Partagez | 
 

 J'ai demandé à la lune ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: J'ai demandé à la lune ...   Mar 6 Oct - 22:03



 
 


     
× Elric Virevoltant ×


     × Physique
     


        La chasse a été longue, ça se voit, le sang goutte encore aux commissures de ses lèvres. Un faible râle s'échappe de sa bouche, ce bruit, animal, résonne dans toute la pièce. Petit à petit ses crocs s'amoindrissent et prennent une forme plus carrés, plus humaine et adopte un blanc éclatant, malgré les tâches écarlate qui continuent à les souiller. Sa silhouette, voûtée, se redresse petit à petit, dévoilant une musculature dorsale parfaite au travers de la fourrure. Finalement, elle aussi disparaît pour laisser place à une peau immaculée et d'un beige éclatant. Ne reste qu'une longue crinière noire de jais qui court le long de son cou et de ses épaules pour se déposer avec légèreté sur ses omoplates saillants. Il se redresse alors pleinement, sur toute sa hauteur, atteignant le mètre quatre-vingt au bas mot. Il jette alors un regard perçant aux restes de poils éparpillés dans toute la pièce, ses yeux, bleus, luisent dans l'obscurité, seule marque de la nature « magique », dira-t-on de son être. Du dos de la main, il débarrasse son visage des restes sanglants de son repas nocturne, avant de se tourner vers la lune qui diffuse ses rayons argentés avec forces dans la pièce. On peut alors discerner son visage androgyne, mais qui diffuse tout de même de par son expression et son regard, une expression terriblement masculine et mature.

     



     × Mental
     


       
La lune brille fort ce soir, je n'ai pas pu résister à son appel, une fois encore. Voilà des nuits que j'essaie en vain de résister à ce doux chant. Père m'a intimé de lutter contre ce qu'il appelle « la bête ». Mais je ne vois aucune bête en moi, juste une rage qui monte lentement, au fil des jours que je passe à résister au plaisir, au besoin, de la transformation. Ce corps humain est étrangement trop étroit par moments, cet esprit humain est au contraire trop large. Lorsque je change, tout change, je n'ai ni passé ni futur, juste l'instant présent. Malheureusement voilà des jours que je suis forcé de lutter contre cela, je dois dominer la bête disent-ils, la détruire, pourtant chaque jours passés à rester dans ce corps affaiblit mon esprit, et voilà une semaine que chaque nuit l'appel de ma douce amante aux cheveux argentés retend en moi comme une douce mélodie à laquelle je ne peux résister. De mémoire, je l'ai toujours aimée, dès que mes yeux ce sont posés sur elle, je n'ai pu résister à son charme. Lorsque je change, il m'arrive chanter pour elle, pendant des heures durant, dans l'espoir d'une réponse. La seule image de sa beauté suffit à me contenter. C'est peut-être pour cela que je n'ai jamais pu m'attacher aux autres de manière stable. Je ne me considérerais pas comme antisocial, j'apprécie les gens, mais je ne ressens pas le besoin de m'attacher à eux. Il est évident qu'en tant qu'homme j'ai des besoins, le besoin d'être entouré, le besoin d'aimer, pourtant jamais je n'ai ressenti le besoin de rester. Personne ne connaît l'amour tel que je le connais, car il est unique est éternel, car je sais que jamais il ne me quittera.
     



     × Histoire
     


       Seul résonnait le bruit du violon, si pur, si clair. Seule la musique comptait en cet instant. Les notes s’enchaînaient à une vitesse folle, il pouvait les sentir virevolter au fond de son esprit, chaque son résonnait en lui comme une douce caresse à son âme. C'était cette musique, la même depuis des années, il en connaissait chaque note et pourtant la redécouvrait à chaque écoute. Un pur bonheur que rien n'aurait pu gacher... Si ce n'est le bruit grésilliant qui s'échappa des enceintes, remplaçant le doux chant de l'instrument par une voix grinçante :

Monsieur, l'arrivée est prévue pour 19h45, soit dans 15 minutes, je vous conseille fortement de commencer à prendre vos valises.

Elric soupira, agacé, et ouvrit les yeux. Il dut cligner plusieurs fois des yeux pour adapter sa vue à la lumière projetée par le soleil. Il inspira longuement puis répondit un simple « Merci Esteban. ». Il ne pouvait s'empêcher d'être légèrement frustré suite à l'intervention du majordome, même si il savait que le vieil homme n'avait toujours agit que son bien.

Il regarda le verre à moitié plein qu'il tenait dans la main depuis le début du vol et commença à jouer inconsciemment avec le glaçon qui flottait au fond. Il se mit à penser à toutes ces années que le majordome avait passé à ses cotés. Depuis sa naissance, le fantôme l'avait servi, comme il avait servi son père et son père avant lui. Il avait gardé le secret de ses escapes nocturnes et l'avait défendu lorsque son père l'avait découvert. L'esprit avait même proposé de l'accompagner au pensionnat afin de se porter garant de la sécurité du jeune homme.

Elric admirait le courage de son serviteur, lui qui avait refusé de passer dans l'autre-monde pour continuer de servir sa famille pour les siècles à venir. Il ne pouvait s'empêcher d'être impressionné par une telle dévotion. Abandonnant son corps mortel, Esteban avait accepté de passer à l'état « d'esprit malin », s’immisçant dans les objets pour communiquer, la découverte de l’électricité et la création appareils électroniques avaient d'ailleurs permis au fantôme de s'exprimer plus facilement en possédant par exemple les dictaphones ou les radios comme il venait de le faire à l'instant.

Le fait de penser à ça plongea le jeune lycanthrope dans une étrange nostalgie, il ne put s'empêcher de penser à sa vie. Il avait grandi dans une famille bourgeoise, presque noble. Depuis sa plus tendre enfance, il avait entendu mille et une histoires sur la « malédiction » qui frappait sa famille et comment il devait lutter contre la bête qui sommeillait en lui. Il n'avait pourtant jamais pu s'y résoudre, et dès que la magie avait commencée à s'opérer en lui, il l'a acceptée, bafouant tous les principes qui lui avaient été enseignés pendant des années. Il avait alors commencé à chasser, du gibier bien sur, pendant une année durant, avant que son père ne découvre sa « faiblesse » comme il se plaisait à l'appeler. L'homme l'avait alors forcé à résister à l'appel de la bête, mais plus les jours passaient, plus l'appel de la lune cette fois se faisait fort. Lui, Elric, qui avait cédé une fois, ne pouvait plus se dissocier de l'animal. Au de semaines de thérapies diverses et variées, son père compris alors à quel point le sort était ancré dans l'âme de son fils.

Il prit alors une décision, il avait entendu parler, une année auparavant, d'un certain pensionnat qui rassemblait toutes les créatures maudites de ce monde et des autres, car pour lui tout ce qui sortait de l'ordinaire équivalait à une malédiction, et décida d'y envoyer son fils, tant pour l'éloigner de lui que pour lui permettre de vivre avec des gens de son « espèce ».

Monsieur, l'avion va atterrir !

Elric cligna des yeux et regarda par le hublot, il pouvait déjà voir la ville. Il se leva, le regard vague, pensant déjà à la prochaine nuit.

Ce séjour dans cette "magical academy" l'importait peu, seul comptait son prochain rendez-vous nocturne.
     



 

     
Quelques Infos

     Âge 20 ans
     Sexe Masculin
     Orientation Hétérosexuelle
     Groupe Lycan
     Pouvoir Lycanthropia
     Alignement Loyal neutre
     Familier Esprit malin, réside dans le baladeur MP3 et le téléphone

     

       
Lycanthropie de base, si ce n'est pour la transformation de Humain à Animal qui se déroule de la même manière que dans la série Hemlock Grove. Soit le loup qui sort de l'homme d'une manière assez gore. Inversement pour un retour à la forme humaine, l'homme sort du loup. Par la gueule les deux cas. Dans le cas de la transformatio  hybride c'est une transformation de base type augmentation de la masse musculaire, naissance de griffe et d'un pelage, allongement de la gueule. Néanmoins cela reste une forme très douloureuse à garder puisqu'elle oscille entre l'homme et la bête et n'utilise pas le moyen "naturel" pour se changer.

        Sois clair & concis !
     


     
Et derrière l'écran ?

     Pseudo Appelez moi PPDH
     Âge 18 printemps
     Disponibilité 7/7 je pense
     Un petit mot ? mot

     
© Halloween × CICI

 
Revenir en haut Aller en bas
Féminin Messages : 15477
Points : 18964
Date d'inscription : 25/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Manipulation du sucre et autres vitamines. Communion totale avec la nature
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Syria
MessageSujet: Re: J'ai demandé à la lune ...   Mer 7 Oct - 10:47

Bienvenue à la Magical Academy

J'espère que tu t'amuseras parmi nous

Un petit conseil pour tes futurs rp : distingue par une couleur ou autre tout ce qui concerne le dialogue parce que dans ton histoire, il n y a ni tirets ni parenthèses ou autres signes permettant de distinguer le dialogue de la narration. Nous comprenons tout de même l'histoire mais disons que c'est plus agréable et compréhensible à l’œil =)

Pour le reste, rien ne cloche si bien que tu es officiellement validé et rajouté au groupe des Lycans

Je te souhaite de futurs bon rp =)


_________________

Merci pour les roses, Raphael, Arcaz, Lara, Shana, Angel, MayLyn, Yogi, April, Elena, Yogi, Akihito, Soudo, Zoldik, Shiruku, Rin et Alice ♥


Merci pour les baisers, Aurore, Sirë, Lara, Hanabusa, Maylyn, Elena, Tensa, Leona, Yogi, Akihito, Shiruku, Zoldik, Rin, Miyuki et Aoi ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

J'ai demandé à la lune ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'ai demandé à la lune ... ♪
» Un soir de pleine lune
» Les taches de la lune
» Comprendre la lune
» Un Haitien sur la Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone Administrative :: Présentations :: Fiches Validées-