AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]

Aller en bas 
AuteurMessage
Akayami Kirigami

avatar

Masculin Messages : 491
Date d'inscription : 04/10/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampirisme
Statut: Célibataire

MessageSujet: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Dim 6 Nov - 20:54

<< La voilà enfin ! La bibliothèque, j'y suis arrivée !>>

C'était les seuls mots qui me vinrent à l'esprit en ouvrant les portes de ce que je voyais comme un antre de paix.
Tout en étant subjugué par la taille, la beauté, l'odeur et le calme qui régnait dans ce lieu, j'avançais tout droit dans cette grande allé principal qui se divisait en plusieurs petites comme elle à chaque nouvelle étagère de livre.
D'ailleurs celles-ci était si grande que je ne pus plus baisser la tête pour regarder vers où est ce que je me dirigeais, puis une dame m'interpela, cette dernière me salua d'un signe de la main tout en me demandant:

<< Serait tu un nouveau de l'académie ?>>


Cela se voyait tant ? Ne sachant réellement pas comment répondre, je lui fis un signe de la tête avant de répondre comme je le pouvais

<< Heu... Bonjour... O... Oui, je viens tout juste d'arriver. >>

La dame se présenta comme étant la bibliothécaire et me lu le règlement du lieu, sûrement afin de s'assurer du fait que j'en ai bien pris connaissance puis me libéra.
Je repris donc mon avancé entre ces grandes étagères remplie de livre de taille et de couleurs différente avec en premier lieu l'idée de me trouver une place des plus isolé possible, et ce fut le cas après avoir chercher quelque minutes.

<< Cette place est exactement ce qu'il me fallait, reculé des autres, un peu plus pauvre en lumière que le reste de la salle de part sa position dans un coin, entre deux étagères. >>

Et c'est en gardant en mémoire l'emplacement de cette table que je partie à la recherche de ce qui pourrait m'occuper.
Je me baladais dans les allées en essayant d'éviter un maximum de gens bien que parfois les éviter ne soit pas possible.

<< Enfin ! J'ai trouvé ! Un document portant sur le règlement et sur les manières de vivre dans l'académie.>>

Je décida dès que le livre fût dans mes mains de retourner à la place que j'avais trouvé quelques minutes plus tôt, et je dois avouer que j'espérais que personne ne se soit installé avant moi.

<< Coup de chance ! Personne en vue.>>

Je m'assis donc avec le visage songeur, me demandant ce que je ferais après avoir terminé ce livre, en prendrais-je un autre ?

<< Allons bon, je ne l'ai même pas commencé alors ouvrons le.>>


Dernière édition par Akayami Kirigami le Ven 23 Déc - 10:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénor Sarrazin

avatar

Féminin Messages : 120
Date d'inscription : 10/10/2015

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampire
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Mer 9 Nov - 21:13

M'étais-je déjà rendu dans la bibliothèque de cette école ? Jamais auparavant. Etrangement, ce ne fut point un endroit où je me rendais souvent, suite à un problème dont je suis victime. Disons que malgré ma soif de connaissance et mon envie de connaître cette époque et ce nouveau monde, je suis née à une période de l'histoire où les personnes de mon rang, particulièrement les femmes, n'avaient accès à l'éducation, et ne savais donc point lire à l'époque. Forte heureusement, les siècles m'ont permis de m'occuper de ce défaut, mais je reste néanmoins une piètre lectrice. Alors pourquoi me rendais-je dans ce lieu pour la première fois ? Parce que j'en eu l'envie, et également celle de faire des études sur l'histoire d'entant. Mes années d'isolement ne m'ont point épargné l'ignorance des changements et des nouvelles technologie. Je puis encore me rappeler ma surprise en découvrant une lampe dorche... euh, non, une lampe torche je crois. Etrange objet d'ailleurs.

Je me retrouva ainsi devant la porte de cette bibliothèque assez rapidement. Evidemment, je fis attention à croiser le moins d'être humain possible. Ce promener en pleine journée n'est point une bonne idée selon moi, mais ce lieu étant fermé de nuit, je n'eu d'autre choix que je m'aventurer sous cette lumière éblouissante au cœur du bâtiment, caché par le tissu d'obscurité que formaient quelques personnes passant en groupe, et les meubles de rangement disposé devant certaines fenêtre ridiculement grande. Sans avoir a cité mon manteau, cela va de soit. Heureusement que nous autre, être du sang, supportons les rayons brulant du soleil en ces lieux.

Je poussa donc les portes afin de me retrouver dans une pièce rempli de livre, plus que je ne pourrais en lire dans mon immortalité, surtout que je risquait de prendre énormément de temps compte tenu de mon niveau de lecture comme cité plus tôt. Il n'y avait que très peu de monde, ce qui m'arrangeait, je l'admet. Les grandes foules ne m'attiraient pas encore, malgré mes rencontres précédentes, et mon envie de m'insérer dans cet univers étrange.

Je commença donc à explorer les ranger de livre, classé selon les noms et les genres, regroupant les informations et les histoires de la Terre depuis sa création, et d'autres relatant des aventures incroyables nous transportant dans d'autres mondes, se fut une chose incroyable pour moi, presque surréaliste et irréel. et c'est dans les cas comme ça que je regrette le peu de connaissance que j'ai. Peut être qu'ici, j'en apprendrais plus, je deviendrais moins ignorante. Je ne peux pas retourner me cacher de ce que je ne sais pas, j'ai déjà vu ce que cela donnait sur ma personne.

Enfin passons. Je finis par trouver à travers les étagères un ouvrage parlant des invention ayant révolutionné les siècles passé, je pensais qu'il me serrais surement utile. Je pourrais probablement me renseigner d'avantage sur la technologie de cette époque, qui m'a d'ailleurs l'air omniprésente dans la vie des mortels. Que se soit leur voiture, ou leur téléphone, j'ai le pressentiment qu'ils sont devenu indispensable, chose que je ne comprends pas vraiment.

Je pris donc le livre et alla me placer à une table dans un coin sombre, éloigné du reste des étudiants. Je fus au premier cas surprise d'apercevoir quelque trônant déjà à cette table, et plongé de telle façon dans les mots d'encre et les pages blanches qu'il ne remarqua pas ma présence de suite. Cependant, je ne puis m'empêcher de remarqué l'apparence de cet homme. Des cheveux blancs, presque cendré, des yeux rouge lumineux, une peau quelque peu pale. Cet être était de la race des vampires, il n'y avait aucun doutes sur la question. Je fus quelque peu surprise. Jusqu'à l'ors, je n'avais connu qu'un unique vampire autre que moi, que je n'avais plus vu depuis. Peut être m'a même t'il oublier depuis les lunes qui sont passées. Je m'installa en silence, et commença à me plonger également dans l'ouvrage que j'avais en main. Je ne remarque pas le moment où il vit ma présence, peut être même qu'il l'ignorait avant que j'eu lui adresser quelques mots. En effet, n'ayant pas eu le temps de pratiquer, un mot me prit au dépourvu. Qu'elle était t'il ? J'avais besoin de savoir pour continuer.

" Pardonnez moi, mais auriez vous la bonté de m'indiquer le mot écrit dans cet ouvrage je vous pris ? " Ai-je dit en tournant le livre vers lui, et en lui montrant la source de mes problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akayami Kirigami

avatar

Masculin Messages : 491
Date d'inscription : 04/10/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampirisme
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Jeu 10 Nov - 19:57

Ce livre que je lisais était étonnamment intéressant pour un règlement intérieur, comme quoi on ne doit pas juger un livre sur sa couverture.

Plonger dedans je ne voyais rien d'autre que des mots. Une dizaine de minutes après j'entendis une voix provenant de la même table que moi, une voix efféminé qui plus et me demandant:

" Pardonnez moi, mais auriez vous la bonté de m'indiquer le mot écrit dans cet ouvrage je vous pris ? "

Cet personne me prenait t-elle pour un idiot, un analphabète ? Bien sur que je savais lire alors froidement je releva la tête, lu le mot pointé et répondît:

<< Électroniques, il est écrit électroniques !>>

Cette personne qui se trouvait en face de moi récupéra son livre afin de continuer sa lecture. Seulement en levant un peu plus la tête, la première chose que je vit étais ses cheveux d'un blanc pur puis je me mis à la regardait de bas en haut. Des chevaux blanc, un teint pâle, et des yeux rouges. Ma conclusion était faite elle était de la même race que moi et à ce moment là plusieurs questions me passèrent par la tête, peut être trop.

Depuis quand était t-elle assise en face de moi ?
Par quel heureux hasard ou miracle nous nous étions trouvé ?
Pourquoi ce tissu rouge avec ces motifs étrange dessus  ?

Elle avait l'air quand même assez jeune pour une vampire, ou alors elle ce serait fait mordre récemment ? Enfin un vampire ne vieillit pas énormément. Elle avait l'air d'avoir plusieurs années de moins que moi quand même. Et son visage avait l'air quelque peu attristé, en même temps vu le ton que j'avais utilisé pour lui répondre.

Qui était t-elle ?
Lui ai je fait peur par ma réponse ? Surement.

Beaucoup trop de questions auquel je ne pouvait pour certaines ne pas réellement répondre. Le regard que je portais à cette fille était très insistant, je ne pouvais plus le détacher d'elle et de ce fait, je décida d'engager la conversation avec difficulté mais je fît un effort face à cette fille qui m'intriguais t-en:

<< Bon... Bonjour, serais tu toi aussi un vampire ? Je suis terriblement désolé de la façon dont je t'ai répondu. J'ai simplement cru que quelqu'un me prenait pour un idiot. Et puis en général quand on vas à la bibliothèque c'est que l'on sait lire.>>

Dis je en affichant un léger sourire sur mon visage afin de calmer le jeu et de la mettre en confiance.
Ce que je m'en voulait de lui avoir parlé ainsi et cela ce voyait sûrement sur mon visage quand je baissais les yeux et me mordais la lèvre. Peut être ne savait elle simplement pas lire tout les mots de ce livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénor Sarrazin

avatar

Féminin Messages : 120
Date d'inscription : 10/10/2015

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampire
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Sam 12 Nov - 23:16

<< Électroniques, il est écrit électroniques !>>

La manière dont il me répondu fut froide et presque inquiétante, ce qui me figea quelque peu, me faisant retourné au plus vite à ma lecture sans mot, je ne souhaitais pas le gêner plus. Peut être était-il en colère que je l'ai interrompu, c'est une possibilité, mais je ne pensais pas à mal, je cherchais uniquement à me renseigner. Je pensa alors qu'il valait mieux que je demeure silencieuse à présent. Cependant, je pu sentir son regard se poser sur moi, ce qui me fit me sentir quelque peu mal alaise, et qui ne le serais pas sous un regard insistant dont on ignore la raison.

Les secondes devinrent des minutes silencieuse se jouant surtout sur les regards. Pour ma part, je n'y participa point, tentant de rester concentré sur mon ouvrage et d'ignorer les yeux interrogateurs posé sur moi. Je releva la tête à quelque rare reprise afin de voir si j'étais toujours sous sa vue, et la réponse fut toujours oui, ce qui me força à un moment à rabaisser la capuche de mon manteau sur mes yeux de sang. Je ne pus plus tenir ainsi. Forte heureusement, il se décida à me toucher mot de ses questionnements, tandis que j'eus toujours la tête baissé.

<< Bon... Bonjour, serais tu toi aussi un vampire ? Je suis terriblement désolé de la façon dont je t'ai répondu. J'ai simplement cru que quelqu'un me prenait pour un idiot. Et puis en général quand on vas à la bibliothèque c'est que l'on sait lire.>>

Ahah ! N'état-il point conscient que sa dernière phrase n'arrangeais pas son cas ? Au fond, qu'importe ? C'est excuse me semblait sincère, et cela me suffisait largement. Je ne suis pas le type de vampire qui reste sur la première impression, sans essayer d'en savoir plus sur l'individu dont il est question, et dans le cas présent, cette personne.

Je souris légèrement avant de relever la tête vers l'homme en face de moi, qui m'adressait à ce moment un doux sourire, probablement pour me rassurer suite et ce qui se passa juste avant entre nous deux. Il ne tarda cependant pas à baisser la tête de nouveau, se mordant la lèvre inférieur, ayant l'air quelque peu gêné. A propos de ce qu'il m'avait dit. Il y avait des chances. Je pencha légèrement la tête sur le côté, intrigué, la bouche un peu ouverte en cercle, et me pencha doucement vers lui.

" Vous sentez vous bien ? Ne vous en faites point au sujet de tout à l'heure, ce ne fut qu'un quelconque malentendu, ce n'est rien. "

J'afficha un doux sourire et posa ma main sur son épaule un court instant avant de retourner dans ma position initial sur mon siège. Il n'avait pas à s'en faire, je ne lui en voulais point, j'avais même déjà oublié ce fâcheux incident. En comparaison à d'autre dires sur moi que je puis entendre, ce fut fort sympathique comme remarque. Il faut dire que tous ne font pas des remarques désobligeantes uniquement par malentendu, il y eu aussi grand nombres de remarques suite à ce que je suis, même aujourd'hui, et plus particulièrement à mon ancienne époque. Il vaut mieux que je cesse de penser à ça avant de redevenir mélancolique une fois de plus. Je me retourna vers lui après quelque instant de silence, tandis que je repensais à cela.

" Et effectivement, je suis une vampire, tout comme vous, bien que vous semblez avoir de plus longues années d'expérience que moi. "

Cela me surpris quelque peu d'ailleurs. Je fus habituée jusqu'à présent à rencontrer des être plus jeunes que moi, en comptant mon âge véritable évidemment, pour mon âge d'humaine, ce fut tout l'inverse. Donc rencontrer quelqu'un de plus vieux, j'admet que ceci créer un certain choc. Je finissais presque à croire que personne n'avait en ce jour était plus âgé que moi. Que suis-je sotte, j'en oubliais les formalités.

" Permettes moi de me présenter à vous. Je me nomme Aliénor Sarrazin. Je suis enchantée de faire votre connaissance. Puis-je connaître votre nom ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akayami Kirigami

avatar

Masculin Messages : 491
Date d'inscription : 04/10/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampirisme
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Lun 14 Nov - 18:10

" Vous sentez vous bien ? Ne vous en faites point au sujet de tout à l'heure, ce ne fut qu'un quelconque malentendu, ce n'est rien. "

Bien sur que non je ne me sentais pas bien. Manquer de respect à une demoiselle était quelque chose d'impardonnable pour moi qui avait reçu l'éducation d'une grande famille.

Je ferma mon livre quand je senti à ce moment là sa main se poser sur mon épaule, même si cet instant fût court. Cela me réconforta rien que de penser qu'elle ne tenait pas tant compte de ce qu'il venait de se passer mais rien ne changea de mon point de vue.

Je décida à ce moment là de relever la tête et d'arrêter de me lamenter, elle revint dans sa position initial avec un petit air songeur avant de se remettre à me parler :

" Et effectivement, je suis une vampire, tout comme vous, bien que vous semblez avoir de plus longues années d'expérience que moi. "

Effectivement j'avais oublié la question que je lui avais posé auparavant. En plus d'avoir réussi à déterminer son espèce, j'avais aussi réussi à confirmer grâce à sa réponse qu'elle était plus jeune que moi.
Il ne me restait alors plus qu'à déterminer  combien d'années si cela ne se comptais pas en centaines, nous avions d'écart. Nous pourrions ainsi échanger nos points de vue, nos histoires... Enfin créé un lien quoi. Après tout avoir un vampire comme première amie pourrais s'avérer très réjouissant, surtout si je venais à apprendre que celle-ci était arrivé plutôt que moi dans l'académie. Elle pourrait me donner des conseils...

Je voulus me lancer afin de lui poser des questions quand elle me pris de vitesse  :

" Permettez moi de me présenter à vous. Je me nomme Aliénor Sarrazin. Je suis enchantée de faire votre connaissance. Puis-je connaître votre nom ? "

Aliénor Sarrazin ? Ce nom sonna tout de suite à mon oreille comme un "petit dessert sucré", je voulais en savoir plus sur elle et...
...Et quel idiot sérieusement, se présenter soi même avant de poser des questions auxquelles elle ne voudrait peut être pas répondre serait plus logique non ?
Je souffla légèrement afin de me libérer de tout stress possible et avec un nouveau et grand sourire ainsi que l'esprit apaisé, je répondit :

<< Ravie de vous rencontrer mademoiselle Sarrazin. Je me prénomme Akayami, Akayami Kirigami. Je suis encore sincèrement désolé pour tout à l'heure, je trouverai le moyen de me faire pardonner. >>

Mon esprit était plein de questions toute rangée sagement attendant de pouvoir sortir. Je laissa un court instant de silence entre ma réponse et ma première question :

<< Excusez moi mais étant nouveau dans l'académie car voyez vous c'est encore ma première journée et vous êtes la première vampire de ce lieu, ainsi que la première élève que j'ai rencontrai jusque là, j'aurais beaucoup de questions à vous posez. Accepteriez vous ? >>

Mon stress remontait rien qu'en pensant qu'elle pourrait dire "oui" ou même "non". Je commença à jouer avec mes doigts et je suis quasiment sur qu'elle l'avait remarqué aussi, qu'aller t-elle pensait de moi en voyant cela.
Aller t-elle se dire que cet homme est fou ?
Quoi qu'il en soit je devais attendre et rester calme bien que mon regard ne pu se décoller un seul instant de ma camarade de table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénor Sarrazin

avatar

Féminin Messages : 120
Date d'inscription : 10/10/2015

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampire
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Sam 19 Nov - 18:50

<< Ravie de vous rencontrer mademoiselle Sarrazin. Je me prénomme Akayami, Akayami Kirigami. Je suis encore sincèrement désolé pour tout à l'heure, je trouverai le moyen de me faire pardonner. >>

Akayami Kirigami... ce nom provoqua en moi un sentiment de déjà vu. Je fus persuadée que ce nom ne m'était pas étranger, mais où avais je pu l'entendre ? Malgré tous mes efforts pour me souvenir, je n'y parvenu point. Je laissa alors rapidement tomber, si il s'agissait d'une information importante, je m'en souviendrais tôt ou tard dans ce cas, mais je ne pu me résoudre à ne pas me demander pourquoi ce nom fut si familier à mes oreilles, alors que j'étais certaine de ne l'avoir jamais croisé auparavant.

Il affichait un grand sourire, marquant une courte pause tandis que je repensait à ce qu'il venait de me dire. Je ne fus pas loin de ne pas remarquer la fin de sa phrase tant son nom m'intriguait. Il ne s'était donc toujours pas pardonné ses dires de tout à l'heure, cette petite obscurité de son esprit, cette simple maladresse de passage ? Je ne suis point rancunière pour de telle sottise, et cela m'amusant en un sens qu'il fut prêt à ce faire pardonner ce malentendu, ce fut très galant de sa part je trouve, mais ce n'était pas la peine selon moi. Je fus sur le point de l'en dissuader quand il me prit de court.

<< Excusez moi mais étant nouveau dans l'académie car voyez vous c'est encore ma première journée et vous êtes la première vampire de ce lieu, ainsi que la première élève que j'ai rencontrai jusque là, j'aurais beaucoup de questions à vous posez. Accepteriez vous ? >>

Il était donc nouveau ? Je dois admettre que je ne m'en serrais point doutée, étant donné qu'il semble être adulte, j'aurais pensé éventuellement à un nouveau surveillant, où quelque chose dans le même style de métier. Jusqu'à quel âge les élèves peuvent ils être admis dans cette établissement ? Je l'ignore. Je ne me fus jamais poser la question auparavant, pourtant, j'aurais du maintenant que j'y songe.

Il commença à jouer avec l'extrémités de ses mains, semblant nerveux. Le pauvre. Etais-ce moi qui le rendait mal à l'aise ? Je ne l'espérais pas, je ne souhaitais en aucun cas le mettre dans cet état. Plus les secondes passaient, plus je ne cessais de m'interroger sur cette homme posé en face de moi. Pourquoi avait-il l'air plus nerveux que je ne l'étais ? En effet, je le fus à ce moment là, je n'avais plus vu personne depuis longtemps désormais, et avoir de nouveau un contact réelle ne me laissait pas indifférente, je l'avoue. J'avais quelque peu peur. Je baissa tout de même la tête, rabaissant ma capuche sur mes yeux rouges sang.

" Oui bien sûr. Que souhaitez vous savoir ? "

Qu'avais je au fond à lui apprendre ? Il s'adressais à moi pour connaître cette endroit. Moi qui ne connaissait rien de ce lieu, ni même de ce monde d'ailleurs, et qui tente de ne jamais s'attacher à personne. Et qu'étais-je en train de faire tant que j'y pense. Je m'ouvrais à lui. Il allait se passait la même chose qu'à chaque fois, c'était une évidence. J'allais l'apprécier, me dire que se serais différent avant que le schéma ne se répète une fois de plus. Je redevenais ce que j'étais, timide et effrayée de ne pas pouvoir le satisfaire. Pourquoi mes fantômes revenaient me hanter ? Alors, je remarqua que nos rôles à tout deux venaient en quelque sorte d'être inversé à notre insu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akayami Kirigami

avatar

Masculin Messages : 491
Date d'inscription : 04/10/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampirisme
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Mar 22 Nov - 19:16

Personne ne pouvait imaginer le stress que je ressentais intérieurement et la force de volonté que je déployais afin de converser avec elle, bien que le fait que l'on soit tout les deux vampires facilite grandement la prise de parole. Je me sentais quelque peu nié, il est vrai qu'il est difficile de se dévoiler à quelqu'un que l'on ne connait pas encore très bien.

" Oui bien sûr. Que souhaitez vous savoir ? "

Pendant que je réfléchissais, la jeune fille ? Ou la jeune femme ?, je ne savais pas quoi penser d'un vampire physiquement jeune mais qui avait tout de même bien vécu. Dans tout les cas sa réponse venait enfin de tomber.
Oui ? Elle a dit oui ? J'était en fête intérieurement . Alors relevant la tête pour lui posait des questions, je la vis la tête baissée, sa capuche cachait une bonne partie de son visage. Peut être était-elle gêné ou était-elle un peu timide tout comme moi. Avait t-elle aussi des problèmes pour faire confiance à un parfait inconnu ?

<< Pardonnez moi mais êtes vous gênez par le faite que je veuille vous interrogez ?>>

D'un air un petit peu plus sérieux cette fois je dis :

<< Vous savez, vous n'êtes pas obligé de me dire oui si vous n'êtes pas sure de vous. Je respecterai votre choix quel qu'il soit. Il est inutile de vous forcez si c'est simplement pour faire plaisir, car je préfèrerais que vous soyez alaise.>>

Même si je dois l'admettre, au fond de moi je souhaitais tellement lui poser ces questions et dixit le vampire qui n'avait fait que stresser jusque là. Mais par principe, je ne pouvait obliger quelqu'un à faire ce que je voulais sans son consentement.

Je me leva et tout comme elle avait pu le faire avec moi, je posa ma main délicatement sur sa tête et je repris :

<< Et puis vous n'avez nul besoin de vous cachez vous êtes très bien comme vous êtes alors je vous en pris relevez la tête et regardez moi.>>

Voilà ce que je fini par dire à la demoiselle pour laquelle je commençais à ressentir un sentiment d'attachement tout en affichant ce sourire sincères qui par plusieurs fois nous auras permis de reprendre confiance en nous.
Je releva par la même occasion que l'on était vraiment très semblable, nous sommes tout deux des vampires, qui avons vécu longtemps seul enfin je pense que pour elle ce fut aussi le cas, nous sommes tous deux tantôt intimidé tantôt celui qui soutien moralement.

Après cela je me rassie avec l'espoir que ce que je venais de lui dire aurait un effet positif et avec un espoir aussi totale de l'avoir à mes côtés, que l'on puisse se soutenir, se protéger de nos peurs et que l'on ait quelqu'un avec qui rire enfin.
Il est vrai que cela faisait déjà un moment que je n'avais pas eu d'amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénor Sarrazin

avatar

Féminin Messages : 120
Date d'inscription : 10/10/2015

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampire
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Mar 29 Nov - 22:09


<< Pardonnez moi mais êtes vous gênez par le faite que je veuille vous interrogez ?>>

Nous pouvions dire qu'il s'agissait belle et bien de cela. J'ignore tout, et il cherche à se renseigner auprès de ma personne ? Ce fut quelque peu ironique sous un certain sens, il choisissait fort mal à qui s'adresser. Comment ne pas être gêné par cette étrange situation ? Ou étais-ce moi qui m'égarait, étant la seule à raisonner ainsi ? J'étais quelque peu perdu dans tout ceci.

<< Vous savez, vous n'êtes pas obligé de me dire oui si vous n'êtes pas sure de vous. Je respecterai votre choix quel qu'il soit. Il est inutile de vous forcer si c'est simplement pour faire plaisir, car je préfèrerais que vous soyez alaise.>>

Mais pour ma part, je préférais me montrer courtoise et l'aider du mieux que je pouvais, même si je pensais fortement que se serais peu d'information à lui transmettre. Puis, il n'est pas la peine de se mentir, il comptait sur moi pour l'aider, et me soumettre à ses questions divers et variés. Je ne pouvais en aucun cas le priver de cette requête si simple. Mais je fus en même temps mal à l'aise, et indécise par rapport à cette situation. Nous disons souvent que les moments où nous doutons le plus sont étrangement les moins importantes de notre existence. Eh bien, je me retrouvais dans ce cas-là, même si je sentais en moi que sans m'en rendre compte, ce qui allait se passer ne serais pas sans conséquence sur une futur prochaine relation possible.

Sans mot, et délicatement, il vint pauser sa main sur ma tête, comme je le fis plus tôt sur son épaule. Cela me fit sursauter légèrement, ne m'attendant pas à cette réaction de sa part. Sa peau était froide et chaleureuse à la fois, je me sentais quelque peu rassurer par ce geste, comme ci il compatissait, et comprenait mes doutes, et ça me fit un bien fou. En faites, quand nous y réfléchissons, il me comprenait, il semblait aussi timide et réservé que moi. Peut-être allions nous devenir proche par ce simple geste.

<< Et puis vous n'avez nul besoin de vous cachez vous êtes très bien comme vous êtes alors je vous en pris relevez la tête et regardez moi.>>

Etrangement, ces mots me réchauffèrent à l'intérieur, bien que je me cachait surtout le visage afin de couvrir mon regard de celui des autres, sous une cape symbolisant ma timidité et mon passé rouge. Quelque temps auparavant, je fus celle qui rassurait, et lui le rassuré, mais nos rôles furent inversés, comme si nous cherchions inconsciemment à nous complété, à aider l'autre. J'eus vraiment l'impression d'être comprise, qu'une personne avait finalement vécue la même histoire que moi. Evidemment, il ne fut pas la première personne dont je fis la connaissance après mon isolement, ni même le premier vampire, mais nous avions la même histoire, ce fut assez sympathique.

Je releva doucement la tête vers lui, et retira tout aussi doucement la capuche couvrant la plus grande moitié de mon visage, la laissant tout de même sur la tête, mais assez reculé de mon front, au milieu de la tête. Il me souriait de façon honnête et douce, et je fis alors de mon mieux pour faire de même. J'espère ne pas avoir grimacé à la place, mais je ne le pense guère.

" Pardonnez-moi. Cela fait des lunes que je n'ai eus de véritable conversation. Puis, vous avez pu le remarquer par vous-même, malgré mes siècles d'existence, je reste assez ignorante. J'ai bien peur de ne pas vous renseigner comme vous le souhaiteriez. "

Je commença à jouer nerveusement avec une mèche de mes cheveux platinés. Je me sentais encore quelque peu mal à l'aise à cause de cette situation, mais c'était normal je présume. N'importe qui ce sentirait ainsi après des mois de solitudes dans cette établissement. Sa présence ne pouvait me faire que du bien, et je me serais senti encore plus mal à l'aise si je n'adhérais pas à sa requête. J'écarta la mèche et lui sourit timidement.

" Mais bref, vous pouvait m'interroger si vous le souhaitais. J'essayerais de vous répondre le mieux possible pour vous, Akayami. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akayami Kirigami

avatar

Masculin Messages : 491
Date d'inscription : 04/10/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampirisme
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Ven 2 Déc - 18:55

Après quelques secondes je me rendis compte qu'elle me souriait aussi, son visage était comme je le pensais plus mignon lorsqu'elle souriait.
De plus je remarquais qu'elle avait fait l'effort de relever légèrement sa capuche même si ce n'était qu'un peu, c'était déjà un bon début car cela montrait qu'elle essayait de faire en sorte que notre discussion continue.
Peut être ne voulait elle pas non plus que cet échange soit écourté aussi rapidement.
J'aimerais dire tant mieux pour moi, effectivement je ne pensais a aucun moment retrouvé une occasion pareil pour en apprendre plus sur ce lieux, je pourrais bien évidemment demander à n'importe qui ce genre d'informations mais engager une conversation avec quelqu'un est assez difficile.

" Pardonnez-moi. Cela fait des lunes que je n'ai eus de véritable conversation. Puis, vous avez pu le remarquer par vous-même, malgré mes siècles d'existence, je reste assez ignorante. J'ai bien peur de ne pas vous renseigner comme vous le souhaiteriez. "

Dit elle tout en jouant avec une de ses mèches, encore un peu nerveuse je suppose.
Bah ! C'est tout à fait compréhensible.
En plus de cela elle pensai ne rien pouvoir m'apprendre alors que pour moi, toute information restait bonne à prendre.
Je réfléchis un petit moment à quelle genre de personne elle pouvait être et quelle passé elle avait pu avoir quand d'un coup je la vis, elle écarta sa mèche et me sourit.
Son sourire était si doux que j'avais ce que l'on pourrait appeler "des étoiles dans les yeux". Je repris conscience alors qu'elle se mit à nouveau à me parler.

" Mais bref, vous pouvait m'interroger si vous le souhaitais. J'essayerais de vous répondre le mieux possible pour vous, Akayami. "

Cette fois je ne pouvais pas douter, du moins il n'y avait aucun doute à avoir, elle venait de me donner l'autorisation de lui posais des questions, alors maintenant je devais déterminer par où est ce que j'allais bien pouvoir commencer.
Je fis un tri des questions que j'avais à lui posait et commença par quelques une.

<< Merci de m'accorder cela, je dois avouer que j'en avais vraiment envie. Pour commencer je vais me présenter à vous. Je me nomme Akayami Kirigami, je suis un vampire âgé de 982 ans, j'ai parcourue le monde et vue des choses bonne comme mauvaise avant d'arriver dans cette académie heu... Aujourd'hui enfaite. J'ai perdu ma famille à l'âge de 957 ans... Ce fut un moment tragique pour moi alors je vais m'arrêter là ne m'en voulez pas.>>

Avec un visage sur lequel on pouvait lire un début de tristesse bien que j'esseyais de ne rien laisser paraitre, je continua sur ma lancé en lui posant les premières questions.

<< Mais passons et parlons un peu de vous, comment êtes vous arrivez ici, je veux dire dans l'académie ? Habitiez vous dans les environs ? Si ce n'est pas trop indiscret quel âge avez vous et depuis combien de temps êtes vous dans l'académie ? >>

Ce n'était évidemment qu'un début mais je n'allais tout lui demander comme ça d'un coup. Elle pourrait se sentir agressé.
C'est donc sur ces premières questions que je laissa la parole à ma partenaire, attendant impatiemment sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénor Sarrazin

avatar

Féminin Messages : 120
Date d'inscription : 10/10/2015

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampire
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Ven 2 Déc - 23:14

<< Merci de m'accorder cela, je dois avouer que j'en avais vraiment envie. Pour commencer je vais me présenter à vous. Je me nomme Akayami Kirigami, je suis un vampire âgé de 982 ans, j'ai parcourue le monde et vue des choses bonne comme mauvaise avant d'arriver dans cette académie heu... Aujourd'hui enfaite. J'ai perdu ma famille à l'âge de 957 ans... Ce fut un moment tragique pour moi alors je vais m'arrêter là ne m'en voulez pas.>>

Aujourd'hui même ? Ce ne fut pas une surprise, je m'en doutais, ce fut même évident si je puis dire. Il aurait alors rencontré d'autres personne avant moi, et n'aurait donc pas à m'interroger en conséquence. Je suis heureuse que ce ne fut pas le cas, notre rencontre n'aurait alors jamais eu lieu, et cela aurais été dommage. Mais bref, concentrons sur le présent au lieu de nous demander ce qui se serais passer si telle chose avait eu lieu ou non.

J'avais donc affaire, comme je le pensais, à un vampire dont 2 siècles d'écart nous séparait, qui comme moi à voyager avant d'arriver ici, et qui vaincu également la mort de ses proches. Il me paru assez drôle de constater que nous possédions des histoires très proches, même identique sur certain point. Ce fut presque troublant. Cette rencontre était-elle donc écrit dans les pages de l'histoire depuis des siècles attendant deux comédiens capables de la mettre en scène comme il se devait ? Il est souvent étrange de constater ce que le hasard peut faire.

Pour ce qui était de sa famille, j'en étais désolé pour lui. Je comprends parfaitement le sentiment que l'on peut éprouver lors de la perte d'un être qui nous est cher. Je dois admettre que ma curiosité tentais de prendre le contrôle de ma raison, mais je ne la laissa pas faire. Si il se sentait un jour l'envie de me raconter son périple, c'est avec joie que je l'écouterais, mais l'heure n'était pas encore venu. Surtout lorsque je vu son visage attristé par ses souvenirs, je me dit qu'il valait mieux ne pas trop approfondir un sujet aussi sensible qui, touché trop violement, avait la capacité de le faire saigner.

<< Mais passons et parlons un peu de vous, comment êtes vous arrivez ici, je veux dire dans l'académie ? Habitiez vous dans les environs ? Si ce n'est pas trop indiscret quel âge avez vous et depuis combien de temps êtes vous dans l'académie ? >>

" Parlez... de moi ? "

Je... je ne m'attendais pas à devoir me présenter à mon tour. Et bien... ce n'est évidemment pas la première fois que je dois présenter les souvenirs de mon passé, mais... pourquoi suis-je si nerveuse à devoir le faire de nouveau ? Je ne comprendrais décidemment jamais, je pense, les caprices de mon cœur. Peut être étais-ce car pour la première fois, on me demandais de parler de moi sans détour, alors que jusqu'à présent, je ne faisais qu'indiquer de très courte route évidente subtilement ou directement, mais sans qu'on me le demande. Mais il n'était pas le moment de s'embarrasser de nouveau. Il avait retiré une partie de la brume qui couvrait son regard, je me devais de faire de même.

" Bien. Par où commencer ? Alors, je me nomme Aliénor Sarrazin, je suis âgée de 682 ans, et je suis originaire du royaume de France que j'ai quitté il y a maintenant deux ans, avant de m'installer ici il y a tout juste un an je pense. Feu mes parents sont morts il y a des siècles désormais, alors que je venais tout juste d'obtenir cette forme de mort que vous possédez également. Je fut comme attirée par ce lieu durant un de mes voyages, et décida alors d'y demeurer. Cependant, pour ce qui est du logement, je n'en possède pas à proprement parlé. Disons simplement que je me loge dans toute chambre prête à m'accueillir. "

Il est vrai qu'étonnement, je ne possédais pas de chambre à proprement parlé. Certains habitants du château acceptaient de temps à autre de me laisser reposer chez eux. Etant une créature de la nuit, je n'en trouvais l'utilité réel qu'une fois cette boule de lumière trônant fièrement dans le ciel d'azur. Mais malgré tout, je ne dormais pas énormément, juste quand je me trouvais être réellement exténué. A ce moment là, je réalisa que la situation ne pouvait pas duré, et que j'vais grand besoin d'avoir ma propre chambre.

Je souris en haussant les épaules. Maintenant les présentation effectuer comme il était coutume de le faire. Je m'attendais à une liste de questions divers et varié. A moins qu'il ne préférais s'attarder un instant sur nos vies respectives. Dans tous les cas, je me tenais prête, n'ayant toujours pas lâché ma mèche de la conversation.

" Avez vous d'autre question à me soumettre ? "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akayami Kirigami

avatar

Masculin Messages : 491
Date d'inscription : 04/10/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampirisme
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Dim 4 Déc - 15:19

" Parlez... de moi ? "

Elle avait l'air quelque peu surprise d'une façon à penser qu'elle ne s’attendait peut être pas à ce que je l'interroge sur la personne qu'elle était. Peut être avait t'elle des choses personnelle dont elle ne voulait pas parler ce que je pouvais comprendre mais je ne prévoyait de lui demander sa date de naissance ou encore sa taille ou autre chose, simplement une présentation rapide pour connaitre la personne à qui je m'adressais.

" Bien. Par où commencer ? Alors, je me nomme Aliénor Sarrazin, je suis âgée de 682 ans, et je suis originaire du royaume de France que j'ai quitté il y a maintenant deux ans, avant de m'installer ici il y a tout juste un an je pense. Feu mes parents sont morts il y a des siècles désormais, alors que je venais tout juste d'obtenir cette forme de mort que vous possédez également. Je fut comme attirée par ce lieu durant un de mes voyages, et décida alors d'y demeurer. Cependant, pour ce qui est du logement, je n'en possède pas à proprement parlé. Disons simplement que je me loge dans toute chambre prête à m'accueillir. "

Réponse assez rapide et plutôt générale que j'entendis, je dirais même que c'est presque ce que je voulait entendre mais le reste, je le lui demanderais en temps voulu. Maintenant analysons rapidement sa présentation, elle s'appelait Aliénor Sarrazin et avait 3 siècles de moins que moi, en tant que vampire je ne savais pas réellement si cela faisait un énorme écart mais je ne pu que me dire que c'était le cas, ensuite elle venait du royaume de France, je leva les yeux et me mit à réfléchir, avais je déjà visité ce lieux ? Et si oui quand ?
Bon ! Pour ce qui est des renseignements le fait qu'elle se soit installé il y a déjà un ans  m' affirmait qu'elle s'y connaissait un minimum, je pouvais donc lui posait des tas de questions avant qu'elle ne me dise "je n'en sais rien".
Concernant ses parents je m'attendais à ce genre de répliques, mais je pouvais bien espérer qu'elle ait encore les siens non ? Je me demandais comment elle se sentais, ça ne fait pas forcément du bien de parler de ce genre de choses après tout

" Avez vous d'autre question à me soumettre ? "

Effectivement j'avais énormément de questions à lui posait mais elle ne sans doutais peut être pas ou peut être bien, mais pour l'instant je décida d'échanger mon opinion avec elle.

<< L'appellation "forme de mort" n'est pas si mal j'aime bien ce terme, je trouve qu'il nous vas bien. Bien qu'il puisse être péjoratif. >>

Dis je en rigolant doucement et arborant un petit sourire sur mon visage et continuant.

<< Si ce n'est pas déplacer de ma part, j'aimerais vous demander comment vous vous sentez. Ça ne doit pas être facile de vivre sans vos parents.>>

<< Non laissez tomber il était mal convenu et déplacé de ma part de vous le demander. Passons à autre chose si vous le voulez bien.>>

Qu'est-ce qui m'avait prit de lui parler de cela, de son côté elle ne m'avait pas forcé à en parler peut être parce qu'elle avait pensée que c'était un mauvais moment de ma vie, et j'aurais dû en faire de même à moins qu'elle ne veuille réellement en parler. Peut être en avait elle gros sur le Coeur.

<< Vous m'avez dit ne pas avoir de réel lieu pour passer vos nuits c'est bien cela ? Alors pour me faire pardonner de cette maladresse et de la précédente, puis je heu... Hé bien... vous proposer enfin si vous accepter, de vous loger chez moi ? Et cela sans mauvaise intention je vous rassure.>>

Après tout, c'était la moindre des choses que de l'inviter même si elle refusait, je devais le lui proposer. Et quel était cette façon de proposer à quelqu'un de venir chez soit alors que l'on a soit même l'air je dirais gêné ou bien désorienter, d'accord je n'ai eu que très peu d’expériences social dans ma vie mais cela me paraissais plus simple intérieurement d'inviter quelqu'un
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénor Sarrazin

avatar

Féminin Messages : 120
Date d'inscription : 10/10/2015

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampire
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Mer 7 Déc - 22:55

<< L'appellation "forme de mort" n'est pas si mal j'aime bien ce terme, je trouve qu'il nous vas bien. Bien qu'il puisse être péjoratif. >>

Bien que péjoratif, ce titre nous correspond encore aujourd'hui, malheureusement. Nous fumes tuer par ceux qui sont aujourd'hui nos congénères, et sommes revenu d'entre les morts, en gagnant au passage une certaine immortalité. Bien que nous continuons de marcher, de respirer, et de vivre, notre cœur ne bat plus. Nous sommes des spectres revenu des enfer par miracle, des morts-vivants hantant encore certain esprit, alors que c'est nous qui le sommes le plus. Oui, ce terme est péjoratif, mais exacte, c'est là la triste vérité, qui m'a souvent brisé le cœur. Je souris timidement à Akayami qui rirait légèrement. Il est bon de voir que malgré tout, beaucoup on garder le sourire au fil des siècles. Cela montre qu'une parti de notre cœur est resté, même si il se s'agit pas de celle nous rangeant dans la catégorie des vivants.

<< Si ce n'est pas déplacer de ma part, j'aimerais vous demander comment vous vous sentez. Ça ne doit pas être facile de vivre sans vos parents. Non laissez tomber il était mal convenu et déplacé de ma part de vous le demander. Passons à autre chose si vous le voulez bien.>>

Je me contenta d'hocher la tête à sa proposition. Je fus bien heureuse qu'il ne tente pas de chercher plus loin dans mon passé, au sujet de mes racines, même si c'est uniquement pour connaître mon ressentit sur la situation. Cela faisait si longtemps que je les avais perdu. Leurs visages s'effaçaient peu à peu de ma mémoire, ne devenant que des fantômes du passé, des ombres, et je n'ignorais pas qu'un jour, je risquais d'oublier jusqu'à leur existence. Ce jour n'étant pas encore venu, je préfères ne pas y penser.

Depuis les siècles passés je me suis habituée à les entrevoir uniquement dans mes rêves, mais la douleur de leur perte persiste. Comme il est difficile de perdre un être cher à son cœur. Il ne l'ignorais pas. Il avait déjà vécue ce sentiment dévastateur. C'est surement pour cela qu'il revenu vite sur sa question, ne voulant pas me faire passer par ce drame à nouveau, connaissant aussi bien que moi le sentiment que cela provoquerait. Je continua de sourire doucement, la tête tout de même baissé légèrement, tandis qu'il continua à me parler.

<< Vous m'avez dit ne pas avoir de réel lieu pour passer vos nuits c'est bien cela ? Alors pour me faire pardonner de cette maladresse et de la précédente, puis je heu... Hé bien... vous proposer enfin si vous accepter, de vous loger chez moi ? Et cela sans mauvaise intention je vous rassure.>>


Cette simple proposition amicale me fit relever la tête d'un geste brusque, les yeux écarquillés, et les joues aussi mortellement chaude que le soleil, virant au rouge en un quart de seconde. Lui et moi ? Partageant la même chambre ? Je n'ai jamais fait ce genre de chose avec un vampire du genre masculin ! Je fus confuse, et quelque peu gênée par cette délicate attention. Il n'avait vraiment pas l'obligation de faire une telle chose pour cause d'une simple maladresse. Pouvais-je vraiment accepter ? Une partie de moi me disait de dire oui, tandis que l'autre voulait décliner l'offre. Peut-être allais-je le gêner d'une quelconque façon, lui imposer des limites involontairement. Surtout que malgré sa gentillesse à mon égard et mon envie irrésistible de lui faire confiance, il n'en restait pas moins un étranger que je venais de rencontrer. Peut-être allait il me faire du mal.

" Je... je ne sais pas. C'est si soudain, et j'ai peur que ma présence vous gêne à un moment. Surtout que je n'ai que très peu d'expérience social avec les êtres de notre race. "


Nous pouvions même souligner que je n'en avais alors point, enfin presque. Je craignais d'être un boulet pour lui, qu'il devra trainer durant une longue période avant de se lasser et de me jeter comme une moins que rien, me renvoyant dans les rues, si je puis m'exprimer ainsi. Faillais t'il refuser malgré tout cette offre alors qu'elle ne se représenterais peut être pas, et que sa gentillesse pourrait être réelle à mon égard ? Mieux valait essayer. Que pouvais t'il m'arriver de grave au fond ? Surtout qu'il fit énormément d'effort pour me demander cela, faire une telle invitation à une inconnue est plus compliqué qu'il n'y paraît. Je ne voulais pas qu'il est fait cet effort en vain. Je baissa la tête sur le côté, et frotta mon bras droit à l'aide de la main gauche, toujours timide, mais souriant légèrement.

" Et bien... soit, cela me ferrait plaisir de séjourner chez vous quelques temps. Mais êtes vous sûr que ma présence ne vous gênera point ? En aucun cas je n'aimerais être un fardeau pour vous. "

Alors que je crus cette phrase bouclé, une information importante me vint à l'esprit. Je crus comprendre qu'il habitait l'internat, mais étant nouveau en ces lieux, il semblait qu'une information important lui ais échappé, rendant son invitation compliqué. je me tourna vers lui à ce moment là, n'ayant toujours pas lâché mon bras que je commençais à serrer inconsciemment.

" Mais j'y pense. Les chambres ne sont pas mixtes malheureusement. Etes vous sûr de vouloir m'héberger malgré cette information ? Je ne souhaiterais pas que vous ayez des problèmes par ma fautes. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akayami Kirigami

avatar

Masculin Messages : 491
Date d'inscription : 04/10/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampirisme
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Ven 9 Déc - 12:16

Elle rougis brusquement, peut être qu'avec ma proposition je m'avancé un peu. Nous venions après tout de nous rencontrer même si cela partais d'une bonne intention elle avait encore peut être du mal faire me confiance.
Elle avait l'air confuse, perdu entre deux choix drastique et plus où moins important comme lorsque dans un labyrinthe, il nous faut choisir entre aller à gauche ou aller à droite et sa réponse finit par confirmer ma pensée.

" Je... je ne sais pas. C'est si soudain, et j'ai peur que ma présence vous gêne à un moment. Surtout que je n'ai que très peu d'expérience social avec les êtres de notre race. "

Elle baissa la tête sur le côté, et frotta son bras droit à l'aide de sa main gauche, elle garder l'air toujours aussi timide, mais rester souriante et c'est ce qui me donna encore plus envie de faire sa connaissance.
Il fallait avouer que les vampires était peu nombreux de par le fait que leurs chasse était très courante par le passé et même encore aujourd'hui si un humains aperçoit un vampire, tout ses congénères le traqueront mais il fallait commencé quelque part et avec quelqu'un n'est ce pas ?

" Et bien... soit, cela me ferrait plaisir de séjourner chez vous quelques temps. Mais êtes vous sûr que ma présence ne vous gênera point ? En aucun cas je n'aimerais être un fardeau pour vous. "

Cette réponse signifiait pour moi que malgré tout ses doutes sur ma proposition, elle accepta de me faire confiance et donc de s'en remettre à moi ce qui me fit extrêmement plaisir et je me demanda au même moment comment est-ce que j'aurais réagit si les rôles avait été inversé et donc que j'aurais reçu l'invitation. Ce qui d'ailleurs me fit rire intérieurement, moi être inviter chez quelqu'un  ? Et une fille en plus  ? Non ! Jamais !
Sans m'arrêter, je releva un point intéressant de ses paroles; être un fardeau ? Comment pourrais t'elle, depuis le début de notre rencontre je me disais qu'elle était pur, innocente, mignonne, gentille peut être même drôle et qui s'avait quoi d'autre, la fille rêvé je me disais. Je voulais lui répondre, la rassurer mais à ce moment elle reprit.

" Mais j'y pense. Les chambres ne sont pas mixtes malheureusement. Etes vous sûr de vouloir m'héberger malgré cette information ? Je ne souhaiterais pas que vous ayez des problèmes par ma fautes. "

Aie ! Mon moi intérieur en prenais un coup, comment ai-je pu penser qu'un quelconque internat pouvait être mixte. Était ce à cause du fait que je n'étais jamais retourner à l'école depuis des siècles ? Cela me dérangeait, enfin surtout pour elle car en voyant sa main se crispé, je compris qu'elle était embêté et peut être même autant que moi de ne pas pouvoir accepter ma proposition.
Je ne voyais qu'une solution hormis celle de frauder d'une quelconque façon, celle de convaincre les gardiens de l'institut. Leurs faire accepter le fait que cette chambre soit mixte ou trouver un meilleur arrangement pour elle. Réfléchissant à comment la réconforter, je me leva brusquement de ma place en tapant du point sur la table et en la regardant d'un air sérieux dans les yeux tout cela prendre conscience de ce que je faisais, je lui dit les mots suivant  :

<< Ne vous en faites point pour cela, il est vrai que j'avais peut être oublié les problèmes de mixité dans les chambres mais je suis sur que si vous en avez une véritable envie tout comme moi, de rester proche l'un de l'autre alors nous pourrons leurs forcer la main et leurs faire accepter notre demande ! >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénor Sarrazin

avatar

Féminin Messages : 120
Date d'inscription : 10/10/2015

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampire
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Sam 10 Déc - 21:14

<< Ne vous en faites point pour cela, il est vrai que j'avais peut être oublié les problèmes de mixité dans les chambres mais je suis sur que si vous en avez une véritable envie tout comme moi, de rester proche l'un de l'autre alors nous pourrons leurs forcer la main et leurs faire accepter notre demande ! >>

Le ton qui prit pour m'adresser ces quelques mots fut assez... surprenant. Contrairement à ce que j'aurais pensé, il semblait presque énervé par cette remarque, alors que ce qu'il venait de dire relevait plus d'une sorte de rassurement. Il fut brusque et sérieux, frappant d'un coup sec la table, comme outré par le fait que les chambres n'étaient pas mixtes, et que donc, une barrière nous avais été posé. J'eu alors l'impression que le fait de m'héberger lui tenait vraiment à cœur. Un temps normal, lorsqu'un problème quelconque empêche une personne d'inviter un sans-abri, c'est le sans-abri qui s'en plaint, et non l'autre. A quel point c'était t'il attaché à moi comme ça ? Je n'en savais rien, mais il me semblait qu'il m'appréciait déjà beaucoup.

Cette situation et cette attachement qu'il exprimait envers moi me faisait chaud au cœur. Evidemment, avoir un lit où dormir et de la compagnie me faisait le plus grand plaisir, et apparemment, c'était réciproque. Je repensais surtout à ce qu'il avait dit plus tôt en particulier, étant justement lié à cela : "une véritable envie tout comme moi, de rester proche l'un de l'autre ". Cette phrase ne laissait aucun doute paraître. Il voulait que nous restions ensemble, en parfaite amitié évidemment. Etais-ce à cause de la longue solitude qu'il avait vécue, tout comme moi, et qu'il ne voulait plus se retrouver seule ? Mais souvenir son flou, mais j'imagine que j'ai du ressentir la même sensation lors de ma première rencontre après être partie définitivement de mon vieux château.

Pour en revenir à la scène, il était évident de voire que je fus choqué par ce soudain changement d'humeur de sa part. Il était passé soudainement de la douceur à un sérieux presque irréelle. J'eus presque l'impression que cette contrariété l'avait changé en quelqu'un d'autre. Ce fut une sensation des plus étranges, je n'avais encore jamais était témoin de ça, mais une fois l'actrice de ce genre de scène. Lors de ma rencontre avec le premier vampire que je connu, lui aussi avais changé soudainement, menaçant même quelqu'un, ce qui me fit réagir et me changea également, comme si mes instincts avaient pris le dessus durant un instant, ne me donnant plus conscience de ce que je faisais, serrant alors le bras de cette autre vampire d'une poigne de fer.

Cela me rappela alors mon bras, que je tenais toujours entre mes doigts pâles., que je relâcha doucement, regardant sans tourner ma tête loin de mon interlocuteur. Le résultat ne fut pas très agréable à l'œil. Ma peau d'habitude d'un blanc immaculé, se tournait désormais dans une nuance de mauve. Il m'arrive d'oublier que suite à notre race, nous possédions une grande force. Me reconcentrant rapidement sur Akayami en face de moi, je me leva doucement afin de me placer à côté de lui. Je plaça alors doucement ma main sur sa tête, et le rabaissa délicatement jusqu'à une position assise sur sa chaise, lui souriant d'une manière apaisante, afin de calmer cette fougue qui venait de le submerger.

" Chuuut ! Calmez vous, vous n'avez nullement besoin de vous mettre dans tous ces états. Nous allons trouvez une solution, et parlez au gérants de l'institut de ce problème mineur. "

Ayant utilisé mon bras bleuté afin de le forcer à s'assoir, je pus sentir une douleur provenant de celle ci, mais je m'efforça de continuer à l'apaiser. Cette douleur n'était que faible comparé à d'autre que j'eus à subir. Au fond, quelle douleur est la plus insoutenable ? Physique, ou mental ? La réponse est évidente, et j'avais donc pu endurer les pires souffrances, comme beaucoup, mais l'avenir et les rencontres sont d'excellent antidote contre tout ça. C'est aussi pour ça que je faisais tout, même encore aujourd'hui, afin d'aider ceux qui en ont besoin. Akayami, dans ce cas précis. Toujours debout à côté de lui, je pencha la tête sur le côté, lui souriant.

" En tout cas, cela me fait plaisir de voir que vous vous inquiétez à ce point moi, vous pouvez me croire. Mais je préfère vous voir le sourire au lèvre plutôt que dans tous vos états. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akayami Kirigami

avatar

Masculin Messages : 491
Date d'inscription : 04/10/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampirisme
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Dim 11 Déc - 20:04

Il me fallut quelques secondes pour prendre conscience de ce que je venais de faire, m'emporter pour une chose aussi futile, enfin ça n'aurait pas dû m'affecter autant si cela m'était "futile".
En réalité c'était totalement le contraire, je me sentais vraiment concerné par le problème qui se posait à moi, jamais je ne pourrais aller à l'encontre de mes principes et d'autant plus si la personne ayant besoin d'aide était un vampire.
Je me mit alors à penser à mon passé et à un moment bien précis qui restera gravé dans ma mémoire à jamais, son cas était peut-être moins grave que le mien à l'époque mais je devais l'aider tout comme Avnahora avait pu le faire pour moi lors de notre rencontre enfin je voulais faire de même et c'est sûrement à cause de cela que je m'étais emporté, j'avais du me reconnaitre dans cette situation.

Après cela je la vis, Aliénor était toujours devant moi mais elle avait l'air quelque peu troublé, choqué par ma réaction, enfin intérieurement je l'étais sûrement tout autant, peut être n'avait elle pas l'habitude de voir ce genre de changement de comportement.
Je regarda aussi son bras qu'elle avait l'air de toujours tenir aussi fermement si ce n'était plus encore avant de le relâcher plus doucement à cause de cela, son bras avait changé de couleurs, j'osais espérer que je n'étais pas à l'origine de cela.

Mon regard qui plongea dans le vide me permis tout de même de la voire se lever de la chaise sur laquelle elle était assise et qui commença à se diriger vers moi, qui se plaça à la suite à côté de moi et commença à poser sa main sur ma tête et doucement, gentiment me fit me rasseoir sur ma chaise et relevant la tête pour la regardait, je pu admirer un majestueux sourire de sa part étant adressé à ma personne. Puis elle se mit à user à nouveau de sa jolie voix, ce qui contrasta complètement avec le visage de la surprise qu'elle affichait plus tôt.

" Chuuut ! Calmez vous, vous n'avez nullement besoin de vous mettre dans tous ces états. Nous allons trouvez une solution, et parlez au gérants de l'institut de ce problème mineur. "

Elle était toujours à côté de moi et se mit à penché sa tête sur le côté toujours souriante. Ajouter à cela la merveilleuse pensé qui me disais, aujourd'hui tu n'est plus seul, tu l'as à tes côtés et elle t'a aussi. Il était à mon humble avis difficile de trouver un duo qui changèrent de rôles  aussi vites et aussi souvent, cela signifiait t'il que nous nous complétion parfaitement ?

" En tout cas, cela me fait plaisir de voir que vous vous inquiétez à ce point de moi, vous pouvez me croire. Mais je préfère vous voir le sourire au lèvre plutôt que dans tous vos états. "

Moi aussi je préférais voir les gens sourire plutôt que d'être attristé, et ne serait ce pas là ce que j'avais dit quelques instants plutôt ? Je me repris en main assez rapidement et la première chose que je lui dit fut  :

<< Merci beaucoup ! >>

Cette phrase n'avait aucun sens pour quiconque n'avait pas été mis au courant de ce qu'il venait de se passer. Et sans perdre plus de secondes, je repris :

<< Vous avez raison sourions, ce n'est qu'un problème mineur qui pourra rapidement être réglé si nous restons positif. >>

Il me semblait tout de même avoir oublié une chose importante dans tous cela, et il me semble que c'était mon "interrogatoire", je ne lui avait au final pas réellement posait de questions sur l'académie ni sur elle. Hormis ce que je savais déjà, c'est à dire qu'elle se nommait Aliénor Sarrazin, qu'elle était âgée de 682 ans et qu'elle était originaire du royaume de France qu'elle avait quitté il y a maintenant deux ans, avant de s'installer ici il y a tout juste un an il me semble.
Voilà qui était pour les informations de base, évidemment je ne m'attarder pas sur le problème de ses parents qui fût comme la mienne une histoire tragique. J'avais donc envie de lui posait d'autres questions encore. Alors par politesse je lui demanda :

<< Excusez moi mais puisque nous partons du principe que ce problème est en quelque sorte résolu, puis je continuer de vous posez des questions ? Hormis celle là bien sur. >>

Dis je en souriant en réponse au sien.

<< Ah ! A moins que vous n'en n'ayez plus envie  ?>>

Après tout peut être avait t-elle perdu l'envie d'y répondre, ce que je doutais fort mais nous ne somme jamais sur de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénor Sarrazin

avatar

Féminin Messages : 120
Date d'inscription : 10/10/2015

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampire
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Mer 14 Déc - 20:53

<< Merci beaucoup ! Vous avez raison sourions, ce n'est qu'un problème mineur qui pourra rapidement être réglé si nous restons positif. >>

Je préférais largement le voir comme ça, souriant et combatif. Il est beaucoup plus réconfortant de voir une personne étant dans cette état d'esprit plutôt que démoraliser ou bien colérique. Le voir sourire ne faisait qu'amplifier le mien. Cela me fit me sentir étrange au départ de me sentir de nouveau proche de quelqu'un depuis Von, mais cette sensation fut également douce et apaisante. Malgré ce merveilleux sentiment, mes souvenirs les plus sombres continuaient de me hanter, me rappelant que notre rapprochement pouvait rapidement virer à une nouvelle période de solitude. Pourquoi devais-je toujours me préoccuper de ses souvenirs noirs aux lieus des actions présentent, alors que celle-là étaient bien plus agréable. Heureusement, Akayami vint de sortir de ce brouillard obscur.

<< Excusez moi mais puisque nous partons du principe que ce problème est en quelque sorte résolu, puis je continuer de vous posez des questions ? Hormis celle là bien sur. >>

Cela me revint de suite. L'espace d'un instant, j'en avais oublié notre principal sujet de discussion, ses interrogations au sujet de l'académie et de ma personne. Il était pourtant évident qu'il lui restait énormément de question à me soumettre, en tout cas quelques-unes. Mais que pouvait-il me demander de plus ? Il connaissait les bases de moi histoire, il se trouvait même être celui me connaissant le mieux jusqu'à présent. J'en avais également appris sur lui. Akayami Kirigami, un vampire âgée de 982 ans, ayant perdu sa famille à 957 ans, je pense, l'ayant laissé seul d'après un rapide calcul environ 40 ans. Ou bien 30 ? Décidemment. Je n'ai eu presque aucune éducation pour lire, et il en va de même pour les mathématiques. C'est en partie pour cela que je suis dernière de la classe et que je ne vais pas souvent en cours, ceci étant à un niveau trop élevé pour moi.

<< Ah ! A moins que vous n'en n'ayez plus envie ?>>

Il me sourit. Je n'allais pas lui refuser, alors que j'avais accepté plus tôt, cela va de soi. Je n'ai pas pour habitude de revenir sur mes mots, c'est une simple question de principe. Je suis heureuse qu'elle ait tout de même pensé à me demander, mais je veux bien continuer. Pensait-il que j'allais le laisser ainsi sans lui donner des indications autres que mon identité ? Cela n'est pas dans mes habitudes, du moment qu'il n'abordait pas mes sujets fâcheux, comme ma famille par exemple.

" Si, ne vous inquiétez pas. Je vous en prie, continuez. "

Je continuai à lui sourire, prenant une chaise afin de m'asseoir à côté de lui, mais mon siège placé en face du sien, me tenant bien droite, les mains sur les cuisses. Je me demandais ce qu'il allait bien pouvoir me demander cette fois ci. Il connaissait mon histoire, et avait en sa possession un livre entier dédié au règlement de l'établissement entre ses mains. Que pouvait-il ignorer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akayami Kirigami

avatar

Masculin Messages : 491
Date d'inscription : 04/10/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampirisme
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Ven 16 Déc - 20:41

Je me mit à la regarder tout en lui souriant pendant qu'elle était debout à mes côtés, avant qu'elle ne prenne sa chaise pour la placer à mes côtés de façon à se trouver en face à face, tête à tête ce qui donna une atmosphère un peu plus amicale à la scène ce qui n'était pas pour me déplaire.

" Si, ne vous inquiétez pas. Je vous en prie, continuez."

Fiou... Elle est d'accord je vais donc pouvoir profiter de ses connaissances ici.
C'est donc l'air pensif que je me mit à réfléchir à quelle allait être ma prochaine question c'était la question que je me posais actuellement. Peut être quel lieux elle me pourrait me conseiller ? Ou bien comment se nourrit t-on dans l'académie, je ne pense pas qu'il soit réellement autorisé de mordre dans un lieu public. Oui je vais commencer par là.

<< Bien, alors pour reprendre où nous en étions, je souhaiterais vous demander en premier lieu comment est il possible de se nourrir pour un vampire sans mordre personne de l'académie ? >>

Je marqua une petite pause entre deux questions afin de reprendre mon souffle et en profiter pour réfléchir à ma prochaine question qui arriva juste après.

<< Et puis si par la même occasion vous aviez quelques endroits à me conseiller pour ma visite de l'académie ou peut être cela vous conviendrait de continuer notre discussion tout en répondant à mes questions en la visitant ensemble ?.>>

D'un air pensif je regarda en direction du plafond et me dit qu'il ne valait mieux pas lui posait trop de questions à la fois alors je décida de m'arrêter là pour le moment en attendant de pouvoir la questionner à nouveau sur encore autre chose.
J'en profita par cette occasion pour empiler nos deux livres et les placer sur un côté de la table comme si je me préparer à la quitter. Je pensais qu'il serait bien plus intéressant et préférable de faire le tour de l'académie accompagné d'une amie.
Ceci dit une question me vint à l'esprit, une question que je ne pouvait poser qu'à ma seule personne et cette question était: Par quelle chance nous nous étions rencontré, et si je n'avais pas choisis la bibliothèque comme première pièce à visiter, enfin cela était peut être inéluctable puisqu'un nouveau venu devais surement souvent passer par ce lieu pour faire des recherches.
C'était une bonne question mais à laquelle je n'avais pas la possibilité de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénor Sarrazin

avatar

Féminin Messages : 120
Date d'inscription : 10/10/2015

Feuille de personnage
Pouvoir: Vampire
Statut: Célibataire

MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   Jeu 22 Déc - 14:44

Mon acceptation semblait l'avoir soulagé. Pensait-il vraiment que j'allais le laisser sans finir ce que je venais d'entreprendre ? Ce ne l'espère pas. Il réfléchit durant un instant, surement se demandant ce qu'il allait bien me demander maintenant. Je pensais pourtant qu'il trouverait toutes ses réponses dans l'ouvrage qu'il tenait, j'en étais même persuadée. Mais il est probablement plus divertissant de le demander directement à une personne "compétente" à y répondre, plutôt que de le chercher des heures durant. Il se décida finalement après un court lapse de temps.

<< Bien, alors pour reprendre où nous en étions, je souhaiterais vous demander en premier lieu comment est il possible de se nourrir pour un vampire sans mordre personne de l'académie ? >>

Evidemment, j'aurais du y penser. Cette question est inévitable pour nous, vampire, qui possédons un besoin et une envie irrationnel de sang. Chasser en ville à toujours été une interdiction très bien connu de notre espèce dans cette établissement. En effet, nous sommes sensé être gardé secret du monde extérieur, et si plusieurs attaques de vampire étaient signalé, ce secret ne serait plus à l'abri, et nous serions obligés de fuir, nous, comme les autres membres de l'établissement également. Je n'eus pas le temps de répondre qu'il enchaîna de plus belle sur une nouvelle question.

<< Et puis si par la même occasion vous aviez quelques endroits à me conseiller pour ma visite de l'académie ou peut être cela vous conviendrait de continuer notre discussion tout en répondant à mes questions en la visitant ensemble ? >>

Je ne m'attendais pas à ce qu'il me demande de lui offrir une visite guidé. Nous ne pouvons pas vraiment dire que je sois doué pour ce genre de chose, bien que je n'ai jamais essayé. Si je me souviens bien, nous avions la bibliothèque, où nous nous trouvions, la grill d'entrée et la cour, qu'il avait du déjà apercevoir en arrivant, ne restait plus que le réfectoire, les salles de classe, l'internat, et les catacombes, lieu que je n'avais jamais vu auparavant, et qui ne matirait pas vraiment. Je soupira doucement, souriant timidement. Soit, du moment que nous n'allions pas dans les catacombes, et un petit tour de l'établissement n'allait pas me faire de mal. Ca changeais du tour de la ville de Nariyu que je me procurait à chaque crépuscule. Dans tous les cas, il semblait prêt à partir, peu importe ma réponse. En tout cas, ce fut ce que je compris en voyant nos livres, empilés sur le côté par ses soins.

Je me décida en premier lieu de répondre à sa première question. Je pouvais ensuite l'emmener visité les lieux. Le réfectoire n'étant pas loin de notre position actuelle, cela me paraissait être une bonne idée.

" Pour répondre à votre première question, les fées de cette établissement nous servent du sang au réfectoire quand nous leur en demandons. Je ne saurais vous dire d'où il provient précisément, mais cela nous permet d'étancher notre Soif, sans nous en prendre à des innocents. "

Maintenant que j'y pense, il n'y avait aucun moyen de savoir d'où venait ce sang. D'humain ? D'animaux ? D'autre chose ? Je l'ignorais, comme tout le monde. De toute façon, même si elles ne nous procuraient pas de sang, je n'allais pas m'en plaindre. Il ne faut pas croire que j'irais chasser en ville, mais dans ma vie passé, bien avant l'académie, je me nourrissait uniquement du sang d'animaux qui rodaient près de mon ancien logement, et c'est ce que j'aurais fait. Je pense être l'une des seules vampires encore de ce monde, à n'avoir jamais mordu un humain. Cela me fit penser que je devais d'ailleurs interroger Akayami à son tour sur ce sujet.

En attendant ce moment, il était temps de lui faire visiter les lieux. Je me leva et prit nos deux ouvrages des deux mains, avant de me diriger vers la sortie. Je tourna alors la tête vers le jeune homme avec qui je discutait, en souriant joyeusement.

" Maintenant, suivez-moi je vous pris. Nous allons faire un petit tour afin que vous puissiez voir les principaux lieux de l'établissement. "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre forte appréciable [PV Aliénor Sarrazin]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» III.06 Rainbow Games.[Terminer]
» ForumHaiti : Appréciation et suggestion d'un internaute
» Une chasse interompue [PV Aliénor ]
» Parfois, la douleur est si forte qu'on finit par la laisser gagner. [Poulpe d'♥/Night/Perroquet]
» "Je t'apprécie beaucoup tu sais...."(with EMY!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone hors rpg :: A l'intérieur des murs :: La Bibliothèque-
Sauter vers: