AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Sueur froide [ft. Miyuki Tatsuki / Abigail Rosenbach]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sueur froide [ft. Miyuki Tatsuki / Abigail Rosenbach]   Mer 10 Aoû - 20:31

Un silence démiurgique… un décor dantesque… un vide total, infini… Ainsi décrit-on les catacombes que surplombe la Magical Academy. On raconte que les plus téméraires y ont disparus sans laisser de trace… et beaucoup d’étudiants déconseillent de s’y aventurer. Mais pourquoi exactement ? Les légendes et histoires horrifiques que content bon nombre d’êtres surnaturels ne sont-elles qu’un outil dissuasif ou relèvent-elles de l’affabulation ? C’est en déambulant seul dans ces étroits couloirs que je trouverai la réponse à cette interrogation générale, juste pour satisfaire mon esprit et pour assagir ma curiosité. De plus, je dois dire que cela me plaît de sentir mon corps entier frissonner au moindre écho…

J’avance lentement, excité, presque souriant, effleurant la flamme des quelques torches encore en bataille contre l’obscurité totale des galeries. Les cellules altérées par le temps défilent sous mes yeux attentifs. Je me demande à quoi elles peuvent encore bien servir ; des barreaux rouillés ne peuvent plus retenir grand-chose… Il n’y a aucun courant d’air, aucuns bruits si ce n’est celui de mon pas, pourtant léger, qui résonne et repousse toute la vermine sur une douzaine de mètres. L’ambiance y est lourde et ma progression amplifie crainte et paranoïa. Cette adrénaline… me fait du bien… J’en oublie jusqu’à ma propre existence.

Soudainement, un claquement retentit. Je suis pris dans un sursaut qui alerte immédiatement tous mes sens. Mon cœur s’emballe, tout comme ma respiration. Je regarde autour de moi sans rien apercevoir d’anormal. Je suis incapable d’identifier une provenance... c’est d’ailleurs comme si ce son n’en avait pas eu. Je reste immobile et ferme mes yeux. Il faut que je relativise de manière à éviter de paniquer…

« Idiot… » ces mots adressés à ma propre personne.

Je reprends alors ma marche, peu rassuré, en scrutant le lieu encore plus sérieusement, cette fois-ci à la recherche de ce que je commence gentiment à craindre. Quelques minutes passent à nouveau dans le plus grand calme, jusqu’à ce qu’une fine silhouette défile sous mon regard étonné, passant au milieu d’un « carrefour », perpendiculairement à mon couloir, à une bonne dizaine de mètres de ma position. Je remarque une démarche incertaine, lente, qui apaise tout de suite mes pensées. En effet, je réagis quasiment instantanément en engageant une poursuite furtive afin de confirmer ma première – et peut-être trop hâtive -  hypothèse : celle de la présence d’un autre fouineur. Arrivé à distance d’interlocution, dans son dos, je souffle volontairement de soulagement avant de lâcher maladroitement quelques mots…

« Il y a plus effrayant, comme monstre… »
Revenir en haut Aller en bas
Abigail Rosenbach

avatar

Féminin Messages : 76
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: Sueur froide [ft. Miyuki Tatsuki / Abigail Rosenbach]   Jeu 1 Sep - 12:53

Un nouveau jour se lève sur la Magical Academy. Encore un jour ensoleillé où les élèves vont pouvoir profiter des rayons solaires pour parfaire leur bronzage, profiter pour sortir entre amis, aller se promener. Enfin voilà, faire des activités normales pour des jeunes normaux. Même si en réalité, ils sont loin d'être normaux, mais ça c'est un secret. Donc je compte sur vous pour ne rien dire à personne. Et puis même si vous voulez dévoiler le lourd secret qui pèse sur cette école, personne ne vous croirait, donc vous pouvez toujours essayer de leur dire, on ne vous croira pas. Dommage pour vous, hein ? Mais bon, il faut bien préserver la population humaine de tout ce genre de secrets qui seraient bien trop terrifiants pour eux.

Pendant qu'une grande partie des élèves profitent de leur temps libre pour flâner, une d'entre elles est bien loin de toutes ces occupations futiles. Assise en tailleurs sur son lit, elle a les yeux posés sur un gros livre. Elle semble absorbée par ce qu'elle lit, car aucun bruit ne la déconcentre. Elle parcourt avec attention chaque lignes, tournant doucement les pages, revenant parfois en arrière comme si elle cherchait quelque chose. À côté d'elle sommeille une boule de poils dont on peut aisément deviner qu'il s'agit d'un rat. Il ne prête pas attention à elle, la laissant lire tranquillement, se reposant. Il semble aussi inerte qu'elle, si ce n'est que son flanc se soulève doucement quand il respire.

Les oreilles de chat qui trônent sur le haut du crâne de la demoiselle aux cheveux roses n'ont pas bougé. Pointées en avant, elles trahissent tout son intérêt pour sa lecture. Finalement, elle ressemblerait plus à une statue de marbre qu'à une véritable élève, mais sa queue de Neko qui bouge lentement dans son dos prouve qu'elle est bel et bien vivante. Elle prend alors une grande inspiration, comme si elle venait de découvrir quelque chose de spécial. Le rat ouvre lentement un oeil, sachant qu'il n'allait pas tarder à devoir bouger. Alors il se déplie, étirant un à un chacun de ses muscles, déroulant sa queue. Finalement, il avait tout juste fini de se réveiller pour de bon lorsque la demoiselle en rose lui annonça :

Jingle, vient, nous allons partir à l'aventure !

Il la regarde alors d'un air suspicieux, se demandant ce qu'elle a encore pu inventer pour occuper leur journée. Mais il grimpe sur son épaule, s'agrippant aux fils de son gilet pour se hisser sans peine à côté de l'oreille droite de son amie. Elle glisse alors le livre sous son oreiller, le cachant, avant de sortir de sa chambre. Elle se glisse dans les couloirs, utilisant son ouïe sur-développée pour ne croiser personne dans son chemin. Elle trace sa route jusqu'aux catacombes. C'était donc ça qu'elle lisait ? Une vieille légende racontait que dans les catacombes de l'Academy dormait un monstre. Sa curiosité l'avait emportée et elle venait de descendre pour voir si cette légende était vraie ou non.

Elle passe alors dans les couloirs sombres, guettant un échappatoire au cas où. Mais il n'y a rien que des cellules vides, rien d'autre. Elle continue alors son périple, sentant Jingle qui tremblait de plus en plus sur son épaule. Elle le prit alors doucement dans ses mains, cherchant à le rassurer. Elle même avait peur mais elle ne montrait rien, continuant de fouiner. Finalement, elle arrive à une sorte de croisement de couloirs où, sans hésiter, elle continue tout droit. Autant aller toujours droit devant, comme ça c'est plus simple pour retrouver son chemin. Alors qu'elle continue de marcher, son ouïe repère un autre bruit de pas et elle sent une odeur qui s'est rajoutée. Elle n'est plus seule. Alors qu'elle allait se retourner, une voix murmure :

Il y a plus effrayant, comme monstre…

Alors elle se tourne face à l'individu, ses mains se serrant sur ses manches après que Jingle soit revenu sur son épaule. Elle sent son sang se glacer et son pouls s'accélérer. Elle se contente de regarder l'autre individu, les yeux écarquillés. Aucun son ne sort de sa bouche, elle a peur. Son cauchemar va revenir ? Elle le craint. Elle est seule, dans un endroit où elle aura beau crier, personne ne peut l'entendre, avec un homme. Elle sent alors les larmes monter, puis se déverser sur ses joues, tandis qu'elle se recroqueville sur elle-même sous le coup de la terreur. Elle ne sait pas quoi faire d'autre, elle se content d'attendre que ça se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sueur froide [ft. Miyuki Tatsuki / Abigail Rosenbach]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le monde dangereux [Pv Abigail Rosenbach]
» La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]
» Une pièce froide, loin sous le palais [Comté=>Important]
» Douche froide - Abandon -
» Chambre de Tatsuki, Alice, Akiyura & Sphinix

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone hors rpg :: A l'intérieur des murs :: Les catacombes-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: