Partagez | 
 

 La belle et la bête. || Constance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: La belle et la bête. || Constance.   Lun 25 Avr - 14:56



 
 


   
× Constance Duchamps ×


    × Physique
   


  Humainement, tu n'as rien d'une bête. Un regard bleuté qui scrute avec une indulgence condescendante du haut de son mètre soixante, une chevelure dorée qui retombe en boucles éparses ainsi qu'un corps frêle, sans force. Parfois, un masque de lapin enfantin vient cacher ton candide minois aux courbes rondes, sans finesse. Tu ne rentres peut-être pas dans la case des alliciantes greluches qui peuplent ce monde mais cependant, tu possèdes le charme de l'innocence ; on ne se méfierait pas de toi, à moins d'être sujet de la paranoïa.
Et pourtant, il suffit de s'attarder sur ton faciès -si celui-ci est dépourvu de  masque- pour remarquer les cernes qui creusent tes paupières sans maquillage, ainsi que le sourire forcé qui vient relever la commissure de tes lèvres.
Une démarche un poil fringante, frivole et sautillante à la manière d'une gamine ; ton corps est constamment en mouvement. Que ça soit en tapotant ta cuisse en rythme, en balançant ta tête de droite à gauche ou en tripotant tes doigts.
Tu t'habilles de vêtements larges, souvent aux couleurs pastels qui tentent de cacher ta poitrine aux courbes trop légères à ton goût.
Derrière cette forme humanoïde, se cache une louve peu imposante par rapport à certaines, ne dépassant pas les quatre-vingts centimètres. Un pelage sombre et un regard tout aussi bleu que normalement viennent scruter avec méfiance tes proies ou tes ennemis, tout le temps en garde. Aucune pitié, pas de tendresse. Une froideur effrayante qui pourrait rebuter certains soit en t'administrant un coup ou en fuyant, tout simplement.
   



    × Mental
   



   Peureuse ♦ Condescendante ♦ Nonchalante ♦ Sarcastique ♦ Enfantine ♦ Autophobe ♦ Optimiste ♦ Mauvaise langue ♦ Grossière de temps en temps ♦ Râleuse ♦ Impulsive ♦ Jalouse ♦ Sensible ♦ Distante ♦ Franche ♦ Mauvaise ♦ Têtue ♦ Fière ♦ Naturelle ♦ Paranoïaque ♦ Méfiante ♦ Opiniâtre ♦ Soumise

C'est comme une longue plainte silencieuse et continuelle ; une douleur sourde aux accents exagérés, qui cherche à tout prix à frissonner. Il est si simple de voir dans tes prunelles aux couleurs de la mer le besoin qu'on te remarque ; tu dis une chose, mais supplies presque pour que l'on pense le contraire, qu'on étudie tes traits, tes gestes, qu'on s'y attarde, épris d'une curiosité maladive. Alors, quand je passais mes yeux le long de ton visage, sans m’y arrêter, sans y porter une attention sauvage, doucement le masque venait à se fendre.
A cet instant-ci, la bête vient reprendre le dessus. Pourtant, tu détestes ces moments là. Tu haïs cet animal qui sommeille en toi et qui patiente pour que ta faiblesse lui laisse hurler tout ce qu'elle a à dire. Tu n'es plus toi-même, tu crains. Tu ne veux pas qu'elle fasse le mal mais tu n'as pas le choix Constance. Tu n'arrives pas à accepter que tu n'es plus toute seule dans ton corps ; deux âmes à part entières résident dans ton fragile palpitant.
Tu luttes, tu luttes.
Ca ne sert à rien. Elle est plus forte que toi la louve. Et putain, qu'est-ce qu'elle te fait flipper. Tu n'es sans doute pas la plus gentille des personnes, mais tu n'es en aucun cas un monstre. Comment peut-on aimer quelqu'un, quand on a peur de nous même ? Quand on pense que si la personne fasse un choix qui ne te plaît pas, il y'a des chances que tu la blesses ?
Alors, tu te contentes d'espérer. Tu laisses de côté ta possessivité, ta jalousie, ton caractère ingénu pour te muer dans un silence distant.
Tu guettes, tu râles avec toi-même, tu pleures dans ton oreiller mais tu restes loin des personnes qui pourraient te plaire.
Et pourtant, tu n'es pas inaccessible. Il suffit d'un regard qui passe à travers les fentes de ton masque pour t'attendrir. A ce moment-là, quand la personne sait que tu peux être dangereuse malgré toi, tu t'autorises finalement à sourire.
Parlons-en, de la louve. Le canidé fait le beau devant les humains, les vampires, démons et anges. Ses glapissements, ses grognements trahissent un esprit profondément solitaire ; elle ne sait se débrouiller qu'avec elle-même, car sa confiance a rapidement été brisé. Elle aussi, elle est craintive. Elle a peur des plus gros loups, de ceux qu'elle pourrait considérer comme un ou une Alpha. Elle n'est pas idiote, même si elle est dictée par sa faim ; soumise à la meute, et sauvage avec les étrangers.


   



    × Histoire
   



   
On a tous été enfant, même toi Constance. Tu es née dans une famille aimante, entourée de tes parents et d'un petit frère de trois ans ton cadet. Un appartement chic dans Los Angeles, payé par le salaire de ta mère -institutrice- et de ton père -Comptable-. La vie était simple, vous voyez avec Arthur des nourrices défilées pour combler vos géniteurs qui étaient aux abonnés absents. Une enfance bateau, n'est-ce pas ? Tout deux dans un bâtiment privé catholique, très axé sur la religion. Accompagnée de diverses copines de la même classe sociale que toi, des notes correctes que tu obtenais dans certaines manières grâce à un professeur particulier qui t'épaulait. Passionnée par la flore, les insectes et tout ce qui bougeait. Curieuse, tu étais une gamine tout de même ! Quoi de mieux qu'une enfance paisible pour commencer une vie sans problèmes ?
Tu apprenais très tôt à parler diverses langues, malgré la complexité de celles-ci ; tes géniteurs voulaient faire de toi une busisness woman alors que tu fêtais à peine tes premières années sur ces terres ; anglais, français pour la langue natale de ta mère et japonais.



Ca y'est, tu es adolescente Constance. La période où on demeure insouciant des problèmes que nos choix pourraient engendrer. Tu l'as été ça, insouciante. Tu es prête à tout pour braver l'interdit, les limites imposées par papa et maman. Mais pourquoi crois-tu que ces dernières existent ? Tu es idiote Constance, têtue comme une mule. Tu as voulu jouer avec le feu, sortir avec ce gars un peu louche. Mais tu n'as pas réussi à éteindre les flammes que tu as crée. Tatoué, grand, musclé. Le parfait badboy ! Rencontré dans un "speed-dating", tu t'es engagée dans l'enfer de ta vie.
Cet individu, au sourire ma foi charmant t'empêche de tout ; sortir avec tes amies, discuter avec les personnes du sexe opposé. Étouffant est le mot juste. Alors, tu cherches une manière de le quitter. Ca ne fait que trois semaines que vous êtes ensembles après tout.



Aaaaaaah, Constance. Que tu peux être naïve ! Pourquoi pensais-tu qu'il était aussi distant, aussi secret avec toi ? A peine que tu avais prononcé ton envie de le quitter, qu'il se jetait sur toi pour te mordre. La colère ? L'espoir que si tu es comme lui, tu ne le quitteras plus jamais ? Qu'il était con, ce gars. Je ne vois pas ce que tu lui trouvais, vraiment. Une bête. C'était une bête, et t'étais devenue comme lui. C'était comme un cauchemar éveillé, dont tu ne pouvais pas sortir. T'avais encore la trace de morsure dans ton cou, comme pour te trouver que ça n'avait pas été qu'une illusion. Qu'est-ce que t'as envie de chialer, Constance. Rien ne sera pareil, plus jamais. Du haut de tes dix-huit ans, ta vie venait de changer du tout au tout. Tu ne savais pas comment tes parents allaient réagir et ça te faisait flipper.



Un rire nerveux, comme si c'était une blague. Quelque chose juste fait pour les surprendre et pour pouvoir raconter à table à quel point leur air désemparé était marrant. Ahah.
Ils n'y croyaient pas. Impossible de penser que leur douce et tendre fille était devenue un truc qui n'existait même pas.
Mauvaise surprise. Ils n'ont pas apprécié. Maman a pleuré, papa est resté muet. Ton frère, âgé de douze ans à trouver ça "trop cool". Et toi, tu avais cet air désemparé. On aurait dit qu'à leurs yeux, tu étais devenue un monstre indésirable. Tes parents ont toujours été peu enclins envers les choses inconnues, étrangement. A cause de la culture purement religieuse sans doute. Même si ça te fait du mal de l'avouer ; tu te détestes. Tu as peur, aucun guide pour t'aider dans cette situation. Aucun allié, juste des géniteurs qui peinent à ne pas rejeter complètement leur progéniture.
Tu es une horreur Constance, une saloperie d'horreur à éradiquer.
Mais tu ne veux pas mourir toi ; tu es trop jeune, trop... Toi, pour te décider à sauter le pas. A te taillader les veines, par exemple. Brrr. Alors, il faudra le faire avec, petit lapin.
Et pourtant. C'est douloureux de voir à quel point ça les choque ; tu n'es plus humaine. Tu es devenue une étrangère. Ouais, une putain d'étrangère. Maman a fait le signe de croix, papa a commencé à chercher sur son smartphone. Ca risque d'être intéressant.



Tu t'y attendais pas. Clairement, c'était trop étrange. Toi, qui discute avec le médecin dit "spécialisé" pour les "mutations". Avant ça, tu aurais cru que ce n'était que des charlatans qui faisaient payer une fortune pour tenter de soigner cette "maladie" qui t'avait touché.
Mais c'est des gens biens, finalement. Surtout pour des personnes comme toi, qui ne sont même pas majeures.
Une personne comme toi.
Il t'avait tout expliqué, clairement. Que ça allait être dur de penser que tu ne les reverras plus jamais, mais que c'était pour ton bien. Pour la liberté que tu visais tant dans ce monde merdique.
Le contrat qu'il avait fait signé à tes parents expliquaient que tu irais dans un village étranger, sous la protection de ce docteur. Un village censé te soigner, béni par le pape. Evidemment, elle n'apparaissait pas sur internet. Bah oui, c'est logique non ? Une ville où le but est de se reposer et exorciser les démons, il ne faut pas de visiteurs non-désirés.
T'allais plonger dans un univers différent en posant tes pieds -ou plutôt tes pattes, si puis-je me permettre- sur les pavés de cette "Magical Academy".
Il t'avait trouvé un lieu pour étudier et les frais étaient pris par tes parents, trop naïfs pour se douter que derrière ce beau diplôme de médecine se trouvait un super héro pour les êtres étranges. Ceux sortis tout droit des contes pour enfants.
Après tout, les médecins sont la sagesse incarnée.
Ou peut-être des charlatans pacifistes qui favorisent leurs semblables et leurs idéaux ? En tout cas, lui n'était pas un vrai médecin, juste un gars qui aidait les individus comme toi à retrouver leurs semblables. Un homme bien, dans cette société pourrie par la haine.
   



 

   
Quelques Infos

    Âge 19 ans.
    Sexe Féminin.
    Orientation Hétérosexuelle.
    Groupe Lycan.
    Pouvoir /
    Alignement Neutre bon.
    Familier Un lapin nain blanc.

   

       
Description de ton Pouvoir

      Pourrait-on appeler ça un pouvoir ? Un truc qu’on hait par dessus tout, qu’on ne maîtrise absolument pas et qui nous enferme dans une coquille pourrie ? Putain non, on peut pas Constance. Ça te ronge, ça te tue la vie. Tu détestes tellement ça que tu préférerais être une humaine normale. Ne pas se transformer à chaque fois que quelque chose nous contrarie. Mais tu n’as pas le choix, c’est une seconde partie de toi.
   


   
Et derrière l'écran ?

    Pseudo Constance, tout simplement.
    Âge 3 ans d’âge mental.
    Disponibilité 7/7
    Un petit mot ? No.

   
© Halloween × CICI

 


Dernière édition par Constance Duchamps le Ven 29 Avr - 17:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Féminin Messages : 15663
Points : 19889
Date d'inscription : 25/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Manipulation du sucre et autres vitamines. Communion totale avec la nature
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Syria
MessageSujet: Re: La belle et la bête. || Constance.   Mar 26 Avr - 9:19

Bienvenue à la Magical Academy

J'espère que tu t'amuseras parmi nous

Deux petites choses sur ta fiche :

Je ne suis pas sure de comprendre la façon dont tu as découvert notre école. Ton père a cherché sur son téléphone pour voir un médecin "spécialiste des mutations" qui t'as ensuite emmené dans le coin ? =o

Cela m'étonnerait beaucoup que ce genre de "médecins" se trouve sur Internet, c'est quelque chose d'irrationnel et de secret après tout ^^.

Ensuite, il nous faut le nom complet de notre école, c'est-à-dire "Magical Academy" parce que avec "Académie" tout court, on peut croire à autre chose ^^. Ce n'est qu'un minuscule détail mais c'est toujours bien de préciser ^^

_________________

Merci pour les roses, Raphael, Arcaz, Lara, Shana, Angel, MayLyn, Yogi, April, Elena, Yogi, Akihito, Soudo, Zoldik, Shiruku, Rin et Alice ♥


Merci pour les baisers, Aurore, Sirë, Lara, Hanabusa, Maylyn, Elena, Tensa, Leona, Yogi, Akihito, Shiruku, Zoldik, Rin, Miyuki et Aoi ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: La belle et la bête. || Constance.   Mar 26 Avr - 14:56

Bonjour !
En fait c'est plus complexe que ça, je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre dans mon récit et dans ce cas je ne sais pas quoi modifier pour que ça soit plus simple à capter ; en gros, oui c'est ce que tu as dit. Mais moi j'imaginais que c'était, aux yeux de Constance, une sorte de super héros. Ses parents veulent la faire examiner par des scientifiques, chercher un "remède" à une chose où il n'y'en a pas à cause de leur point de vue hyper influencé par les légendes religieuses.
Le médecin, sous prétexte pour la soigner, l'envoie justement dans cette Académie où elle sera sûrement davantage à sa place. Son rôle de "médecin" est juste un prétexte pour envoyer les gamins comme dans la merde comme Cons' ou d'autres dans ce lieu.
Si c'est trop tiré par les cheveux je changerai, pas de problèmes. c:
Revenir en haut Aller en bas
Féminin Messages : 15663
Points : 19889
Date d'inscription : 25/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Manipulation du sucre et autres vitamines. Communion totale avec la nature
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Syria
MessageSujet: Re: La belle et la bête. || Constance.   Jeu 28 Avr - 9:46

Bien bien bien

Donc en gros, c'est un "faux médecin" qui est du côté de notre école et qui repère les êtres paranormaux ? Il dit aux proches qu'il va les soigner et les envoie ici au final ?

Je pense que si tu précisais un poil plus dans ton récit, ça serait plus compréhensible ^^. Tu rajoutes une ou deux phrases pour bien expliquer =o.

_________________

Merci pour les roses, Raphael, Arcaz, Lara, Shana, Angel, MayLyn, Yogi, April, Elena, Yogi, Akihito, Soudo, Zoldik, Shiruku, Rin et Alice ♥


Merci pour les baisers, Aurore, Sirë, Lara, Hanabusa, Maylyn, Elena, Tensa, Leona, Yogi, Akihito, Shiruku, Zoldik, Rin, Miyuki et Aoi ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: La belle et la bête. || Constance.   Ven 29 Avr - 17:05

J'ai rajouté deux phrases à la fin, en espérant que ça convienne.
Revenir en haut Aller en bas
Féminin Messages : 15663
Points : 19889
Date d'inscription : 25/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Manipulation du sucre et autres vitamines. Communion totale avec la nature
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Syria
MessageSujet: Re: La belle et la bête. || Constance.   Sam 30 Avr - 11:46

Bien bien bien,

Après relecture, plus rien ne cloche

Tu es officiellement validée et rajoutée au groupe des Lycans

Je te souhaite de futurs bons rp

_________________

Merci pour les roses, Raphael, Arcaz, Lara, Shana, Angel, MayLyn, Yogi, April, Elena, Yogi, Akihito, Soudo, Zoldik, Shiruku, Rin et Alice ♥


Merci pour les baisers, Aurore, Sirë, Lara, Hanabusa, Maylyn, Elena, Tensa, Leona, Yogi, Akihito, Shiruku, Zoldik, Rin, Miyuki et Aoi ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La belle et la bête. || Constance.   

Revenir en haut Aller en bas
 

La belle et la bête. || Constance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» A moitié Belle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone Administrative :: Présentations :: Fiches Validées-