorcière qui enlevait des pauvres enfants, êtres innocents dans ce monde, pour une raison des plus mystérieuse. Certains disaient que c'était pour les dévorer, d'autres racontaient qu'elle s'en servait comme serviteurs ou pire comme offrandes pour obtenir des pouvoirs plus puissants. Puis un jour, son plus jeune frère rapporta qu'il avait vu Kagome se dirigeait tous les jours vers la forêt en direction de la chaumière de la sorcière. Certains adultes n'avaient pas mis longtemps pour faire le rapprochement. C'était l'assistante de la vieille diablesse. Même ses propres parents ne voulaient pas prendre la défense de leur fille aînée de peur de représailles sur leurs familles. Kagome ne leur en avait jamais voulu. Au contraire, elle préférait les savoir en sécurité en la dénonçant que les savoir six pieds sous terre après l'avoir protégé.

La villageoise avait voulu rejoindre la vieille dame afin de la prévenir du danger. Cependant, les villageois dont les personnes qu'elle connaissait l'en empêchaient. Ils avaient posté des personnes à chaque sortie du village et il l'avait fait reculer jusqu'au fleuve qui traversait leur village. Ils voulaient la faire prisonnière pour qu'elle soit jugée. Du moins, c'était ce qu'on voulait la faire croire. Mais la jeune femme avait plus d'une corde à son arc, surtout avec le sort qui régnait sur elle. Elle sauta la tête la première dans l'eau glaciale devant la surprise générale. Avec une lumière vive d'une couleur bleuté, sa nageoire n'avait pas tardé à faire son apparition. Malgré la pression de l'eau, elle pouvait entendre des cris et des hurlements sans pour autant en discerner les paroles. Elle avait envie de pleurer devant la situation, elle voulait leur expliquer la situation. Mais il était trop tard. Elle laisserait couler ses larmes quand tout cela sera terminé.

Toutefois, elle arriva trop tard devant la chaumière. Elle entendait la vieille femme qui hurlait à pleins poumons. Cette fois-ci, devant les paroles de cette personne qui avaient été si chaleureuse avec elle, les larmes commençaient à lui piquer les yeux.

“ Oui ! C'est à cause de moi que les enfants disparaissent ! j'ai hypnotisé cette cruche du village pour lui faire porter le chapeau. Mais je vois que cela n'a pas marché. Je lui ai donc donné un petit présent. Mais approchez donc ! Que je vous transforme en bête hideuse et repoussante ! Venez mes agneaux !”

A travers les cris de la vieille femme, qui ressemblaient à des hurlements de désespoir, elle pouvait distinguer la riposte des villageois. Celle qu'elle connaissait depuis très longtemps comme guérisseuse et sorcière bienveillante n'était bientôt plus de ce monde. Cette dernière avait protégé la vie de Kagome. Des petites gouttelettes d'eau glissaient doucement le long de ses joues pour atterrir sur la surface du fleuve. La jeune femme se souvenait de ses paroles quelques années auparavant. Si un jour, elle se sentait en danger, elle devait rejoindre au plus vite la forêt pourpre afin de s'y cacher. Un bois que l'on surnommait ainsi à cause des fleurs pourpres et blanche qui poussaient tout le long de l'année. Sans attendre son reste, Kagome se mit à nager pour se rapprocher le plus possible du mystérieux bois.

Elle avait entendu tellement d'histoire à son sujet. Que certains Yôkais y séjournaient tel qu'un Uma-no-ashi, un Yurei ou encore un Itsumade. Elle appréhendait le fait d'y aller, mais elle n'avait pas vraiment le choix. Une fois qu'elle fut plus proche de cet étrange endroit et que son corps fut sec, elle s'y dirigea. La vieille dame l'avait amené dans cet endroit, une fois. Afin de récupérer quelques herbes qui poussaient à proximité. Elle se souvenait parfaitement de cette drôle de sensation. Comme si quelque chose voulait l'attirer à l'intérieur. Cette même sensation qui reprenait le dessus sur elle quand elle fut arrivée, une fois de plus.

Cependant, elle n'avait pas le temps de réfléchir à tout ça pour le moment. Le soleil n'allait pas tarder à laisser sa place a la lune ainsi qu'à l'obscurité. De là où elle se trouvait, elle pouvait apercevoir la lueur des premières torches qui ratissaient les environs. Kagome entra à l'intérieur de ce mystérieux bois. Malgré la beauté des fleurs qui tapissent le sol, la peur était présente dans ses entrailles. Non. Ce n'était pas de la peur. C'était un mélange de terreur et de désespoir.

La jeune femme courait à l'aveugle à travers les buissons et les arbres. A tel point, qu'elle n'avait pas fait attention à une pente glissante. D'ailleurs, elle dévala celle-ci en criant avant de s'étaler de tout son long entre l'herbe et les branchages. Des larmes commençaient à perler au coin de ses yeux bleus avant de diriger son regard devant elle. Elle pouvait observer un grand portail face à elle. Il était très grand et sombre. Elle ne voyait pas vraiment ce qu'il y avait au-delà de celui-ci à cause de ses larmes et de ses sanglots.

Toutefois, elle se releva doucement et se dirigea vers celui-ci avant de poser sa main sur la porte de fer forgé. Elle ne voyait pas d'autres solutions. Néanmoins, elle espérait être en sécurité à l'intérieur de cette enceinte. La seule chose qui pouvait lui permettre de donner un nom à cet endroit étrange se trouvait sur l'inscription sur le portail : Magical Academy.



Quelques Infos

ge 23 ans
Sexe Femme
Orientation Hétérosexuelle
Groupe Hybride
Pouvoir Maudite à cause d'un sort qui a mal tourné
Alignement neutre bon
FamilierUn mérion couronné


Description de ton Pouvoir

Sois clair & concis !

Kagome n'a pas vraiment de pouvoir à proprement parler. Un sortilège lui permet d'être transformée en sirène. C'est-à-dire que si une grande partie de son corps se trouve sous l'eau, ses longues jambes laissent place à une grande nageoire de couleur bleue. Elle ne peut récupérer ses jambes que lorsque sa peau ainsi que ses écailles deviennent sèches. Donc, qu'il n'y ait plus aucune goutte d'eau sur elle.


Et derrière l'écran ?

Pseudo Trop pour en citer...
ge 22 ans
Disponibilité Je suis assez libre étant donner que je bosse à temps partiel en boulangerie
Un petit mot ? Le forum est agréable à regarder et très coloré. J'apprécie beaucoup. Au passage, c'est possible de changer mon pseudo s'il vous plaît ? ♥

© Halloween × CICI



Dernière édition par Kagome Okamoto le Mar 14 Mar - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Féminin Messages : 2161
Points : 5400
Date d'inscription : 12/07/2015

Feuille de personnage
Pouvoir: Appartient à la race des Jorogumo (Hybrides araignées)
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Shiruku Haru
MessageSujet: Re: Kagome Okamoto ou Une sirène à l'académie ?    Mar 14 Mar - 15:57

Pouet pouet, bienvenue à toi Kagome

Un détail manque à ta fiche pour que je puisse te valider, en effet, il nous faut que le nom complet de la MA apparaisse à la fin de ton histoire, sait-on jamais, tu pourrais très bien être entrée dans une autre école magique après tout ~

_________________


Je tisse comme une araignée du ciel le fil qui relie les rêves et la réalité et dans ma toile j'emmène l'espoir absolu









Merci à Solemb pour ce magnifique Kit ♥️




Merci à Rin, Syria, Zoldik, Kaen, Angélique, Tadayoshi pour les Roses ♥️
Merci à Syria, Kaen, Zoldik, Angélique, Aliénor pour les bisous ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Kagome Okamoto ou Une sirène à l'académie ?    Mar 14 Mar - 20:58

J'ai rectifié Shiru ^^
Revenir en haut Aller en bas
Féminin Messages : 2161
Points : 5400
Date d'inscription : 12/07/2015

Feuille de personnage
Pouvoir: Appartient à la race des Jorogumo (Hybrides araignées)
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Shiruku Haru
MessageSujet: Re: Kagome Okamoto ou Une sirène à l'académie ?    Ven 17 Mar - 1:19

Pouet pouet

Désolée du délais, je t'avais un petit peu oubliée avec les cours, gomen >.>

Brefouille ! après relecture, tout me semble en ordre, hormis quelques petites fautes se baladant dans ton texte, enfin, je passerais outre

Tu es donc officiellement validée et ajoutée au groupe des Espers, félicitation =)

Je te souhaite de bien t'amuser parmi nous !

_________________


Je tisse comme une araignée du ciel le fil qui relie les rêves et la réalité et dans ma toile j'emmène l'espoir absolu









Merci à Solemb pour ce magnifique Kit ♥️




Merci à Rin, Syria, Zoldik, Kaen, Angélique, Tadayoshi pour les Roses ♥️
Merci à Syria, Kaen, Zoldik, Angélique, Aliénor pour les bisous ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kagome Okamoto ou Une sirène à l'académie ?    

Revenir en haut Aller en bas
 

Kagome Okamoto ou Une sirène à l'académie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jean Raspail à l'Académie Française
» Les Fondements de l'Académie Sith (ébauche)
» La Sirène...
» l'Académie de la Rose des Vents
» Je quitte l'académie !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone Administrative :: Présentations :: Fiches Validées-