AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avide de connaissance [Hokori Àsgramr, Abigail Rosenbach]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Avide de connaissance [Hokori Àsgramr, Abigail Rosenbach]   Mer 10 Aoû - 2:15

Me dirigeant une nouvelle fois vers la bibliothèque, mon petit havre de paix a moi, une seule pensée traverse mon esprit.
Enfin, je vais enfin pouvoir rendre ce livre sur le langage des signes, ma maîtrise n'est pas parfaite et mes mouvements ne sont pas super fluide, mais au moins, je suis capable de l'utiliser et de la parler même si ça me prend un peu de temps pour le deuxième cas

Je pratique encore un peu sur le chemin tentant de faire des phrases un peu plus complexe, ne faisant pas attention plus que ça a mon entourage, avant d'arriver a la bibliothèque et de rendre le livre ainsi que quelque autre ouvrage que j'avais emprunter, m'excusant des nombreuses semaines pendant lesquels je les ai monopolisés puis je me dirige en direction des légendes et mythes divers, aujourd'hui je vais sûrement a m'attaquer a quelque mythes nordiques, j'apprécie beaucoup ceci, bien que je ne sache pas trop ce que je leur trouve.

Je remarque du coin de l’œil cette jeune fille qui est la de temps a autre, assez rarement, mais toujours assis a la même place, elle possède des cheveux rose, c'est une couleur plutôt originale, enfin façon de parler, les mot tels que originale ou extravaguant perde un peu de leur sens dans cette établissement.
Elle a de grand yeux, on peut voir la concentration et l'amusement sur son visage, elle doit sûrement livre intéressant, je me demande bien ce que c'est.
Mais bon, je n'ai pas que ça a faire de lui faire la conversation, je me contenterais de prendre ce livre quand elle l'aura reposé.

Mon ventre commence a ne plus pouvoir se satisfaire des simples friandises que je lui donne, je soupire...

J'ai faim...

Cette fille n'a visiblement toujours pas fini de lire son livre, elle n'a pratiquement pas bouger, toujours cette air enjoué sur le visage, qui contraste assez avec la patience dont elle fait preuve pour rester aussi longtemps sur le même livre sans pratiquement bouger.
Je décide enfin d’interagir avec elle pour en apprendre plus, ayant fini mes propres livres, et un peu agacé par le fait de ne pas savoir ce qu'elle peut lire de si intéressant, et je me dirige dans sa direction.


Dernière édition par Hokori Àsgramr le Jeu 11 Aoû - 4:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Abigail Rosenbach

avatar

Féminin Messages : 74
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: Avide de connaissance [Hokori Àsgramr, Abigail Rosenbach]   Mer 10 Aoû - 20:51





Avide de connaissance
Je m'appelle Abi, et toi ?
#Abigail Rosenbach

₪ Encore un nouveau jour se lève sur la Magical Academy, un endroit secret où tous les gens qui ne sont pas totalement humains sont là. Pour étudier, mais aussi pour surveiller que les élèves qui se trouvent dans cet endroit si spécial et si normal à la fois, selon le point de vue que l'on utilise. Tout est relatif, n'est-ce-pas ? Eh bien dans cet endroit, c'est bel et bien le cas, la relativité est différente de chez les humains. Car ici, personne n'est totalement humain, pas même celui qui n'a pas encore découvert ses pouvoirs. Ni celui qui ne s'en sert pas. Il existe tout de même une partie d'eux, même aussi infime qu'elle soit ou qu'elle puisse être, qui est hors du commun et qui les rend uniques.

Une en particulier nous intéresse. Elle est là, face à tout le monde qui l'entoure, ignorant tous ceux qui voudraient lui faire du mal. Elle est concentrée depuis peu sur un projet qui lui tient à coeur. Elle souhaite, du plus profond de son petit être de jeune demoiselle frêle, partager son langage à tous ceux qui le veulent. La langue des signes, qu'elle pratique depuis son agression, est devenue pour elle une façon d'interagir plus simplement avec des personnes qui ne parlent pas sa langue. Et puis, c'est bien plus intéressant de discuter de cette façon, cela permet d'augmenter les relations entre les personnes. C'est bien le but qu'elle recherche, favoriser les liens entre les gens, qu'ils soient blancs, noirs, rouge ou bleus.

Cela fait plusieurs mois qu'elle vient plusieurs fois par semaine, s'asseyant toujours à la même table, Jingle se roulant en boule toujours au même endroit. C'était devenu leur petite habitude, comme si pour eux, se comporter ainsi était normal. Elle observait son livre, se concentrant, restant aussi immobile qu'une statue pendant quelques minutes. Puis ses mains faisaient des gestes gracieux en l'air, formant des phrases que nul ne pouvait comprendre d'un simple coup d'oeil. Elle s'entraînait au début en posant ses mains au dessus de la table, mais les moqueries incessantes avaient fait qu'elle bougeait ses mains sous la table. Donc en la voyant, on la croyait immobile, ignorant qu'elle faisait un ballet avec ses doigts.

Elle avait remarqué, depuis quelques temps, qu'un jeune homme venait à la bibliothèque. Elle avait remarqué, avec une surprise non dissimulée, qu'il avait emprunté un livre sur le langage des signes. Elle s'était alors mise à l'observer en douce, sans qu'il ne le voit. Et cela avait fonctionné, il ne s'était pas rendu compte qu'elle le regardait. Et une fois de plus, aujourd'hui, il était là. Dans ses mains, il tenait le fameux livre qu'il avait emprunté. Elle surprit son regard dans sa direction, même si elle paraissait passionnée par sa lecture. Elle dressa les oreilles sous sa capuche, écoutant ce qu'il disait, étonnée de le voir aussi souvent.

J'ai faim...

Elle ne fit aucun geste, avant de sentir l'air se déplacer. Elle sentit alors, son museau attentif à chaque odeur, une odeur approcher d'elle. De plus en plus, jusqu'à ce qu'elle décide, piquée par la curiosité et la peur, de relever la tête. Elle croisa alors son regard, laissant la lueur de surprise qui traversait ses yeux en suspens dans ses prunelles roses. Elle lui fit alors un sourire, aussi vrai que sympathique et chaleureux. Elle voulait être gentille avec ce garçon, malgré sa peur d'être de nouveau agressée par un mâle. Elle lança alors, sans faire trop de bruit :

Bonjour ! Tu parles le langage des signes ? Je m'appelle Abi, enchantée !
 
Code made by Wanderlust
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avide de connaissance [Hokori Àsgramr, Abigail Rosenbach]   Jeu 11 Aoû - 4:14

Après quelque pas pour rejoindre la table de la jeune fille, celle ci me surpris en relevant son visage dans ma direction,avant de m'afficher un sourire plutôt agréable, comme j'en avais rarement vu au cours de ma vie, je n'avais jamais vraiment fait attention a ses yeux a cause de la distance entre nous deux, mais maintenant de plus près je m'en rend compte, il sont d'une couleur magnifique, un rose assez clair peut être légèrement plus sombre que ses cheveux, son regard est trop grand pour une asiatique, je suis pas sur sur le moment, mais je me dit qu'elle es surement étrangère.

C'est alors que son sourire disparaît pour pouvoir me laisser entendre quelques mots, d'une petite voix, comme si elle ne voulais déranger personne dans cette bibliothèque ou comme si elle avait un peut peur de s'exprimer plus clairement,gardant pourtant, un air chaleureux sur le visage.

Bonjour ! Tu parles le langage des signes ? Je m'appelle Abi, enchantée !

Sa voix était plutôt agréable a entendre, même si il y avais une petite sonorité particulière dont j'avais du mal a discerner la provenance, un peu paniqué sur le moment, je détourne le regard, je n'ai toujours pas pris l'habitude que les gens interagissent de façon sympathique avec moi, ma vie ne m'a pas vraiment pousser a être, sociable, pour ainsi dire, malgré le fait que des interactions autre que celle du cadre d'un travail augmente depuis mon arrivé dans cette académie, n'ayant été vu seulement comme un outil la plus part du temps, et plus que tout ça, j'essaye de caché le fait que j'avais été instantanément subjugué par ce sourire, ses yeux, et par la chaleur qu'elle dégageait.
J'essaye de répondre en langage des signes pour lui montrer que je le connais effectivement mais me perd un peu sur le moment dans les différents mouvements.

Je suis Hokori, je le connais un peu, je me suis dit que l'apprendre pourrais être...

Je cherche pendant quelque seconde plus gênantes les une que les autres quel signe correspond a ce que j'essaie d'exprimer avant de finalement le retrouver.

J'ai pensé que cela pouvais être utile, et j'adore apprendre de nouvelles choses.

Je redirige mon regard vers elle après m'être repris, mes yeux croisent les siens mais j'essaye de ne pas montrer la légère gêne, regardant dans la direction de son visage sans vraiment la regarder, pour garder mon calme et ma concentration.

Je suis enchanté aussi, j'aimerais bien savoir ce que tu lit.

Alors qu'elle me tend le livre je remarque que c'est aussi un livre sur le langage des signes, mais il a l'air un peu plus compliqué que celui avec lequel j'ai étudié, j'essayer de mémoriser quelque signe absorber par le sujet pendant quelque seconde, tournant les pages une par une, avant de me rendre compte que je délaisse la personne qui possédais le livre en premier.

Je vois que toi aussi tu apprend le langage des signes, il te plait ? Il y a une raison particulière pour cela?

Elle commence alors a agité ses bras et ses mains pour faire plusieurs signes, elle est un plus rapide et fluide que moi, et je ne reconnais pas certain signe, m’empêchant de comprendre sa réponse.
J'essaye alors de redirigé le sujet sur autre chose, remarquant une petite forme de boule sur ses genoux, visiblement vivante malgré son immobilité, la chose étant surement endormi.
J'ai encore un peu de mal, je n'ai pas vraiment compris ta réponse désolé.
Qu'est ce que c'est sur tes genoux ?
C'est alors que de ses lèvres s'échappe a nouveau cette petite voix.
Jingle.

La conversation dure ainsi pendant une dizaine de minute, se retrouvant elle et moi a alterner entre langage des signes et simple parler plus commun.
Avant d'être interrompu par un bruit.

Grbrllbrbl.

C'est mon ventre qui gargouille, j'ai toujours aussi faim, et sur le moment je suis un peu honteux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avide de connaissance [Hokori Àsgramr, Abigail Rosenbach]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avide de connaissance [Hokori Àsgramr, Abigail Rosenbach]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le monde dangereux [Pv Abigail Rosenbach]
» Abigail Blackson, la petite fille du Diable...
» Wyatt, Triple H, and Sister Abigail..
» Abigail Storm
» Le petit chaperon rouge [Nathanaël/Abigail]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone hors rpg :: A l'intérieur des murs :: La Bibliothèque-
Sauter vers: