AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une bibliothèque retournante - pv Sophie Takanashi

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une bibliothèque retournante - pv Sophie Takanashi   Sam 16 Jan - 11:24

Une bibliothèque retournante

Chris Doyle & Sophie Takanashi

Cela faisait maintenant quelque jours que j’étais inscrits dans cette académie bien spéciale. Mais je ne m’en plaignais pas et ce, même ma ressemblance avec un certains « homme invisible » qui m’attirait bien des regard. En effet, je ne pouvais allez avec le corps de ce pauvre Chris qui était perdus à cause de moi, il fallait que je fasse bien attention à son moral.

Pour en revenir à moi, bien que j’attirais l’attention, d’autre créature en faisant tout autant, donc je n’étais pas non plus le centre de l’attention. Je m’amusais même des fois à suivre certaine personne pour en apprendre plus sur eux, cherchant à me faire des camarades. Et me munissant de l’uniforme qu’on m’avait conseiller, je déambulait dans les couloirs de l’académie, prenant les cours qui m’intéressaient le plus et me faire mon petit emploi du temps.

J’avais pris soin de faire le tour du bâtiment pour me faire un plan, le dernier lieu que je n’étais pas encore aller était la bibliothèque, apparemment il n’y avait pas tant de monde qui s’y rendait. Je m’y rendis donc, curieux de voir comment étais arranger ici les « livres » de ce monde, les comparent à d’autre lieu déjà visité. Une fois entrée, j’observais les lieux sans bougé, restant devant la porte, gênant entré et sorti sans m’en rendre compte. Levant la tête, de haut en bas, puis de droite à gauche comme si je cherchais quelque chose.

-Quelle lieu insolite.
Dis-je en me parlant pour moi même, cela m’arrivait bien souvent en ce moment.

Je n’avais pas l’habitude de voir de livre, ni même ce genre d’arrangement de la manière d’entasser ses livres sur des étages, il ne semblait y avoir bien des choses, bien plus remplis que dans d’autre univers où tout était sur informatique. Il ne fallait plus télécharger, mais lire ici. J’en étais un peu perdus. Comment les humains faisaient pour ingérer toutes ses données ? usaient-ils de machine ? de "magie" ? Où bien encore une autre technique dont je n'étais pas aux courants, ma curiosité augmentait lentement mais surement.

Je commençais à déranger ceux voulant entré où sortir, m'inclinant bien bas d'une manière exagérer et un peu moqueuse je me déplaças à travers les rayons, regardant au hasard le système utilisé pour se repérer dans tous ce fatras.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une bibliothèque retournante - pv Sophie Takanashi   Jeu 21 Jan - 4:25


Aventure #2 - Sophie Takanashi s'ouvre à d'autres horizons à la bibliothèque

Sophie était vraiment de bonne humeur ce matin-là. Elle s’était levée à son rythme, avait participé à ses cours avec enthousiasme et avait même décidé d’étudier un peu question de reprendre le rythme de l’école. Quelle bonne élève elle faisait. En fait, elle se sentait tout simplement bien, ce qui ne lui était pas arrivé depuis longtemps. Et ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas été dans un contexte d’école. Elle se ménageait tout de même; lorsqu’elle devait accomplir de longues distances, elle le prévoyait et prenait son temps. Par chance, l’académie n’était pas trop grande, donc les distances étaient plutôt raisonnables. Il n’y avait que les cours de sports, mais bon, chance ou non, elle était dispensée de sport jusqu’à nouvel ordre. Bref bref, pour revenir à nos moutons, c’était ce nouveau désir d’étudier qui l’avait mené à la bibliothèque.  

La jeune fille s’était installée sur une table, plus loin dans le fond, avec vue sur l’entrée de la bibliothèque, question de ne rien manquer de l’action. Et par action, on parlait d’un ou deux élèves aux heures, mais bon c’était mieux que rien. Le reste du temps, lorsqu’elle ne se laissait pas déranger par le froissement des feuilles et les bâillements des alentours, ses doigts se laissaient aller dans une danse, un duo avec Monsieur Crayon, formant une écriture fine sur ses pages d’exercices. Question concentration, ce n’était peut-être pas le top, surtout avec les divers petits dessins iconiques qui bordaient maintenant les pages de son cahier. Et puis alors ? Ce qu’elle faisait était tout à fait gratuit…ou enfin presque considérant que la plupart des pages qu’elles avaient remplies étaient des devoirs qu’elle aurait dû faire depuis longtemps maintenant, mais bon. Quand ce n’était pas vérifier, ce n’était pas obligatoire n’est-ce pas ? Un peu plus tard, un peu avant le souper, ce fut le mini-rush des retours de livres et des départs; la plupart des gens préférant passer leur soirée avec leurs amis qu’à faire des devoirs ou des lectures ennuyantes. C’est là qu’il entra…ou qu’elle ? Comment le savoir?

La personne, ou enfin, c’était ainsi que Sophie définie ce qu’elle put observer, était entrée dans le bâtiment aux alentours de 5h25, peut-être 26. Elle portait l’uniforme de l’académie, des souliers plutôt de dernière mode et des gants d’un joli blanc pur sans tache, comme on en voit peu. Et bien que jusque là tout semblait normal, quelque chose clochait. La tête…il n’y avait pas de tête, pas de visage, pas de cheveux, pas de regard à croiser pour faire un salut un poli. En fait, si la demoiselle regardait ce qui lui semblait être l’homme invisible depuis déjà de longues minutes, elle n’avait aucune idée si celui-ci l’avait remarqué. Puisqu’il portait l’uniforme des garçons, elle en avait déduit que « la personne » était de sexe masculin. En même temps, elle ne pouvait en être certaine, elle-même en aurait peut-être profité pour porter cet uniforme à l’allure beaucoup plus décontracté et confortable si elle avait eu le même pouvoir. Être invisible, ça avait de nets avantages ! Enfin, sauf si on tenait vraiment à se faire remarquer, là c’était raté…

Trop excitée par sa « découverte », Sophie n’eut pas le choix de cesser toute activité académique, c’était impossible maintenant; elle devait absolument aborder Monsieur Main Blanche. En le voyant se déplacer, elle rangea rapidement ses cahiers dans son sac brun vintage, essayant de le fermer en même temps de se rapprocher. Ce n’était pas très subtil, alors elle ralentit le pas et tenta de se faire silencieuse et discrète, réfléchissant encore à moitié à ce qu’elle allait lui dire. Elle replaça nerveusement sa jupe froissée et ses longs cheveux bruns, comme si elle allait à la rencontre du beau garçon de l’école et colla un sourire joyeux sur son visage. Pendant qu’elle continuait son ascension, elle remarqua que le corps était penché vers les livres, comme s’il les observait curieusement. Elle ne savait pas que son observation acharnée des gens au travers de la fenêtre de l’hôpital allait lui servir un jour (elle s’amusait à deviner ce que les gens pensaient, se disaient ou vivaient).

Finalement arrivée jusqu’à lui, elle serra ses doigts un instant. Puis, se sentant enfin assez courageuse, elle approcha sa main de l’épaule de l’uniforme « vide » souhaitant ainsi attirer l’attention de la personne d’une petite tape douce.

- Bonjour, dit-elle d’une voix douce, on était à la bibliothèque quand même, tu sembles ne pas trop t’y retrouver avec la classification des livres. Je me trompe ?

Même si elle aurait pu le laisser parler, elle enchaina :

- J’y ai moi-même passé beaucoup de temps pour en comprendre le système, maintenant je me sens plutôt à l’aise. Je peux peut-être t'aider ?

Elle l’avait abordée de manière tout à fait normale, comme si elle parlait à n’importe qui. La personne devait tout de même avoir remarqué qu’elle avait bien de la difficulté à regarder un seul endroit, elle ne savait pas trop où faire le focus. C’était difficile sans regard à...eh bien, à regarder. Peu importe, le contact avait été établi, restait à voir si « l’entité » pouvait communiquer. Il n'avait pas de bouche après tout !

<><><><><><><><><><><>

Ma couleur : #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une bibliothèque retournante - pv Sophie Takanashi   Jeu 21 Jan - 20:30

Une bibliothèque retournante

Chris Doyle & Sophie Takanashi

Je tournais dans tous les sens lorsque je perçus une personne qui me suivait, mais elle n’avait pas l’air mauvaise, je me retournas donc tranquillement lorsqu’elle me parla. C’était une fille assez mignonne, elle me proposait de l’aide pour trouver ce que je cherchais... Alors que je ne faisais que regardé. Mais ce n’était pas bien grave, je n’avais qu’a le lui expliquer. Cependant je la sentis déranger de me regarder sans savoir ou poser ses yeux.

-Oups, excusez moi. Je ne suis pas encore habitué à ce que l’on me regarde, du coup j’ai tendance à oublié de délimiter mes contours. Parlais-je d’une voix clair, presque cristalline qui venait de l’intérieur de l’uniforme, comme si les poumons invisibles parlait directement sans arriver jusqu'à là bouche... Quoi que personne n’aurait été capable de dire là provenance, cela semblait juste provenir d’en dessous de « la tête ». En vérité je créais des échos sur une certaine fréquence pour produire le son, voilà pourquoi c’était aussi clair.

Je sortis de mon sac en bandoulière un serre tête noir que je trouvais assez masculin et le mis à l’emplacement ou aurais du être mes cheveux puis rajouter des lunettes pour donner une sensation de tête plus 3D que 2D avec uniquement un serre tête.

-Es-que cela va mieux ? Lui demandais-je. Oh et je ne me suis pas présenter, Chris Doyle, enchanté de faire ta rencontre. Quelle peut bien être le nom d’une jolie fille comme toi ? Continuais-je en faisans un semblant de révérence.

J’écoutais sa réponse avant de reprendre à mon tour et de lui dire ce que je faisais ici. La regardant, elle semblait assez fragile et possédait de jolie et long cheveux bruns avec des yeux de la même couleur presque en contraste avec sa peau blanche. Mais surtout, c’était son sourire qui était chaleureux. Si j’avais eu mon corps humain à ce moment là, je l’aurais sûrement câliner. Mais là, n’était pas mon intention du moment.

-Je suis ici depuis peu et j’étais curieux des lieux, donc j’en fais le tour. Ce qui fait que je ne cherche pas un livre précisément, mais j’accepterais volontiers ta présence pour me guider. J’y mis une intonation qui donnait lieux à croire que je souriais. J’en troublais plus d’un à ne pas voir les traits de mon visage, pour user de mes illusions il m’aurait fallut un contact et après à tout moment j’aurais pue faire croire à mon apparence de Chris l’humain, mais je ne trouvais aucun bon prétexte pour me présenter autrement et poser ma main sur elle, sans que cela soit

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une bibliothèque retournante - pv Sophie Takanashi   Dim 24 Jan - 5:35



Sophie s’était approchée de sa nouvelle découverte. Enfin, de la personne curieuse qu’elle avait aperçue. Elle avait trouvé son côté invisible tellement original, qu’elle n’avait pu s’empêcher de venir lui parler. Bon, il lui avait fallu trouver une raison pour l’aborder et celle qu’elle avait trouvée n’était pas nécessairement la plus intelligente, mais c’était tout de même très logique. Elle lui avait alors sourit attendant que la personne réagisse. Et celle-ci l’avait fait, mais d’une manière qu’elle n’avait pas du tout prévu.

- Oups, excusez moi. Je ne suis pas encore habitué à ce que l’on me regarde, du coup j’ai tendance à oublié de délimiter mes contours.

Ses contours ? De quoi parlait l’homme invisible ? Il sorti un serre-tête et le posa sur ce qui devait être sa tête, puis ajouta une paire de lunette. C’était un peu comique, mais Sophie réprima son rire. Elle ne voulait pas le vexée. Lorsqu’il lui demanda si c’était mieux elle ne fit qu’hocher la tête, de peur qu’un rire s’échappe si elle desserrait les lèvres.

- Oh et je ne me suis pas présenter, Chris Doyle, enchanté de faire ta rencontre. Quelle peut bien être le nom d’une jolie fille comme toi ?

Chris Doyle ? Plutôt sympa comme nom. Était-il américain ? Il lui semblait que ça faisait très américain. Comme il était invisible, plutôt difficile de le déterminer avec ses traits. Son accent ? Sa voix semblait venir d’une autre planète, il lui était très difficile de déterminer l’accent, mais il ne semblait pas être un japonais de souche. Enfin, elle pouvait être surprise. Après tous, elle s’appelait « Sophie », ce n’était pas un prénom très japonais aussi. Cela lui rappela qu’elle devait elle aussi se présenter. Elle avait laissé passer le compliment, ne le prenant pas au sérieux. Par contre, elle lui fit la fameuse présentation à la japonaise typique, le nom de famille en premier, prénom ensuite et petite révérence en bonus avec un « ravie de vous rencontrer ». Elle était en effet très ravie. Elle qui vivait il y a peu dans le déni de tous ce monde parallèle. La magie, les pouvoirs, les créatures, c’était tout nouveau pour elle. Rencontrer un homme invisible, c’était assez classe.

- Je suis ici depuis peu et j’étais curieux des lieux, donc j’en fais le tour. Ce qui fait que je ne cherche pas un livre précisément, mais j’accepterais volontiers ta présence pour me guider

Sophie avait légèrement laissé ses pensées aller, mais elle regagna la réalité pour l’écouter parler. Elle fut très contente de savoir qu’il acceptait qu’elle le guide Elle sourit de plus belle.

- Super !

Puis, elle se donna une minute de concentration, réfléchissant à l’itinéraire qu’il lui semblait le meilleur. Elle observa la bibliothèque un moment, dévisageant les étagères, puis se dit que le mieux était toujours de passer par le fond et de faire le tour. Elle tapa du point dans sa main comme si elle avait eu l’idée du siècle et lui lança un regard souriant, presque trop souriant. Elle le prit par le bras et le tira vers le fond, à peine surprise du contact solide qu’elle rencontrait sous l’uniforme.

- Je vais te faire une visite et après, tu seras capable de trouver n’importe quel livre quand tu sauras celui que tu veux lire.

Elle prit une voix plus claire, imitant les animateurs d’émission télé

- Premièrement, tu dois savoirs que chaque livre referme son secret et qu’il n’est pas toujours facile de le trouver. Parfois, d’une personne à l’autre le secret change. Avec la pratique, tu sauras trouver ces secrets. Pour l’instant, concentrons-nous sur les différents types de livres, car ce que tu peux y apprendre change en fonction du type de livre bien entendu. Commençons par les livres de fictions.

Elle le lassa et commença à nouer ses cheveux en tresse. Elle sorti deux foulards de son sac et en enfila un dans son cou à la manière d’un cow-boy, puis elle lui en offrit un.

- Place le comme mien.

Elle sourit.

- La meilleure façon de comprendre les livres, c’est de se mettre dans l’ambiance, tu vas voir ! Utilise ton imagination.

Elle lui tandis quelque chose, mais ses mains étaient vide.

- Voici ton chapeau. Allez hop, cow-boy, on a des indiens à chasser !

Elle rit un instant, trouvant son idée un peu idiote, mais en réalité, elle s’amusait beaucoup. Elle enfila son propre chapeau et se glissa dans une rangée de livres aux couvertures variées. Molle comme dure, de toutes les couleurs et de toutes les tailles, dont beaucoup avaient plusieurs tomes de la même série.

- Ici se sont les livres d’aventure, de science-fiction, de fantastique. Ce sont des histoires inventées, mais j’aime bien croire qu’elles sont réelles. D’ailleurs, depuis quelques jours, je me rends compte que c’est plus vrai que je le croyais.

Sophie se rappelle rapidement la première fois qu’elle a rencontré une femme araignée ou lorsqu’elle a vu son premier vampire. C’est toujours un peu effrayant, mais très intéressant à la fois. Elle fait de petit pas rapide, puis s’arrête brusquement, ne laissant pas trop de temps à son compagnon pour s’arrêté aussi.

- Ma section préférée.

Elle prend son foulard, le détache de son cou, sort un crayon de son sac et entoure sa main et le crayon avec le foulard. Elle utilise le tout comme une épée.

- Je te provoque en duel !

Elle se place en position de combat.

- J’adore les romans qui se passent dans l’époque médiévale, j’ai toujours rêvée de devenir chevalier.

Alors qu’elle le tient toujours en joute elle lui demande

- Et toi chevalier, qu’elle type d’histoire tu préfères ?

<><><><><><><><><><><>

Ma couleur : #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une bibliothèque retournante - pv Sophie Takanashi   Jeu 28 Jan - 11:41

Une bibliothèque retournante

Chris Doyle & Sophie Takanashi

La jeune fille se présenta en bonne et du forme, Takanashi Sophie. C’était assez déroutant d’entendre un prénom si Français avec un nom japonais. Mais Chris n’était pas non plus à plaindre, né de deux parents britannique venu vivre au japon, il n’était pas longtemps resté là bas. Mais bon... cela ne se voyait pas, je veux dire sous ma forme présente. En tous cas, elle était bien élever et était aussi très heureuse de pouvoir venir en aide à un nouveau comme moi. Elle sembla alors réfléchir... très sérieusement. Soudain, elle tapa du poing, c’était pour montré qu’on avait une idée, j’avais lue ça quelque part, devais-je faire cela plus souvent ? j’eus à peine le temps de donner l’impression d’un contact physique lorsqu’elle empoigna mon uniforme pour lui donné l’impression qu’elle touchait invraisemblablement un corps. Elle était décidé à me guidé, en tous cas, ce contact me permettrait par la suite à me donné l’illusion d’un s’il était préférable à me dévoiler.

-Bien sûr, je vous suis cher Sophie. Lui répondis-je d’une voix plus douce et stable grâce à une part d’illusion. Une voix plus proche de celle de Chris, l’humain mais un peu décaler tout de même.

Mais elle ne s’en préoccupa pas, trop prise dans son jeu et me guida d’abord vers le livre de fiction, mais s’arrêta en chemin, m’expliquant sa vision de la chose... Ou la réalité ? Je ne savais pas trop mais cela semblait amusant. Elle me tendit un foulard alors qu’elle même en mettait un à son cou Je la regardais faire et l’imita, essayant de me mettre dans le même bain qu’elle. Ce qui n’était pas simple, même si très amusant. Je compris alors après pourquoi on foulard, elle me tendit un chapeau imaginaire. J’aurais bien souri si j’avais eu un visage, mais ce n’était pas le cas. Je me contenta de prendre une pose avec la chapeau invisible. Et surtout, me refusa à lui dire que cowboy et indien était plus un film que la réalité, ce n’était pas les fermier qui avait chasser les indiens et d’autant qu’on parlait de massacre d’une population dans ce sens là. Mais j’étais d’humeur à joué et non à tergiverser.

La suivant vers une rangée de livre, qu’elle adorait visiblement. Elle rajouta quelque chose de sensé, ces histoires, n’étaient peut-être pas que des histoires, mais la réalité romancé pour faire croire à la fiction. C’était très intéressant. Elle changea alors pour se faire chevalière, je la regarda amuser. Lorsqu’elle s’interromps pour me demandé mon avis.

-C’est une question compliqué... Sûrement les mondes fantastiques qui se passent dans des siècles reculés. J’aime bien aussi le côté futuriste, inventé des machines c’est pas mal. Certaine étant possible, d’autre moins. J’aime particulièrement lorsqu’il s’agit de parlé d’être différent des autres, qui cherchent à se faire accepté, ou renverse le monde créé pour leur donner une autre direction. Et toi ? Tu veux être chevalière... Et battre des démons ? Sauver des princesses ? Ou peut-être des princes ? Lui dis-je en plaisantant.

Je l’observais sans qu’elle puisse s’en rendre compte. Essayant de voir ce que je pouvais devinés d’elle juste en la regardant. Petite, fragile peut-être avec son teint un peu pâle. Malade ? Quelle genre de fille est-elle ? Une humaine à pouvoir ? une autre créature ? J’étais très intrigué de sa personne et la trouvait intéressante.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une bibliothèque retournante - pv Sophie Takanashi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une bibliothèque retournante - pv Sophie Takanashi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» La Bibliothèque de Mazarbul
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» [Mission D] Du rififi dans la bibliothèque
» Les relations de Sophie Atlan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone hors rpg :: A l'intérieur des murs :: La Bibliothèque-
Sauter vers: