AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre au portail.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rencontre au portail.   Dim 25 Oct - 10:35

Comme souvent, je vais dans la forêt. Koneko dans les bras, je reviens vers la Magical Academy. Je l'emmène chasser, tous les jours. C'est important pour sa santé, et ça nous permet de sortir. J'aime aller à la bibliothèque et dans les autres pièces de l'Académie, mais je sort le plus souvent possible. J'aime la forêt, c'est calme, et je peux me laisser aller à chanter sans qu'on m'entende. Ça arrive que je croise des élèves de l'Académie, mais ils sont rares.
Bref, aujourd'hui, j'y suis. Koneko ne chasse pas, pour changer. Il reste à côté de moi, pendant que je chante. Un classique : Tina Arena, aimer jusqu'à l'impossible. Je la chante depuis mon enfance, en secret, dans ma chambre. Il n'y a que Koneko qui m'écoute chanter. Parfois, il m'accompagne avec de doux miaulements. On revisite les chansons à notre manière.
Mais bon, comme cela fait plus d'une heure qu'on est partis et que je commence à avoir faim, on rentre. En arrivant à la grille, j'ai vue une nouvelle. J'ai su qu'elle était nouvelle à sa tête perdue. Elle regardait partout, et les élèves passaient à côté d'elle sans la calculer. Je me suis approchée d'elle et je lui ai demandé :

Bonjour, tu es nouvelle ? Moi c'est Tamiyo, mais tu peux m'appeler Tami. Comment tu t'appelle ? Tu as besoin d'aide ?

J'ai soudain réalisé que J'avais posé beaucoup de questions à la fois. Bravo, Tami, géniale comme première impression. Koneko s'est approché d'elle et s'est frotté à ses jambes en ronronnant. J'ai sourit et attendu sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au portail.   Dim 25 Oct - 11:18




Rencontre au portail

Eh bien nous y voilà ! J'avais passer un temps montre dans les différents transports, et j'étais complètement morte. Je me sentais sale, j'étais fatiguée parce que j'avais pas dormis dans l'avion. Le gars à côté de moi m'avait pas lâcher un seul mort. Bref, un peu de mauvais poil, j'avais passer une journée pourrie. Je prenais une fois à l'aéroport une voiture qui m’emmena dans mon nouvel institue. J'avais aucune idée de ce que j'allais foutre là-bas, qui j'allais rencontrer. Ce que j'allais faire, et foutre qu'est-ce que j'étais ? Alors que je grognai tous mes malheurs au chauffeur de taxi, nous arrivions bien vite.

Je sortais alors de la voiture, mon petit chaton Kitty sur l'épaule qui roupillait à moitié. Eh oui, je n'avais pas pu le laisser à la maison tout de même. J'allais déjà me sentir seul, alors si en plus j'avais même pas un animal de compagnie. Bref, je sortais mes affaire, deux valises, et je passai la grille. C'était super grand, et j'étais complètement pommé. Je faisais plusieurs tours sur moi même pour essayer de m'habituer au paysage. C'était plutôt agréable étrangement. Peut-être que j'allais bien m'y plaire. J'avais tout de même une petite pensée pour mes parents adoptifs que j'avais laisser du jour au lendemain…

Alors que je me calmai pour finalement regarder seulement l'établissement devant moi, je posais mes valise en me disant que oui mademoiselle, tu allais passer une bonne année que tu le veuilles ou non ! Et tu allais peut-être enfin comprendre quel genre de bestiole étrange tu étais. Alors que j'étais en pleine réflexion, quelqu'un m'adressai la parole.

« Bonjour, tu es nouvelle ? Moi c'est Tamiyo, mais tu peux m'appeler Tami. Comment tu t'appelle ? Tu as besoin d'aide ? »

Je la regardai un instant. Attend une seconde ? C'était quoi ces oreilles trop bizarre ! Je lui lançai un regard mixé entre la surprise et l'horreur. C'était quoi ce truc après tout ? Ça parlait en tout cas, et ça ressemblait à un humain. Ça devait pas être dangereux, si ? Elle avait un nom en plus. Je la regardai alors un instant en buggant sur ses oreilles, puis je me décidai enfin à répondre.

« Wah. Ouais je viens d'arriver, je suis complètement perdue. Moi c'est Erika Tomoe. »

Plus formel tu meurs. Non mais franchement, si tu veux sympathiser avec cette chose, il va falloir y mettre un peu plus de cœur et de volonté. Parce que c'est pas comme ça qu'on se fait des amis… Quelques soit la gueule de ces amis d'ailleurs. Je la regardai un instant confuse puis c'est en pointant doucement le doigt vers ses oreilles que je me permettait de prendre la parole.

« C'est une nouvelle mode ces oreilles ? Parce que j'ai du rater un wagon. »[/font]



Dernière édition par Erika Tomoe le Dim 25 Oct - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au portail.   Dim 25 Oct - 12:39

La nouvelle m'a répondu :

Wah. Ouais je viens d'arriver, je suis complètement perdue. Moi c'est Erika Tomoe.

J'ai sourit, puis elle a pointé mes oreille du doigt en me demandant :

C'est une nouvelle mode ces oreilles ? Parce que j'ai du rater un wagon.

Avec un soupir, j'ai expliqué :

Tu n'as jamais vu d'elfe ? Bon, disons que je suis une sorte d'humaine améliorée.

J'ai gardé mon sourire, et je l'ai détaillée à mon tour. Pas très grande, mince aux cheveux roses. même ses yeux sont roses ! Ce n'est même pas étonnant qu'elle s'habille en rose aussi. Elle est plutôt mignonne, mais je me demande pourquoi elle vient ici. Elle parait vachement humaine, pourtant. Ma curiosité l'a emportée et je lui ai demandé :

Et toi, tu es quoi ? Enfin, tu es pas humaine, sinon tu ne serais pas là. Je me trompe ?

Il n'y avait pas de méchanceté dans ma voix. Je voulais devenir son amie, pas son ennemie. Après tout, on s'en fiche de ce qu'elle est, du moment qu'on s'entend bien. J'ai sourit et j'ai récupéré Koneko.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au portail.   Dim 25 Oct - 13:19




Rencontre au portail


« Tu n'as jamais vu d'elfe ? Bon, disons que je suis une sorte d'humaine améliorée. »

Une humaine améliorer ? Je haussai les épaules en la regardant un peu surprise. Il fallait donc que je me mette en tête que bah y avait pas que des humains ici. Je soufflais alors pour me relaxer de cette situation un peu embêtante. Je n'avais aucune idée de ce que j'étais. Je passais ma main dans mes cheveux pour sentir mes oreilles. Pour sûre, j'étais pas une elfe, c'était déjà ça de fait. Je rayais alors cette option de ma liste virtuel au fin fond de mon cerveau.

« Et toi, tu es quoi ? Enfin, tu es pas humaine, sinon tu ne serais pas là. Je me trompe ? »

Je la regardais surprise, puis je me grattai la joue perplexe. J'étais une humain une semaine auparavant, mais qu'est-ce que j'étais maintenant ? Je la regardai avec un petit air triste, ne savais pas trop quoi répondre à cette question. J'étais seule, perdue et je savais même pas ce que j'étais. C'était une sorte d'horreur.

« J'en sais rien ce que je suis, c'est pour ça que je suis là. » soupirais-je

C'était dur à sortir, et dur a admettre. Je suis quelqu'un de fière à la base, mais là, j'étais juste crevée, j'en avais marre et je ne pouvais pas supporter d'être loin de ma famille. Je savais pas si j'avais fais un bon choix. En tout cas, elle avait l'air gentille et ça me rassurait un peu. J'avais entendu parler des elfes dans quelques contes d'enfant mais c'est tout. Je m'approchai alors sans grande gêne pour toucher ses oreilles, elles semblaient vrai. Est-ce que les elfes avaient forcément des oreilles comme ça, et qu'est-ce que ça fait un elfe déjà ?

« Et ça sert à quoi un elfe ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au portail.   Lun 26 Oct - 10:47

J'ai du la mettre mal-à-l'aise. Elle s'est gratté la joue, et elle a répondu :

J'en sais rien ce que je suis, c'est pour ça que je suis là.

J'ai lâché un petit "ah" de compréhension. Ce n'était pas rare que les jeunes ne sachent pas ce qu'ils étaient. Sans gêne, elle s'est avancée pour toucher mes oreilles. Je l'ai laissée faire, bien que ça me chatouille un peu. Même après qu'elle ai arrêté de les toucher, mes oreilles me chatouillaient encore. Je les ai bougées rapidement, et les fourmis ont disparues. Alors, Erika m'a posée une question :

Et ça sert à quoi un elfe ?

J'ai toussoté et j'ai réfléchi. Je ne m'était jamais posée la question, et je ne savais pas quoi répondre. Alors je n'ai pas cherché à me compliquer la vie. Avec douceur, j'ai dit :

Je n'en sait rien. Je ne me le suis jamais demandé.

J'ai soupiré. Mes parents me manquaient, et ma sœur aussi. Une petite larme a coulé sur ma joue, si légère que je ne l'ai pas sentie. J'ai souris, inconsciente de la goutte salée, et j'ai dit :

Je te fais visiter ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au portail.   Lun 26 Oct - 13:40




Rencontre au portail


Quel monde de malade quand même. J'étais totalement pommée, et j'avais l'impression de totalement débloqué. Si bien qu'il fallait que je vérifie si la demoiselle était bel et bien une elfe. Ses oreilles ne semblaient pas être fausse. À vrai dire, j'aurais préféré qu'elles le soient, ça m'aurait éviter de nombreuses terreurs. Ça aurait aussi voulu dire que cette lettre était une blague et que je pouvais retourner auprès de mon frère… Ah il me manquait tellement, je n'avais plus personne pour me protéger maintenant, et j'étais toute seule dans ce monde remplit de gens étranges.

« Je n'en sait rien. Je ne me le suis jamais demandé. »

Je penchai alors ma tête sur le côté, intriguée. Elle ne semblait donc pas comprendre sa propre utilisée ? Eh bien, j'étais un peu rassurée de savoir que je n'étais pas la seule sans but, et sans réellement savoir mon but. Alors que je l'observai un instant, une larme s'écoulait le long de la joue de l'inconnue. Je fus surprise de voir qu'elle n'allait pas bien. J'avais dis quelque chose qu'il ne fallait pas ?

« Je te fais visiter ? »

Est-ce que je devais la réconforté ou bien, est-ce que je devais ignorer ce qu'il venait de se passer ? Je n'étais pas réellement sûre de ce que je devais faire. Je hochai la tête pour lui montrer mon accord, puis m'approchai alors d'elle pour lui essuyer la larme qui coulait sur sa joue. Je lui adressai ensuite le plus beau sourire que je pouvais, dans l'espoir que ce soit totalement communicatif.

« D'accord, mais d'abord tu me dis pourquoi tu es triste. »

Je passai alors ma main sur la tête de l'inconnue, en lui la tapotant, dans l'espoir que cela la réconforterais. Je me fichais bien d'être impolie, j'étais juste comme ça… Sans grande gêne. Et là, il s'agissait de quelqu'un qui souffrait. Bien que j'ai eu été la raison de beaucoup de souffrance pour beaucoup de monde, je me refusais à voir quelqu'un souffrir sans en avoir la moindre explication.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au portail.   Lun 26 Oct - 14:40

Je n'ai remarqué que je pleurais qu'au moment ou Erika m'a essuyée la joue. Je n'aimais pas pleurer devant les inconnus. Elle a accepté que je lui fasse visiter. Au moment où je me réjouissait, elle a ajouté une condition :

D'abord tu me dis pourquoi tu es triste.

J'ai sourit quand elle m'a gentiment tapoté la tête. Ce n'était pas très poli de le faire comme ça, mais je m'en fichais. Elle voulait sans doute me réconforter, et j'ai apprécié son geste. J'ai soupiré et expliqué :

Je n'ai pas vue ma famille depuis un moment, et ils me manquent beaucoup.

J'ai secoué la tête et continué :

On y va ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au portail.   Lun 26 Oct - 14:52




Rencontre au portail


Elle semblait être bien triste, et moi, je m'inquiétais un peu pour elle. Bien que je ne sois pas proche d'elle ou quoi, que je ne la connaisse pas. Que je la trouve étrange à cause de ses oreilles bien trop grande pour le commun de mortels... Voir quelqu'un de triste ne me ravissait jamais -à part peut-être quand j'étais la cause de cette souffrance-. Elle me donnait alors bien vite une explication.

« Je n'ai pas vue ma famille depuis un moment, et ils me manquent beaucoup. »

Je me mise alors à hocher la tête de compréhension, j'étais aussi un peu triste de ne pas voir ma famille, de les avoir abandonnés même... Je soupirais alors en la regardant, comprenant en quelque sorte sa douleur...

« On y va ? »

Je hochai alors la tête en avançant droit devant moi, sans réellement savoir si c'était la bonne direction. En faite, j'aimais pas resté planté là. Je prenais mes bagages avec moi, et mon petit chaton Kitty qui était resté sur mon épaule tout ce temps.

« Allons-y ! »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au portail.   Mar 27 Oct - 19:48

Après lui avoir demandé, elle est partie droit devant elle. Une vraie petite chef. J'ai sourit et je l'ai suivie. J'ai commencé la visite, prenant un air très sûr de moi :

Ici, c'est la cour. On peut y venir quand on veut, en dehors des heures de cours, y compris pour le repas. C'est moyennement fréquenté, quand il fait un temps maussade. Quand il y a du soleil, c'est plus prisé. Tu verras, tu vas vite t'y habituer. Et si tu ne veux pas rester dans la cour, il y a la forêt pas loin, et on peut y aller. Tant que les humains ne découvrent pas ce qu'on est. Il y a aussi ce qu'on appelle un complexe sportif, si tu préfères le sport.

Je l'ai faite entrer dans le bâtiment. En souriant, je lui ai indiqué l'accueil, en précisant qu'il y avait souvent quelqu'un. Et, pour la rassurer, j'ai ajouté :

Et même si il n'y a personne, tu trouvera bien un élève ou un enseignant pour te renseigner. Et tu n'as qu'à m'appeler. Ne t'en fait pas, je t'entendrais.

Non mais, je suis une elfe, j'ai une très bonne ouïe. Bref, on reprend la marche. Je la conduit au réfectoire :

Ici, c'est la cantine. Beaucoup d'élèves mangent ici, il y a les tables et tout. Je ne pense pas avoir besoin d'épiloguer.

J'ai rigolé et continué vers l'internat :

Là, il y a nos chambres. De ce côté, c'est les garçons, de l'autre les filles. On ira voir tout à l'heure pour ta chambre. Si tu veux, tu peux poser ta valise dans ma chambre.

Je me suis tournée vers elle, attendant de voir sa décision.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au portail.   Mer 28 Oct - 14:16




Rencontre au portail


« Ici, c'est la cour. On peut y venir quand on veut, en dehors des heures de cours, y compris pour le repas. C'est moyennement fréquenté, quand il fait un temps maussade. Quand il y a du soleil, c'est plus prisé. Tu verras, tu vas vite t'y habituer. Et si tu ne veux pas rester dans la cour, il y a la forêt pas loin, et on peut y aller. Tant que les humains ne découvrent pas ce qu'on est. Il y a aussi ce qu'on appelle un complexe sportif, si tu préfères le sport. »

Elle commançait alors à me décrire l'endroit, et je la suivais dans ses explications. Moi j'espérais pour l'instant rencontrer le moins de monde possible, sachant que j'étais un peu perdue et que j'avais pas vraiment envie de rencontrer des gens aussi bizarre que ma nouvelle amie. Il est vrai qu'elle était gentille, m'enfin c'est un peu gros cette histoire d'oreilles. J'avais envie de vérifier de nouveau, de peur que l'on me fasse une petite blague. Mais je ne fis rien pour l'instant. Je la suivais juste dans ses explications.

« Et même si il n'y a personne, tu trouvera bien un élève ou un enseignant pour te renseigner. Et tu n'as qu'à m'appeler. Ne t'en fait pas, je t'entendrais. »

Ah ? Comment ça elle m'entendrait ? Wahh les gens sont vraiment horriblement bizarre ici. Il fallait vraiment que je parte direct de cet endroit. Certes les lieux étaient intéressant… Pour autant, je n'étais pas réellement sûre que je voulais voir de nouvelles espèce de gens bizarre sortis d'un asile psychiatrique. J'avais de plus en plus de mal à croire en cette histoire. Après tout, j'en aurais bien entendu parler ? Elle continuait la visite alors que j'étais dans mes pensées.

« Ici, c'est la cantine. Beaucoup d'élèves mangent ici, il y a les tables et tout. Je ne pense pas avoir besoin d'épiloguer. »

Je hochais alors doucement la tête pour lui montrer que j'écoutais tout de même ce qu'elle me disait, même si mes yeux un peu vide pouvait par moment montrer que j'étais totalement perdue, que je voulais retourner à ma maison, faire un gros câlin à mon frère et retrouver mes parents. Cette histoire ne pouvait pas être vrai, j'avais vraiment été stupide de venir ici…

« Là, il y a nos chambres. De ce côté, c'est les garçons, de l'autre les filles. On ira voir tout à l'heure pour ta chambre. Si tu veux, tu peux poser ta valise dans ma chambre. »

Je hochai une nouvelle fois la tête en la regardant avec un sourire le plus sincère possible. Je posais finalement mes bagages à terre qui étaient un peu lourd, puis je pris le temps d'enlacer Kitty que j'avais sur mon épaule tout le long de la visite. Un câlin et je me sentais un peu plus chez moi. J'avais besoin d'attention moi, j'étais la petite princesse de la famille, la petite dernière et le fruit de toutes les attentions ! Je soupirais doucement en repensant à cela, puis je retournais mon regard vers ma nouvelle amie pour lui adresser un nouveau sourire en me dirigeant vers la chambre de cette dernière.

«  Je veux bien, je vais pas te cacher que c'est un peu lourd, c'est les affaires d'une vie. » soupirais-je.

Alors que je rentrais dans la chambre, avec mes valises un peu lourde, je n'étais pas réellement forte et j'étais à la limite du supprotable. Je regardai tout autour de moi, et la chambre avait l'air spacieuse et agréable. J'espérais que je serais pas dans la chambre avec une personne trop bizarre… Un vampire par exemple ? Wouah j'espérais vraiment que ça existait pas ces choses bizarres. Je me tournais alors doucement vers cette nouvelle amie pour l'interroger sur la situation.

«  Dis moi, je suis un peu ignare, mais y a quoi d'autres comme espèces dans cette école ? »

Après tout, elle avait peut-être débloquée, et elle me raconterait peut-être que des histoires, pour autant il était bon de connaître les paroles d'un fou dans un tel endroit je suppose. Je n'avais toujours pas compris pourquoi je n'avais pas eu plus d'information de mes supposés parents sur cette foutue lettre qu'ils m'avaient envoyés et qui m'avait poussé à venir ici. Je m'asseyais un instant sur ma valise en attendant sa réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au portail.   Mer 28 Oct - 16:09

Après qu'elle ai posé sa valise, elle s'est assise dessus en me demandant:

Dis moi, je suis un peu ignare, mais y a quoi d'autres comme espèces dans cette école ?

Je me suis assise sur mon lit et j'ai expliqué :

L'académie est dirigée par le CAMA. C'est le Comité Administratif de la Magical Academy. Ça paraît très compliqué, comme ça. Mais en fait, c'est les personnes s'occupant de la gestion, du management et de l'académie. Parmi eux, il y a le garde-chasse, les enseignants, l'infirmière et la direction entre autres. Ensuite, il y a plusieurs groupes. Les Traqueurs, les Vampires, les Créatures, les Espers, les Hybrides, les Lycans, les Autres et les Humains. C'est beaucoup, mais chacun est différent des autres.

Je repris mon souffle. J'espérais ne pas l'avoir perdue. Koneko descendit de mes bras pour aller à la rencontre de l'autre chaton. Il alla renifler vers la boule de poil, puis me regarda et continua de s'en approcher. Je souris et reprit :

Les Traqueurs, ce sont nos chasseurs. Ils sont au service de l'académie pour cacher tout ce qui est paranormal. Tout ce que tu dois retenir, c'est qu'au besoin, ils tuent. Mais bon, reste dans les règles et tu n'auras pas affaire à eux. Les Vampires, je n'explique pas, c'est clair. Les Créatures, c'est tout ce qui n'a pas de forme humaine mais qui a une conscience et une intelligence. Comme les elfes, par exemple. Les Espers, ce sont des humains avec des pouvoirs. Leurs dons peuvent être de plein de genre : ils peuvent maîtriser un élément ou faire de la télépathie. C'est vaste. Les Hybrides, c'est le mélange d'un humain et d'un animal. Ici, il y a beaucoup de Nekos, hommes-chats, mais il peut y avoir des hommes-lapins, ou autre. Les Lycans, ce sont les loups-garous. Les Autres, ce sont... ceux dont on ne connaît pas le genre. Et les Humains, ce sont ceux qui ignorent notre différence.

J'ai sourit en espérant ne pas l'avoir trop chargée d'informations. Koneko donna un petit coup de patte joueur à l'autre chat. Il voulait jouer avec lui. Ou elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au portail.   Mer 28 Oct - 19:27




Rencontre au portail


« L'académie est dirigée par le CAMA. C'est le Comité Administratif de la Magical Academy. Ça paraît très compliqué, comme ça. Mais en fait, c'est les personnes s'occupant de la gestion, du management et de l'académie. Parmi eux, il y a le garde-chasse, les enseignants, l'infirmière et la direction entre autres. Ensuite, il y a plusieurs groupes. Les Traqueurs, les Vampires, les Créatures, les Espers, les Hybrides, les Lycans, les Autres et les Humains. C'est beaucoup, mais chacun est différent des autres. »

Elle était décidément bien bavarde, mais bon, c'était sûrement pour mon plus grand plaisir. Puisque j'avais l'occasion d'apprendre de nouvelles choses et d'être un peu moins perdue. J'avais l'impression pourtant, et très malheureusement, qu'elle avait toute sa tête. C'était pas vraiment à mon avantage, mais au moins j'aurais le mérite d'en connaître un peu plus. Je pouvais donc être une humaine après tout, mais pourquoi j'aurais eu cette lettre alors ? Je ne présentais pas un danger pour le surnaturel si ? Je n'en savais rien, et je n'étais pas sûre de vouloir savoir… Elle continuait sur sa lancée.

« Les Traqueurs, ce sont nos chasseurs. Ils sont au service de l'académie pour cacher tout ce qui est paranormal. Tout ce que tu dois retenir, c'est qu'au besoin, ils tuent. Mais bon, reste dans les règles et tu n'auras pas affaire à eux. Les Vampires, je n'explique pas, c'est clair. Les Créatures, c'est tout ce qui n'a pas de forme humaine mais qui a une conscience et une intelligence. Comme les elfes, par exemple. Les Espers, ce sont des humains avec des pouvoirs. Leurs dons peuvent être de plein de genre : ils peuvent maîtriser un élément ou faire de la télépathie. C'est vaste. Les Hybrides, c'est le mélange d'un humain et d'un animal. Ici, il y a beaucoup de Nekos, hommes-chats, mais il peut y avoir des hommes-lapins, ou autre. Les Lycans, ce sont les loups-garous. Les Autres, ce sont... ceux dont on ne connaît pas le genre. Et les Humains, ce sont ceux qui ignorent notre différence. »

Ça faisait beaucoup d'information, et j'en avais la tête qui tournait. Je n'étais pas réellement sûre d'avoir tout compris, pourtant, je continuais de hocher la tête, pour lui faire comprendre que au moins, j'avais à peu près saisit l'information. Alors qu'elle discutait avec moi, une bestiole venait embêter Kitty, qui devenait très rapidement joueuse. Elle roulait sur elle même en bougeant ses pattes, elle était trop adorable… Je soupirais doucement en regardant ma nouvelle amie.

« Eh bien, c'est un sacré bordel cette histoire. Je sais pas dans quoi je me suis embarquée. »

Je regardai Kitty avec un regard bienveillant, c'était le seul semblant de famille qu'il me restait. Je n'avais plus de parent, plus d'amis, et je ne connaissais même pas l'identité de mes réels parents. C'était une étape plutôt difficile pour moi, et je ne comprenais pas réellement ce qu'il se passait. Je me raclais alors doucement la regardant avec des yeux limites rouge de fatigue, puis je me grattai l'arrière de la tête.

« Est-ce que ça serait possible de voir pour ma chambre ?… Je crève de sommeil... » soupirais-je de fatigue.

J'étais un peu embarrassée de lui en demander tant, mais malheureusement pour elle, elle était venue à moi, et était donc le seul repère que j'avais pour l'instant. Et puis, j'étais habituée à utiliser les gens pour arriver à mes fins, j'allais pas m'arrêter ici, sous prétexte que cette jeune femme était une elfe, et que du coup, j'étais un peu impressionnée…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au portail.   Ven 6 Nov - 20:30

Son chaton accepta de jouer avec Koneko. Cela me fit sourire. Les quatre fers en l'air, elle bougeait ses petites pattes. Et ma bestiole jouait avec la sienne. Le tableau était adorable. Elle soupira en s'adressant à moi :

Eh bien, c'est un sacré bordel cette histoire. Je sais pas dans quoi je me suis embarquée.

J'ai sourit et répondu :

Tu sais, on s'y fait vite. Ça a l'air compliqué, mais en fait, ça ne l'est pas tellement. Faut le temps de s'habituer, c'est tout.

Les deux chatons ne semblaient pas s'occuper de nous. Ils continuaient leurs jeux, innocents. Je vis Koneko se rapprocher dangereusement du bord de mon lit, avant de rencontrer le sol.
Je pouffais de rire. Il était tellement mignon quand il s'y mettait. Un raclement de gorge attira mon attention. Erika se gratta l'arrière du crâne, ses yeux bouffis de fatigue me fixant :

Est-ce-que ce serait possible de voir pour ma chambre ?... Je crève de sommeil...

Elle avait vraiment l'air éreintée, et je lui sourit. Hochant la tête, je l'ai conduite à l'accueil. En passant dans les couloirs, je souriais en voyant que Koneko prenait les devant, montrant le chemin à sa nouvelle amie.
Arrivée à l'accueil, j'ai eu une conversation avec la dame :

Excusez-moi, puis-je avoir une chambre pour une nouvelle élève ?
Bien sûr ! Où sont ses valises ?
Je les ai laissées dans ma chambre. Elle est vraiment très fatiguée, j'emmènerais ses bagages plus tard.
La chambre à la droite de la votre est libre. Elle sera désormais la sienne. Erika Tomoe, je présume.
Oui Madame. Elle vient d'arriver, elle est sur la liste ?
Oui. Bon, amenez-la à sa chambre.
Merci !

Je me suis tournée vers elle et je l'ai informée de l'emplacement de sa chambre. Puis je l'ai accompagnée jusqu'à celle-ci, prenant sa valise au passage. Puis je l'ai laissée se reposer, après un murmure :

Si tu as besoin de moi, je suis dans ma chambre. N'hésite pas à venir toquer. Repose-toi bien.

Je suis sortie en faisant le moins de bruit possible, et je me suis installée à mon bureau. J'ai sorti mes cours et je me suis mise à travailler.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre au portail.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre au portail.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poukisa PORTAIL la pakapab ouvri?
» La situation du Portail Leogane
» Portail bizare à Dratan
» Le portail vers le paradis . Le début de la tragédie.
» Face au Petit Livre Rouge, le Portail Bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone hors rpg :: Au dehors :: La cour-
Sauter vers: