Partagez | 
 

 Kazuki Yosuke [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Kazuki Yosuke [Terminé]   Sam 26 Sep - 1:36



 
 


     
× Kazuki & Yosuke ×


     


× Physique


        À la vue de tous, Kazuki est une personne à l’apparence des plus communes. Cheveux bruns, yeux marron (tirant un peu sur le rouge), haut d’1m81 et pesant 68 kilos. Il a des traits typiquement asiatiques, vu qu’il est japonais de sang. Il a toujours une attitude sérieuse, se tenant droit et est assez vif.

Il ne pratique pas de sport, et n’a donc pas une musculature très développée, il reste cependant dans les normes, profite de la vie et des délicieux mets qu’on lui propose ou qu’il s’offre. Sa coiffure, si l’on peut encore appeler ça « coiffure » est souvent présenté en bataille, des mèches vont dans tous les sens, entre mèches rebelles sur le haut du crâne et devant les yeux, le jeune homme en a pour son compte.

Ses yeux sont d’une couleur plutôt particulière, marron en temps normal, ils virent quasiment au rouge à certains moments, plus précisément lorsqu’il utilise volontairement ses fils. Entre autres, la luminosité ambiante lui donne de légères teintes rouge bordeaux. Toujours dans les couleurs, sa peau est plutôt pâle, Kazuki ne bronze pas, il grille au soleil et donc aura souvent plus de coups de soleil que de bronzage.

Côté vestimentaire, il est souvent vêtu d’habits noirs ou couleurs sombres. Il porte presque tout le temps une écharpe, suffisamment longue pour pouvoir camoufler le bas de son visage lorsqu’il est entouré d’inconnu ou qu’il est gêné. De temps en temps il porte aussi un long manteau noir avec des éléments rouges et des mitaines. Aucune cicatrices, ni marques de naissance sur son corps, pas de tatouages ni de piercings.

     



     

× Mental
 


        De nature calme et sérieux, Kazuki évite généralement d’attirer l’attention sur lui. Il lui arrive parfois de se démarquer pour des raisons purement conventionnelles, mais ça ne lui plaît pas tant que ça. Il est plutôt réservé, pas vraiment timide, car une fois ami avec quelqu’un, il lui arrive de devenir un vrai moulin à paroles. En général, il s’efface un peu en présence d’un groupe construit de personnes se connaissant bien, à moins d’en faire partie bien sûr ! Il est toujours poli et n’oublie pas la plupart des formules de politesse que bien des jeunes gens de son âge auraient oublié d’apprendre.

Kazuki garde une expression neutre sur son visage, il ne broie pas du noir, mais trouve qu’avoir un sourire 24h/24 est un peu bizarre. Il sait se montrer émotif quand les occasions se présentent, il a simplement du mal à montrer ses vraies émotions et sera toujours un peu maladroit dans la manière de les montrer.

Souffrant d’un rejet familial, Kazuki aura toujours du mal à accepter quelqu’un voulant se lier
d’amitié avec lui, par peur de se refaire rejeter à nouveau et de se retrouver seul, surtout quand il appréciait vraiment la personne.

Quand il est gêné, nerveux ou anxieux, il a tendance à remonter son écharpe sur le bas du visage jusqu’au nez. C’est pour lui, un moyen de se calmer et se mettre en confiance.

     



     

× Histoire


       Issu d’une lignée de nobles, Kazuki a eu une enfance loin de la pauvreté et le besoin. Né en tant que troisième enfant, et dernier, il fut le chouchou de la famille, celui qu’on dorlotait au moindre caprice, celui qui attirait l’attention des parents au détriment de son grand frère et grande sœur. Aussi, né dans une famille d’Esper de génération en génération, il avait comme devoir de maîtriser parfaitement le don qu’il eut à la naissance et qui s’affirma durant sa première décennie.

Sa sœur, l’ainée des trois enfants maîtrisait rapidement son pouvoir, dotée d’un pouvoir appelé Fils Arc-en-ciel, elle était capable de créer et contrôler des fils colorés de divers éléments. Le premier fils, lui eut un peu plus de mal, mais y arriva à force de s’entraîner et maitrisa ce qu’il appelle l’Armure de Fils. Kazuki lui, n’arrivait a rien, et ce, durant un très long moment. Les premières manifestations de son pouvoir étaient aux alentours de 10 ans, lorsque son père las de l’incapacité de son fils à manier son don, le brima de longues heures durant. Le garçon, sous le coup de la colère se laissa aller et fondait en larmes, déclenchant au passage son don d’Esper.

Quelques fils apparaissaient autour de lui, sans jamais s’en aller. Se sentant menacé par ce pouvoir, le père le somma d’annuler l’utilisation de sa capacité à matérialisé des fils, mais Kazuki ne pouvait rien y faire, ils ne disparaissaient pas. Son paternel tenta de le corriger, pensant que son enfant se moquait de lui, sa main s’approcha de son visage pour lui asséner une gifle, mais elle fut interceptée par des fils, lui écorchant vivement le dos de la main, qu’il retira bien vite suite à la douleur.

Kazuki, apeuré, se mit dans un coin de la pièce et n’y bougeait plus pendant quelques heures, son père était blessé et c’était sa faute.

Il passait les années suivantes avec la peur d’approcher quiconque et le blesser inutilement. En parallèle, les servants de la famille ne l’approchaient plus, de peur de subir d’horribles douleurs dues à son manque de contrôle. Seule sa sœur et son frère venaient discuter avec lui, le rassurer et le réconforter. Cependant, Kazuki n’y croyait presque pas, il pensait qu’ils l’approchaient par pitié et non par compassion.

Quelques jours passaient encore, Kazuki n’avait plus aucune motivation ni même envie. Il errait dans le jardin sans but, les yeux vides d’émotions. Il s’arrêtait de temps à autre sous un arbre pour se protéger du soleil, écouter les oiseaux siffler et se laisser porter par les caresses du vent. Il reprit ses esprits lorsque quelque chose passa devant lui à toute vitesse, il prit peur et reçu quelques gouttes de sang sur le visage. Devant lui, au sol, un oiseau venait de se faire frapper par un fil d’acier et avait une aile blessée et ensanglantée. Kazuki se ressaisissait en entendant les cris de douleur de l’oisillon, vautré sur le sol sans force pour se relever et s’approcha rapidement. À sa grande surprise, avec l’envie d’aider le pauvre animal, rien ne lui arrivait de plus, les fils ne l’attaquaient pas. Il entreprit de le soigner, le nourrir et le relâcher quelques jours après, une fois guérie. Aussi petit soit-il, l’oiseau redonnait un peu de joie de vivre au garçon, et ce fut d’une grande aide.

Kazuki prit l’entraînement plus au sérieux et parvient avec quelques années de vie en « solitaire » à maîtriser son pouvoir, délaissé par sa famille, mais toujours domicilié chez ses parents. Il grandissait et est devenu majeur trop rapidement à son goût, les fils d’acier virevoltant autour de lui n’avaient toujours pas disparu durant toutes ses années, au point qu’il ne faisait plus attention à leurs présences. Pour le jeune esper, c’était simplement une partie de lui qu’il ne fallait pas négliger, il avait fini par s’habituer à vivre avec ces fils lui tournant autour et les diriger à sa guise.

Un soir, ayant pris une décision de grande importance, il toquait au bureau de son père. Il voulait discuter sérieusement avec lui, à propos de son avenir, et de la décision qu’il prit. Son père, un homme toujours occupé par son travail, n’eut pas l’oreille à l’écoute de son fils, le jeune homme lui disait de façon crue qu’il allait quitter le domicile familial, tirant un trait sur sa famille et qu’il partirait vivre sa vie. Son paternel lui répondit aussitôt de façon négligée, mais avec un air sérieux que pour lui, cela faisait longtemps qu’il n’était plus, lui son troisième fils, membre de la famille.

Le jeune homme, déçu de l’attitude de l’homme qu’il avait en face de lui, laissait couler quelques larmes, lui tournait le dos à lui et au reste de la famille et sortit de la demeure avec quelques affaires à lui. Il entreprit de voyager, seul ou presque, accompagné de l’oiseau qu’il avait aidé quelques années plus tôt. Sa destination ? Il n’en avait pas vraiment, il laissait ses pieds choisir sa route. Peu de temps après son départ, il se sentait comme attiré vers une direction, il s’orienta vers cette destination et arriva rapidement dans une ville dégageant une étrange atmosphère. Le principal lieu de la ville était une académie ou des jeunes gens comme lui ayant un don particulier étaient rassemblé.

Dès son arrivée, le jeune esper rencontra des personnes voulant qu’il intègre la Magical Academy, ce à quoi il acceptait sans réfléchir. On lui offrait une nouvelle vie alors pourquoi refuser ?



 

     
Quelques Infos

     Âge 19 ans
     Sexe Masculin
     Orientation Hétéro
     Groupe Esper
     Pouvoir Fils d’Acier
     Alignement Loyal Neutre
     Familier:
Un petit passereau noir avec de légères nuances jaune sur le bout des ailes, souvent confondu avec un corbeau les gens restent sur leur garde en le voyant. Il n’a pas vraiment de nom et vient se poser sur l’épaule de Kazuki assez souvent quand le jeune homme est à l’extérieur.

   

 Description du pouvoir :

Kazuki est entouré en permanence (sauf endormi ou inconscient) de fils d’acier (voir avatar). Il ne contrôle pas vraiment son pouvoir, du moins à part entière, il n’arrive pas à les faire disparaitre, mais peut contrôler leurs trajectoires et vitesse. Quand il est en danger, les fils se déplacent souvent seuls pour le protéger, s’il est calme ou joyeux, ils ne se déplacent que peu et laissent énormément d’ouvertures, voir s’enroulent un peu autour de la taille. Les émotions de Kazuki sont donc un facteur dominant du comportement de ses fils. Outre les déplacements, les résistances des fils sont comparables à l’acier. Tranchant, conducteur à l’électricité, peut fondre en présence d’une forte flamme ou cassés s’ils sont exposés au givre. Ils peuvent agripper des objets et les soulever, mais tout dépend du poids de l’objet, du nombre de fils, de la matière de l’objet, etc etc… Les fils ne peuvent pas soulever un objet plus lourd que Kazuki, soit plus de 70kg environ. Le nombre de fils n’est pas dénombrable, il y en a une infinité autour de lui, une multitude de fils peuvent s’assembler pour un créé un plus grand, et vice-versa. Leurs longueurs, ou plutôt portée d’action s’étendent à environ 5 mètres pour le moment, avec de l’entraînement, ils pourront aller plus loin. La santé de Kazuki influe l’efficacité des fils ainsi que leur nombre, mais la destruction d’un fil n’impacte pas sur l’état de santé de Kazuki.

       
     

     
Et derrière l'écran ?

     Pseudo Kazu
     Âge J’ai eu 24 ans hier o/
     Disponibilité Assez souvent
     Un petit mot ? J’aime le design du forum et le thème !

     
© Halloween × CICI

 
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN
Masculin Messages : 537
Points : 65
Date d'inscription : 27/06/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Ban, Kick, What else?
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Ren
MessageSujet: Re: Kazuki Yosuke [Terminé]   Sam 26 Sep - 3:18

Bonsoir et bienvenue ! Tu es dès a présent validé et libre de rp =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magicalacademy.forumactif.com
 

Kazuki Yosuke [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Temps de... Loup ? [PV Kazuki Yosuke]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone Administrative :: Présentations :: Fiches Validées-