AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 → les glands du chêne pédonculé • {PV Chris}

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: → les glands du chêne pédonculé • {PV Chris}   Dim 17 Jan - 14:09

8:05 – Matin – Temps ensoleillé

Je ne trouve pas ma place. Il est difficile pour moi de faire comme si je suis humaine. Bien que j'ai le même rythme de sommeil que les humains, il n'empêche mon cadre environnemental est incompatible à celui dont j'ai habitude. Il me faut du temps pour m'y adapter, mais je persiste et je fais de mon mieux. Je me lève de mon matelas dur, m'étirant nonchalamment en me grattant les fesses humaine. Je regarde à travers la fenêtre avant d'esquisser un rictus. Le monde est beau, encore une fois.

Je tente alors de copier le rituel des êtres humains. Le problème, c'est que je suis incompatible avec l'eau, je peux aisément m'en disposer. Cependant, ce qui m'est indispensable c'est le dioxyde de silicium. Une chance que cet Académie pense à tout ! J'ingère depuis le petit spray ma dose quotidienne. Normalement, si je suis mon processus à la lettre, je devrai me métamorphoser en humanoïde. Or, je le suis déjà : je le serai définitivement.

Enfin, cette matinée peut commencer. Je me demande si je devrai aller en salle d'éducation et d'enseignement, plus communément appelé ''cours'', mais je n'ose toujours pas. Je me demande comment faisait Paige. Elle aurait pu m'aider. Or, je dois me débrouiller toute seule dans ce monde inconnu.

Alors, je continue mes explorations. Je dois connaître parfaitement les lieux. Connaissant présentement l'intérieur, je me dois de connaître les environs de l'établissement. Je sors alors de ma chambre.

Les couloirs sont silencieux, je pense que l'enseignement à débuté. J'espère y être bientôt prête, cela fait quand même quelques mois, et si je veux en apprendre d'avantage sur ce monde, je devrai me coller cette tâche. J'avoue préféré le découvrir par moi-même plutôt qu'on me l'apprend, c'est tellement plus divertissant ! Je ferme les yeux, délectant de ce silence religieux jusqu'à atteindre les portes du bâtiment.

Splendide. Continuant ma marche vers la liberté, les chemins et les paysages semblent de plus en plus harmonieux, odorants et délicats. Je m'extase complètement intérieurement, le sourire de plus en plus large. Puis, je traverse au delà des grilles pour atterrir sur un immense terrain avec une biodiversité tellement riche. Quelques personnes par-ci par-là vagabonde et se repose, tandis que je pousse un petit cri strident de joie. Que c'est beau ! Que ses riches ! Jamais je me lasserai de cet univers. Je me précipite vers un Quercus, sort mon fouet de ma gemme et l'agrippe à une branche relativement haute et épaisse. Après un salto vertigineux, j’atterris sur mon arbre, m'amusant à attraper divers glands de toutes sortes. Je suis d'humeur taquine, je me retrouve enfin ! Vive, pleine de vie, farceuse et sympathique. Je mets du temps à me révéler le matin.

Adossée contre le tronc, je gobe paisiblement le fruit de l'hêtre. Je serai ravie de voir ce que peut m'offrir encore la vie sur Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: → les glands du chêne pédonculé • {PV Chris}   Mer 20 Jan - 17:47

les glands du chêne pédonculé

Chris Doyle & Marlaine

C ela faisait maintenant moins d’un mois que j’étais sur cette planète et quelque jours ou je m’étais fondus dans cette académie. Je ne faisais encore que débuter à découvrir son environnement. Laissant entrevoir par ma vision, ce monde ainsi qu’a l’aide des sensations de l’humain que je possédais. Ce Chris était un garçon charmant que les filles semblaient bien apprécier, mais à cause de ma venu... il lui était devenu compliqué de vivre normalement, tous le temps soutenu par mon pouvoir illusoire pour lui faire croire que tous était normal, un jour, cela finirait par nous retombez dessus sans prendre le soin de nous avertir. Mais pour le moment, ça allait bien... enfin, de mon côté. Lui étais très perturbé mais ne savait pas pourquoi.

Bref, ce matin là, comme tous les autres matins, je nous préparas. Douche, petit déjeuner, s’habiller et surtout... préparer non pas un, mais deux sacs. Un pour lui, qu’il continu d’aller à son « université » et un pour moi, à l’académie. Une fois fait, je sortis avec lui hors de son studio et descendit les escaliers pour nous retrouver en dehors de l’appartement.

Marchant une demi-heure pour arriver près de ce château, je me glissa près de la forêt et posa mon sac au sol, retirant de dedans, un uniforme que l’on m’avait proposer. De mes deux gants que formaient mon être, j’en laissa un à Chris. Le second moi interjeta sa conscience sur l’uniforme et le fit se mouvoir. J’étais maintenant deux, mais mon réel intérêt n’était surtout porté que par cette académie. Je relâcha l’emprise sur Chris qui alla comme à son habitude à son université.

Le moi avec l’uniforme, sans contact physique, se leva donc, mettant en scène, bras et jambe pour vérifier que ma coordination était bonne. Fit quelque pas et marcha droit vers la grille. N’ayant qu’un uniforme se mouvant dans le vide, on me prenait pour un être tous droit sorti d’un livre, l’homme invisible... Ou plutôt son fils à cause de mon uniforme plus jeune que la date de création de cet être. Cependant j’aurais pue prendre toute carrure, mais resté sur la carrure de Chris était plus simple à gérer que d’en imaginer une nouvelle.

Passant le portail, je me retrouvas en face d’autres créatures plus où moins étranges. C’était cela mon nouvel univers et je m’y plaisais, on ne faisait pas attention à moi et c’était très bien comme cela. Mon ancienne vie étant quelque peu difficile. Mais ici, tous allait bien.

Une fois à l’intérieur, je fis le tour des locaux, me perdant quelque peu et ne trouvant personne pour me guider à cette heure là. Je termina mon chemin dans la cour où je pue observer une créature singulière. Une femme à la peau violette avec une gemme sur le corps. J’avais vue beaucoup de curiosité en ce monde, surtout avec la mode et les styles, le Japon en étant très friand. Mais ici, chacun venait comme il était, voulait. Etais-ce une mode ou pas ? J’étais assez franc et direct dans mes questions. Je portais une casquette pour imité l’endroit ou devait être ma tête, même si mon vrai corps était le « gant » gauche. Personne ne le savait ni ne pouvait le percevoir.

Je m’approcha de l’arbre ou était cette femme.

-Bonjour gente demoiselle.
Je copiais un texte que Chris avait du lire hier pour ses cours. Vous feriez-vous l’amabilité de me donner votre charmant nom et votre espèce ? Les humains ne pouvant venir ici... A moins que vous ne soyez ce qui est dénommer « esper » ? Mais si vous ne voulez point répondre, n’ayez aucune gêne, je comprendrais mon impudence à votre égard.  Dis-je courtoisement en mimant une révérence soulevant la casquette comme si c’était un chapeau. Que pourrais-je apprendre d’elle ?

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
 
→ les glands du chêne pédonculé • {PV Chris}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment consommer des glands...
» Avec deux glands en même temps !!!! [PV. Alekseï]
» Y'a pas que les écureuils qui aiment les glands. ▲ Alicia
» 1 er entrainement . [Nuage de Colza]
» Les Glands sont vos amis - RADAGAST

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone hors rpg :: Au dehors :: La cour-
Sauter vers: