Partagez | 
 

 Everyone wanted answer I wasn't ready to give [PV Anna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin Messages : 22
Points : 55
Date d'inscription : 07/06/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle de l'ombre
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Ryuku Tsubasa
MessageSujet: Everyone wanted answer I wasn't ready to give [PV Anna]   Mar 9 Aoû - 4:49

Je ne voulais pas arriver jusque-là, mais je sais très bien quoi faire dans ce genre de situation. Elle ne doit rien dire à qui que ce soit de ce qu’elle a vu ce soir et surtout pas aux traqueurs. J’aurais encore plus d’ennuis que ce que j’ai déjà. Je dois premièrement trouver une place proche d’ici où je pourrai l’amener et faire ce que j’ai à faire… Je pris quelques secondes pour regarder autour de moi afin de trouver un appartement vide où je pourrai me téléporter. Un endroit en hauteur pourrait être bien pour avoir le temps de s’échapper si quelqu’un est sur notre trace. Peut-être qu’une fenêtre en direction du bar serait bien aussi pour observer si des invités se présenteraient. Je fis un survol rapidement et aperçu exactement ce que je cherchais.

Je me suis levé en vitesse tel un assassin avant de tuer sa cible et je lui sautai dessus assez fort afin que nous trébuchions vers l’avant.  Juste avant d’atterrir sur le sol, je créai un téléporteur avec notre ombre pour aller dans l’appartement que j’avais aperçu quelque secondes plus tôt. Je me trouvais encore par-dessus celle qui m’a provoqué dans la ruelle. Je me suis donné un élan avec mes bras pour me redresser la laissa par terre. Ça n’a pris que quelques secondes que mes ombres tenaient son corps pour ne pas qu’elle bouge. Je pris la corde que je traine toujours sur moi pour l’attaché au sol pour ne pas trop me fatigué avec mon pouvoir. J’ai quand même laissé une ombre pour sa bouche afin qu’elle ne crie pas jusqu’à mon retour. Je me suis en petit bonhomme devant elle et en parlant à voix basse je dis :

- Je vais faire un petit tour pour être sûr que personne ne nous a vus partir. Laisse-moi quelques secondes, je vais bientôt revenir.

Je suis resté debout quelques instants avant de penser par où la fenêtre qui faisait face au bar était et je partis pour aller observer.

*****

Je suis revenu devant la jeune femme pour les explications habituelles. Je m’assois devant, les jambes croisées et les bras croisés.

- Je vais t’expliquer en quelques mots pour que ça soit facile à comprendre… Je ne veux pas te faire du mal, mais tu dois comprendre que je ne peux pas te laisser partir aussi facilement! J’ai un secret à garder et personne ne doit le découvrir.

J’enlevai l’ombre qui bloquait sa bouche et reprit la parole quelques instants après.

- Alors, si tu commençais par me donner ton nom et les explications de ton pouvoir? Comme si tu as l’air si confiant de pouvoir contrer mon pouvoir, c’est qu’il est surement impossible pour toi de mourir, mais je vais t’apprendre que tout le monde connait la souffrance. Et je ne veux pas arriver jusque-là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 100
Points : 165
Date d'inscription : 22/06/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Régénération cellulaire spontanée
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Anna Netchaïev
MessageSujet: Re: Everyone wanted answer I wasn't ready to give [PV Anna]   Mer 10 Aoû - 2:57

Le plan d'Anna avait marché à moitié. C'était un succès dans le sens où il ne l'avait pas laissée partir, ce qui était une bonne chose vu que c'était ce qu'elle avait cherché à provoquer en partant. Par contre, elle ne s'attendait vraiment pas à se retrouver là, dans un appartement abandonné et sombre, et en position assez dangereuse...Tout s'était déroulé si vite et de manière si imprévisible qu'elle n'avait rien pu faire pour intervenir. Elle l'avait juste sentit lui bondir dessus, elle s'était vue s'écraser sur le sol, et au dernier moment, elle l'a traversé pour atterrir sur la moquette sale d'un vieil appartement. C'était vraiment très perturbant...Le temps que ce petit choc passe, la jeune femme sentit que l'individu, de plus en plus étrange, la ligotait. Dans quoi est-ce qu'elle avait bien pu se fourrer ? Elle n'avait vraiment pas vu ça venir, qui l'aurait prévu ? Franchement...personne. Elle ne put s'empêcher de s'insulter mentalement : « Mais quelle cruche ! On est bien maintenant... ». Elle voulut lui demander ce qu'il pouvait bien faire à l'attacher comme ça, mais elle se rendit compte que quelque chose lui bloquait la bouche, pourtant elle ne sentait rien, il ne l'avait pas bâillonnée, ni même scotchée...Il ne lui fallut pas bien longtemps pour comprendre que c'était son pouvoir qui lui permettait de faire cela. Elle devait donc trouver un point commun entre ce mode étrange de téléportation, et le fait de pouvoir avoir une emprise sur une entité physique. Il devait s'agir du contrôle d'une substance ambiante, mais laquelle ? Il y avait encore trop de possibilités pour qu'Anna puisse trouver de laquelle il s'agissait, pour le moment. En attendant, trouver le pouvoir de cet homme n'était peut être plus la priorité...

Elle eut une lueur d'espoir lorsqu'il la quitta pour aller vérifier que personne ne les avait vus. Elle tenta de se relever, même si elle n'arrivait pas à se détacher, il lui suffisait de sauter par la fenêtre, s'éclater au sol et faire la morte pour être tranquille. Il n'avait aucune idée du pouvoir de la jeune femme, ainsi faire croire qu'elle s'était suicidée était la solution la plus envisageable et réalisable pour lui échapper. Encore fallait-il se relever, et ce n'était pas gagné, le jeune homme semblait avoir l'habitude de telles séquestrations, elle était trop bien ligotée. Lorsqu'elle commençait à réussir à se relever, il était de retour... « Et merde ! »

Anna était partagée entre de la colère et une certaine inquiétude. Elle était surtout en rage contre elle-même qui ne savait pas se satisfaire d'une donnée incomplète, elle était trop curieuse...Cette fois-ci il y avait de grandes chances pour qu'elle retienne la leçon...pendant trois jours... Pendant qu'elle était en train de commencer à bouillir intérieurement, le jeune homme était venu lui dire qu'il ne pouvait pas la laisser partir comme ça, elle en savait trop. Pourtant elle avait l'impression de ne pas savoir grand chose, le coup des traqueurs c'était du bluff. Une idée de génie avec le recul....Il ajouta qu'il ne voulait pas lui faire de mal... « Sérieusement ? Mais pourquoi est-ce que tu m'attaches comme ça alors ?! ». Ce n'était pas dans ses habitudes de s'énerver de la sorte, mais ici la situation était exceptionnelle. De toute manière, elle allait être obligée de se calmer si elle voulait trouver une bonne solution pour se tirer de ce pétrin. Elle ne pouvait rien calculer quand elle n'avait pas l'esprit un minimum calme.

Ce fut une libération lorsqu'elle sentit que sa bouche avait retrouvé sa mobilité, le droit de parole lui était revenu. Les secousses émotionnelles qu'elle ressentait étaient telles qu'elle ne savait pas quoi dire, quoi faire, hurler ? L’insulter ? Elle n'eut pas le temps d'y réfléchir plus longtemps, le jeune homme avait déjà repris la parole. Il voulait connaître son nom et son pouvoir. Elle rigola intérieurement « Ha, pour le pouvoir tu peux te gratter mon gars ! ». Elle n'aimait pas révéler sa plus grande force aussi facilement, rien ne valait la surprise que cela créait ; et surtout, souvent les gens qui voyaient la jeune femme se régénérer étaient tellement surpris qu'ils se retrouvaient à ne plus rien pouvoir faire. Avec un peu de chance la séance de torture qu'il semblait lui promettre si jamais elle ne parlait pas n'aurait pas lieu. Il avait raison de penser qu'elle ne pouvait pas mourir, il avait aussi raison de penser qu'elle connaissait la souffrance. Même si à force de la côtoyer, elle avait appris à embrasser la douleur, ce qui la rendait bien plus supportable et surtout plus facilement dissimulable. Cependant, elle n'avait aucune envie de se faire faire mal pour une curiosité mal placée. Elle devait lui faire croire qu'elle allait lui donner ce qu'il voulait. C'est en donnant aux autres l'impression d'avoir le pouvoir qu'on arrive à leur reprendre. Elle respira un grand coup pour reprendre son calme et prit la parole :

« Je m'appelle Anna Netchaïev, et mon pouvoir ne s'explique pas, je ne meurs pas et je ne souffre pas, c'est pour ça que je ne te crains pas et que je ne te craindrais jamais, la torture ne marche pas sur moi, je suis désolée. De toute manière ça ne change rien pour toi si tu affirmes ne pas vouloir me faire de mal... Donne moi ce que je veux et je garderai le silence quant à ce que je sais de toi.»

Évidement, elle avait un peu menti, pour se protéger, elle avait globalement dit vrai pour ne pas s’emmêler dans un mensonge, elle avait juste imaginairement dopé son pouvoir. Le truc c'était que lui ne le savait pas, elle pouvait souffrir, quand au fait de mourir, elle ne savait pas si cela lui arriverait un jour; or elle avait répondu avec une assurance telle qu'il n'avait aucune chance de distinguer ce petit mensonge. Avec ça elle espérait pacifier la situation présente et s'en sortir sans trop avoir à serrer les dents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 22
Points : 55
Date d'inscription : 07/06/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle de l'ombre
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Ryuku Tsubasa
MessageSujet: Re: Everyone wanted answer I wasn't ready to give [PV Anna]   Jeu 11 Aoû - 23:26

Je ne peux me retenir de rire à l’intérieur de moi. Elle croit vraiment que je vais croire un pouvoir comme celui-là? La régénération des membres humains est impossible et inhuma… Ce n’est pas un bon exemple, je suis moi-même inhumain. Je pourrais dire impossible? En tout cas, il n’y qu’une seule façon de s’en assurer.

- Tu sais, je n’y crois pas à ton histoire Anna sur ton pouvoir. Il y a un mensonge dans ce que tu dis et je serai prêt à parier que la régénération n’est pas possible dans les gênes des humains. Comme tous les deux voulons connaitre les secrets de l’autre, nous allons jouer à un petit jeu. Tu seras évidemment détaché pour le bien de la cause, mais sache que tu si tu essaies de t’enfuir, ça ne fonctionnera pas.

Je réfléchissais quelques instants aux règlements du jeu pour être sûr qu’il n’y ait aucune façon de me piéger. Je veux quand même connaitre le plus d’information possible sur Anna, malgré que je devrai surement en dire moi aussi…

- Les règlements sont simples. Un à la fois, nous devrons faire une demande à l’autre. L’autre devra aussi faire une demande après d’avoir vu celle du premier. Après que nous avons révélé nos demandes, la première personne devra choisir si oui ou non, elle accepte de faire la demande de l’autre. Si elle accepte et qu’elle répond correctement, l’autre devra à son tour répondre à la demande. Si elle choisit de ne pas le faire, les deux n’auront pas besoin de faire la demande. Évidemment, comme tu veux absolument connaitre mon pouvoir et mes astuces, je vais te laisser commencer à me faire une demande.

Même si elle ne veut pas faire ma demande malgré qu’elle soit acceptée, elle ne pourra jamais connaitre ce qu’elle m’a demandé. Donc finalement, c’est encore moi qui tiens les reines dans ce jeu. Malgré tout, elle voudra une assurance que je fasse bien sa demande si elle fait la sienne… Je suis quand même quelqu’un d’honneur, peut-être que ça satisfera.

- Alors, tu veux jouer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 100
Points : 165
Date d'inscription : 22/06/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Régénération cellulaire spontanée
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Anna Netchaïev
MessageSujet: Re: Everyone wanted answer I wasn't ready to give [PV Anna]   Lun 15 Aoû - 19:08

Il ne la croyait pas. Dommage, sur ce coup elle n'avait menti qu'à propos de sa tolérance à la douleur. Elle n'arrivait pas vraiment si cela l'arrangeait ou non. D'un côté il devait penser qu'il avait la parfaite maîtrise de la situation, elle était sûrement plus faible que lui, et s'il était convaincu qu'elle ne pouvait pas se régénérer, il devait être convaincu que la cogner la calmerai. Tant pis pour lui. Le problème, c'était qu'à présent elle avait perdu en crédibilité, il ne fallait pas qu'il se mette à croire qu'elle lui racontait des sottises, elle ne voulait pas prendre le risque qu'il l'envoie aussi sur de fausses pistes lorsqu'elle allait lui poser des questions. À ce moment là, il lui fit une proposition surprenante : un jeu. C'était inhabituel. Enfin, tant que ça ne se terminait pas en mode Saw, ça lui allait très bien. La bonne nouvelle, c'était qu'il allait la détacher, en la menaçant si elle décidait de tenter de s'enfuir. Elle pouvait tirer avantage de cette situation, elle était suffisamment près de la fenêtre pour avoir le temps de s'enfuir par cette voie, il n'aurait pas le temps de la rattraper, et elle pourrait appliquer l'idée qu'elle avait eu tout à l'heure : faire la morte. S'il ne la croyait pas capable de se régénérer, il n'irait pas voir si elle avait survécu à la chute ou non. Le jeune homme se perdit dans ses pensées pendant quelques secondes, le temps d'une réflexion. C'était le moment.

Pourtant, la jeune femme ne sauta pas par la fenêtre, elle fixait cette dernière, les yeux dans le vague. Elle était incapable d'expliquer ce qui l'avait retenue. Encore de la curiosité, probablement, par rapport à ce fameux jeu. En quoi allait-il consister ? Elle voulait le savoir. D'ailleurs, peut-être était-ce l'occasion d'en apprendre plus sur ce jeune homme. Au fond, c'était bête de rester pour ça, elle ne savait pas ce qu'elle risquait au nom d'une curiosité mal placée. De toute manière, le moment de s'enfuir était passé : le jeune homme reprit la parole pour expliquer les règles du jeu. C'était assez simple, un jeu de questions réponses. Pour avoir une réponse, il fallait en donner une, peu importe la demande. Cela convenait à la jeune femme. Le seul risque était que le jeune homme lui mente, tout comme elle avait la possibilité de mentir. Ce jeu s'annonçait plus stratégique qu'il n'en avait l'air. La jeune femme était prête à relever le défi, même si elle sentait son rythme cardiaque s'accélérer légèrement. Il n'avait pas du lui proposer ça avec l'idée qu'elle puisse avoir ce qu'elle voulait, il devait avoir une bonne raison de croire qu'il tenait les rênes du jeu, et elle devait rapidement trouver laquelle, et prendre le contrôle de la situation avant de prendre des risques inutiles. Il lui demanda si elle souhaitait jouer.

« J'accepte, mais avant juste une question, que ce serait-il passé si j'avais décliné cette proposition ? »

Le temps qu'il lui réponde, la jeune femme chercha une première demande. Elle devait récupérer les réponses qu'elle souhaitait en un minimum de demandes, c'était primordial. Une fois qu'elle aurait ce qu'elle souhaite, elle trouverai un moyen de s'enfuir ou bien de le désintéresser d'elle. Pour le moment, cet homme avait juste l'air dangereux, quoiqu'un peu moins que tout à l'heure. Elle verrait bien l'évolution de la situation et ferait en fonction. Peut-être que ce qu'elle allait apprendre sur lui la ferait changer d'avis sur sa personne. D'ailleurs, elle se rendit compte que depuis tout à l'heure elle n'avait même pas pu distinguer les traits de son visage tant il était tapis dans l'ombre en permanence. C'était troublant, et Anna savait que beaucoup de choses étaient lisibles sur le visage d'un être humain, même inexpressif, c'était justement très révélateur. Ça allait être sa première demande. Comme ça la jeune femme allait pouvoir voir distinctement à qui elle avait affaire. De plus, une telle demande allait sûrement le déconcerter, lui qui devait s'attendre à ce qu'elle pose d'emblée une question sur ses pouvoirs. Au moins, voir le visage de cet homme rendrait cet échange plus humain, depuis le début elle ne faisait que parler à une grande ombre ; lui voyait très distinctement le visage d'Anna, ils seraient sur un pied d'égalité.

« Voici ma première demande : je veux voir ton visage, et clairement »

En attendant qu'il lui donne sa propre demande, la Russe avait déjà commencé à formuler les suivantes dans son esprit, il fallait qu'elle en apprenne le maximum en un minimum de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 22
Points : 55
Date d'inscription : 07/06/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle de l'ombre
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Ryuku Tsubasa
MessageSujet: Re: Everyone wanted answer I wasn't ready to give [PV Anna]   Ven 19 Aoû - 6:14

Mon visage? Elle sait au moins la valeur que représente le visage d’un assassin. C’est justement pour cela que je porte ce capuchon sur la tête! C’est pour ne pas que tout le monde voit mon visage et puisse me retrouver facilement… Je dois me calmer, sinon je vais y faire croire que c’est important comme demande. Avec une demande aussi insignifiante pour elle, j’imagine qu’elle veut me dénoncer… même si elle ne pourra pas. Donc je dois me trouver une demande qui pourrait peut-être la faire changer d’idée sans aller trop loin non plus. Si son pouvoir est de se régénérer, se couper un membre ne lui dérangera pas. Par contre, peut-être que si je trouve une demande un peu plus gênante, elle ne voudra pas et ne fera que dire non pour les deux demandes.

- Comme tu sembles déterminer à découvrir mon identité, je vais aussi te faire une demande sur toi. Je veux que… tu enlèves ton chandail.

Je n’ai pas réussi à garder mon sourire à l’intérieur. Ce jeu est la meilleure façon de connaitre celui-ci qui est en face de nous, mais il fait en sorte que cette personne se pose tellement de question qu’après un certain temps, elle veut relever toutes les demandes sans vraiment réfléchir aux conséquences. Je dois juste être celui qui va rester la tête froide le plus longtemps.

- Détrompe-toi, ce n’est pas mon intention de te voir ainsi. Tu dois juste comprendre que voir mon visage est très personnel et très important dans une vie comme la mienne.

Si elle aurait dit « non », considérant qu’elle dit vrai et que je ne peux pas la tuer, je l’aurais surement amené dans un endroit plus sûr. Un endroit où les sons ne pourraient traverser les murs et où je n’aurais pas peur de me faire déranger durant ma séance de torture. Je crois que j’irais même jusqu’à la garder chez moi, attaché à un quelconque meuble où elle ne pourra bouger. J’imagine que si le jeu fini mal, je devrai faire en sorte qu’elle ne s’en sorte pas vivante… ou qu’elle ne s’en sorte jamais. Évidemment, je ne peux pas vraiment y dire ce genre de réponse. Elle va prendre peur et elle va partir en courant dans tous les sens pour sortir d’ici. Ça ne pourrait qu’alerter les voisins et que me donner plus de trouble.

- Je t’aurais surement laissé attacher et j’aurais attendu que tu t’endormes avant de t’emmener à quelque part. Je n’y avais pas tant pensé en fait… Tu aurais voulu partir peut-être? Même après tout ce que tu as vu et entendu, tu le sais bien que je ne peux pas te laisser aller comme tu le souhaites aussi facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 100
Points : 165
Date d'inscription : 22/06/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Régénération cellulaire spontanée
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Anna Netchaïev
MessageSujet: Re: Everyone wanted answer I wasn't ready to give [PV Anna]   Dim 21 Aoû - 18:49

Retirer son chandail ? C'était surprenant comme demande. Pourtant Anna savait très bien qu'elle n'avait pas affaire à un pervers qui n'aurait pour intention que de la reluquer. Il y avait forcément une explication logique derrière. La plus probable était que le jeune homme souhaitait la gêner pour qu'elle refuse la demande. Ainsi il n'aurait pas à montrer son visage. Ah c'était joli comme coup ! D'ailleurs, il confirma cette idée en lui expliquant que garder son visage pour lui était très important quand on a son mode de vie. Intéressant, cela rendait Anna encore plus curieuse, qu'est-ce qui pouvait bien faire qu'il souhaite se camoufler autant ? Connaître le visage du jeune homme donnerait donc un avantage considérable à Anna, elle ne savait pas réellement par rapport à quoi, il avait peut-être peur qu'elle le dénonce pour aujourd'hui, qu'elle aide les traqueurs à le repérer. C'était un bon point, elle avait le potentiel de l'effrayer. Elle devait voir son visage, elle ne voulait pas le voir pour le dénoncer, mais pour arrêter de parler à une ombre et pour collecter toutes les informations possibles qui traînaient dans chaque petite expression, dans chaque petite mimique.

Avant de dire quoi ce ce soit, elle laissa le jeune homme répondre à son autre question. Elle l'écouta à moitié quand elle comprit qu'il la menaçait, du moins qu'il essayait de l'effrayer. La jeune femme garda son calme et ne laissa rien paraître. C'était facile, cette fois les menaces ne lui faisaient plus peur, elle savait très bien, du moins elle se doutait que le jeune homme tentait surtout de gagner du temps, pour la convaincre de ne pas dire le peu qu'elle savait déjà sur lui. Désormais, elle avait abandonné l'idée de s'enfuir. Quitte à être dans la merde, autant que ça lui serve à quelque chose, et puis le temps qu'il trouve un moyen de la tuer, elle aurait trois fois le temps de prendre la fuite. D'ailleurs, elle se rappela qu'il n'avait que des soupçons par rapport à ses pouvoirs. D'un côté il prétendait ne pas la croire, mais d'un autre il semblait, au fond, penser que c'était possible. Sinon il lui aurait demandé de se couper une main, une jambe, bref quelque chose qui l'aurait bien plus mise dans une position de faiblesse qu'un chandail que l'on retire. S'il tenait tant à cacher son visage et s'il était vraiment convaincu qu'elle lui mentait, il lui aurait fait une demande beaucoup plus sanglante. Anna devait continuer à jouer sur la variable inconnue que représentait son pouvoir. La prochaine fois qu'il serait question de celui-ci, la jeune femme allait devoir raconter quelque chose de totalement différent afin de créer la confusion chez son interlocuteur. En attendant, il fallait lui laisser croire qu'il contrôlait tout et qu'elle ne se concentrait que sur le jeu.

Pour en revenir à la demande du jeune homme, cela ne dérangeait pas du tout Anna. Ce n'était pas le genre de choses qui allait l'arrêter, elle n'en avait rien à faire de se retrouver en soutien gorge devant ce type, surtout si c'était le prix à payer pour le mettre en position de faiblesse. Il devait être persuadé qu'elle allait être gênée, ce qui la fit sourire intérieurement « Tu vas être surpris ! J'ai hâte de voir ta tête ».

Sans dire un mot, Anna exécuta la demande, elle retira son chandail et le lança aux pieds de son interlocuteur. Elle croisa les bras et lui adressa un petit sourire provocateur, il ne devait pas s'y attendre, ce qui amusait beaucoup la jeune femme, maintenant il n'avait plus le choix, il devait arrêter de se cacher, la jeune femme avait réussi à la rendre vulnérable. En voulant voir son visage, il semblerait qu'elle aie touché, involontairement, un point sensible qui lui servirait peut-être par la suite. Toujours le sourire aux lèvres, elle dit sur un ton qui se voulait le plus sérieux possible:

« Demande exécutée, à toi d'exécuter la mienne ! Ce sont tes règles, j'espère que tu vas les suivre quand même, question d'honneur. »

Tout ce qu'elle espérait, c'était de ne pas l'avoir trop provoqué, elle non plus n'avait pas d'idée réelle de ce qu'il semblait être capable de faire, et elle courait le risque de faire les frais d'une mauvaise surprise. Donc certes elle pouvait s'amuser de la situation, mais elle tâchait de rester un peu prudente également. Sur ce coup, l'effet de surprise jouait en sa faveur. Elle attendait de voir ce que donneraient les prochaines demandes. En tout cas, elle savait déjà ce qu'elle allait demander, elle devait vite savoir en quoi son pouvoir consistait, afin de vite réfléchir à comment éviter de se faire blesser. Même si elle se soignait toute seule, ce n'était jamais un moment très agréable.

« Je me doute que tu ne me laissera pas partir facilement, sauf que tant que je n'ai pas ce que je veux, tu auras beaucoup de mal à te débarrasser de moi. Par contre, une fois que j'aurai tout ce que je veux, ce dont tu n'as pas une idée définie, et bien là oui je risque de me faire la malle. Mais rassure toi, on y est pas encore »

En effet, il y avait encore pas mal de choses que la jeune femme avait besoin de connaître, et l'avantage était que lui ne pouvait pas savoir précisément ce qu'elle voulait. Ainsi, il lui serait impossible de prévoir le moment où la curiosité d'Anna serait satisfaite, elle avait donc ses chances pour s'en tirer sans avoir à faire une petite démonstration de son pouvoir, elle n'avait qu'à le surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 22
Points : 55
Date d'inscription : 07/06/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle de l'ombre
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Ryuku Tsubasa
MessageSujet: Re: Everyone wanted answer I wasn't ready to give [PV Anna]   Lun 22 Aoû - 17:58

Je m’en doutais qu’elle ferait tout pour me voir faire ses demandes. Une chance que cette fois n’était qu’un test pour les prochaines demande que je ferai. Si elle est capable de se mettre à moitié nue devant moi pour regarder mon visage, elle est vraiment déterminée à savoir qui je suis.

Je suis resté bouche-bée quelques secondes devant son corps… Assez de niaisages, je me suis avancé de quelques centimètres pour permettre à la lumière de la lune de m’éclairer. Je pris mon capuchon à deux mains et je le retirai lentement pour laisser place à mon jeune visage. Malgré mes 21 ans, mon visage donnait l’impression que j’étais quelques années plus jeune. J’enlevai les quelques cheveux qui restaient devant ses yeux bleus et je regardai Anna dans les yeux. Malgré le fait que mes yeux étaient de couleur du ciel, je sentais encore la présence de la mort dans mon regard.

- Voilà mon visage comme tu l’as demandé. J’espère que ça satisfait ta curiosité.

Je suis resté en silence quelques instants à la regarder de haut en bas… je n’en revenais toujours pas qu’elle ne soit pas parti en courant quand je l’ai détaché. Je comprends sa soif de plus connaitre l’inconnu qui se trouvait devant elle, mais je suis quand même un danger public. J’ai tué des hommes devant elle et elle reste devant moi comme si j’étais une boite pleine de mystères… ça me perturbe de savoir qu’elle pouvait avoir autant d’intérêt envers moi. En fait, c’était surement la première fois qu’une personne s’intéressant autant à moi.

Ce n’est qu’avec ce quelques secondes de silence que j’ai trouvé ma demande. Elle n’était pas très compliquée mais ça me permettait d’avancer dans mon interrogation. Je m’avançais calmement vers Anna jusqu’à temps d’être assez proche pour que j’entende son cœur battre. J’étais à moins d’un mètre qu’elle que je chuchotai assez fort pour qu’elle m’entende :

- Pour ma prochaine demande, ce ne sera pas très compliqué. Je veux une démonstration de ton pouvoir. Et je ne veux pas tout simplement que tu te casses un doigt. Je me chargerai personnellement de la blessure que tu vas recevoir.

Je fis un petit pas vers l’arrière et je continuai de la regarder dans les yeux. En ce moment, je suis plus que sérieux. Je ne suis plus capable d’endurer l’attente face à connaitre son pouvoir. Mais j’ai encore à l’intérieur de moi, un sentiment qui cherche à comprendre pourquoi elle reste devant moi...

- Pourquoi restes-tu là…? Je ne suis pas la dernière personne avec qui tu voudrais être? J’ai tué des hommes devant toi et tu cherches encore à connaitre le mystère de leurs morts… pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 100
Points : 165
Date d'inscription : 22/06/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Régénération cellulaire spontanée
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Anna Netchaïev
MessageSujet: Re: Everyone wanted answer I wasn't ready to give [PV Anna]   Mar 23 Aoû - 1:35

La jeune femme sourit en le voyant exécuter sa demande. Enfin elle aurait l'impression de parler avec un être humain. Elle le regarda attentivement tandis qu'il enlevait sa capuche pour dévoiler son visage, il s'avança dans un point de lumière, c'était sympa elle pourrait le voir en détail. La jeune femme fut surprise du visage qui s'offrait à elle. Elle ne s'attendait pas du tout à ça. Elle s'attendait à voir quelqu'un au visage mauvais, avec le meurtre cloué dans la peau, mais pas du tout, c'était troublant. Elle avait en face d'elle un jeune homme au visage inexpressif, on ne lisait ni le mal ni le bien dedans, juste une sorte de lassitude, il avait une peau très pâle, comme elle, mais dans son cas cela devait plus être du à une tendance à rester planqué à l'ombre plutôt qu'une origine d'Europe de l'Est... À sa voix, la jeune femme avait deviné qu'il avait à peu près le même âge qu'elle, pourtant, il faisait très jeune, trop jeune pour être un meurtrier. L'inconnu la regarda dans les yeux, elle en profita pour les scruter. Tout comme sur son visage en général, elle n'y trouva que très peu d'expression. Cependant, en insistant un peu, elle y vit quelque chose de troublant, cet œil las portait en lui les morts que le jeune homme avait semés. D'un coup, une grande partie de la colère qu'elle gardait en elle vis à vis de cet individu s'envola, à la place, elle ressentit une grande peine pour lui. Cela devait être compliqué de vivre avec les traces de ses frasques sur son visage, d'être hanté par elles, et encore plus dès qu'on se regarde dans la glace. Anna était de plus en plus fascinée par le personnage, elle se demandait bien ce qui avait pu lui arriver pour qu'il soit actuellement dans cette situation. S'il était réellement un meurtrier qui ne cherchait pas à se remettre en question, il aurait tenté de la tuer immédiatement, or ce n'était pas le cas. Elle se demanda s'il était si mauvais que ça. S'il avait un jour pu se constituer une morale face aux vies humaines ou si quelqu'un s'était occupé de la constituer pour lui, de la modeler à sa guise afin qu'il ne se rende pas compte de ce que pouvait représenter une vie. Il avait l'air d'en avoir à moitié conscience. Il n'avait eu aucune morale face aux quatre types dans le bar, mais il semblait en avoir une très légère face à Anna.

La curiosité d'Anna n'était pas satisfaite, elle voulait en apprendre plus, comprendre pourquoi un visage si innocent était recouvert de sang, pourquoi la mort se promenait dans ses yeux. C'était trop intriguant. Et il restait encore le fonctionnement de son pouvoir...Elle ne pouvait vraiment pas partir tout de suite. Elle resta silencieuse le temps qu'il trouve sa demande, ce qui ne dura que quelques secondes. Elle le regarda s'avancer vers elle en silence et le fixa droit dans les yeux lorsqu'ils furent l'un en face de l'autre. La jeune femme écouta sa demande avec attention, elle ne fut pas surprise, il ne savait pas quoi penser de son pouvoir, il fallait bien qu'il lui demande de lui prouver qu'elle n'avait pas menti. Elle n'avait rien contre, de ce qu'elle avait vu au bar, il infligeait des blessures soudaine, rapides, ce qui signifiait le moins de douleur possible pour elle. Elle était sûre de s'en remettre vu son mode opératoire. Mais comme c'était une grosse demande, elle allait en profiter pour demander elle aussi quelque chose de conséquent. Mais quoi ? Son pouvoir ? Pas tout de suite, elle avait peut être une chance de pouvoir l'observer pendant qu'il la blesserait, ce qui lui économiserait des demandes. Et puis la découverte de ce visage avait soulevé en elle bon nombre de questions, il fallait qu'elle leur trouve rapidement une réponse.

« Très bien, c'est une demande conséquente, presque deux en une, du coup je vais aussi te demander quelque chose de lourd. Je veux que tu me parles de ton passé, et en détail, depuis ta naissance, jusqu'à notre rencontre. Je veux comprendre comment tu en es venu à buter des mecs de sang froid en plein milieu d'un bar... »

La Russe soutenait son regard tandis qu'il se reculait. Il lui posa une question toute autre, qui ne faisait pas partie du jeu. Apparemment, elle avait elle aussi piqué sa curiosité. Ce qu'il disait n'était pas faux. Quelqu'un de censé se serait enfui depuis bien longtemps. Sûrement dès le premier mort dans le bar. Mais Anna était un peu plus téméraire que ça. Au début, elle avait voulu rendre justice. Et puis sa curiosité avait pris le dessus. Elle avait besoin de réponses, elle ne supportait pas que quelque chose lui échappe. Elle lui adressa un sourire :

« Je reste là parce que j'ai horreur de pas avoir de réponse à mes questions, ça m'empêche presque de dormir. Et plus je reste, plus j'ai envie de comprendre ce que tu es. C'est aussi simple que ça, et tu auras remarqué que je ne suis pas effrayée par toi, ça doit te déstabiliser non ? »

Elle continuait de le fixer, en attendant de voir la suite des événements. La jeune femme devait se préparer à encaisser la douleur, elle priait pour que ce soit le plus rapide possible, et pour qu'il n'y ait pas d'os cassés, c'était toujours le plus pénible à réparer. Même dans ce genre de situation, la flemme habitait Anna.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 22
Points : 55
Date d'inscription : 07/06/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle de l'ombre
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Ryuku Tsubasa
MessageSujet: Re: Everyone wanted answer I wasn't ready to give [PV Anna]   Mar 23 Aoû - 2:48

Je n’aurais jamais pensé qu’elle me demanderait cela… mon passé d’assassin est surement le moment le plus dur à me remémorer dans ma vie. Évidemment, je ne devrai pas montrer d’émotion quand j’en parlerai. Je ne veux pas qu’elle pense que je suis un lâche… je veux tout de même garder un certaine peur dans ses yeux.

- Je suis né dans un autre pays dans une famille où la chasse à l’homme était une activité courante. On peut appeler cela, dans le langage familier, des assassins. Je me suis entrainé toute ma vie pour tuer sans penser quoi que ce soit ou ressentir une quelconque émotion. Je me suis fait battre jusqu’à ne plus être capable de sentir mon corps pour l’honneur de ma famille et pour être capable d’endurer toutes les tortures possibles. Durant 10 ans, j’ai tellement tué que je ne me souviens plus du nombre. Je voyais du sang à tous les jours, c’était rendu une habitude pour moi. Durant un entrainement, j’ai ente…

Je pris un recul pour m’apercevoir qu’une larme coulait sur ma joue. Je la sentis descendre tranquillement jusqu’à temps qu’elle tombe par terre, faisant un petit « sploush » presque impossible à entendre. Je repris mes esprit et continua mon histoire :

- Durant un entrainement, j’ai entendu une bagarre chez moi et c’est là que ma famille est morte. Je suis le seul survivant de ma race. Je suis venu ici afin de me concentrer sur moi-même. J’espère que c’est ce que tu voulais savoir parce que tu n’en sauras pas plus.

Je repris mon air plus sérieux et m’avança vers Anna. J’avais déjà essuyé les quelques larmes qui voulait descendre sur mon visage avec mon bras. Je me mis en petit bonhomme devant elle en mettant mes mains de chaque côté de sa tête. J’étais surement rendu à quelques centimètres de son visage. Elle ne lui restait que quelques secondes avant que tout dégénère. Elle ne s’en rendait peut-être pas compte, mais je suis sur le bord de lui couper tous ses membres, en un seul et même coup. Je me concentrais quelques secondes et avant que mes ombres agissent :

- J’espère que tu es prête et que tu m’as dit la vérité sur ton pouvoir… ça pourrait faire mal. Maintenant que tu connais mon passé, je n’aurai aucune pitié si tu es en agonie. Je te laisserai coucher par terre comme les trois autres que tu as vu tantôt dans le bar.

Je repris conscience des ombres et sans bouger, quatre lames d’ombre coupèrent les bras et les jambes de celle qui se tenait devant lui. Évidemment, les ombres ne dépassaient pas trop le corps d’Anna pour ne pas atteindre Ryu et pour ne pas qu’elle en sache trop sur son pouvoir. Il faut quand même garder certain mystère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 100
Points : 165
Date d'inscription : 22/06/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Régénération cellulaire spontanée
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Anna Netchaïev
MessageSujet: Re: Everyone wanted answer I wasn't ready to give [PV Anna]   Mer 24 Aoû - 2:51

Anna écouta avec attention l'histoire du jeune homme. Ça éclaircissait pas mal de points...Il ne savait pas ce qu'une vie pouvait représenter. C'était bien ce dont elle s'était doutée depuis qu'elle avait commencé à creuser un peu. Une grande peine l'envahit, elle était peinée de voir l'enfance gâchée qui se trouvait devant elle, une faucheuse inconsciente de ce qu'elle faisait, et qui n'avait jamais eu la possibilité de faire autre chose. Quant au meurtre de ses parents, il n'avait apparemment pas menti, seulement sur les conditions de cet événement. Ce n'était sûrement pas des ivrognes qui auraient pu tuer des assassins confirmés, il devait y avoir une affaire encore plus terrible là dessous. Néanmoins, cette fois Anna n'irait pas creuser plus loin. De un parce qu'il lui avait dit qu'elle n'en saurait pas plus, de deux, parce qu'elle avait senti dans sa voix, dans l'arrêt qu'il avait fait en évoquant le meurtre de ses parents, une certaine fébrilité. Elle ne voulait donc pas s'aventurer dans un terrain trop sensible, elle en savait déjà assez. Le principal était de savoir pourquoi il était comme ça, elle avait eu son explication. Et à vrai dire, elle ne s'attendait pas à tomber sur quelque chose d'aussi tragique, ce qui participa à la peiner. À présent, une seule question la travaillait : que voulait-il dire par se concentrer sur soi ? Était-ce changer de vie ? Ou allait-il continuer à semer la mort comme on le lui avait appris. C'était ça qu'Anna voulait savoir dès à présent, et elle allait tout faire pour. Il ne lui restait plus qu'à passer l'épreuve qui l'attendait.

Elle n'eut pas le temps de lui répondre, il s'était déjà accroupit en face d'elle, avait posé ses mains de chaque côté de son visage. Elle le fixa dans les yeux pendant quelques secondes. Elle ne dit pas un mot, trop concentrée. Elle se préparait à devoir serrer les dents pour lui faire croire qu'elle ne connaissais pas la douleur. Avec les années, elle avait appris à la supporter bien plus facilement, mais il y a des blessures qui feront mal à coup sûr, il ne fallait juste pas qu'il lui en inflige une de ce genre...Ça  s'annonçait mal, il la prévenait que ça allait faire mal et qu'il ne l'aiderait pas. La Russe se douta qu'il n'allait pas se contenter de lui casser un bras ou de lui mettre des coups. D'ailleurs la position qu'il avait prise le préparait très peu à une offensive, il allait sûrement se servir de ses pouvoirs. Pourtant elle ne voyait rien qui se préparait, c'était étrange. À ce moment là elle comprit pourquoi il lui tenait la tête, l'attaque allait venir de derrière, difficile d'observer quoi que ce soit. Un « Merde ! » lui traversa l'esprit avant que le sang se mette à couler.

En effet, Anna ne vit rien. Tout ce qu'elle ressentait à cet instant précis fut une douleur intense, rarement ressentie. La simultanéité des coups venait de lui lancer une décharge presque insupportable et surtout à laquelle elle n'était absolument pas préparée. Elle n'entendit plus rien, ne vit plus rien, comme si ces sens avaient disparu...Elle sentit ses jambes et ses bras la quitter, elle suivit presque la trajectoire, rapide certes, des lames qui lui tranchaient la chair. C'était foutu pour se retenir de crier, c'était insupportable. Un hurlement, un cri déchirant s'éleva. La jeune femme tomba à terre, n'ayant plus rien pour se tenir là où elle était assise. Des insultes en russe fusèrent, entre quelques hurlements supplémentaires, c'était censé aider à supporter la douleur, comme quand on insulte un meuble après avoir cogné son doigt de pied dessus, mais ici c'était inutile. Anna tenta de serrer les dents, elle en fut incapable et hurla à nouveau. Elle retrouva ses sens, mais sa vue était complètement brouillée, la violence de la douleur avait fait couler quelques larmes sur ses joues.

Cet instant lui avait paru durer des heures, en fait cela faisait à peine quelques minutes. Son esprit divaguait, elle était à la limite de perdre connaissance. Ce qui la rassura, c'était qu'elle sentait ses membres qui commençaient à se reconstituer, d'abord les os, puis chaque fibre musculaire, ils repoussaient doucement. Cela prit quelques minutes, qui comme la précédente avaient l'air bien trop longue. Mais à mesure qu'elle sentait ses membres revenir, Anna retrouvait ses esprits, elle avait cessé de crier dès le début de sa reconstitution, et à présent, elle arrivait à retrouver un rythme cardiaque près de la normale. Elle ferma les yeux, souffla calmement et bougea doucement ses poignets. Elle leva son bras au dessus de sa tête, rouvrit les yeux et regarda sa main se reconstituer, complètement fascinée par ce phénomène, elle ne se lassait jamais de l'observer, c'était toujours fascinant de regarder chaque fibre se reconstruire. Elle en avait presque oublié la présence du jeune homme qui venait de lui faire ça. Mais elle ne pouvait pas lui en vouloir, il l'avait fait avec son consentement. Anna savait qu'elle avait pris des risques dès l'instant où elle avait décidé de s'intéresser à ce type.

Complètement sonnée par la douleur infligée, la rouquine resta allongée sur le sol pendant quelques minutes supplémentaires. Elle tourna la tête en direction du jeune homme, son visage ne manifestait aucune émotion particulières, elle n'était plus en train de souffrir, elle n'était pas en colère, assumant les conséquences de ses actes, et n'était pas habitée par la peu non plus. Elle attendait de voir ce qu'allait donner la suite des événements. Après avoir lâché un soupir, elle prit la parole :

« Content ? »

La jeune femme tourna à nouveau son regard vers le plafond, s'étira et se releva sans grand entrain. Elle regarda la pièce, il y avait du sang partout. Et oui, ses membres se régénéraient certes, mais elle n'aspirait pas le sang qu'elle avait lâché non plus....Résultat, elle était couverte de sang, elle se retrouvait avec un short à la place du pantalon, elle préféra ne pas penser au prix qu'elle l'avait payé...Finalement elle avait bien fait de virer son haut tout à l'heure, au moins lui s'en sortait indemne...Tout en regardant le sol elle reprit la parole :

« Bon, j'espère que cet appartement est abandonné, sinon on a du ménage à faire... »

Anna avait à présent une nouvelle demande à formuler. Il lui avait fait mal, et elle ne savait absolument pas comment il avait pu lui trancher les membres sans bouger. D'ailleurs en parlant de membres tranchés...ils traînaient par terre, il allait falloir s'en débarrasser. Elle inspecta l'appartement, pas de cheminée à l'horizon, mais il y avait un poêle de chauffage, ça ferait l'affaire. La jeune femme fit signe à son interlocuteur d'attendre quelques minutes, elle ramassa ses anciens restes, et en les cassant un peu, elle réussit à les rentrer dans le poêle, elle alluma un feu et referma la porte pour éviter que l'odeur de chair brûlée ne remplisse l'appartement. C'était bizarre de devoir brûler ses propres membres....Une fois l'opération terminée, elle redonna son attention au jeune homme.

« Bon, tu m'as blessée sans être en position d'attaque, tout est venu par derrière, j'en déduis, si je rajoute ce que j'ai observé au bar, que tu arrives à manipuler quelque chose pour pouvoir faire ça, je n'arrive pas à savoir de quoi il s'agit avec certitude, donc ma prochaine demande sera la suivante : Je veux savoir ce que tu peux manipuler. Je me fous du mode de fonctionnement, je veux juste l'élément. »

La demande lui paraissait honnête, elle lui laissait la possibilité de passer sous silence plusieurs aspects potentiels de son pouvoir. Elle espérait qu'il lui fasse une demande moins douloureuse que la précédente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 22
Points : 55
Date d'inscription : 07/06/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle de l'ombre
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Ryuku Tsubasa
MessageSujet: Re: Everyone wanted answer I wasn't ready to give [PV Anna]   Jeu 8 Sep - 0:17

Je n’ai pas réussi à retenir mon sourire qui s’affichait maintenant sur mon visage. Le fait de la voir souffrir me faisait du bien. Par contre, ce sourire s’effaça très rapidement avec la suite des événements. Je voyais repousser ses membres un par un. Moi qui pensait dur comme fer que c’était impossible la régénération que j’en perdis mes moyens. Évidemment qu’elle avait mal, se fait arraché quatre membres en même temps ne pouvait se faire sans douleur. J’essayai de reprendre mes esprits mais le fait que ses os et ses fibres musculaires repoussaient comme si rien ne s’était passé est tout simplement hallucinant. Surement la première fois que je vois une humaine avoir ce genre de pouvoir. Je ne pouvais me lasser de regarder le phénomène…

Même qu’au moment où elle soupira et me parla, j’ai gardé le silence… ne sachant pas quoi répondre à cette question. Je ne savais pas si je pouvais être frustré d’avoir fait la découverte d’une personne qui ne pouvait pas mourir de mon pouvoir ou si j’étais content parce que j’avais finalement quelqu’un qui pouvait me rivaliser.

Il est temps de se reprendre… je devais continuer le petit jeu que j’ai commencé avec elle. Sa demande était beaucoup trop évidente. Elle aurait pu juste me regarder et j’aurais vite deviné qu’elle me demande des explications sur la chose qui lui a fait mal il y a quelques secondes. Évidemment, cette information était beaucoup trop confidentielle pour que je la divulgue aussi facilement. Je devais trouver une idée afin qu’elle ne veuille plus rien savoir à propos de mon pouvoir. Se tuer est peut-être un peu trop lourd dans son cas et surement presque impossible dans son cas. Sa plus grande faiblesse pourrait être une idée mais en même temps, beaucoup trop simple pour ce genre de pouvoir. Et puis, si je dois me battre contre elle, je peux trouver son point faible très rapidement avec mes ombres. Cependant, son pouvoir m’intéresse vraiment beaucoup et si je suis capable de la garder proche de moi pourrait être une bonne idée. Mais si elle reste proche de moi, elle pourrait enlever la couverture que j’ai des citoyens dans cette ville et je ne pourrai plus me cacher. Donc si je la garde proche de moi mais que je l’empêche de voir trop de personne… en restreignant ses aller-venu. On pourrait presque appeler cela une esclave. Je crois bien avoir trouver ma demande.

- Parfait, j’ai trouvé la demande que j’allais te faire si tu veux réellement savoir mon pouvoir. Tu dois bien comprendre que c’est un secret que même mes ennemis ne savent pas et que seule ma famille connaissait le secret. Et si je te le dis, tu devras rester auprès de moi jusqu’à la fin de tes jours. Donc ma demande est la suivante : tu dois devenir mon esclave jusqu’à la fin de mes jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 100
Points : 165
Date d'inscription : 22/06/2016

Feuille de personnage
Pouvoir: Régénération cellulaire spontanée
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Anna Netchaïev
MessageSujet: Re: Everyone wanted answer I wasn't ready to give [PV Anna]   Dim 11 Sep - 18:55

Le jeune homme sortit enfin du mutisme dans lequel il semblait s'être enfermé après avoir assisté à l'effet des pouvoirs de la jeune femme. Il était certainement frustré de voir que quelqu'un pouvait lui résister, contrairement aux quatre types du bar, ce qui réjouit intérieurement Anna. Néanmoins, elle n'était pas invincible, mais il y avait peu de chances pour que lui puisse la tuer, ce qui rendit Anna un peu plus confiante quant à la suite des événements. En parlant de suite, l répondait enfin à sa demande, et malheureusement pour Anna, la réponse ne lui plût absolument pas...Devenir son esclave ? Et puis quoi encore ? Certes, cacher son pouvoir semblait être extrêmement important pour lui, mais la question qu'elle avait posé ne portait que sur l'élément manipulé, elle n'avait pas demandé les modalités qui allaient avec. Elle soupira. La jeune femme était bien trop indépendante pour devenir l'esclave de quelqu'un, et puis à part satisfaire sa curiosité, elle ne voyait pas vraiment ce qu'elle pouvait y gagner, cela ne valait même pas le coup qu'elle y réfléchisse plus longtemps, elle ne pouvait pas accepter cette demande. Tant pis pour son pouvoir, de toute manière elle trouverait bien un moyen d'avoir une réponse, même si elle doit attendre un peu et ruser plus pour cela, ce n'était absolument pas un problème ; il fallait y aller de manière un peu plus fine, dans sa dernière demande elle avait été bien trop directe, et cela ne semblait pas vraiment marcher…

« Je ne peux pas accepter cette demande. Certes je suis très curieuse en ce qui te concerne, et je n'aime pas rester avec des questions sans réponses, et je comprends très bien que tu veuilles te protéger. Mais ça ne vaut pas le coup de devenir ton esclave, surtout sur une période aussi longue, je n'y gagne rien et je tiens beaucoup trop à mon indépendance. »

Anna fit le tour de la pièce, ramassa sa chemise et l'enfila ; même si elle venait d'allumer le poêle, la nuit était tombée depuis un long moment déjà et l'air commençait sérieusement à se rafraîchir. Elle en profita pour jeter un coup d’œil à ce qui brûlait tranquillement depuis quelques minutes, la combustion allait être longue...Puis elle vint se rasseoir sur la chaise où elle était tranquillement installée avant de se faire charcuter. La jeune femme croisa bras et jambes et fixa le jeune homme qui était resté immobile. Depuis le début du jeu, c'était la première fois qu'il y avait un refus, et il était de sa part, elle aurait espéré qu'il le fasse avant elle, mais tant pis, elle ne pouvait pas prévoir qu'il tenait tant que ça à protéger son pouvoir alors qu'il e faisait démonstration en public, en plein milieu d'un bar. L'objet qu'il manipulait devait être très discret, très fin pour que personne, elle y compris, n'aie pu voir de quoi il s'agissait. De même lorsqu'il lui avait coupé les membres, elle n'avait rien vu, tout était arrivé par derrière ; or la pièce était vide. La jeune femme devait inspecter un peu plus les lieux, l'état de la pièce, il y avait de la poussière, était-ce ça ? C'était peu probable, mais il fallait qu'elle explore ce genre de pistes, qu'elle lui fasse utiliser son pouvoir dans différentes situations, avec un facteur changeant à chaque fois, elle pourrait ainsi éliminer les différentes possibilités qui s'offraient à elle grâce à un gros travail de déduction.

Cependant, le fait que la jeune femme ait refusé la demande allait peut être changer la donne. Elle ne se souvenait pas si, lorsqu'il avait donné les règles, lorsque l'on refusait une demande il se passait quelque chose. Est-ce que le jeu prenait fin ou continuait-il son cours normal ? Y avait-il une sanction ? Elle n'en savait plus rien, et c'était problématique…Elle prit un air calme et serein pour reprendre la parole :

« Donc je suppose que c'est à ton tour de faire une autre demande, à moins qu'il ne se passe quelque chose de particulier quand il y a un refus ? Et d'ailleurs je me demande, comment se fait-il que tu tiennes autant à cacher ton pouvoir, alors que tu t'en sers en plein milieu d'une foule, tu ne trouves pas ça un peu...paradoxal ?»

Sur ce coup, elle espérait l'avoir coincé, la question n'avait rien d'une demande, c'était juste quelque chose qui lui traînait dans la tête. S'il y répondait, elle n'allait sûrement rien apprendre sur son pouvoir, d'où le fait de poser la question hors du jeu. La jeune femme souhaitait juste mettre l'homme en face de ses propres contradictions, dans le but de le déstabiliser, donc même s'il ne répondait pas, au moins elle aurait réussi à créer une petite faille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Everyone wanted answer I wasn't ready to give [PV Anna]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Everyone wanted answer I wasn't ready to give [PV Anna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demande de Wanted / Renom / Honneur Xino & Jenaiz
» Renom et Wanted du tigre marin !
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» Wanted : Partenaire(s) pour RP !
» [Terminé] Wanted

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: La Ville de Nariyu :: La Rue Principale :: Les Appartements-