Partagez | 
 

 Le monde est très peuplé, et de plein de races. Génial !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Le monde est très peuplé, et de plein de races. Génial !    Ven 24 Juin - 23:25



Avec Anna


Le monde est très peuplé, et de plein de races. Génial !
Les elfes sont tous des créateurs proches de la nature. C'est bien connu. Ce sont aussi des créatures agiles, douées dans les sports de précision. Tout le monde sait ca. Les elfes aiment les animaux, ils parlent avec eux. C'est pas une légende.
Mais les elfes sont aussi des créatures sociales, qui n'ont pas de problème avec les rapports humains. Ils sont aussi d'une grande gentillesse et d'une aide précieuse pour ceux qui sont dans le besoin. Ils sont fidèles et amicaux. Et ça, c'est moins connu.
Malgré cela, rien ne les empêche de vivre leurs vies. Personne ne les blâme pour leurs actes, ils sont respectés. Ce sont des créatures libres, sans contraintes. Ils sont tout simplement exceptionnels, voyez-vous.

Et c'est aussi mon cas. Oui, je suis ainsi. Et je l'assume, je n'ai pas honte de la personne que je suis. Au contraire, j'en suis fière, je suis quelqu'un de bien. Eh oui, niveau modestie, c'est parfois très limité.
C'est à ça que je suis actuellement en train de réfléchir. Dois-je changer quelque chose dans mon comportement ? Ne suis-je pas trop gentille ? Trop crédule ? N'importe qui pourrait se servir de moi, s'il parvenait à entrer dans mon coeur.

Mes yeux se ferment doucement et j'écoute. Les oiseaux chantent, le soleil brille, le vent fait danser les branches des arbres. C'est vraiment un cadre idyllique pour se reposer et méditer. Ce que je fais, justement.
J'ai les oreilles à l'affût du moindre bruit étrange, qui pourrait trahir la présence d'un quelconque humain. Ou d'un autre type de personne. Non pas que je veuille les éviter, mais tout simplement ne pas me faire surprendre.
Je prends une grande inspiration, me détendant au possible. Enfin, je reste quand même vigilante. On ne sait jamais, notre différence à nous ne doit pas être découverte. Peu m'importe comment mais personne ne doit savoir.

Et en effet, j'ai bien fait de rester vigilante. Quelques temps après, j'entends et je sens quelque chose de spécial. Je ne sais pas quoi, mais quelque chose qu'il n'y avait pas quand je suis arrivée. Un changement.
Sans bruit, je pose ma main sur mon arc, posé à une vingtaine de centimètres de moi. Je le prends, sans l'intention de m'en servir. Simplement une mise en garde, je ne suis pas quelqu'un de méchant par nature.
Mes oreilles s'agitent lentement, guettant l'approche du nouveau venu. Mes narines bougent à peine et une odeur pas tout à fait humaine se fait sentir. Je n'ai rien à craindre de ce côté-là. Je desserre ma prise sur mon arc.
Doucement, je me mets debout. Mes prunelles se plantent vers l'endroit d'où il ou elle arrive. Je n'ai aucune intention néfaste, c'est toujours ça. Je range mon arc, montrant ainsi ma bonne foi et ma gentillesse à son égard.




Dernière édition par Tamiyo Taniko le Lun 4 Juil - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Le monde est très peuplé, et de plein de races. Génial !    Ven 1 Juil - 0:42

Le silence régnait dans la bibliothèque de la Magical Academy, c'était reposant, on ne pouvait distinguer que le bruissement discret des pages que l'on tournait, le glissement des livres que l'on rangeait, les pas feutrés de ceux qui se déplaçaient dans les rayons. Anna s'était posée à côté d'une fenêtre, un grand livre posé sur la table, elle avait décidé d'étudier en détail l'époque du Moyen-âge dans le monde entier, elle avait commencé par l'Europe, région sur laquelle se focalisait son grand bouquin. Au début, le lecture était très intéressante et la jeune femme n'avait pas vu passer le temps, mais au bout d'un moment, elle se surprit  à regarder de plus en plus souvent par la fenêtre, en direction de la forêt de l'établissement. Elle se laissa légèrement glisser sur le dossier de sa chaise, passant ses mains sur son visage, histoire d'essayer de faire revenir la concentration. Pendant de longues secondes, la jeune femme fixa le livre qui était devant elle, une vieille relique aux pages jaunies et dont la reliure commençait à disparaître, à quelques endroits, les lettres étaient entourées de grandes auréoles aux bords noirs, quelqu'un avait du renverser quelque chose sur cette page, ce qui ne facilitait pas vraiment la lecture ; d'autant plus qu'Anna commençait à fatiguer, elle était là depuis des heures, à lire ce bouquin sans lever la tête, son manque de concentration croissant n'étaient en rien surprenant. Lire un ouvrage d'histoire demandait pas mal d'efforts, et Anna semblait avoir atteint sa limite. Elle laissa échapper un soupir, nota le numéro de la page sur un bout de papier qui traînait dans sa poche, et referma le livre avec beaucoup de précautions. Après quoi, elle se leva, rangea le livre, sans faire de bruit pour ne pas gêner les autres utilisateurs de la bibliothèque.

En passant la porte, elle se demandait ce qu'elle allait bien pouvoir faire. Elle n'avait aucune envie de faire une activité trop fatigante, mais l'idée de rester enfermée dans sa chambre à dormir toute la journée comme elle avait tendance à le faire en ce moment lui fichait le bourdon. Alors, elle se souvint que son esprit, lors de sa perte de concentration, était très attiré par la forêt, forêt dans laquelle elle avait très peu mis les pieds. Une petite promenade était sans doute une bonne idée, cela allait lui permettre de s'aérer l'esprit. La jeune femme se rendit dans sa chambre pour embarquer une petite boite en bois, il s'agissait d'un jeu d'échec, transportable ; il était fort probable qu'elle finisse par avoir la flemme de marcher, jouer aux échecs l'occuperait le temps qu'elle retrouve de la motivation.

Anna se mit en route, elle arriva vite dans la forêt de l'établissement. Elle fut émerveillée par ce magnifique décor, tout était verdoyant, il faisait bon, et une légère brise venait caresser son visage et faire danser les feuilles des arbres. Pendant de longs instants, elle vagabonda, là où le hasard voulait bien la mener, découvrant quelques recoins qui lui étaient jusqu'ici inconnus, contemplant la beauté qu la nature pouvait offrir aux hommes. C'était fou de voir que l'humanité était en train de détruire des endroits comme celui-ci, de mettre à mal des havres de paix, quelque chose de splendide s'offrait aux hommes, et ceux-ci trouvaient préférable de détruire ce magnifique cadeau. Cette pensé rendit Anna assez mélancolique, son regard s perdit das le vague, et elle n'avait plus très envie de marcher. Elle se mit donc en quête d'un coin sympathique où elle pourrait se reposer, profiter de la solitude et du calme qui l'entourait, pendant des heures s'il le fallait ; ici, le temps semblait s'arrêter, ou du moins reprendre son rythme normal, loin de celui de la vie humain qui était de plus en plus soutenu.

À force de marcher, elle trouva un coin qui lui convenait, il y avait un arbre magnifique, un grand chêne qui était entouré de toute une multitude de fleurs. Anna décida de s'asseoir au pied de l'arbre. Une fois bien installée, elle sortir son jeu d'échecs et fit quelques parties seule, c'était un entraînement très bénéfique du point d vue de la mise en place d'une stratégie lors d'une partie. Au bout de la cinquième, elle sentit que ses yeux devenaient lourds. Elle s'adossa contre l'arbre et ferma les yeux.

Son sommeil fut très agité, elle fit un cauchemar dans lequel elle revivait cette nuit où sa mère se fit tuer par cet homme qui lui retirait son pouvoir. Elle se revoyait impuissante face à cette situation, elle entendait à nouveau les hurlements de sa mère, une détresse stridente. Elle revoyait le visage de cet homme, de ce meurtrier, l'homme en noir, qui l'avait privé de sa mère et condamné son père à une quête de vengeance qui s'annonçait comme perdue d'avance. Ce visage lui donnait des sueurs froides, à chaque fois, elle ne voyait dans ses yeux rien d'autre que la mort, il n'avait rien d'humain. Et comme à chaque fois, dans ce cauchemar, il finissait par s'attaquer aussi à elle. Ce qui la fit, comme d'habitude, se réveiller en sursaut. Elle mit du temps à réaliser qu'elle avait, encore une fois, rêvé de cette terrible nuit. Son cœur battait à tout allure. Des gouttes de sueur perlaient sur son front, son regard était rempli d'une panique terrible et d'une grande détresse. Elle posa sa main sur sa poitrine, tentant de contrôler sa respiration et de se remettre de telles émotions. C'était un rêve qu'elle faisait très souvent, mais elle ne s'était toujours pas habituée à l'état de panique dans lequel il la mettait. Son état était tel qu'elle n'avait même pas fait attention aux bruits étranges qui commençaient à se faire entendre dans les alentours...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Le monde est très peuplé, et de plein de races. Génial !    Lun 4 Juil - 17:16

Petit changement de programme:
 



Avec Anna


Le monde est très peuplé, et de plein de races. Génial !
L'odeur, qui semblait se rapprocher, fini par s'arrêter. Je restais immobile un instant. Alors comme ça, l'intrus(e) s'était arrêté(e) ? Je devais aller voir si ce n'était pas quelque chose de grave.
Après tout, celui ou celle qui se promenait aurait pu faire une chute, un arrêt cardiaque ou n'importe quoi. Et si il arrivait quelque chose à quelqu'un, je m'en voudrais de n'avoir rien fait. Donc je devais aller voir.
Koneko sur les talons, on approchait de l'endroit où l'inconnu(e) semblait s'être arrêté(e). Et la vision que j'eus me rassura, d'un coup, comme un vent de fraîcheur. Rien de grave, heureusement pour elle.

Oui, la personne que j'avais sentie était une fille. Je pouvais voir ses longs cheveux rouges où se reflétait les rayons du soleil, ainsi qu'une peau pâle. Elle était frêle, comme toute jeune. Mais il ne faut pas se fier aux apparences.
Elle semblait cependant avoir quelque chose qui clochait. Son visage se couvrait d'une fine pellicule de sueur et elle paraissait terrorisée. Je pris donc mon chaton sur mon épaule et m'installais dans un arbre, face à elle.
Je ne lui voulais aucun mal, au contraire. Si elle avait un souci, je préférais largement être là au besoin que la laisser seule. C'était ce que je devais faire, n'est-ce-pas ? Protéger les autres sans mettre en péril notre secret. Donc je resterais.

Alors que les doigts se mêlaient aux poils de Koneko, elle sursauta. Je vis son regard vert m'apparaître tout à coup, et je souris. Bon, elle n'était pas morte, c'était déjà ça. Oui, je suis plutôt négative, parfois, mais là, non.
Elle semblait paniquée. Alors que j'étais installée en haut, attendant qu'elle me remarque, Koneko glissa. Se sentis ses pattes quitter ma peau et, sans hésiter, je basculais en arrière pour le rattraper.
Mes muscles de mes jambes se tendirent, me permettant de rester en "cochon pendu". Mes bras s'étendirent pour rattraper la petite boule de poils et mes cheveux allèrent choir au sol. Bon, pour une façon de se faire remarquer, c'était rapé.
Je me laissais tomber, me rattrapant d'une main au sol, avant de me relever. Je ramenais mes cheveux en arrière, avant de regarder la jeune fille et de me présenter :

Enchantée ! Je m'appelle Tamiyo Taniko et voici Koneko !

Bon, j'espérais m'être un peu rattrapée, même juste un peu. Et ne pas lui avoir fait trop peur. Oui, surtout ne pas l'avoir terrorisée.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Le monde est très peuplé, et de plein de races. Génial !    Mer 10 Aoû - 17:47

Alors qu'elle tentait de reprendre ses esprits, Anna entendit quelque chose bouger à côté d'elle. Elle tourna lentement la tête et tomba sur une belle créature. À en juger par ses oreilles pointues, elle devina qu'il s'agissait d'une elfe. Elle avait de très longs cheveux bleus, très jolis, qui faisaient de beaux reflets au Soleil. Ses yeux étaient d'une couleur assortie. Elle était pendue à un arbre, en train de rattraper une petite boule de poils. La Russe ne réagit pas tout de suite, encore tétanisée par ce qu'elle venait de vivre. Elle regarda donc, en silence, la jeune femme se remettre à l'endroit. Cette dernière fut la première à briser le silence en se présentant. Elle s’appelait Tamiyo Taniko, nom qui devait être courant ici au Japon, mais qu'Anna allait avoir du mal à retenir, elle avait beaucoup de mal à perdre ses habitudes européennes, notamment en ce qui concernait les noms et prénoms. Pour le nom du chat, c'était la même histoire, il s'appelait Koneko, elle avait vraiment peur de se perdre entre ces trois noms, mais elle se jura de faire un effort, cette jeune femme avait l'air vraiment adorable.

Anna essaya d'esquisser un sourire, avec quelques difficultés, elle essayait surtout de retrouver un rythme cardiaque à peu près normal. Elle fit signe à la jeune femme d'attendre quelques instants, elle prit une grande bouffée d'air, plusieurs fois de suite pour retrouver un certain calme. Enfin, elle se tourna à nouveau vers son interlocutrice.

« Bonjour, désolée...Je n'étais pas trop dans mon assiette...Mauvais rêve, dit elle en esquissant une petite grimace, Enchantée aussi, je m'appelle Anna Netchaïev. »

Cette fois-ci, elle arriva à lui offrir un sourire plus naturel, la présence de cette jeune femme était étrangement apaisante. Elle essaya de se relever, mais elle sentait que sur ce coup là, elle allait avoir besoin d'aide.

« Dis, on se serre la main et on en profite pour que tu m'aides à me relever, s'il te plaît ? »

Une fois debout, elle remercia la jeune femme et en profita pour grattouiller la tête du chaton. Il lui rappela qu'elle devait s'occuper de Ludwig ce soir, elle avait eu peu de temps pour lui ces derniers jours, et il lui manquait terriblement.

« Ce chaton est adorable, vous avez l'air de former une jolie paire tous les deux, ça fait longtemps que tu l'as ? »

A vrai dire, le chaton ne l'intéressait pas plus que ça. Mais Anna voulait éviter à tout prix que la discussion ne s'attarde sur l'état dans lequel elle se trouvait il y a quelques minutes. Elle n'avait pas franchement envie d'en parler, pas pour le moment en tout cas. Au fond, elle savait qu'on jour elle aurait à le faire, à moins de vouloir continuer à faire des cauchemars toute sa vie, ce qui lui faisait encore moins envie.

Tandis que son interlocutrice lui répondait, elle sortit un mouchoir de sa poche, fit une petite mine désolée à l'elfe et se tamponna doucement le front pour enlever la fine pellicule de sueur qui s'était formée dessus, histoire de garder un minimum de classe, elle fit de même dans son cou ainsi que sur les épaules avant de ranger le bout de tissus dans sa poche. Elle était un peu plus présentable comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Le monde est très peuplé, et de plein de races. Génial !    Jeu 1 Sep - 16:27



Avec Anna


Le monde est très peuplé, et de plein de races. Génial !
Bonjour, désolée...Je n'étais pas trop dans mon assiette...Mauvais rêve, dit elle en esquissant une petite grimace, Enchantée aussi, je m'appelle Anna Netchaïev. Dis, on se serre la main et on en profite pour que tu m'aides à me relever, s'il te plaît ?

Alors j'imprimais son nom dans mon cerveau. Anna, joli. Je tendis doucement ma main, préparant chacun de mes muscles à la soulever. Mais finalement, elle était toute légère. Je souris doucement, comme attendrie par la scène.
Elle avait avancé sa main sur la tête de Koneko, lui offrant des gratouilles. Au début, je sentais bien mon chaton qui était tendu, probablement méfiant à propos de cette jeune femme qui l'intriguait. Mais il se détendait au fur et à mesure.
Je sentais qu'il se laissait de plus en plus aller, ronronnant comme un avion à moteur. Cela me fit doucement rire, la réaction de la petite boule de poils m'amusait vraiment. Je le savais, il allait bien finir par offrir son bidon à la demoiselle.
Cette dernière reprit la parole, sans se lasser de caresser mon chaton :

Ce chaton est adorable, vous avez l'air de former une jolie paire tous les deux, ça fait longtemps que tu l'as ?

Je posais un regard doux sur mon matou, qui releva la tête pour me donner un coup de langue râpeuse sur le nez gentiment. Je ris, m'essuyant, avant de répondre d'un ton amical et jovial à Anna :

Hmm... Oui, ça fait quelques mois. On est très proches tous les deux, on passe notre temps ensemble, il m'accompagne partout, même dans ma douche.

Il venait souvent avec moi sous l'eau, soit se posant sur le rebord du lavabo pour ne pas se mouiller ou parfois venant avec moi pour se laver. J'avais toujours un savon spécial chat pour lui, et c'était amusant de le voir tout mouillé.
Il paraissait plus petit, comme s'il ne mangeait pas. Alors qu'au contraire, il mangeait peut-être même trop. C'était un sacré chaton, surtout quand il essayait d'échapper aux gouttes, mais au final il se retrouvait trempé.
Je souris doucement à la jeune femme, avant de m'intéresser aussi à elle :

Et toi, tu as un animal de compagnie ?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le monde est très peuplé, et de plein de races. Génial !    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le monde est très peuplé, et de plein de races. Génial !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le monde est très grand et pleins de contrées magnifiques [Ozvan]
» Les grandes villes du monde ..
» Tout simplement... L'ailier le plus rapide du monde :D
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Le Château :: Au dehors :: Le Parc et la Forêt-