AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bienvenue

Forum contemporain fantastique, mini 16 ans

Liens utiles

Discord du Forum

Il vous sera communiqué par mp après validation de votre fiche

Bon à savoir

- On manque de Lycan ! Peut être l'occasion de se découvrir un côté velu ? ;)

- Pour le moment nous n'acceptons plus de vampires

Ils ont marqué MA à tout jamais

Kham
Profil
Syria
Profil
Code par MV/Shoki - Never Utopia




Partagez
 

 La faim n'attend pas ! [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



La faim n'attend pas ! [Libre] Empty
MessageSujet: La faim n'attend pas ! [Libre]   La faim n'attend pas ! [Libre] Icon_minitimeSam 26 Sep - 22:36



La faim n'attend pas !




Rp Libre



Première entrée de Kazuki à la Magical Academy, où il a été invité de séjourner durant les quelques années à venir afin de s’améliorer au maniement de son pouvoir d’esper. Malheureusement pour lui, rien ne lui a été indiqué afin de se retrouver dans cette académie, il avait simplement à trouver l’accueil et se présenter comme nouvel élève et quelqu’un se chargerait de lui, en temps normal…

À peine passé le portail de l’école, il fut rappelé à l’ordre par son estomac, le voyage a été long, et ne manger que des gâteaux tout en les économisant au cas où le trajet serait long n’était pas très sain… Le jeune homme entendant nettement les grognements venant de son ventre le gênait, il aurait eu une drôle d’image dès le premier jour. Par habitude, il relevait son écharpe jusqu’aux lèvres pour cacher son embarras, puis regardait autour de lui, histoire de voir si on l’avait entendu. Une fois la zone vérifiée, et confirmer que personne n’était dans le coin, il commençait à avancer vers le bâtiment qu’il avait en face de lui.

Quelques pas à peine et il s’arrêtait net en sentant une odeur plus que délicieuse, une odeur de cuisine qu’il connaissait. En suivant l’odeur, Kazuki finit par arriver à l’endroit où tout le monde mangeaient, le réfectoire donc. Le repas du midi était en train d’être préparé, et le jeune esper semblait plus qu’attiré vers ce lieu, en tout cas plus que par l’école elle-même.

Les 12 coups de cloche annonçant l’heure du repas arrivaient rapidement, le nouvel étudiant espérait bien prendre son premier repas en se mêlant à la foule, et au passage voir le visage d’autres étudiants dans cette académie. Et pourquoi ne pas faire une ou deux rencontres sympathiques ?

Quelques minutes s’écoulaient, une sonnerie retentit, des bruits de foule se faisaient entendre un peu partout dans la cour et s’en suivit rapidement d’un troupeau de jeunes gens s’approchant du réfectoire. La plupart passaient devant Kazuki sans daigner le regarder, d’autres lui jetèrent un regard en coin en passant à côté de lui, certains le fixaient carrément sans aucune gêne, comme s’il avait quelque chose sur le visage.

Il en oubliait presque la nature de son pouvoir qui consistait à être constamment entouré de fils d’acier, tranchant et mouvant tout seuls. Cette différence qui faisait que le garçon se mettait lui-même a part avec un plateau repas, seul à une grande table, sac de voyage au sol à côté de lui. Kazuki appréciait ce moment, profitant de son simple repas et se demandait si quelqu’un osait approcher un inconnu et lui tenir compagnie.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La faim n'attend pas ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La faim n'attend pas ! [Libre]   La faim n'attend pas ! [Libre] Icon_minitimeSam 26 Sep - 23:28

Rin se leva. Une nouvelle journée démarrait. La jeune femme s’habilla avec une longue robe noire plutôt moulante. Elle se coiffa les cheveux et se maquilla légèrement. Elle alla au réfectoire où elle prit un maxi petit déjeuner. Aujourd’hui, elle allait faire l’effort de ne pas manger avant le repas de midi. La brunette mangea doucement. Pas besoin de se presser tant qu’elle n’est pas en retard.

Les cours étaient passionnants et la demoiselle les suivait avec attention, jusqu’à ce que son estomac lui fasse comprendre qu’elle arrivait à ses limites. Heureusement la pause de midi arrivait. Elle sortit de la salle de classe et sortit sa boîte à gâteaux. Elle en mangea sur le trajet du réfectoire. Dans le réfectoire, Rin remarqua un jeune homme, elle le suivi du regard. Elle se servi un joli plateau bien remplis. La jeune femme se retourna. Le garçon s’était installé, seul. Elle s’approcha de la table.

Bonjour, je peux m’installer ?

Rin en profita pour le détailler. Enfin, il était parfaitement typé nippon. Donc rien de vraiment particulier, quoique ces fils qui se déplacent de leur volonté propre. La jeune femme sourit. Le poids du plateau commençait à se faire sentir. Mais elle restait souriante.
Revenir en haut Aller en bas
Shiruku Haru

Shiruku Haru

Féminin Messages : 1881
Date d'inscription : 12/07/2015

Feuille de personnage
Pouvoir: Jorôgumo (Hybride araignée)
Statut: Célibataire

La faim n'attend pas ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La faim n'attend pas ! [Libre]   La faim n'attend pas ! [Libre] Icon_minitimeDim 27 Sep - 1:46

Je dormais profondément, enroulée dans une épaisse couette et enfouie sous une montagne d'oreillers, jusqu'au moment où un réveil dont j'ignorais la provenance se mit à sonner dans un vacarme assourdissant qui me réveilla en sursaut. Il m'arrivait si peu souvent de coucher dans ma chambre que j'en avais presque oublié le confort d'un bon lit. Bien décidée à faire de nouveau sauter les cours de la journée pour profiter de mon petit nid douillet, je jetais au sol l'objet perturbateur et enfouissais de nouveau ma tête sous la couette. Alors que j'étais sur le point de me rendormir, un léger fumet vint me caresser les narines.

Je bondissait hors de mon lit, j'enfilais en toute hâte une robe qui reposais en tas sur le sol et sans prendre le temps de me coiffer, je me ruais dans le couloir, direction le réfectoire. Pour une fois que je dormais dans ma chambre, hors de question que je rate le repas alors que j'avais déjà sauté le petit-déjeuner. Je courais à tout vitesse dans les couloirs sous le regard étonné de quelque élèves. Devant moi, deux grandes portes en bois, je déboulais dans une salle remplie de livres, la bibliothèque ! Demi-tour !
Enfin, après avoir demandé mon chemin, j'arrivais à la cantine, mon ventre commençais déjà à grogner.

La salle était bondée, les présentoirs presque vides, je me hâtais de prendre un plateau et de me servir les maigres restes, un bol de riz, quelque légumes et une pomme. Une fois en possession de mon frugal repas, il me fallait à présent trouver une place. Seule une table restait libre avec seulement un jeune homme assis et debout devant lui, une fille tenant dans ses bras un plateau bien fournis. Je me dirigeais vers eux d'un pas décidé et je m’asseyais sur la première chaise qui me passa sous la main.

Sans prendre le temps de réellement étudier les deux personnes à côtés de moi, j'avalais à grandes fournées le riz et les légumes et bientôt il ne restait plus que la pomme sur le plateau. Maintenant que j'étais à peu près rassasiée, je me trouvais en de meilleures dispositions pour engager un contact.

Le jeune homme assis en face de moi avait les yeux marrons et ses cheveux,en bataille, étaient bruns. Tout de noir vêtu,hormis quelque éléments de couleur rouge, il portait une écharpe qui lui recouvrait une bonne partie du visage, couvrant sa bouche et le bas de ses joues. La jeune fille quant à elle était également brune mais, chose particulière, ses yeux possédaient une teinte différente, l'un était vert et l'autre rouge vif. Elle portait une robe noire et un léger maquillage faisait ressortir ses fines lèvres. Leur adressant un large sourire, je leur tendais une main amicale.

"  Salut ! Je m'appelle Shiruku ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



La faim n'attend pas ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La faim n'attend pas ! [Libre]   La faim n'attend pas ! [Libre] Icon_minitimeDim 27 Sep - 2:49



La faim n'attend pas !




Rp Libre


Kazuki appréciait un tant soit peu son repas en solitaire, jusqu’à ce que des chuchotements venaient lui faire siffler les oreilles. Des élèves non loin placés derrière lui parlaient sur lui, sur le fait qu’il était nouveau, mais surtout sur le fait qu’il représentait un danger avec ses fils tournant autour de lui. Il prit une inspiration, puis expira pour ne plus penser à tout cela, il ne voulait qu’avaler rapidement son repas et s’en aller vers l’administration afin de se faire recenser en tant qu’élève à l’académie.

Quelques minutes de silence survinrent, puis les messes basses reprirent, mais cette fois-ci, il s’agissait d’une fille s’approchant du jeune homme solitaire. Elle n’hésitait pas à demander pour s’asseoir. Kazuki étant plutôt réservé répondit avec le strict minimum.

« Bien sûr, les places ne sont pas réservées… »

La demoiselle n’eut pas le temps de prendre place qu’une autre fille s’installait à table et commençait à avaler son plateau repas assez rapidement. Kazuki étonné de voir qu’une personne normale, une fille qui plus est, pouvait manger aussi vite, il ne la quittait pas du regard durant quelques instants, jusqu’à revenir à lui lorsque la nouvelle arrivée à table se présentait. Elle tendit la main et annonça son prénom avec un certain enthousiasme. N’ayant pas l’habitude que les gens soient aussi directs avec lui, il ne savait pas trop comment réagir. Il évita tout de même un contact physique et se présentait simplement à son tour.

« Kazuki Yosuke, enchanté, je viens d’arriver dans cette académie aujourd’hui... »

Derrière lui, des élèves continuaient de parler sur lui, les discussions peu discrètes lui coupaient net l’appétit. Il finit par tendre son repas peu entamé à qui le souhaitait parmi les deux jeunes filles, histoire de ne pas gâcher la nourriture.

« Si ça tente l’une de vous, je n’ai plus faim. »

Il remonta son écharpe jusque devant ses lèvres et attendait que l’heure passe tout en jetant des petits coups d’œil rapide autour de lui, et plus spécialement les deux filles qui avaient eu le courage de s’asseoir à côté d’un garçon qui pourrait représenter une menace pour son entourage.
Il tentait finalement de briser le silence en questionnant un peu les deux demoiselles.

« Vous êtes dans cette académie depuis longtemps ? »






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La faim n'attend pas ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La faim n'attend pas ! [Libre]   La faim n'attend pas ! [Libre] Icon_minitimeMar 29 Sep - 10:46

Le garçon lui donna son accord, mais Rin n’eut même pas le temps de bouger qu’une furie se posa et commença à dévorer son repas. La brune s’installa à côté de la nouvelle arrivée et entama son repas, doucement. La demoiselle se présenta suivie du garçon. Elle finit sa bouchée et se présenta :

Enchantée, je suis Rin Han.

Rin fit à sourire et continua à manger. Les discussions fusaient dans le réfectoire, la jeune fille venait à peine de comprendre qu’elle concernait majoritairement Kazuki-kun. Elle soupira et tenta de disperser une chaleur apaisante. Mais elle abandonna rapidement. Son ventre lui cria famine. Elle reprit son repas. Elle refusa d’un geste de la tête le reste du plateau du garçon. Elle en avait bien assez pris. Un silence s’installa, entrecoupé de bruit de couvert, autour de la table. Seulement, puisque les discussions fusaient autour. Mais la jeune femme préféra les ignorer. Kazuki-kun posa une question. Rin le regarda avec un sourire.

Je suis là depuis plus d’un an, presque deux j’imagine. Je n’ai pas particulièrement compté. Au début, je ne savais même pas que je possédais un don. Et puis, il y a le problème qui fait que l'on a passé un an sans l'académie.

Rin reprit son repas qui avait tout de même diminué de moitié. Le souvenir de son arrivée remonta, elle avait passé plusieurs semaines avant de vraiment intégrer l’académie. Elle soupira, c’était un moment relativement difficile. Enfin, elle repoussa ce souvenir et regarda les deux personnes. Elle se dit, qu’ils devaient tous être japonais purs. Et que ça devait être elle qui le semblait le moins. Elle demanda pourquoi elle venait d’y penser puis abandonna pour reprendre son repas. Non sans écouter ce que ses deux voisins de table disaient.
Revenir en haut Aller en bas
Shiruku Haru

Shiruku Haru

Féminin Messages : 1881
Date d'inscription : 12/07/2015

Feuille de personnage
Pouvoir: Jorôgumo (Hybride araignée)
Statut: Célibataire

La faim n'attend pas ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La faim n'attend pas ! [Libre]   La faim n'attend pas ! [Libre] Icon_minitimeMar 29 Sep - 14:30

Je ne prêtais guère attention aux conversations alentours, pourtant, celles-ci semblaient incommoder le jeune homme qui s'était présenté sous le nom de Kazuki si bien que ce dernier ne semblait plus avoir d'appétit et fini par pousser son plateau repas devant nous.

« Si ça tente l'une de vous, je n'ai plus faim »

Voyant que ma voisine de table n'en voulait pas non plus, je n’eus pas à me faire prier avant de me jeter sur le plat encore fumant. Je le regardais avec des yeux pétillants pour le remercier avant d'engouffrer dans ma bouche une autre cuillerée. Kazuki quant à lui remit son écharpe devant son visage avant de lancer des regards circonspect dans la salle. La fille assise à côté de moi se présenta à son tour :  

« enchantée, je suis Rin Han »

Je venais de finir le deuxième plateau repas lorsque le jeune homme se décida à briser le silence qui s'était à nouveau installé :

« Vous êtes dans cette académie depuis longtemps ? »

C'est Rin qui répondit à la question en lui souriant :

« Je suis là depuis plus d’un an, presque deux j’imagine. Je n’ai pas particulièrement compté. Au début, je ne savais même pas que je possédais un don. Et puis, il y a le problème qui fait que l'on a passé un an sans l'académie. »

Après quoi, elle s'en retourna à son repas à moitié entamé que je regardais avec envie, et semblait s'être plongée dans ses pensées. Je devais répondre à mon tour à la question je suppose, le seul souci étant que je n'en avait pas la moindre idée. Ayant pour habitude de papillonner selon mon grès, je ne faisait guère attention aux jours qui s'écoulaient. Je cherchais cependant une façon de lui répondre, étant arrivée vers le milieu de l'été et en considérant que nous étions au début de l'automne, cela devait faire environ 3 mois que j'avais intégré la Magical Académie.

« Moi je suis ici depuis seulement 3 mois...enfin je crois...mais je ne connais encore presque personne. »

Satisfaite de ma réponse, je les regardais avec un large sourire. En attendant une quelconque réaction de leur part, je jouais avec une petite araignée qui venait de sortir de l'intérieur de ma manche et s'installait sur le dessus de ma main. La trouvant particulièrement jolie, je la leur tendait :

« Vous ne la trouvez pas adorable ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



La faim n'attend pas ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La faim n'attend pas ! [Libre]   La faim n'attend pas ! [Libre] Icon_minitimeMar 29 Sep - 17:39



La faim n'attend pas !




Rp Libre


Entre bruits de couvert et discussions, Kazuki n’était pas à l’aise dans cette ambiance, il avait l’air d’être en trop pour le moment, ou de simplement trop attirer les regards vers lui. La tenue sans doute ? Ou les fils ? Ou simplement, car deux jeunes filles l’ont rejoint rapidement ? Le jeune homme pensait à tout ça durant sa brève analyse du lieu.

Rin répondait à la question en première, et parmi ses explications, une chose, ou plutôt un mot venait à faire tiquer le jeune homme, quelque chose à éclaircir au plus vite. Kazuki étant de nature curieuse, ne pouvait pas passer à côté d’un mystère, quel qu’il soit. Shiruku répondait, elle aussi, mais avec une certaine confusion, elle semblait assez tête en l’air, ou du moins éloignée de tout sens commun.

Kazuki se perdait à nouveau dans ses pensées, un bruit de couvert heurtant le sol le fit se mettre sur ses gardes. Les fils qui depuis un moment étaient plutôt effacés, avec un nombre assez faibles flottant autour de lui, se mirent à se multiplier, se préparer à toute éventualité. Ce comportement fidèle au pouvoir du jeune Esper prit fin lorsque Shiruku prit la parole, montrant une petite araignée sur le dos de sa main… Elle demandait ce qu’ils pensaient de la bestiole. N’étant pas phobique des araignées, Kazuki répondit sans aucune peur dans ses yeux, fixant le petit être sur le dos de la main.

« Je n’irais pas jusqu’à dire qu’elle est adorable, n’étant pas un mâle de son espèce, je ne la trouve pas répugnante cela dit. À bien y réfléchir, elles nous ressemblent, elles créent leur maison, se nourrissent, cherchent un partenaire et se reproduisent… Oh, j'en ai un peu trop dit... »

Le jeune homme se tut un instant avant de reprendre, cette fois-ci, il se tournait vers Rin, qui avait attisé sa curiosité plus tôt.

« Il y a quelque chose que je voudrais savoir… Ne réponds pas si c’est trop indiscret… Tu as dit « On » tout à l’heure, je suppose que tu parlais de toi… Et d’une autre personne ? »

Ayant l’impression d’en avoir trop dit, Kazuki retournait caler le bas de son visage dans son écharpe, qu’il avait dévoilé pour prendre la parole. C’était une fâcheuse habitude qu’il allait devoir apprendre à laisser de côté…







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La faim n'attend pas ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La faim n'attend pas ! [Libre]   La faim n'attend pas ! [Libre] Icon_minitimeSam 3 Oct - 16:48

Rin écouta Shiruku, comme elle, elle n’avait pas l’air de beaucoup compter. La demoiselle exhiba une araignée. La brune n’en avait pas peur, mais elle n’aimait guère les voir. Les toiles sont toujours enlevées lors du ménage, alors pourquoi seraient-elles particulièrement adorables ? Mais le plus surprenant fut la réponse de Kazuki qui fit une analogie. Rin lui fit un regard surpris avant de se reprendre en se disant que c’était peut-être vrai. Et puis, Flame l’incitait plutôt à finir son repas. Ce qu’elle fit. Kazuki se tourna vers Rin, elle leva son regard vers lui. Elle posa un doigt au coin de sa bouche.

Ce n’est pas indiscret, l’académie a fermé pendant un an. Elle a été détruite lors d’une guerre. Si je ne me trompe pas elle s’est finie grâce au directeur. Enfin c’est sûrement imprécis. Je n’ai pas cherché à savoir. Et bien sûr, tous ceux qui ne se sont pas battus ont été évacués, avant. Avant l’académie n’était pas rattachée au monde aussi. Tout a changé, sauf l’ambiance.

Rin fit un sourire. Les aléas de la vie, bizarrement elle ne se sentait pas si concernée que ça. Peut-être qu’elle n’y était pas si attachée que ça. Flame en profita pour prendre le contrôle sans l’avis de la demoiselle. Son œil vert vira au rouge et sa voix devint plus grave.

J’aurais adoré en être mais cette idiote ne me connaissait même pas encore. Ça aurait été cool. Son instinct l’a fait fuir, j’aurais dû prendre le contrôle, en plus c’est amusant. Vous ne trouvez pas ?

Flame fit un sourire carnassier et goba un des gâteaux tout juste sorti de la boîte de Rin. Prendre le contrôle, il ne l’avait pas encore fait, enfin si on omet cette fille et son pouvoir bizarre. Il avança sa main vers les fils du garçon. Avec une flamme intense d’un bleu profond, il fit chauffer les fils. Il était impatient de voir comment le garçon allait réagir et Rin n’avait toujours reprit suffisamment de conscience pour le repousser.
Revenir en haut Aller en bas
Shiruku Haru

Shiruku Haru

Féminin Messages : 1881
Date d'inscription : 12/07/2015

Feuille de personnage
Pouvoir: Jorôgumo (Hybride araignée)
Statut: Célibataire

La faim n'attend pas ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La faim n'attend pas ! [Libre]   La faim n'attend pas ! [Libre] Icon_minitimeDim 4 Oct - 12:01

Kazuki semblait perdu dans ses pensées, il avait l'air mal à l'aise dans cet environnement bruyant, le simple tintement d'un couvert sur le sol faisait réagir son pouvoir qui, jusqu'à présent paraissait en sommeil, était maintenant en ébullition. C'est seulement lorsque je lui tendis la petite créature posée sur ma main qu'il « revint » à lui. La réponse qu'il donna à la question que je leur avait posé précédemment m'étonna :

« Je n’irais pas jusqu’à dire qu’elle est adorable, n’étant pas un mâle de son espèce, je ne la trouve pas répugnante cela dit. À bien y réfléchir, elles nous ressemblent, elles créent leur maison, se nourrissent, cherchent un partenaire et se reproduisent… Oh, j'en ai un peu trop dit... »

Sans laisser le temps à Rin de répondre, il se tourna vers la jeune femme et, en la regardant fixement, il lui demanda :

« Il y a quelque chose que je voudrais savoir... Ne répond pas si c'est trop indiscret... Tu as dit « On » tout à l'heure, je suppose que tu parlais de toi... Et d'une autre personne ? »

Puis, comme gêné par ses propres paroles, il enfila de nouveau son visage dans son écharpe. Rin, avant de répondre pris le temps de finir son repas. Cela fait, elle leva son visage vers le jeune homme :

« Ce n’est pas indiscret, l’académie a fermé pendant un an. Elle a été détruite lors d’une guerre. Si je ne me trompe pas elle s’est finie grâce au directeur. Enfin c’est sûrement imprécis. Je n’ai pas cherché à savoir. Et bien sûr, tous ceux qui ne se sont pas battus ont été évacués, avant. Avant l’académie n’était pas rattachée au monde aussi. Tout a changé, sauf l’ambiance. »

Elle lui adressa un sourire puis sembla elle aussi se plonger dans ces réflexions. Soudain, son attitude changea brusquement, son œil vira devint rouge pourpre et se mit à scintiller légèrement et sa voix et son ton changèrent également :

« J’aurais adoré en être mais cette idiote ne me connaissait même pas encore. Ça aurait été cool. Son instinct l’a fait fuir, j’aurais dû prendre le contrôle, en plus c’est amusant. Vous ne trouvez pas »

Rin, ou en tout cas, la chose qui était en elle arborait à présent un sourire carnassier. Elle avala un gâteau qui reposait dans une petite boite puis, en fixant Kazuki dans les yeux, elle aprocha sa main de ses fils, celle-ci brûlant dans une flamme bleu d'une intensité étonnante, elle se mit à chauffer les fils du jeune homme, cherchant probablement à entrainer une quelconque réaction de ce dernier. J'observait la scène, un peu absente et me sentant peu concernée par leurs petites affaires, cependant, les fils qui gravitaient autour de Kazuki s'agitaient dans une danse frénétique et se densifiaient au dessus de sa tête, prenant peu à peu la forme d'une lame.

Sans prendre le temps de réfléchir, je déployais une de mes pattes recroquevillée dans mon dos et je harponnais la manche de Rin dans la table, avant de la replier rapidement derrière moi, essayant tant bien que mal de dissimuler l'ouverture béante qui gisait maintenant à l'arrière de ma robe. Je n'ai pas pour habitude de m'occuper des affaires des autres, pourtant, ces deux jeunes gens étaient parmis les seuls qui m'aient jamais adressé la parole dans cette académie et je souhaitais que cette rencontre ne se termine pas par un drâme.
Haletante, je regardais la jeune femme dans les yeux :

« Tu...tu ne devrais pas faire ça...laisse le tranquile... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



La faim n'attend pas ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La faim n'attend pas ! [Libre]   La faim n'attend pas ! [Libre] Icon_minitimeSam 10 Oct - 20:25



La faim n'attend pas !




Rp Libre



Le repas continuait dans la même ambiance depuis bientôt une heure. Les bruits de fond assez dérangeant, provenant d’autres élèves ne semblaient plus affectés le jeune homme. Avec les deux demoiselles à la même table que lui, il avait grandement de quoi s’occuper l’esprit.
Les explications de Rin l’intéressaient fortement, l’histoire de l’académie était assez importante, surtout si Kazuki comptait l’intégrer le plus tôt possible en tant que pensionnaire. Absorbant chacune des paroles de celle-ci, il parvenait à oublier les messes basses derrière lui.

Mais aussi étrange que cela puisse paraitre, Rin avait autre chose de déroutant, son regard, ou du moins son œil vert changea de couleur et prit celle du sang… Le ton de sa voix changeait également, et devenait plus grave, comme s’il s’agissait d’une autre personne. Après un rapide discours parlant d’elle à la troisième personne, Rin avait désormais un regard donnant froid dans le dos.

À peine quelques secondes après avoir croisé son regard à celui de Kazuki, Rin dévoilait la nature de ses capacités. Une flamme bleue entourait sa main et s’approchait lentement des fils d’acier et les fit réagir, la chaleur émise entamait lentement la fonte des fils, les uns après les autres. À mesure que les secondes passaient, des fils disparaissaient, tandis que d’autres réapparaissaient pour les remplacer. Le cœur du jeune homme s’accélérait, c’était bien la première fois qu’il tombait sur ce qui pouvait complètement annihilé son pouvoir et le rendre inutile.

Le regard rivé sur la main de Rin, Kazuki n’eut pas le temps de voir ce qui repoussait le bras de la brune aux yeux rouges et le « cloua » à la table. À en juger par la réaction de Shiruku, qui était haletante, il était évident qu’elle était intervenue entre les deux jeunes gens. Son regard était orienté vers celui de Rin, elle semblait lui en vouloir d’avoir entamé une telle provocation, pour on ne sait quelle raison. Kazuki reprit son calme, les battements de son cœur prirent à nouveau un rythme réguliers, les fils se rejoignaient tous autour de ses poignet, formant des bracelets assez épais en acier et plutôt large. Il remit son visage dans son écharpe et regardait rapidement de gauche à droite, afin de voir si quelqu’un d’autre que les deux filles l’avaient vu réagir avec angoisse… Puis cela fait, il remit son regard dans celui de Rin…

« Je ne sais pas qui tu es… Celui qui utilise le corps de cette jeune fille… Mais il faudra qu’on discute plus sérieusement… Et en privé si possible… »

Finalement, Kazuki lança un regard amical à Shiruku, accompagné d’un sourire et d’un hochement de tête de haut en bas pour la remercier de son intervention… Il guetta du coin de l’œil l’unique horloge du réfectoire, accroché au mur un peu plus loin de sa position et il comprit qu’il était plus que temps de se diriger vers les bureaux de l’administration… Il prit son sac jonchant sur sol et le posa sur ses genoux, marquant son envie de s’en aller et ponctua d’une salutation amicale.

« Il est temps pour moi, j’ai certaines choses à régler… Ce fut un plaisir de vous rencontrer, et j’espère qu’on se reverra en dehors des repas dans cette académie. »

Le jeune Esper se leva donc promptement et gratifia les demoiselles d’une courbette en guise de salut.







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La faim n'attend pas ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La faim n'attend pas ! [Libre]   La faim n'attend pas ! [Libre] Icon_minitimeDim 18 Oct - 18:02

Flame continuait de sourire. Il avait plaisir à voir les fils fondent et réapparaissent tout aussi vite. Mais chose décevante, le garçon ne semblait pas s’en préoccuper. Tout à coup, la main de Rin se retrouve clouée à la table. Le regard sanguin se porta glacialement sur l’hybride qui balbutia des mots que l’élémentaire ne prit même pas la peine d’écouter.

Tu ferais mieux d’enlever ta patte d’araignée avant que je ne la fasse cramer.

Sur ces mots Flame fit doucement remonter les flammes du bout de la main vers l’avant-bras, brûlant au passage la table. Son regard se reposa sur le garçon qui semblait se remettre d’une angoisse. Quoi ? C’était tout ? Juste une angoisse ? Flame était déçu et fit une petite moue. Le garçon le fixa et se mit à parler. Ce n’était pas ce à quoi s’attendait l’élémentaire. Et il ne cacha pas sa surprise. Il stoppa ses flammes. De plus Rin cherchait à reprendre le contrôle. Elle ne comprenait pas tout, mais elle en avait compris suffisamment pour vouloir s’excuser et partir en courant. Flame se remit à sourire. Toujours ce sourire carnassier et ce regard sanguin. Mais ce dernier pétille légèrement, montrant l’intérêt que portait l’élémentaire. Parce que oui, le garçon avait piqué son intérêt, non seulement par son pouvoir mais aussi par sa capacité à se montrer inexpressif alors que son cœur panique.

Et bien, si elle accepte de te revoir. Elle est complètement paniquée à cause de ce que j’ai fait, donc ce n’est pas gagné.

Flame replongea au fond de la conscience de Rin. L’œil reprit sa couleur vert émeraude. Aussitôt le visage de la demoiselle devint pâle. Elle se morfondit en excuse et ce d’autant plus que Kazuki quitta les lieux. La jeune fille se tut et cacha son visage n’osant pas regarder Shiruku. Rin prit un gâteau et le mangea avant de tendre la boîte à Shiruku. Sans la regarder et les mains tremblantes. Elle reprit un gâteau.
Revenir en haut Aller en bas
Shiruku Haru

Shiruku Haru

Féminin Messages : 1881
Date d'inscription : 12/07/2015

Feuille de personnage
Pouvoir: Jorôgumo (Hybride araignée)
Statut: Célibataire

La faim n'attend pas ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La faim n'attend pas ! [Libre]   La faim n'attend pas ! [Libre] Icon_minitimeMar 22 Déc - 15:01

Le malaise était bel et bien installé.
Pour une raison qui m'était encore inconnue, la jeune femme charmante avec laquelle le jeune Kazuki et moi partagions notre repas semblait à présent être une toute autre personne. Son œil gauche, encore vert il y a quelque instants avait à présent la couleur du sang et irradiait d'une étrange magie. Sa voix, ses gestes, ses expressions, tout avait changé et elle semblait être une autre personne, différente, plus...agressive.
En effet, quelque instants après ce changement radical de personnalité, la jeune femme approchait sa main, entourée de flammes bleues et intenses du jeune homme et de ses étranges fils métalliques qui se mirent à fondre et à réapparaître aussitôt. Devant cette scène, ma réaction ne se fit pas attendre et, contrairement à mon attitude habituellement passive et indifférente, je fis le choix d'intervenir, clouant le bras de la jeune fille dans la table par la manche, je repliais rapidement ma patte, dans l'espoir que personne ne l'aurait remarqué.

En face de moi, le jeune garçon reprenait peu à peu son calme et sa respiration, un rythme plus régulier. Remettant son écharpe devant son nez, il jeta de petits coups d’œils autour de lui avant de se concentrer à nouveau sur Rin, plongeant le regard dans le sien.

« Je ne sais pas qui tu es... Celui qui utilise le corps de cette jeune fille... Mais il faudra qu'on discute plus sérieusement... Et en privé si possible... »

Il porta son regard vers moi, m'adressant un léger sourire accompagné d'un hochement de tête. Se tournant vers l'horloge de réfectoire, accroché au mur derrière lui, il se saisit de son sac qu'il déposa sur ses genoux.

« Il est temps pour moi, j'ai certaines choses à régler... Ce fut un plaisir de vous rencontrer, et j'espère qu'on se reverra en dehors des repas dans cette académie. »

Il se leva, nous adressant une dernière courbette en guise d'adieu. Alors que je suivais son départ d'un air intrigué, mes yeux vinrent se poser à nouveau sur la jeune femme qui semblait avoir repris le contrôle d'elle-même. Concentrée sur les paroles de Kazuki, je n'avais écouté que de manière distraite la chose qui la contrôlait quelque instants auparavant.
Elle semblait à présent terriblement gênée et elle n'osait pas me regarder, cachant timidement son visage à la manière d'une enfant. Sortant une petite boite de son sac, elle en retira un gâteau qu'elle porta à sa bouche avant de me tendre le petit contenant, dans le plus grand silence, les mains tremblantes.

Quelque peu gênée moi aussi, mais aussi bien rassasiée, je prenais à mon tour une des petites pâtisseries, autant par politesse que par gourmandise, lui adressant un sourire, certes pas des plus convaincants.

« Merci, ils ont l'air très bon »

Je grignotais alors le biscuit du bout des dents, perdue dans mes pensées. Pourquoi c'était-elle mise à agresser ce pauvre Kazuki qui ne demandait rien à personne, d'où provenaient ces flammes bleues et surtout...comment a-t-elle deviné que j'étais un hybride, je pensais avoir été suffisamment rapide pour ne pas être vue... Autant de questions qui se bousculaient dans ma tête tel un essaim bruyant et bourdonnant qui cognait à l'intérieur de mon crâne. Secouant énergiquement la tête de gauche à droite, je chassais toutes ces pensées parasites et je reportais mon attention sur la jeune femme. Je lui souriais à nouveau, dans l'espoir de briser le silence froid et pesant qui s'était installé confortablement à la table puis, me raclant la gorge, je me tournais vers elle.

« Je...je ne sais pas quel est ton pouvoir et qui était ma personne qui parlait avec nous quelque instants plus tôt mais...je suis certaine que tu es différente d'elle et...sache que je ne t'en veux pas pour ce qu'il vient de se passer, c'est même moi qui devrais m'excuser, j'ai abîmé ton joli vêtement. »

Sur ces mots, je m'inclinais devant elle en guise d'excuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



La faim n'attend pas ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La faim n'attend pas ! [Libre]   La faim n'attend pas ! [Libre] Icon_minitimeJeu 24 Déc - 16:30

Rin soupira en relevant son regard sur Shiruku. Elle avait plus ou moins cerné Flame alors pourquoi le cacher plus longtemps. Elle esquissa un sourire.

Je n’ai pas de pouvoir propre. Je le tire d’un élémentaire de feu qui loge dans mon corps. Parfois il en prend le contrôle, soit pour s’amuser soit pour me protéger. Et ce n’est pas grave pour les vêtements.

Rin prit un nouveau gâteau. Flame avait consommé beaucoup d’énergie, rendant la jeune femme affamée malgré l’énorme déjeuner de tout à l’heure. Donc elle se leva pour aller chercher quelques restes. Elle revint quelques instants plus tard les bras chargés de fruits. Elle commença par croquer une première pomme avec un léger sourire à Shiruku.

L’élémentaire consomme beaucoup d’énergie. Sa sortie me rends toujours affamée.

Rin continua de manger sa pomme en observant Shiruku. La demoiselle pensait aussi à partir. Elle ne voulait pas causer d’autre problème à l’hybride. C’est pourquoi, quand elle eu finit sa pomme elle se leva.

Je vais partir, j’ai un examen cet après midi.

Rin sourit à Shiru et commença à partir en direction des salles de classes.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La faim n'attend pas ! [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La faim n'attend pas ! [Libre]   La faim n'attend pas ! [Libre] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La faim n'attend pas ! [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La faim n'attend pas ! [Libre]
» La faim, elle, n'attend pas... [PV Erwan Kaiss]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Lettre [libre]
» [intervention, Tribunes: Bouquet final [PV nakor +Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  ::  Zone hors RPG ! :: A l'intérieur des murs :: Le Réfectoire-
Sauter vers: