Partagez | 
 

 Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Féminin Messages : 74
Points : 150
Date d'inscription : 31/03/2016
avatar
Abigail Rosenbach
MessageSujet: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Mar 2 Aoû - 13:45

HRP:
 

“ Abigail Rosenbach ♦ Kham Akuma „

La fraîcheur régnait en maîtresse dans cet établissement où, pour l'instant, le calme était présent. Rien ne semblait pouvoir briser la sérénité de cet endroit à la fois merveilleux et mystérieux. Tout paraissait normal, comme si c'était une école comme tant d'autres, alors que la réalité est toute autre. Mais cela, seuls ceux qui sont concernés par ce fabuleux secret le savent. Car les humains ne sont pas comme eux, loin de là.
Les élèves, professeurs et personnel de la Magical Academy sont différents du reste de la population. Certains sont à moitié animaux, d'autres maîtrisent une magie inconnue, et d'autres encore sont des créatures toute droit sorties de contes de fées. Et eux, ils ont un caractère bien différent des humains. Ils sont ouverts, sympathiques - pour la plupart - et ne laissent pas de personnes comme eux dans leur coin.
Alors que les humains sont devenus égocentriques, égoïstes et ne pensent pas à leur prochain. Ils polluent sans se soucier de la planète, malgré les quelques organisations qui tentent de changer le monde. Les associations qui prennent soin de l'environnement, celles qui vont dans d'autres pays pour les aider dans les soins, dans la malbouffe et dans le développement. Tous les humains ne sont pas les mêmes, il faut croire.
***
Dans cette école si spéciale, tous ne sont pas dehors à profiter du soleil qui se mêle au vent dans une danse harmonieuse rendant le moment agréable, si l'on aimait le soleil sans avoir trop chaud. Certains élèves préfèrent rester à l'intérieur des murs, soit pour réviser ou bien pour profiter du calme qui y est. C'est le cas d'une jeune hybride aux longs cheveux aussi roses que ses yeux. Elle est dans son coin, tranquille.
Assise à une table, dans une salle inoccupée, elle est penchée sur une feuille. Dans sa main droite se trouve un crayon de bois qui glisse sur la feuille doucement. Il y laisse des petits résidus de poudre grise, qui vue du ciel forment le dessin d'un beau chaton roulé en boule, à côté d'un pot de fleur. Pas de doutes, cette jeune demoiselle encore sans nom a un talent pour le dessin, talent qu'elle cache aux yeux de tous.
Peut-être qu'elle cherche à protéger le peu de choses qu'elle a. Le dessin, Jingle, sa famille - même si elle ne la voit plus - sont les seules choses qu'elle possède et qu'elle cherche à protéger du monde dans lequel elle vit. C'est pour cela qu'elle ne le montre pas, son "talent". Ses yeux sont posés sur le papier blanc et gris, cherchant à imaginer le dessin qu'elle veut créer, sans se soucier du monde qui, autour d'elle, continue de vivre.

Et pourtant, elle devrait...
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1078
Points : 49
Date d'inscription : 28/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle des atomes, de leurs neutrons, protons et électrons
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Kham Akuma
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Mar 2 Aoû - 14:47

HRP:
 

Une journée tranquille, un après-midi semblable à tous les autres. Kham errait dans les corridors, ignorant la superbe température extérieure. Il voyait, par les fenêtres, que le soleil brillait et que le vent soufflait délicieusement. Pourtant, il n'avait pas envie d'y aller. Trop de monde, trop de bruit. Kham n'aimait pas vraiment le bruit. Il s'entendait bien avec les gens en général, mais pas avec plein de gens à la fois. Trop compliqué à gérer.

De toute façon, il avait passé une bonne partie de la matinée à somnoler dans un arbre avant que la foule ne se presse dehors pour profiter de la température, dérangeant son sommeil et le forçant à rechercher le calme ailleurs. Il en avait profité pour aller prendre une douche, revêtant par la suite un tee-shirt bleu avec un jean sombre. Il faisait trop chaud pour une veste, alors il avait décidé de partir ainsi. Ses cheveux plutôt longs étaient encore humides, mais il savait qu'il n'attraperait pas froid. Pas par cette température.

Il finit par foncer dans quelqu'un, son regard toujours porté sur l'extérieur. Ledit quelqu'un ne sembla pas très enchanté et finit par forcer Kham à le rendre immobile à l'aide d'une grosse chaîne de fer, avec un bâillon, pour qu'il cesse de lui hurler dessus. Une fois ceci fait, Kham s'assura que l'élève impatient n'avait pas la possibilité de se retourner, puis fila à travers les corridors, entrant dans une salle de classe rapidement et fermant la porte derrière lui avant de libérer son pouvoir, ce qui permit à l'autre de se relever.

Kham soupira en se retournant. Il avait définitivement un don pour être dans le tr- oh. Il haussa les sourcils, apercevant une jeune adolescente en train de... de dessiner, car les mouvements n'étaient définitivement pas de ceux qu'on fait en écrivant. Kham s'approcha doucement. La jeune fille ne l'avait-elle donc pas remarqué? Il avait fait quand même un peu de bruit en arrivant dans le local vide... Était-elle trop concentrée? Il s'approcha un peu plus, observant le dessin. Hmm. Mignon.

- Tu dessines bien.

Elle semblait plus jeune que lui, assez pour qu'il ne s'embarrasse pas de vouvoiement avec elle. Allait-elle le remarquer maintenant qu'il avait parlé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 74
Points : 150
Date d'inscription : 31/03/2016
avatar
Abigail Rosenbach
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Mar 2 Aoû - 17:42

“ Abigail Rosenbach ♦ Kham Akuma „

La belle demoiselle qui était assise à la table, dans cette salle vide de monde, leva brusquement la tête. Quelqu'un, elle ne savait pas encore qui, venait d'entrer dans la pièce. Elle ne l'avait pas trop entendu, car seules ses oreilles de chat lui permettaient d'entendre un minimum. Son cerveau n'enregistra la présence de quelqu'un d'autre qu'elle dans la pièce que lorsqu'une voix proche s'adressa à la jeune fille :

Tu dessines bien.

Elle le fixa un instant, le crayon toujours posé à l'endroit même où il avait arrêté sa course folle. Elle ne savait pas comment réagir face à cet inconnu qui l'abordait alors qu'elle exerçait son talent dans un endroit où elle pensait ne pas être dérangée. Finalement, elle plaqua ses oreilles sur sa tête, ce qui créa un grand mouvement sous sa capuche, et elle enroula sa queue de chat autour de ses propres hanches.
Elle continua de dévisager l'étrange inconnu. Des cheveux bleus comme le saphir, magnifique pierre précieuse apportant la vérité, la sincérité, la fidélité dans les rapports, la paix, la joie et la sagesse au porteur et au propriétaire. Ses yeux, qu'elle voyait très nettement grâce à sa vue de Neko, avaient la même teinte azure que le ciel en pleine journée. Et il semblait plus âgé qu'elle, ce qui devait être le cas.
Une fois qu'elle eut gravé le visage de ce jeune homme dans sa tête, elle posa son regard sur son t-shirt bleu et son jean de couleur obscure. Décidément, il aimait le bleu. Mais elle n'avait absolument rien à dire là-dessus, car elle-même était dans le même genre. Ses cheveux, ses yeux et ses vêtements, tout était rose. Sauf Jingle, qui choisit ce moment pour ouvrir les yeux et se glisser hors de la cachette que lui offraient les cheveux de l'inconnue.
C'est ce léger mouvement contre sa peau, cette délicate caresse du pelage de son compagnon, ce frottement doux de ses poils veloutés, qui la fit réagir. Quelques longues minutes s'étaient écoulées, minutes durant lesquelles le crayon était toujours aussi immobile qu'auparavant. Lentement, avec toute la grâce d'un félin, elle se leva. Ses yeux étaient désormais plongés dans ceux du jeune homme. Elle prit doucement la parole :

Bonjour, je n'avais pas remarqué votre présence. Je vous remercie pour votre compliment. Je me nomme Abigail Rosenbach et voici Jingle, et vous ?

Sa supériorité au niveau de l'âge étant tellement flagrante, la jeune Abigail n'eut pas vraiment à réfléchir. Il était supérieur à elle, elle se devait de le vouvoyer comme le voulait la politesse. Jingle couina, le saluant à sa façon. Ainsi, deux jeunes gens venaient de se rencontrer par un - heureux ? - hasard.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1078
Points : 49
Date d'inscription : 28/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle des atomes, de leurs neutrons, protons et électrons
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Kham Akuma
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Mar 2 Aoû - 17:53

Kham eut un léger froncement de sourcils face à la réaction de la jeune fille. Elle avait commencé à le fixer... et il ne savait pas trop quoi dire. Avait-il mal réagi? Aurait-il dû garder le silence? Ou peut-être aurait-il dû simplement ressortir afin de trouver une autre classe où se dissimuler.

Quoi qu'il en soit, il supporta le regard fixe, remarquant qu'il n'était pas le seul à être plus ou moins camaïeu, jusqu'à ce qu'un mouvement attire son attention. Une... souris? Il ne s'y connaissait pas du tout en rongeur, mais il était presque sûr que ce n'était pas un rat, au moins.

Il remarqua également la souplesse des mouvements de la jeune fille lorsqu'elle se leva. Elle lui faisait irrésistiblement penser à un chat. Il était plutôt sûr qu'il ne serait pas étonné qu'elle en soit un, en fait, considérant tout ce qu'il y avait dans cet endroit.

- Bonjour, je n'avais pas remarqué votre présence. Je vous remercie pour votre compliment. Je me nomme Abigail Rosenbach et voici Jingle, et vous ?

Holy crap. Elle était polie. Peut-être même un peu trop. Kham n'était pas habitué à ce niveau de politesse, ce niveau de langage. Il était plus habitué à quelque chose de plus familier...

- Kham. Kham Akuma, s'empressa-t-il d'ajouter, puisque la jeune fille s'était présentée avec prénom et nom.

Il glissa une main dans ses cheveux, le regard rivé non seulement sur elle, mais aussi sur la petite chose qu'elle avait. Sa curiosité était piquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 74
Points : 150
Date d'inscription : 31/03/2016
avatar
Abigail Rosenbach
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Mar 2 Aoû - 22:20

“ Abigail Rosenbach ♦ Kham Akuma „

L'interlocuteur de la jeune hybride toute de rose vêtue se présenta à sa suite :

Kham. Kham Akuma.

Elle lui sourit en le regardant passer une main dans ses cheveux. Dès qu'il fit ce geste, pourtant banal, il lui fit penser à Brad Pitt ou n'importe quel autre acteur hollywoodien vivant dans une villa, ayant des sous à s'en baigner dedans, possédant au moins trois bagnoles de luxe. Enfin vous voyez le genre d'homme à qui il lui faisait penser. Mais malgré cela, son instinct de chat lui soufflait qu'il n'était pas comme ça.
D'ailleurs, comme elle écoutait son instinct de chaton qu'elle était, elle savait qu'il n'était pas totalement humain. Déjà, il était dans l'Academy, donc il ne pouvait pas être humain. Ensuite, il ne sentait pas l'humain. Il avait une odeur de quelque chose qu'elle ne connaissait pas mais qui ressemblait à la magie des Espers. Peut-être en était-il un, cela serait fort possible. Elle pensa à lui demander, plus tard.
Elle sentit qu'il était surpris de sa politesse presque excessive. Elle ne comprenait pas en quoi, pour elle tout était normal. Le respect des plus vieux, même seulement de deux ans, était vraiment important pour elle. Elle ne manquait jamais de respect à quelqu'un de deux ans son aîné, allant parfois jusqu'à abuser de cordialité. Mais elle était toujours très méfiante, peut-être à l'extrême, envers les hommes.
Et il faisait partie de cette catégorie. Il était un homme, comme Lui. Elle ne pouvait pas lui faire confiance, même s'il avait l'air inoffensif. Et même s'il était un "monstre", elle ne savait pas à quoi s'en tenir par rapport à cet homme. Peut-être qu'il était comme Lui, qu'il lui voulait du mal, qu'il attendait qu'elle baisse sa garde pour faire d'elle un objet contre sa volonté. Elle restait donc sur ses gardes, patiente comme la moitié chat qu'elle avait.
Cependant, malgré toute sa méfiance à l'égard de cet étranger, elle laissa sa queue se détendre et se placer derrière elle, visible. Elle s'agitait lentement, paraissant totalement détendue. Elle abaissa sa capuche, affichant au grand jour ses deux oreilles duveteuses qui trônaient fièrement sur le haut de sa tête. Elle les agita doucement, les détendant. Puis elle pencha la tête, rabattant son oreille gauche vers la droite.
Elle demanda alors, sa douce voix presque chuchotant :

Tu es hors du commun, toi aussi ?

La réponse lui paraissait évidente, mais elle demandait confirmation. Après tout, elle ne pouvait faire que des suppositions, sans vraiment être absolument certaine d'elle-même, même si elle croyait absolument ce que lui disait son instinct de félin.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1078
Points : 49
Date d'inscription : 28/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle des atomes, de leurs neutrons, protons et électrons
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Kham Akuma
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Mar 2 Aoû - 22:43

Il se sentait plutôt observé. Beaucoup observé, en fait. La jeune demoiselle semblait se méfier de lui, ce qu'il comprenait tout à fait. Il avait grandi dans les rues, là où n'importe qui devenait un danger potentiel. Amis et ennemis se confondaient, l'instinct ne servait plus à rien et la seule solution était de rester seul. De ne faire confiance à personne.

Il fut donc un peu surpris quand Abigail abaissa sa capuche, dévoilant des oreilles de chat qui allaient parfaitement avec le mouvement souple et duveteux de la queue touffue qu'il voyait désormais. Neko, uh? Il eut un petit sourire. La fourrure avait l'air très douce. Et puis, tout ça... ça ne faisait que confirmer la souplesse qu'il avait déjà remarquée.

- Tu es hors du commun, toi aussi ?

Il lui offrit un sourire rassurant, s'inclinant doucement. Hors du commun...

- Effectivement.

Il se redressa puis, d'un mouvement de poignet semblable à celui d'un magicien, fit apparaître une petite balle de laine dans sa main. Il ne se moquait pas d'Abigail, pas du tout, il se servait simplement de ce nouveau savoir - qu'Abigail était, tout du moins, partiellement féline - afin de s'inspirer et de créer quelque chose susceptible de lui plaire.

Quoique, au final, il ne savait pas si les chats aimaient réellement les balles de laine. Il avait entendu dire que oui, mais il n'avait jamais pu confirmer ces dires. Kham espérait juste qu'il n'allait pas offenser la jeune demoiselle.

- Pas tout à fait aussi visiblement que toi, par contre. Ta fourrure a l'air d'être très douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 74
Points : 150
Date d'inscription : 31/03/2016
avatar
Abigail Rosenbach
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Mar 2 Aoû - 23:57

“ Abigail Rosenbach ♦ Kham Akuma „

Kham répondit avec douceur à la jeune demoiselle :

Effectivement.

Le jeune homme tendit la main. La belle Neko le regardait avec curiosité. Qu'allait-il faire ? Elle plaqua son oreille droite sur le côté, signe de son étonnement quant au geste imprévu de son nouvel ami. Rapidement, elle eut la réponse à sa question. Et cela lui fit extrêmement plaisir, car ce que le jeune homme - bien que plus vieux qu'elle - fit apparaître l'enchanta et créa un léger sourire sur son minois.
Une belle balle en laine, ronde, douce et tentante fit son arrivée comme de par magie dans la paume du magicien. Ses yeux s'ouvrirent d'un intérêt tout nouveau pour le jouet, et un large sourire se forma. Elle posa doucement ses mains sur la balle en laine, avant de la subtiliser avec un sourire mi-joueur mi-séducteur. Elle fit disparaître l'objet dans la poche de sa veste, avant qu'il ne reprenne la parole :

Pas tout à fait aussi visiblement que toi, par contre. Ta fourrure a l'air d'être très douce.

Ses oreilles se dressèrent sur sa tête. Le compliment lui allait droit au coeur, en plus de lui donner confiance en la nouvelle personne avec qui elle discutait. Doucement, elle s'approcha de lui. On aurait dit un prédateur guettant sa proie et l'instant où cette dernière allait baisser sa garde, pour mieux réussir à lui sauter dessus et l'égorger. Mais il n'en était rien pour elle. Doucement, elle approcha son oreille :

Eh bien, vérifie par toi-même...

Cela ne la dérangeait pas qu'on lui touche les oreilles. Elle avait toujours peur de se faire abuser d'elle, mais elle voulait faire confiance à ce jeune homme. Elle ne voulait pas vivre dans la crainte toute sa vie. Et en plus, il n'avait pas l'air bien méchant. Et elle savait se défendre. Et il lui avait donné une pelote de laine - enfin, si on mettait de côté le fait qu'elle l'avait volontairement piquée de ses mains.
Elle plongea son regard dans celui de Kham, avant de reprendre la parole doucement, cherchant à en apprendre plus sur le jeune damoiseau :

Parle-moi un peu de toi...
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1078
Points : 49
Date d'inscription : 28/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle des atomes, de leurs neutrons, protons et électrons
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Kham Akuma
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Mer 3 Aoû - 1:26

L'intérêt immédiat de la jeune fille, similaire à celui d'un chat auquel on offrirait soudain un poisson, tira un sourire à la fois amusé et enchanté à Kham. Il laissa Abigail lui voler la balle, pas offensé du tout qu'elle décide de s'en emparer. Il l'avait créée pour elle, dans un sens.

Il fut tout de même légèrement surpris quand Abigail s'approcha de lui, oreilles bien droites. Il avait remarqué que, tout comme pour un véritable chat, ces oreilles touffues étaient très expressives. Il allait les guetter plus attentivement par simple curiosité.

- Eh bien, vérifie par toi-même...

Hmm. Il tendit lentement la main, touchant la fourrure douce et soyeuse. Elle était encore plus douce qu'il ne le croyait, plus douce que celle de la plupart des chats qu'il avait caressés auparavant. En même temps, c'était normal; il n'avait eu affaire qu'à de vieux matous errants avant.

Il regarda Abigail dans les yeux, haussant un sourcil à sa demande.

- Parle-moi un peu de toi...

Il resta pensif un moment, retirant sa main, sa curiosité satisfaite au sujet de la fourrure. Lui parler de lui... Il n'y avait malheureusement pas grand-chose à dire sur lui. Il n'était qu'un simple humain. Un humain avec un pouvoir bizarre, oui, mais un humain quand même. Rien de très passionnant à part le fait qu'il pouvait créer des choses... et en faire disparaître d'autres.

Il décida qu'il ne voulait plus rester debout, alors il s'assit sur une table, espérant qu'elle allait être assez solide pour supporter son poids. C'était le cas. Il respira profondément, faisant apparaître une petite bille de diamant dans ses mains, jouant avec celle-ci tout en parlant.

- Il n'y a pas beaucoup de choses à dire sur moi, really. Je suis humain, mais pas un humain normal... Simplement dit, je peux faire apparaître ou disparaître des choses en utilisant les atomes.

Son pouvoir était tellement scientifique à la base que c'était toujours étrange d'en parler aux autres. Il avait dû mémoriser le tableau périodique afin de bien s'en servir, au départ, même si maintenant il pouvait faire la plupart des choses par instinct simplement en analysant la composition moléculaire des objets autour de lui...

- C'est un peu compliqué à expliquer. Et quant au reste de moi... ce n'est pas vraiment intéressant.

Parler à la lune et chanter aux étoiles, dormir sur une branche et errer dans les corridors... sa vie n'était pas la plus passionnante, mais elle lui allait. Il n'aimait pas être pressé par le passage des jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 74
Points : 150
Date d'inscription : 31/03/2016
avatar
Abigail Rosenbach
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Mer 3 Aoû - 1:55

“ Abigail Rosenbach ♦ Kham Akuma „

Il n'y a pas beaucoup de choses à dire sur moi, really. Je suis humain, mais pas un humain normal... Simplement dit, je peux faire apparaître ou disparaître des choses en utilisant les atomes. C'est un peu compliqué à expliquer. Et quant au reste de moi... ce n'est pas vraiment intéressant.

Cela piqua la curiosité de notre jeune amie. Son pouvoir était étrange, scientifique, et elle ne comprenait pas totalement comment ça fonctionnait. Elle chercha une façon de l'imaginer, avant d'abandonner, se concentrant sur la seconde partie de sa réponse. Après tout, il n'y avait pas que les pouvoirs dans leurs vies, bien qu'ils en fassent partie intégrante. Elle s'installa en tailleur sur une table face à lui, avant de murmurer :

Parfois, les choses les moins intéressantes aux yeux de ceux qui les vivent sont en réalité les plus intéressantes aux yeux des autres. Moi, par exemple, lorsque je discute avec Jingle et qu'il me raconte ses rêves, je m'attache beaucoup aux plus petites choses.

Disant cela, elle l'invitait à en dire plus. Mais elle n'insistait pas. Elle sentait bien que si le jeune homme avait qualifié cette partie de lui comme "pas vraiment intéressante", c'est qu'il ne voulait pas en parler. Et elle respectait sa décision, car elle-même n'aurait probablement pas parlé de... ÇA. Elle termina donc ces quelques mots qu'elle voulait rassurants par une phrase toute banale :

Mais si tu ne veux pas en parler, je comprends. Si jamais il te prend l'envie de parler, je suis toute ouïe.

Ces derniers mots lui firent alors l'effet d'un électrochoc. Elle avait presque oublié quelque chose d'essentiel, et pourtant, c'était bien difficile d'oublier quelque chose comme ceci. Sans vraiment s'en rendre compte, le calme de la pièce et de ce jeune homme avait permis à l'hybride de penser qu'elle entendait. Elle passa délicatement ses doigts dans ses longs cheveux fins, avant de déclarer :

Pendant que j'y pense, s'il-te-plaît, ne parle pas trop bas ni trop vite. Je n'entends qu'à moitié, sous ma forme de Neko.

Avait-elle fait une erreur en précisant cela ? Probablement. Risquait-il de soulever ces mots ? Il y avait des chances. Allait-elle repenser à ce jour ? Certainement. Jingle serait-il là pour l'aider ? Évidemment. Regrettait-elle d'avoir précise "sous ma forme de Neko" ? Absolument pas. Elle assumait chacune de ses paroles, n'ayant pas peur de souffrir. Après tout, la douleur et la tristesse l'endurciraient et la rendraient plus forte.
Elle plongea ses doigts dans ses poches pour y repêcher la balle en laine. Elle joua distraitement avec d'une main, avant de reposer son regard sur son dessin. Il n'était pas fini, et elle ne pouvait pas le laisser ainsi. Elle descendit alors doucement de sa table, avant de se reposer sur la chaise. Lentement, elle invita Kham à regarder. Elle savait bien qu'il n'était pas méchant - il lui avait donné une balle de laine !
Ses yeux se posèrent doucement sur le visage du jeune homme en souriant. Il dégageait un certain charme, elle ne le niait pas, mais en plus de ça, il paraissait serein. Elle se pencha légèrement sur la feuille, reprenant la danse de son crayon, tout en continuant de lui parler :

Tu as de la famille ?

Que voulez-vous, elle voulait en apprendre plus, cette curieuse. Elle savait que la curiosité était un vilain défaut, mais pour devenir ami, il faut commencer quelque part, non ?
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1078
Points : 49
Date d'inscription : 28/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle des atomes, de leurs neutrons, protons et électrons
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Kham Akuma
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Mer 3 Aoû - 2:13

Il la laissa s'installer sur une table également, haussant les sourcils.

- Parfois, les choses les moins intéressantes aux yeux de ceux qui les vivent sont en réalité les plus intéressantes aux yeux des autres. Moi, par exemple, lorsque je discute avec Jingle et qu'il me raconte ses rêves, je m'attache beaucoup aux plus petites choses.

Lorsqu'elle... discutait avec Jingle? Woh. Sa curiosité était de nouveau piquée. Il n'allait toutefois pas l'interrompre immédiatement. Elle avait raison, et puis, elle n'avait pas fini.

- Mais si tu ne veux pas en parler, je comprends. Si jamais il te prend l'envie de parler, je suis toute ouïe. Pendant que j'y pense, s'il-te-plaît, ne parle pas trop bas ni trop vite. Je n'entends qu'à moitié, sous ma forme de Neko.

Encore un point intéressant. Il le poussa dans un coin de sa tête, se promettant de le mentionner plus tard. Pour l'instant, Abigail semblait vouloir retourner à son dessin... sans pour autant l'ignorer. Il observa les fines lignes, appréciant la douceur des traits et la beauté du chaton.

Les mots suivants le firent réagir.

- Tu as de la famille ?

Famille.

Il n'avait plus pensé à sa famille depuis qu'il était arrivé à l'académie, deux ans auparavant, alors jeune adulte de 19 ans. Sa famille. Inexistante, en fait. Sa mère, tuée par son père, lui-même tué... par Kham. Il se mordit légèrement la lèvre inférieure, serrant le poing autour de la bille de diamant.

- Non. Pas de famille. Pas depuis... une éternité.

Ses yeux étaient à la fois tristes et en colère, remplis de douceur et de froideur. Douce et amère tristesse causée par la mort de sa mère, froide détermination sans le moindre regret en repensant à la mort de son père. Il secoua la tête, s'empressant de penser à autre chose. À Kelly, à sa voix remplie de bonheur lorsqu'ils se téléphonaient. Il se calma immédiatement.

- Mon père a tué ma mère. Mes pouvoirs ont... fait le reste.

Murdered the murderer. Il regarda Abigail, de nouveau serein, toute trace de tristesse et de colère envolée. Son poing se détendit autour de la bille, la laissant glisser entre ses doigts, d'une main à l'autre, appréciant sa surface parfaitement lisse. Il ne savait que penser, il ne savait qu'espérer. Abigail allait-elle avoir peur de lui? Il n'était qu'un enfant quand c'était arrivé... même s'il avait répété la chose plus tard également.

- What about you? Tu parles avec Jingle? Tu n'entends qu'à moitié?

Il avait compris le sous-entendu de 'sous ma forme de neko'. Elle avait plus d'une forme. Probablement deux ou trois, s'il se fiait à ce qu'il avait vu. Humaine, animale, moitié-moitié, ou peut-être seulement humaine et moitié-moitié.

- Et... toi aussi, si tu préfères ne pas en parler, ça me va. J'crois pas avoir rencontré quelqu'un ici qui ait eu la vie facile avant d'arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 74
Points : 150
Date d'inscription : 31/03/2016
avatar
Abigail Rosenbach
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Mer 3 Aoû - 3:00

“ Abigail Rosenbach ♦ Kham Akuma „

La demoiselle l'écouta lui répondre qu'il n'avait pas de famille depuis longtemps. Aussitôt, elle se maudit d'avoir posé la question. Voyons Abi, quelle idiote tu fais ! Pourquoi parler de ça ? Tu es stupide, vraiment ! Elle baissa la tête, honteuse, lorsqu'elle entendit que son père avait tué sa mère et que ses pouvoirs avaient fait le reste. Ses oreilles tombèrent et elle posa doucement sa main de libre dans celle de son interlocuteur.
Elle lui apportait réconfort comme elle pouvait, ayant senti l'énervement et la tristesse du jeune homme. Mais il semblait de nouveau bien lorsqu'il lui demanda en citant :

What about you? Tu parles avec Jingle? Tu n'entends qu'à moitié? Et... toi aussi, si tu préfères ne pas en parler, ça me va. J'crois pas avoir rencontré quelqu'un ici qui ait eu la vie facile avant d'arriver...

Elle hocha doucement la tête. Kham était bel et bien différent de Lui, elle en était certaine. Elle laissa alors tomber les dernières barrières de méfiance qu'elle avait à son égard. Il lui avait donné un aperçu de sa vie, il lui faisait confiance pour ne rien dire à personne. Et il pouvait avoir confiance en elle, personne ne saurait rien de sa vie. Elle emporterait ces confidences dans sa tombe, en espérant qu'elle ne meurt pas tout de suite.
Elle enleva sa main, se rendant compte que son geste pouvait être interprété de différentes manières. Elle soupira doucement, sachant qu'elle ne craignait rien avec ce jeune homme. Cependant, elle ne pouvait pas rester assise. Elle se leva donc, abandonnant une nouvelle fois son ouvrage pour tourner en rond. Lentement, elle expliqua :

Je comprends plus ou moins ce que dit Jingle. Et j'ai trois formes. Ma forme humaine, où je suis sourde, ma forme Neko où j'entends à moitié et ma forme animale, où j'entends tout. Et pour la question de ma surdité...

Elle éclata alors en sanglots incontrôlés. Ses membres se rapprochèrent d'elle jusqu'à ce qu'elle se recroqueville sur elle-même, tremblante sur le sol. Les larmes roulaient jusqu'à s'écraser au sol, tandis que dans sa tête, les images de son agression défilaient, lui faisant peur et mal à la fois.
***
Il l'attrapa par les bras, baladant ses sales pattes sur les épaules de la jeune fille. Elle tentait de se débattre, le poussant sans résultat. Il sentait l'alcool, il avait les yeux vitreux et faisait peur. Elle voulut crier mais il l'en empêcha, plaquant une de ses mains toute sale sur son visage en lui grognant de se taire et d'obéir. Elle n'eut d'autre choix que d'obéir un instant, tandis que le paysage autour d'elle tournait.
Il enleva sa main de sa bouche, lui ôtant son gilet. Elle le repoussa sans faire de bruit, ne voulant pas sentir de nouveau sa main poisseuse sur son visage. Mais il ne bougea pas, passant ses mains sous les vêtements de la demoiselle, la caressant comme si elle n'était qu'un jouet entre ses doigts. Lorsque ces-derniers s'aventurèrent trop proche de son intimité, elle se transforma. Son côté chat pris le dessus et elle lui offrit une belle balafre au visage. Puis ce fut le noir total.
***
Elle tremblait, ne sachant pas quoi faire. Tout lui dire ou bien se taire ? Elle ferma les yeux un moment, se laissant aller aux larmes. Tout dépendrait de l'état dans lequel elle serait quand ses pensées seraient devenues plus lointaines.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1078
Points : 49
Date d'inscription : 28/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle des atomes, de leurs neutrons, protons et électrons
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Kham Akuma
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Mer 3 Aoû - 3:23

La main légère fit du bien à Kham, ne serait-ce qu'un peu. Ces souvenirs étaient loin, mais parfois, ils se pointaient de nouveau dans une vague de haine et de tristesse. Une vague d'émotions laides et inappropriées, d'émotions que Kham ne voulait pas ressentir.

Il parvint toutefois à se ressaisir et à changer de sujet, portant son attention sur Abigail et non sur lui. La réponse le fit tressaillir. Pas le début, non, mais la fin...

Damn it. Il n'aurait jamais dû poser cette question.

- Je comprends plus ou moins ce que dit Jingle. Et j'ai trois formes. Ma forme humaine, où je suis sourde, ma forme Neko où j'entends à moitié et ma forme animale, où j'entends tout. Et pour la question de ma surdité...

Il sentit venir les larmes avant même qu'elles ne surgissent chez Abigail, le rendant nerveux. Il n'avait jamais été doué lorsque quelqu'un se mettait à pleurer... Il finit par faire apparaître une douce couverture, se laissant glisser en bas de la table pour gentiment déposer le tissu sur les épaules d'Abigail. Pas pour la réchauffer, non, mais pour la réconforter.

Il ignorait ce qui la faisait réagir ainsi, mais... il avait une idée. La position dans laquelle elle était... elle se protégeait. Protégeait son corps. Protégeait son être. Il avait déjà vu une réaction similaire. Une sourde colère gronda en lui à cette idée, mais il la repoussa. Pas le temps de virer berserk.

Il ne s'aventura pas à oser enlacer la jeune fille pour la rassurer, toutefois. Abigail semblait être dans ses souvenirs et le moindre faux contact pouvait les ranimer. Alors il resta silencieux, attendant patiemment qu'elle se remette, s'assurant qu'elle se sentait le plus possible en sécurité dans la couverture.

Jusqu'à ce qu'une idée lui vienne en tête. Il s'accroupit devant elle, faisant apparaître une nouvelle balle de laine qu'il tendit doucement dans sa direction. Peut-être que ça l'aiderait, elle avait semblé apprécier la première.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 74
Points : 150
Date d'inscription : 31/03/2016
avatar
Abigail Rosenbach
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Mer 3 Aoû - 21:58

“ Abigail Rosenbach ♦ Kham Akuma „

Une sensation de chaleur l'entoura, alors que ses yeux étaient encore fermés. La douceur velouteuse d'une couverture sortie de nulle part qui se posait délicatement sur ses épaules, lui offrant réconfort et protection. Elle ouvrit alors les paupières, découvrant ses deux prunelles roses qui brillaient encore des larmes qui venaient de faire disparaître son sourire. Elle ferma la couverture autour d'elle, avant de bouger doucement les oreilles.
Elle se calmait, peu à peu, changeait de pensées. Finalement, il termina de la calmer en faisant de nouveau apparaître quelque chose qui titilla son envie de jouer. Sa main jaillit de la couverture, l'envoyant au sol. La queue de chat qui trônait dans son dos s'agita, montrant qu'elle voulait jouer. Sa main saisit la balle. Cette-dernière roula dans le fond de la salle sous l'effet de la tape que la jeune demoiselle lui avait donnée.
Elle bondit dessus, tel un chaton joueur, avant de s'immobiliser. Elle devait lui parler, de toute façon elle avait déjà commencé. Lentement, comme si on l'avait ralentie, elle se leva et se tourna. Ses oreilles étaient bien droites sur le haut de son crâne. Elle fit passer la balle de sa main droite à sa main gauche et vice-versa, avant d'expliquer :

Je... Avant de venir ici... Je... J'ai... J'ai été abusée, et ma tête a cogné le sol et... J'entendais plus rien à mon réveil.

Les larmes qu'elle avait refoulées allaient remonter lorsqu'elle se concentra de nouveau sur la balle en laine. Ne pas penser à ça, réfléchir à autre chose. Son dessin, qu'allait-elle rajouter ? Elle chercha, repoussant la tristesse et la douleur loin. Elle ferma les yeux, avant de les replonger dans ceux de Kham. Elle lui faisait confiance, comme à un meilleur ami. Le premier homme qui lui faisait ressentir ça. Ce sentiment de protection.
Elle se dirigea vers lui, avant de lui rendre les deux balles de laine. Ce n'est pas qu'elle n'en voulait pas, mais elle se devait par politesse de lui rendre ce qui lui appartenait de droit. C'est lui qui les avait créées, elles étaient à lui. Ses oreilles duveteuses s'agitèrent lorsqu'un groupe d'élèves passa dans le couloir en se marrant, faisant trop de bruit pour la jeune Neko. Elle qui aimait le calme, ce n'était pas gagné. Elle se posta face à lui, avant de murmurer :

Je ne veux pas de pitié... S'il-te-plaît, n'ai pas pitié de moi...
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1078
Points : 49
Date d'inscription : 28/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle des atomes, de leurs neutrons, protons et électrons
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Kham Akuma
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Jeu 4 Aoû - 0:39

Un sourire se dessina sur les lèvres de Kham. Abigail avait remarqué la couverture, mais aussi la balle de laine. Il la laissa projeter la balle plus loin, puis sauter à sa suite. Pas qu'il aurait vraiment pu l'en empêcher de toute façon.

Il inclina doucement la tête sur le côté quand Abigail s'immobilisa pour le regarder. Il remarqua ses oreilles droites, mais aussi le petit tic de ses mains, la façon dont elle passait la balle de l'une à l'autre.

- Je... Avant de venir ici... Je... J'ai... J'ai été abusée, et ma tête a cogné le sol et... J'entendais plus rien à mon réveil.

Il hocha la tête lentement. Abus. Il s'en doutait, rien qu'à voir la façon dont elle s'était protégée. Il lui offrit un sourire rassurant, un sourire pour lui montrer qu'il écoutait, qu'il ne jugeait pas. Qu'il comprenait. Il avait eu peur des hommes pendant longtemps aussi. Son père avait été si violent avec sa mère qu'il en avait gardé des traces, lui aussi. Elles avaient fini par guérir, mais la cicatrice était là.

Une lueur amusée apparut dans les yeux de Kham quand Abigail lui tendit les balles de laine. Il attendit patiemment qu'elle continue, sentant qu'elle n'avait pas fini, qu'il y avait autre chose qui lui tenait à coeur.

- Je ne veux pas de pitié... S'il-te-plaît, n'ai pas pitié de moi...

Ses sourcils se haussèrent sous la surprise. Il secoua la tête, repoussant doucement les balles. Il ne les voulait pas, il pouvait en créer autant qu'il voulait s'il le désirait.

- Garde-les, Abigail. Je peux en faire autant que je veux. Autant que tu veux, aussi. Je pourrais remplir la pièce si cela pouvait t'aider à guérir.

Il lui sourit, son regard serein, sans pitié, mais rempli de compassion. De compassion et de compréhension. Un regard doux.

- J'ai eu peur des hommes aussi. Mon père a souvent été horriblement violent avec ma mère. Il l'a probablement abusée aussi... simplement hors de ma vue. J'ai longtemps eu peur que tous les hommes soient comme lui, j'ai eu peur de devenir comme lui, également. Mais j'ai guéri, des gens m'ont aidé.

Inutile de mentionner qu'ils avaient tous fini par partir, par trouver leur destin. Kham aussi, dans un sens. L'académie l'avait trouvé, lui, et il avait pu arriver dans cet endroit. Il s'assit à même le sol, ses jambes refusant de le soutenir en position accroupie plus longtemps.

- Dire que je n'ai pas pitié sonne comme si j'étais sans coeur, mais tant que tu comprends ce que je veux dire, ça me va. Ce n'est pas de la pitié que je ressens, mais de la compassion, de la compréhension. Je ne crois pas avoir rencontré qui que ce soit dans cet endroit qui ait vécu une existence "normale" sans le moindre problème. Et je comprends le fait de ne pas vouloir la pitié des autres. Je l'ai refusée aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 74
Points : 150
Date d'inscription : 31/03/2016
avatar
Abigail Rosenbach
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Jeu 4 Aoû - 2:23

“ Abigail Rosenbach ♦ Kham Akuma „

Garde-les, Abigail. Je peux en faire autant que je veux. Autant que tu veux, aussi. Je pourrais remplir la pièce si cela pouvait t'aider à guérir. J'ai eu peur des hommes aussi. Mon père a souvent été horriblement violent avec ma mère. Il l'a probablement abusée aussi... simplement hors de ma vue. J'ai longtemps eu peur que tous les hommes soient comme lui, j'ai eu peur de devenir comme lui, également. Mais j'ai guéri, des gens m'ont aidé. Dire que je n'ai pas pitié sonne comme si j'étais sans coeur, mais tant que tu comprends ce que je veux dire, ça me va. Ce n'est pas de la pitié que je ressens, mais de la compassion, de la compréhension. Je ne crois pas avoir rencontré qui que ce soit dans cet endroit qui ait vécu une existence "normale" sans le moindre problème. Et je comprends le fait de ne pas vouloir la pitié des autres. Je l'ai refusée aussi.

Elle resta silencieuse un moment. Elle ne savait pas comment réagir, quoi lui dire. Finalement, elle se contenta d'aller s'asseoir à côté de lui, de passer un bras autour de ses épaules et de poser sa tête sur l'épaule du jeune homme. Loin d'être un geste d'amour ou de drague, c'était en premier lieu un geste d'affection, d'amitié, de tendresse. De compréhension, aussi, car elle comprenait ce qu'il pouvait ressentir.
Elle se cala contre lui, sans gêne. Oui elle avait peur du contact physique avec les hommes, car ils pouvaient être monstrueux et tordus. Mais avec lui, c'était différent. Elle l'aurait laissé lui faire un câlin, la prendre dans ses bras ou même la chatouiller. Il n'était pas méchant, au contraire. Elle avait confiance en lui, aussi étrange que cela puisse paraître en connaissant l'histoire de cette jeune hybride.
Elle se leva ensuite doucement, avant de lui tendre la main. Sa petite paluche était dirigée vers le magicien, ses doigts tendus près à recevoir la main de son nouvel ami. Elle l'invitait à se relever, comme après une lourde épreuve. Il ne fallait jamais se laisser au sol, mais toujours se remettre debout et affronter les choses de la vie, pour finir par s'endurcir et devenir quelqu'un de vrai et de solide.
Sa paume se colla à celle du jeune homme et elle le tira lentement vers elle. Main dans la main, même avec un ami, les choses allaient toujours mieux. C'était une des leçons de la vie les plus importantes que la jeune demoiselle avait retenue. Seule, elle n'y serait pas arrivée. Sans cet étrange hybride chien, elle ne serait pas là, à discuter avec un magicien. Donc elle tendait la main, sans rien attendre en retour.
Doucement, sa voix s'éleva dans le calme de la pièce. Elle voulait changer de sujet, oublier toute cette tristesse qui prenait place dans leurs coeurs, et elle ne voulait pas que l'atmosphère devienne lourde. Elle proposa :

Dit-moi, ça te dirait qu'on change de sujet ? Qu'on parle de nos hobbies, par exemple ?
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1078
Points : 49
Date d'inscription : 28/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle des atomes, de leurs neutrons, protons et électrons
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Kham Akuma
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Jeu 4 Aoû - 2:56

Le silence qui suivit les mots de Kham n'était pas gênant, au contraire. C'était un silence d'acceptance, de compréhension. Ils se comprenaient, tous les deux. Ils avaient vécu des choses difficiles. Même s'ils n'avaient pas vécu la même chose exactement, c'était rassurant de ne pas se savoir seul.

Kham eut un petit sourire quand Abigail se permit d'approcher. D'approcher, mais aussi de poser un geste de confiance, d'amitié, de compréhension. Il la laissa faire, mais sans bouger, désirant simplement lui faire comprendre que, même s'il était un homme, il n'était pas comme celui qui avait osé lui faire du mal.

Puis, doucement, Abigail se leva et Kham accepta la main proposée. Il se servit également de sa propre force pour se relever, question de ne pas lui laisser faire tout le travail, puis il s'installa de nouveau sur une table, un sourire serein aux lèvres.

- Dit-moi, ça te dirait qu'on change de sujet ? Qu'on parle de nos hobbies, par exemple ?

Changement de sujet? Ça sonnait parfait. Ça allait éviter le silence gênant et ça leur permettrait de mieux se connaître. Il se passa une main dans les cheveux, geste familier qu'il avait pour habitude de poser souvent.

- Ça me va. On commence par les tiens? Je vois que tu aimes dessiner et que tu es très douée, en plus. Est-ce que ça fait longtemps que tu dessines?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 74
Points : 150
Date d'inscription : 31/03/2016
avatar
Abigail Rosenbach
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Jeu 4 Aoû - 19:22

“ Abigail Rosenbach ♦ Kham Akuma „

Ça me va. On commence par les tiens? Je vois que tu aimes dessiner et que tu es très douée, en plus. Est-ce que ça fait longtemps que tu dessines?

Le compliment sur son talent la fit rosir - comme si elle n'était pas assez rose - et elle baissa la tête. Ce genre de mots lui allaient droit au coeur, et elle ne parvenait pas à retenir un rougissement de ses pommettes lorsqu'on la complimentait. Sur ce point-là, elle était belle et bien une fille. Elle alla prendre la feuille, ses doigts frôlant le papier blanc sans le plier, faisant attention à ne pas abîmer la feuille.
Puis, d'un geste habile et assuré, elle reprit son crayon. De nouveau, la mine grise se promena sur la copie. Le dessin se continuait, comme la vie. Elle finit le chat, rapidement. Puis elle sourit et tendit le dessin en noir et blanc au jeune homme. Cela ne valait pas les deux baballes, mais c'était déjà le début de quelque chose. Elle lui répondit, heureuse qu'il parle de quelque chose qu'elle connaissait un peu :

J'aime dessiner. J'ai commencé à dessiner après mon agression. Le dessin m'a permis de faire passer mes émotions, mes traumatismes, ce genre de choses. Je dessinais souvent des cadavres, des choses assez glauques, au début. Puis, au fur et à mesure, mes dessins devenaient de plus en plus innocents. Aujourd'hui, il m'arrive de ne pas me sentir bien et de dessiner des choses plutôt noires. Dans ces cas-là, je jette mes dessins, je m'en débarrasse pour faire partir la négativité.

C'était une façon de se débarrasser de pas mal de sentiments négatifs. Et cela fonctionnait pour elle, elle arrivait à penser positif, malgré le fait que sa famille lui manquait. Elle secoua la tête, ne voulant pas y penser. Pas tout de suite. Doucement, elle demanda :

Et toi, ton hobby, c'est quoi ?
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1078
Points : 49
Date d'inscription : 28/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle des atomes, de leurs neutrons, protons et électrons
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Kham Akuma
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Jeu 4 Aoû - 22:02

Un sourire se dessina sur les lèvres de Kham en voyant que le compliment avait touché Abigail. Il était sincère, bien sûr. Il n'aurait jamais dit cela s'il ne le pensait pas réellement.

Il observa le dessin prenant forme de plus en plus, haussant les sourcils quand elle le lui tendit. Il le prit doucement, faisant attention au papier, observant la finesse des traits tout en écoutant Abigail.

- J'aime dessiner. J'ai commencé à dessiner après mon agression. Le dessin m'a permis de faire passer mes émotions, mes traumatismes, ce genre de choses. Je dessinais souvent des cadavres, des choses assez glauques, au début. Puis, au fur et à mesure, mes dessins devenaient de plus en plus innocents. Aujourd'hui, il m'arrive de ne pas me sentir bien et de dessiner des choses plutôt noires. Dans ces cas-là, je jette mes dessins, je m'en débarrasse pour faire partir la négativité.

Kham hocha la tête, pensif. Le dessin comme échappatoire aux sentiments négatifs... ça faisait du sens. Le sien avait été de tenter de survivre dans les rues. Quand on est toujours sur le point de mourir, ça permet d'éviter de penser aux mauvaises expériences du passé et de se concentrer sur le présent...

- Et toi, ton hobby, c'est quoi ?

Il fit tranquillement apparaître un fixatif à graphite en aérosol pour en vaporiser le dessin, utilisant son pouvoir pour faire disparaître les gaz volatiles qui ne sentaient pas très bon et qui pouvaient poser un danger pour la santé. Une fois que ce fut fait, il fit disparaître l'aérosol, souriant à Abigail.

- J'ai longtemps créé des poèmes sur le vif, chanté des chansons à la lune... ces temps-ci je préfère plutôt observer la nature. Je m'installe dans un arbre et j'y reste pendant des heures.

Il lui arrivait souvent de dormir là, aussi, utilisant son pouvoir pour créer des liens afin de ne pas tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 74
Points : 150
Date d'inscription : 31/03/2016
avatar
Abigail Rosenbach
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Jeu 1 Sep - 15:28

“ Abigail Rosenbach ♦ Kham Akuma „

Elle reste immobile lorsque le magicien fait apparaître, sous les yeux éberlués de sa nouvelle camarade, un aérosol de couleur. Elle le regarde faire, ses oreilles se dressant d'intérêt sur son crâne, sans rien dire. Elle le regarde approcher le truc de son dessin et son doigt appuie sur le bouton.
Alors elle fait un semblant de mouvement, comme pour l'en empêcher, mais trop tard. Les fines particules se sont déposées sur le papier et, au final, elle regrette son geste. Elle regarde son dessin, qui n'en est qu'embellit par les couleurs qui se sont posées dessus. Un grand sourire éclaire son visage enfantin.
Il lui explique alors ce qu'il faisait souvent. Créer des poèmes, chanter des chansons, ce n'était pas vraiment ce qui passionnait notre jeune Neko. Mais lorsqu'il ajouta que ces derniers temps, il s'installait dans les arbres pour observer la nature, cela l'intéressa fortement. Car en effet, cela faisait plus ou moins partie de ses occupations.
Elle s'installait aussi confortablement qu'un matou sur une branche en hauteur et s'amusait à regarder les nuages, leur trouvant une forme, avec Jingle. Ou bien elle y allait de nuit pour observer les étoiles, la lune, toutes ces choses qui rendaient la nuit majestueuse et qui faisaient que le temps semblait se figer.
Elle s'installa alors doucement sur une table, en tailleurs, afin d'être plus confortablement posée. Puis elle posa Jingle sur sa cuisse, souriant à son interlocuteur, à qui elle posa encore une question :

Tu vas souvent regarder la nature la nuit ?

Elle y allait parfois, c'était vraiment une des plus belles choses qu'elle avait vue. C'était calme, reposant, tout comme cette rencontre. C'était un moment qu'elle voudrait qu'il dure toujours, mais le jour venait chasser la nuit. Alors elle redescendait de son arbre et retournait dans sa chambre, tellement silencieusement que personne ne se doutait de sa fuite.

Et pourtant, elle devrait...
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1078
Points : 49
Date d'inscription : 28/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle des atomes, de leurs neutrons, protons et électrons
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Kham Akuma
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   Ven 2 Sep - 0:17

Il inclina la tête un peu, déposant le dessin près de lui. Il eut un sourire en coin à la question de la jeune fille, son regard bleu comme le ciel devenant plus vague, se perdant dans un paysage intérieur, l'air rêveur.

- Tu vas souvent regarder la nature la nuit ?

Ceci était la question d'Abigail et la raison pour laquelle Kham était devenu silencieux et pensif. Il cligna des yeux, redevint normal, puis regarda la jeune neko.

- La nuit, c'est le meilleur moment pour exister. Le monde se transforme, les formes perdent leur définition pour tous ceux qui ne voient pas dans l'obscurité. Les animaux qui restent cachés pendant le jour sortent.

Il eut un sourire doux.

- Donc oui, je vais souvent regarder la nature la nuit. J'essaie de deviner ce qui se cache. Mon pouvoir est suffisant pour me protéger d'à peu près tout, alors je ne crains pas ce que la plupart des humains qui, comme moi, ne voient pas dans le noir, craignent habituellement.

Les bruits étranges attisaient sa curiosité, généralement sans éveiller de peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Calme et reposant repos. [PV. Kham Akuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» Finalement le calme est revenu.
» Repos après un long voyage
» La fin d'une lecture calme [ Sue ]
» tout est calme, reposé....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Le Château :: A l'intérieur des murs :: Les couloirs et salles de classes-