Partagez | 
 

 La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]   Dim 7 Aoû - 7:04

Mes paupières se décollaient peu à peu que je me réveillais. Je fis un léger bâillement et je lève la tête pour apercevoir mon cadran qui indique 17h30, un très belle heure pour manger. J'enlève les couvertures qui me couvraient encore, malgré le fait que je bouge dans mon sommeil, et je pris les premiers vêtements qui se trouvait sur le dessus de la pile. Je me suis dirigé vers la cuisine où je me prépare un petit repas léger pour commencer la journée, ou la nuit, c'est à votre discrétion. Je ne savais pas trop quoi faire aujourd'hui, alors j'ai décidé de ne pas me casser la tête et d'aller faire un tour au parc pour décompresser de tout le stresse qui plombe sur moi depuis la rencontre d'Anna.

Je me souviens encore quand mes parents m'amenaient sur la petite colline à quelques pas de notre demeure. Nous bougions notre ombres pour en faire des formes spéciales et nous devinions ce que les autres faisaient. C'est surement l'un des derniers bons moments que j'ai passé en compagnie de ma famille. Ce n'est pas comme si les moments dans cette pièce pouvait être considéré comme des bons moments en famille.

Je me rendis au parc où, évidemment, il n'y a personne. J'était bien le seul qui voulait se retrouver dans un endroit pareil le soir d'une pleine lune. Malgré les histoires sur ces nuits macabres, il y a aussi plusieurs belles histoires qui se passent sous la lumière d'une pleine lune. Par exemple, la date de mariage de mes parents étaient durant une pleine lune. Il y a eu beaucoup de sang, mais la cérémonie étaient mémorable.

En souvenir de bons moments, je fis un petit tour rapide du parc pour m'assurer que personne se cache dans un buisson. Je ne veux pas me retrouver avec des problèmes, déjà que c'est dure de justifier mes pouvoirs à un humain sans particularité hors du commun. Je monte la petite colline au fond du parc pour me coucher sur le dos. Le sol était encore un peu humide de la dernière pluie de ce matin, mais ce n'était pas déconfortable pour autant. Je montai mes mains vers le ciel et je fis apparaître des ombres devant la lumière de la lune pour en faire des formes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]   Dim 7 Aoû - 14:02

Il y a des nuits noires, froides, dénuées de sentiments et de joie. Et il y a des nuits d'été, chaudes, chaleureuses, où la seule envie des enfants rêveurs est d'aller observer les étoiles une fois la nuit tombée. Cette nuit faisait partie de la seconde catégorie. Il lui était venue cette envie de se promener tardivement après que sa petite boule de poil se soit longuement agitée après de nombreux cauchemars.

* * *

Plus tôt dans la journée Miyu s'était rendue au parc où elle avait larvé durant toute l'après-midi, écoutant le chant des oiseaux et les discutions indiscrètes à l'abris d'un arbre. Le soleil était haut, symbole d'une journée sans nuages et sans doute d'une nuit tranquille. Il y avait quelques bulles semblants à la barbe à papa, mais ils ne restaient pas bien longtemps dans le ciel de Nariyu.

Elle se décida à rentrer et ne repasser qu'une fois la nuit tombée. Elle décida de ne pas revenir au même endroit car il avait l'air quelque peu fréquenté, qu'importe le moment de la nuit ou du jour. L'étudiante repéra donc une petite colline et inscrivit mentalement ses positions pour ne pas oublier d'aller y jeter un oeil. L'après-midi passa à folle allure, elle joua une bonne partie avec Dorémi et se reposa pendant le reste du temps. Une fois le soir arrivé, la jeune fille prit un casse croûte au cas où et se dirigea vers l'extérieur.

* * *

Le silence était omniprésent. Miyu aimait ça, le silence. Cela lui donnait du repos, puisqu'elle entendait précisément tous les sons qui l'entourait. Il y avait bien quelques bêtes ; des chats, un chien aboyait au loin et elle entendait deux ou trois criquets, mais rien de bien extravagant. Elle se dirigea alors vers la colline remarquée plus tôt, priant intérieurement pour qu'elle soit seule. Rêveuse, Miyuki marchait en regardant le ciel, sans prendre en compte le fait qu'elle pouvait glisser aisément à cause de la pluie tombée durant la matinée. Elle l'observait sous toutes ses coutures, tentait de trouver des constellations. Mais son observation fut bien vite arrêtée ; elle remarqua au loin une forme. Une ombre ? Deux peut-être.

Miyu resta quelques longues secondes bouche bée devant le spectacle. Légèrement cachée par un grand buisson, elle ne cessa de fixer les ombres qui dansaient devant la lune. Comme servant d'éclaireur, Miyu claqua doucement des doigts et envoya les ondes qui s'étaient formées vers ce qui ressemblait à un jeune homme, espérant qu'il ne se fasse pas agresser par des ombres. Bien que son comportement prouve le contraire, elle préférait penser qu'il se faisait agresser plutôt qu'il contrôle ces ombres.

Une fois les ondes assez loin d'elle, et proche de l'homme, elle se redressa en cachant Dorémi dans la capuche de son Sweet, s'avançant d'un pas sans tenter de se faire discrète. Elle voulait deviner ce que faisait son "opposant" mais n'aperçu pas grand chose. Comme pour se donner du courage et de la contenance, Miyu prononça d'une voix timide et basse - aussi haute que son mutisme lui permettait, en réalité - quelques mots, tenant le bas de son sweet de toute force ;

- E...Est-ce que t-tu vas b-b-bien ? Erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]   Dim 7 Aoû - 19:57

Un chien.. un canard.. un oiseau.. un ours.. un loup.. un lion.. un lapin.. qui se fait mangé par le loup. Ces petites folies me rappellent tellement de bons souvenirs que je pourrais faire cela toute la nuit. Je mis mes mains derrière ma tête pour être confortable. Une girafe qui man…

« E…Est-ce que t-tu vas bien ? »

C’est quoi cette voix dans ma tête? Je ne dois surtout pas bouger… peut-être qu’il y a d’autres personnes qui je n’avais pas vu arrivé. Si je bouge et que c’est moi à qui cette voix parlait, je pourrais avoir des ennuis. J’essayais de regarder autour de moi sans trop bouger la tête pour apercevoir quelqu’un, sans trop de succès. Peut-être que si je disparaissais un peu plus loin, je pourrais voir d’où venait cette voix. Je prends une petite respiration et je disparais dans mon ombre. J’étais rendu un peu plus loin dans le parc, quelque part où je n’avais plus d’angle mort. Je zieutais de gauche à droite pour apercevoir quelqu’un mais, en vain, je n’ai trouvé personne. Je disparais encore dans mon ombre pour me retrouver en haut d’un arbre. Il était assez solide pour ne pas que je tombe, mais quelques oiseaux sont partis à voler à cause de mon arrivé. Je fis un petit survole du parc et je vis derrière un grand buisson une jeune fille avec un foulard. Je pris une respiration et entra dans mon ombre pour apparaitre silencieusement derrière celle qui avait l’air à l’espionner quelques minutes plus tôt.

« Bouge et les gardes te ramassent par terre demain matin. Donc si tu ne veux pas que ça l’arrive, réponds à mes questions. »

Je voulais savoir ce qu’elle avait vu autour de moi. Je ne veux pas que mon secret soit découvert par tout le monde dans la ville. Je dois garder la réputation que ma famille a réussi à garder depuis des années. Je mis l’une de mes mains sur son épaule et s’approcha d’elle doucement. Je chuchote à son oreille :

« Est-ce de toi que venait cette voix? Comment fais-tu pour faire cela? Tu peux le dire que tu as un don. J’en ai un aussi comme tu l’as surement remarqué. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]   Lun 8 Aoû - 0:51


Les étoiles et la lune éclairaient d'une lumière commune la colline et ses environs. On voyait, de là où étaient les jeunes gens, les bâtiments et maisons baignés dans une douce lumière, à la fois rassurante et adoucissante. Un effet étrange mais rare et profitable à tous. Par ailleurs, il paraît que la lune agit grandement sur le comportement des gens selon si elle est pleine ou non.

Miyu observa ce jeu d'ombre puis, soudain, elles disparurent sous ses yeux ébahis. Comme volatilisées, elles avaient disparus avec le jeune homme. La jeune fille s'avança dans l'herbe, le plus discrètement possible. Elle avança peut-être de trois pas, avant de remarquer un envol d'oiseaux juste au dessus de sa tête. Les feuillages se secouèrent et elle entendit quelque chose "tomber" dans son dos. Avant même d'effectuer un seul mouvement, Miyu remarqua que la présence derrière elle lui parlait ; bonne nouvelle, ce n'était pas une ombre mouvante et nuée de vie. Mauvaise nouvelle ; sans doute un contrôleur.

« Bouge et les gardes te ramassent par terre demain matin. Donc si tu ne veux pas que ça l’arrive, réponds à mes questions. »

A ces quelques mots, Miyu ravala sa salive et sentit une larme couler sur sa joue. Elle serra les points, définitivement prête à se battre s'il le fallait. En attendant, elle allait répondre à ses questions et aviserait au fil de la conversation.

« Est-ce de toi que venait cette voix? Comment fais-tu pour faire cela? Tu peux le dire que tu as un don. J’en ai un aussi comme tu l’as surement remarqué. »

Miyu se retourna pour lui faire face, elle n'osait pas bouger le reste de son corps ; seulement pivoter sur elle-même. Rapidement, les questions passèrent et repassèrent dans son esprit.

« O-oui. C'est m-m-moi. »

Elle bégayait et parlait si peu fort, qu'il était nécessaire que la nuit soit silencieuse pour l'entendre. Elle claqua des doigts une nouvelle fois tout en restant prudente - au cas où - et approcha sa main de sa bouche pour porter les ondes, une nouvelle fois.

« Un "don", si l'on peut appeler ça ainsi.» Sa voix était plus sûre et plus mature, comme sortie de son esprit. Se rapportant à sa situation, elle sourit le plus simplement possible.

« Tu faisais des ombres chinoises ? Ce doit être difficile de mouvoir des ombres pour leur donner une forme voulue...»

Dorémi descendit de la capuche pour s'approcher de l'inconnu. Si l'animal ne possédait aucun talent particulier, il savait se défendre et, par dessus tout, courir vite ! Un atout majeur en cas d'attaque. Miyu tenta une approche, elle avisa son adversaire et se détendit, approchant d'un pas.

« Tu as fait un ours... Un lapin... Tes ombres parlent ? Elles sont vivantes ? »

Miyuki claquait des doigts toutes les minutes, doucement, afin de ne pas agacer son 'partenaire'. Elle restait vigilante ; en cas de combat, elle y resterait. A vrai dire, la réputation du jeune homme n'était plus à refaire. Ou du moins, celle des contrôleurs d'ombres. Paniquée, Miyu regarda autour d'elle pour voir s'il avait pris son ombre ou s'il pouvait la blesser. La lune reflétait parfaitement sa silhouette et projetait une ombre parfaite au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]   Mar 9 Aoû - 5:30

Je ne me sentais aucunement à l’aise avec elle dans les parages. Je suis sûr que si quelqu’un la torture un peu, elle pourrait tout dire sans aucune hésitation. Moins elle sait d’information, mieux ce sera pour moi et mon image. Je ne veux pas non plus que tous les traqueurs me poursuivent jour et nuit à cause d’une erreur d’inattention de ma part.

Mon idée d’il y a quelques secondes n’était pas si pire que cela finalement. Elle pourrait m’apprendre beaucoup sur ce qu’elle sait dans ce monde et les personnes des alentours avec leur pouvoir. Elle doit bien parler avec beaucoup de monde, elle a quand même osé venir me voir. Elle a l’air innocent, elle ne peut jouer qu’avec les sons… Attends une minute, les sons… ça pourrait devenir dangereux si elle sait bien s’en servir, je n’ai pas le goût de me retrouver avec les tympans en sang, surtout pas ce soir. Moi qui voulais passer une petite soirée tranquille dans mon monde.

- Si c’est bien un pouvoir qui contrôle les sons, ça voudrait dire que tu pourrais les rendre mortelle?

Tandis qu’elle avançait, je n’avais qu’une idée en tête, reculé. Je pouvais bien la tuer en quelques instants. Par contre, je ne voulais pas me retrouver avec les oreilles ensanglantés pour le reste de la semaine. Et si je ne pouvais plus entendre… Ce n’est pas une chance à prendre! Je pris quelques précautions dont un portail sous mes pieds et quelques aiguilles dans l’ombre de celle qui se tenait encore devant moi. Je pris quelques respirations pour me calmer. Mon cœur bat plus vite et je perds encore mes moyens quand je me sens en position de défense. Je repris mon calme et mon regard se vida de toutes émotions. Mon ton de voix était rendu monotone et sans vie.

- Non, ce n’est pas vivant. Les ombres sont mortes et ne parlent pas.

Les aiguilles s’allongèrent de plus en plus. Rendu à environ une dizaine de centimètres, ils s’arrêtèrent. Je m’approchai calmement, maintenant que je me sentais en position de pouvoir, et arrivé à son oreille, je chuchotai doucement :

- Mes armes sont prêtes pour t’abattre à n’importe moment, mais pour le moment je veux que tu répondes à quelques questions… Tu connais d’autres personnes avec des pouvoirs dans les environs? Je veux tout savoir ce que tu sais qui pourrait m’intéresser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]   Mar 9 Aoû - 18:07

Miyu regardait son partenaire - ou plutôt adversaire - avec un large sourire. Elle ne souriait jamais, du moins pas de cette façon. Dans son sourire, il y avait quelque chose d'insupportable, quelque chose d'étrange, de malsain. Pour la première fois de sa vie, Miyu savait ce qu'elle faisait, ce qu'elle risquait, et toutes ses possibilités. Elle était prête à se battre, car même s'il lui était impossible de se séparer de son ombre, elle pouvait se projeter dans les airs de par une grosse onde. Cela l'épuiserait sans aucun doute, mais si ça pouvait la sauver, elle n'hésiterait pas. Dans tous les cas, en cas d'attaque, Dorémi était prête à sortir les griffes pour défendre sa maîtresse. En attendant, l'animal se faisait oublier.

- Si c’est bien un pouvoir qui contrôle les sons, ça voudrait dire que tu pourrais les rendre mortelle?

- Hm...

Elle esquiva volontairement sa première question pour pouvoir y répondre par la suite. Pourquoi pas en lui faisant une démonstration ?

- Non, ce n’est pas vivant. Les ombres sont mortes et ne parlent pas.

Face à cette réponse sèche et désintéressée, Miyu se senti entre frustrée et déçue qu'il ne soit pas plus "proche" de ses ombres et son pouvoir.

- Oh, c'est bien d-dom-mage...

Miyu sentit comme un grand mal la guettant sans pour autant pouvoir le voir. Il lui était égal de foncer tête baisser que de ne pas savoir le mal qui la menaçait.

- Mes armes sont prêtes pour t’abattre à n’importe moment, mais pour le moment je veux que tu répondes à quelques questions… Tu connais d’autres personnes avec des pouvoirs dans les environs? Je veux tout savoir ce que tu sais qui pourrait m’intéresser.

Prêtes à t'abattre ? Alors il la sous-estimait réellement ? Elle lui envoya encore des ondes, toutes fraîches, utilisant le frottement des feuilles pour amplifier son pouvoir. Lassée de parlée et définitivement bloquée, elle ne pouvait plus bouger les lèvres.

- Oui... Il y a des professeurs. Des élèves. Certains maîtrisent les transformations hybrides, d'autres les éléments. La maîtrise varie selon les personnes. Me concernant... Je peux rendre sourd, faire saigner ou tuer, oui. Mais c'est contre mes principes. Je suis loyale envers les personnes qui m'entoure et n'infligerait du mal qu'en cas d'attaque délibérée.

Une nouvelle fois, Miyu lui offrit un sourire splendide, signifiant qu'elle pouvait très bien le rendre sourd jusqu'à la fin de sa vie si jamais il décidait de s'en prendre à elle, et pourquoi pas, de la tuer.

- Par ailleurs, s'il te venait à l'esprit des mauvaises idées à mon sujet, il se pourrait que tu ne puisse plus jamais entendre tes ennemis t'approcher. Ce serait prodigieux pour ta famille que d'avoir un sourd, tu penses ?

Elle bluffait. Si l'étudiante était en effet capable de tels "prodiges", jamais elle ne ferait de mal à quelqu'un, jusqu'à le rendre sourd, tant bien même il s'en prendra à elle. Elle se défendrait, lui ferait du mal mais ne recourrait pas à une si grande douleur, qu'elle avait tant connue durant son enfance.

- Jusqu'à quel point tes ombres peuvent-elles être réelles ?

Elle sous entendait dans ses paroles "Peux-tu faire réellement apparaître un ours, ou quelque chose de tout aussi dangereux ?". S'ils devaient s'affronter, elle voulait être prête. Mais si ça se trouve, il était à mille lieux de souhaiter un affrontement.

- Si on marche sur ton ombre, auras-tu mal ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]   Mar 9 Aoû - 18:45

Je pris une grande respiration et j’enlevai complètement ma garde. Ça ne servait pas vraiment de continuer dans cette lignée. Et puis elle me dit tout ce qu’elle sait malgré le fait qu’elle sache comment se défaire de mon emprise. Mieux vaut laisser toute cette histoire morte au cas où d’autres personnes viendraient dans le parc. Je ne veux pas qu’ils assistent à un spectacle de ce genre. Et me battre dans cette situation n’est pas avantageux pour moi non plus. Ça n’a pris que quelques secondes après que mes aiguilles et mon portail disparaissent. Je lui tournai le dos et alla m’asseoir un peu plus loin sur le gazon encore frais. Il faisait noir derrière le buisson et il nous cachait la lumière de la lune. Je ne raterai pas une seconde de plus sans ma meilleure amie, pas pour ça en tout cas! Je pris une autre respiration et je levai un peu la tête vers la lune pour mieux la contempler.

- Les ombres ne sont que le reflet des humains. Leur donner vie serait absurde et irait contre leur nature. Alors ma famille a décidé de développer une technique pour les contrôler.

Je repensai à ce qu’elle m’avait dit. Ne plus entendre mes ennemis, ce ne serait pas la fin du monde… je ne suis plus un assassin de tout façon.

- Je suis désolé d’avoir été brusque avec toi… Je n’ai pas vraiment été accueillant tout à l’heure. Au fait, je m’appelle Ryu.

Je me concentrai quelques instants pour contrôler mon ombre. On pouvait la voir monter et prendre forme petit à petit. On pouvait remarquer la forme d’un Nebu, un peu plus petit que le vrai.

- C’est moi qui contrôle les ombres entièrement, j’essaie de les rendre les plus vivante possible malgré leur nature propre. C’est une façon comme une autre de se sentir moins seul. Et comme mon ombre n’est pas vivante, je ne ressens rien si quelqu’un essaie de la frapper ou juste marcher dessus. On pourrait la comparaitre à une épée ou un bouclier, ce n’est qu’une arme pour moi et rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]   Mar 9 Aoû - 22:40

Miyu se calma lorsqu'elle remarqua qu'il avait baissé sa garde et qu'il n'avait plus aucune raison à s'attaquer à elle ; effectivement, elle lui donnait toutes les informations désirées sans chouiner ou chercher à mal le guider. En réalité, le caractère naturellement bon de la jeune fille l'obligeait - en quelques sortes - à aider son prochain même lorsque celui-ci était agressif ou la menaçait. Quelque chose de stupide et naïf, en un sens, mais à auquel elle tenait particulièrement ; c'était un des grands traits de sa mère.

Sa petite phrase sur les ombres et leur impossibilité à être en vie la déprima légèrement ; c'est comme les plantes, ou alors, certains animaux sur les jeux vidéos. On sait qu'ils n'ont aucun sentiment, aucune consistance, mais on s'attache parfois à eux, et on les tue avec amertume. Il s'était éloignée d'elle et, comme une ombre, elle l'avait suivit, sans se poser de questions, sans même hésiter sur ses mouvements. Elle l'avait simplement suivit, en silence. Prête à réagir à tous moments, elle restait légèrement sur ses gardes mais ne paraissait nullement agressive.

- Effectivement, mais compte tenu de ta réputation et de ta famille, je comprend bien ta réaction. Ryu ? Drôle de nom, je ne l'ai jamais entendu. C'est Miyuki, le mien. Mais la plupart des gens m'appellent Miyu... ou ne m'appellent pas.

Miyu l'observait faire, silencieuse. Dorémi s'était allongé en boule à côté du jeune homme - signifiant qu'elle avait un minimum de confiance - et s'était endormie assez vite. La jeune fille, quant à elle, ne quittait pas son ombre des yeux, totalement fascinée par la "beauté" du don. Si son don était utile, et souvent agréable, il était surtout invisible et ne pouvait être qualifié de "beau".

- Je pensais que c'était une extension de ton corps. Même si "marcher dessus" me semble un peu "hard" étant donné que dans les foules, tu ne peux pas faire attention ou surveiller ton ombre. D'ailleurs, jusqu'à combien d'ombres tu peux toucher? Tu peux les contaminer ?

Son pouvoir devenait défaillant. A certains moments, la voix qu'entendait Ryuku était plus aiguë à des moments, plus grave à d'autres et absolument normale le reste du temps. Miyu tapota de deux doigts sa gorge, à l'endroit où se trouverait une pomme d'adam bien développée si elle était un homme et toussa plusieurs fois. Elle s'assit en tailleurs aux côtés de Ryu, gardant volontairement ses distances avec son ombre, même s'il lui avait assuré ne rien sentir.

- Et, est-ce qu'il t'arrive souvent de te battre contre d'autres personnes ? Je veux dire, pour t'entraîner ou non.

Miyu releva ses yeux vers la lune, tandis naïvement sa main, comme s'il lui était réellement possible de l'attraper. Elle laissa son bras retomber sur ses jambes et arracha quelques brindilles à ses pieds, jouant avec les petites feuilles vertes tout en réfléchissant aux bonnes questions à poser.

- Dis, tu m'as posée une question concernant le don des autres alors... Tu es à l'académie de magie, toi aussi ? Professeur ? Elève ? Personnel ?

Elle semblait enthousiaste, à la seule différence que sa voix semblait avoir de plus en plus de mal. ses ondes ne perdaient pas en puissance mais elle commençait à entendre des cris stridents de temps à autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]   Jeu 11 Aoû - 1:00

Je pensais de plus en plus à mon pouvoir et, personnellement, je n’ai pas trouvé de limite en tant que tel. Il est vrai que je ne peux pas me téléporter trop loin mais sur la quantité et la dureté des ombres, je n’ai pas encore trouvé le moyen de mesurer ma force. Ça pourrait être un élément à faire cette semaine…. quand je n’aurai rien à faire.

- Je ne rentrerai pas dans les détails parce que tu pourrais connaitre des informations sur moi qui sont beaucoup trop importante à mes yeux. Je pourrais te dire par contre que je ne connais aucune limite quelconque à mon pouvoir. Pour les ombres, je ne les contamine pas vraiment… je ne fais que les utiliser comme je le veux. Je n’ai pas vraiment besoin de les toucher, juste de me concentrer quelques secondes.

Je crois que la dernière personne que je me suis réellement battu avec était Anna… si on peut appeler ça comme ça. Ça doit surement revenir au moment où je venais dans cette ville, durant mon trajet. Mais à cause des traqueurs, je n’ai plus vraiment le droit de m’amuser comme je le faisais avant. Ils m’empêchent pas mal de tout ce que je faisais avant d’arriver dans cette ville.

- Non, pas vraiment… comme je reste souvent seul, il est rare que je fasse ce genre… d’activité. Je n’aime pas m’entrainer pour ne rien faire avec mon pouvoir par la suite. Et puis, ce n’est pas comme si je n’avais pas assez souffert pour contrôler mon pouvoir.

L’académie… je crois n’y avoir jamais mis les pieds. En fait, je suis pas mal sûr que je n’y ai pas le droit. Avec tout ce que les traqueurs m’ont dit, j’ai abandonné l’idée d’y aller faire un tour. Peut-être un moment donné, quand j’aurai une vraie bonne raison d’entrer là.

- Non, je suis considéré comme un Autres. Je n’appartiens pas vraiment à une classe précisément. J’essaie juste de me fondre dans la masse sans que le monde se soucie de moi. Je ne suis qu’une ombre dans un monde de lumière après tout.

Je m’en étais aperçu mais c’est de plus en plus fréquent. Les ondes que Miyuki m’envoyait pour me parler avaient de plus en plus de défaillance. Elle était déjà rendue à sa limite de son pouvoir? Je ne le sais pas vraiment, mais il faudrait faire quelque chose pour qu’elle ne s’épuise pas trop. Je ne veux pas me ramasser avec un corps à trainer… je l’aurais déjà tué sinon. Mieux vaut se renseigner un peu avant de prendre des décisions trop hâtives.

- Pour ton pouvoir, comment il fonctionne? Je sens que ça faiblit, si je peux dire ça comme cela. Tu devrais peut-être reposer ta voix si le problème est de me parler, tu peux me faire des gestes. Je te comprendrai.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]   Ven 12 Aoû - 13:25

Miyu comprenait son silence. A vrai dire, cela ne l'étonnait beaucoup qu'il ne l'avait pas tuée ou attaquée. Peut-être soupçonnait-il une quelconque capacité à le défier dans la jeune fille. Son pouvoir semblait être plus impressionnant et grand qu'elle ne pouvait l'imaginer, même dans ses pires cauchemars.

Elle trouvait ça triste qu'il ne puisse pas se mélanger aux autres. Dans sa voix, il semblait y avoir un soupçon de tristesse et de mélancolie, quelque chose qu'elle ne souhaitait à personne. Il ne semblait pas tant avoir subit de méfaits dans son adolescence mais plutôt dans sa jeunesse, chose que Miyu ne tolérait en aucun cas.

- Autre ? Comme... Autre.

Elle connaissait quatre types de personnes ; les espers, les humains, les traqueurs et les hybrides. Les "autres" cela sonnait un peu comme la case dans laquelle on range tous ceux que l'on ne sait pas ou ne veut pas caser. En d'autres termes, ceux dont on préfère oublier l'existence pour une raison ou pour une autre.

- Je ne suis pas d'accord. Il n'y a pa-pas d'ombres dans un monde de lumière. Nous sommes tous lumineux, à notre façon.

Vision naïve. Miyuki retira les doigts de sa gorge, signification qu'elle arrêtait d'utiliser son pouvoir pour parler. Sa voix devint instantanément plus basse, plus discrète, peut-être plus "jeunette" aussi.

- Selon les b-b-bruits qui m'entourent, je peux jouer avec les "images" des ondes, puisque je les vois, je les s-s-sens.

Miyu ferma les yeux, releva la tête vers le ciel tout en caressant l'herbe et sentit une brise lui caresser la peau. Les sons qu'avait formé cette brise étaient doux et agréables.

- Ca ne faiblit pas vraiment... Ils sont l-liés à mes émoti-tions. Comme ton h-histoire est t-tr-triste, alors mes ondes veulent... pleurer.

Elle était là, la raison pour laquelle Miyu avait demandé si les ombres étaient vivantes. Bien qu'elle sut pertinemment que les siennes ne l'étaient pas, Miyu ne pouvait s'empêcher de faire comme si ses ondes étaient vivantes, douées de paroles et de sentiments. Sans doute s'inventait-elle ces propres "paroles" et discussions.

- Je bé-bégaie b-beaucoup quand je parle... Et ma voix est très basse.

Basse ? Le terme plus exact aurait été "chuchotement". Mais le silence faisait que ses paroles restaient compréhensibles. De part ses paroles, Miyu avait cru un instant qu'il s'inquiétait pour elle. Mais jamais au grand jamais cela n'arriverait. Non pas parce qu'il est impossible qu'on s'occupe d'elle mais de part la nature de ses sentiments et de ses pouvoirs. Les ombres, ce n'est pas rien. Et ça penche presque forcément dans le mauvais.

Miyu baissa la tête, reportant son regard sur la ville qu'ils surplombaient de la petite colline. Il y avait des centaines de couleurs, autant d'odeurs et de formes. Les petites lumières jaunes des lampadaires éclairaient les rues les plus éloignées du centre de la ville. Et là, quelque part bien plus à l'est se trouvait sa maison, où elle avait grandit, où elle avait tout appris.

- Tu vi-...vivais à Nariyu ? Enfin, tes parents... ta famille... Vous êtes d'ici ?

Elle se rendait compte que cela tombait potentiellement dans les informations "privées", mais à ce rythme, la discussion serait finie en un rien de temps. Miyu se releva, offrant un sourire à son partenaire de discussion pour lui signifier qu'elle ne lui voulait aucun mal. L'étudiante s'approcha un peu plus d'un rebord plus "sec" de la colline - qu'elle dévalerait volontiers en roulant et criant de bonheur - pour observer le vide quelques mètres plus bas. La pente d'herbe rendait la situation plus rassurante, et l'herbe était assez sèche pour ne pas glisser malencontreusement.

- Est-ce q-que tu sens les o-o-ombres ap-peler ? J'ent-..tends parfois les ondes qui c-crient mon nom...

Elle leva une main en direction du ciel, visant encore une fois la lune, comme si elle pouvait l'attraper.

- La l-lune pl-pleine ou en c-c-croissant influe sur ton p-p-pouvoir ?

Tout au long de la discussion, Miyu en livrait bien plus sur son pouvoir et ses faiblesses que ne le faisait le dénommé Ryuku. Soudain, la jeune femme se retourna vers le jeune homme en souriant, joignant ses mains dans un bruit de claquement.

- Eeh, tu as p-presque le même nom qu'un p-per-s-sonnage de manga que j'aime bien !

Elle faisait alors référence à Ryuk de Death Note. Peut-être qu'essayer d'aller sur un autre terrain permettrait au jeune homme de parler plus et d'être plus détendu. Miyu faisait dos au vide et à la lune, confiante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]
» Un peu de lumière dans l'ombre ne serait pas de refus.
» Fin printemps 1187 - Spectacle Ombre et Lumière
» Une ombre sur les toits, une lumière dans les rues
» MONK | " J’étais une ombre sans soleil ; j’ai vu la lumière du ciel " l QUASIMODO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Le Château :: Au dehors :: Le Parc et la Forêt-