Partagez | 
 

 Kuroyami Akimitsu, virtuose dérangé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Kuroyami Akimitsu, virtuose dérangé   Mer 11 Fév - 7:15




Kuroyami Akimitsu


Physique



Akimitsu est un homme grand, du haut de son mètre quatre-vingt-dix pour 21 ans, il arbore un physique soigné. Ses cheveux sont blancs argentés, toujours coiffés soigneusement, détonants avec les costumes noirs qu'il porte en permanence. Il garde toujours avec lui son étui à violon rayé de blanc et de noir, comme l'objet autour duquel ses côtés sombres et lumineux gravitent. Sa démarche est toujours simple, sans bavure, semblable à celle du virtuose dont on le qualifie. Sa voix angélique lui vaut l'amour de toutes les jeunes filles qu'il peut bien rencontrer et son visage fin et sans imperfection, ainsi que ses yeux rouges sang suffisent à les achever. Mais cette apparence parfaite cache bien des secrets.


Mental


Akimitsu est un être Arrogant. Il a beau être admiré par toutes les personnes qui l'ont un jour rencontré, c'est un éternel sociopathe qui ne se complaît que dans la musique qu'il crée. Il a beau toujours s'afficher comme quelqu'un de parfait, il en est infiniment l'inverse, car  dans son intimité, c'est une créature chaotique et sans limite qui ne se soucie plus ni de rien ni de personne si ce n'est de ses créations. Comme un scientifique fou qui ne désire que produire la plus belle machine de mort, il n'a hâte que du jour où il trouvera l'agencement parfait de notes et de sons qui lui permettra d'exprimer clairement ce qu'il ressent quand il les a mêlés. Ce personnage est capable de donner une mélodie à chaque objet et chaque personne qu'il croise, aussi, il s'en sert pour juger les choses. Capable de sauver qu'elqu'un simplement parce qu'il trouve sa mélodie "élégante", "belle", ou je ne sais quoi d'autre, mais aussi d'éliminer quelqu'un d'autre parce qu'il la trouve "dissonante" ou "exécrable".



Histoire


Il etait une fois, dans une grande ville d'un pays ou il pleuvait souvent, une petite salle de concert aux murs exposés au vent. Dans cette attraction touristique, On trouvait tous les soirs les plus grands amateurs de musique, et ils venaient tous pour la meme raison: assister a une prestation.
Il etait une fois une melodie fameuse dont se servait toujours pour cloturer ses sérénades audacieuses un musicien renommé aux cheveux d'argents, et aux doigts de fée.
Ce musicien si doué etait encenssé aussi bien par la critique que par ses pairs, car capable de jouer n'importe quelle mélodie sur n'importe quel instrument, de bois ou de fer. Cette histoire commence donc là, dans cette piece sombre, ou les gens sont a la limite de s'empecher de respirer en attendant que le musicien ne daigne montrer son ombre. Un jeune homme en costume, à la fois interprète et propriétaire des lieux, arrive sur la scene, s'assoit, ce soir, c'est au piano que l'on fait la loi.
Commence alors la valse des sons, les notes se suivent à l'unisson, toute la salle est en emulation, et pourtant personne ne bouge le petit doigt de peur de décaller l'artiste de sa voie.
Le concert se poursuit calmement, arrive enfin la derniere partie, celle dont on parle tant. Encore plus incroyable que celles d'avant, la note finale est jouée sous un tonerre d'applaudissements.  Le musicien se rend ensuite a la sortie de la salle pour tenir la porte et dire au revoir au invités du bal. Chacun y va de son petit mot, qui s'avère le plus souvent de trop:
- La premiere partie m'a évoqué une chaude journee d'été!
- La derniere partie m'a semblé si melancolique! C'est insensé!
- C'est incroyable d'arriver a faire passer tout cela avec de la musique! Pourquoi ne venez vous pas jouer chez moi?! Au moins, la salle est en brique.

Un groupe de jeune fille l'invite a aller boire un verre, mais il refuse poliment en mettant genoux a terre.

-Non merci, j'ai trop de travail pour trouver le temps.

Les jeunes filles partent en gloussant, il ne reste plus personne, enfin une minute sans qu'on le sonne. Le musicien traverse la scène pour abouttir dans une petite piece, l'unique endroit ou il peut etre lui même. Le sol et les murs sont jonchés de papier moisis, sans doutes des partitions là depuis une decennie. Un bureau décrépit se trouve dans un coin. Le musicien s'y assied avant de frapper du poing.

- Ma premiere partie, une chaude journée d'éte? Mais mon dieu qu'ont ils écoutés?!

Soupirant, il se leve, saisit son violon et commence a jouer la fameuse premiere partie, laissant par son instrument comme son glève.

- je m'énerve mais Je ne sais pas pourquoi, ces gens sonnent simple et sans eclat.

La musique se poursuit, alors que l'artiste tourne sur lui meme, comme pour calmer son euphorie. Mais soudainement, le sol disparait sous ses pieds. Il se trouve entourés d'algues et de poissons, totalement immergé. mais il n'en a que faire, ce n'est pas ça qui le fera taire, s'affiche sur son visage un large rictus. Il s'enfonce dans les abymes, tout en sautillant comme une puce.
Vint ensuite la derniere note, l'artiste derangé lâche son archet, et au moment ou l'instrument touche le sol, il est les pieds sur le plancher, sans une goutte d'eau pour le géner, en train de de faire une reverence.

- voilà ce qu'est cette mélodie intense.

Vint ensuite l'heure de la représentation suivante, et cette fois, c'est au violon que l'on menne la danse.
La fouille grouillante s'installe rapidement, Akimitsu reconnait quelques personnes qui etaient déjà venues avant, mais qu'importe. Assez de ces sempiternels compliments venant de gens qui n'y connaissent rien, assez de ces yeux qui l'observent comme si ils pouvaient créer des liens, ou encore se comparer à lui, assez de.ces concerts que l'on donne jour et nuit, Place à la création pure, et pour cela, il va falloir être dur.
Les premières parties se passent sans éclat, l'artiste joue les morceaux qu'il a déjà joué cent fois.
Mais quand vient alors le final, l'archet se met à bouger à un rythme anormal, le musicien, jusque là immobile sur son destrier, se lève, et se met à tournoyer autour du meuble à quatre pieds.
Un sourire se dessine sur ses lèvres tandis qu'il est comme prit d'une violente fièvre.
Des craquements se font entendre du toit et du plancher, tandis que le bois s'embrase et que le public commence à paniquer.
Le virtuose se penche, commence à s'extasier et alors que le public flanche, le plafond finit par tomber. Une demi salle est déjà morte, reste plus que l'autre moitié, qui tente de s'enfuir par la porte, mais bientôt finit brûlée. Encore une fois l'instrument est lâché, et sur le sol finit l'archet, dans la salle plus un son, Mesdames et Messieurs, merci de votre attention.
La salle est de nouveau comme neuve, le feu aura fait des veuves, dont les maris toujours par terre, ne semblent pas mieux que des vers. Maintenant cette salle il faut quitter, partir sans se retourner.
Et, au milieu de la nuit, comme pour l'obtenir, une flopée d'homme en noir arrive, pour l'emmener vers des autres rives, lui, plutôt que de fuir, dit,

- Vous sonnez bien, messieurs, je vous suis.

Ainsi commençait la douce mélodie de comment le jeune homme rejoint l'académie.


Il était une fois un garçon tout malheureux, retrouvé une soir pluvieux, couvert de sang et un étuit à la main, en un an on le fit musicien, qu'il sâche manier flûte de pan, traversière, ou de Hamelin.


Quelques Infos

Âge 21 ans
Sexe Homme
Orientation Hétéro
Groupe Esper (vise Traqueur)
Pouvoir Real Symphony
Alignement Chaotique Neutre
Familier Aucun


Description de ton Pouvoir

Le pouvoir d'Akimitsu n'est pas des plus simples, il lui permet tout simplement de "donner forme" à la musique. C'est à dire que tant qu'il joue, il peut faire apparaître ce qui correspond à la mélodie jouée, mais il y a des limitations. Tou ce qui affecte les autres personnes peut affecter Akimitsu (dans l'histoire il n'est pas brulé parce qu'il est sur la scène où il n'y a rien qui flambe, et dans le cas où il crée de l'eau, comme il ne se noyait pas, ce ne serait le cas de personnes.)
En outre, Akimitsu doit continuer à jouer pour garder "l'invocation" active. En sachant que tous les changements provoqués par ces transformations disparaissent aussitôt que la mélodie cesse d'être jouée, à l'exception de ceux infligés aux êtres vivants. Sans oublier que toute mélodie à un début et une fin, il doit donc "réinitialiser" ces "invocations" à chaque fois qu'il finit un morceau. (mais il peut rejouer le même ensuite)
Par ailleurs, la précision de ces "invocations" dépend de l'instrument dont use Akimitsu, au violon, il peut faire des changements assez importants, mais au piano, il peut créer un être vivant et le contrôler grâce à la musique, tant qu'il continue à jouer. En revanche, si il ne fait que siffler, il ne pourra faire guère mieux que de matérialiser une simple épée qu'il doit continuer à alimenter tout en se battant.
Pour finir, plus Akimitsu utilise son pouvoir, plus sa folie créatrice s'empare de son corps, et il aura vite tendance à finir un morceau même quand c'est inutile, voire à rajouter du contenu parce qu'il a atteint l'illumination pour continuer son oeuvre.


Et derrière l'écran ?


Pseudo Roké
Âge 17 ans
Disponibilité Le soir/la nuit/en fin d'après midi
Un petit mot ?
I like trains!

© Halloween


Dernière édition par Kuroyami Akimitsu le Mer 11 Fév - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Féminin Messages : 15693
Points : 20039
Date d'inscription : 25/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Manipulation du sucre et autres vitamines. Communion totale avec la nature
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Syria
MessageSujet: Re: Kuroyami Akimitsu, virtuose dérangé   Mer 11 Fév - 10:55

Bienvenue à la Magical Academy

J'espère que tu t'amuseras parmi nous

Ta fiche est intéressante mais seul deux détails me font tiquer

Pour ton pouvoir, ta musique "se matérialise" en quelque sorte mais pour que la salle puisse s’enflammer ou autre, c'est que tu as dû "penser à un incendie" pendant ton concert ? Ou parce que ta mélodie jouée "raconte" l'histoire d'un incendie ? Comment fais tu apparaître ce genre de phénomène ? Est ce ta propre volonté, tu écris la mélodie exprès, ou autre ?

Enfin à la toute fin de l'histoire, il me manque un mini détail. Que des hommes en noirs viennent te chercher et que tu deviennes musicien, soit, mais il faut préciser où tu arrives

Bien sûr, tu arrives à l'Académie mais il faut le préciser ^^ Oui, c'est un mini détail mais il a son importance =)

Bon courage pour ces petites corrections

_________________

Merci pour les roses, Raphael, Arcaz, Lara, Shana, Angel, MayLyn, Yogi, April, Elena, Yogi, Akihito, Soudo, Zoldik, Shiruku, Rin et Alice ♥️


Merci pour les baisers, Aurore, Sirë, Lara, Hanabusa, Maylyn, Elena, Tensa, Leona, Yogi, Akihito, Shiruku, Zoldik, Rin, Miyuki et Aoi ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Kuroyami Akimitsu, virtuose dérangé   Mer 11 Fév - 12:15

Salut! Woaw! Je m'attendais pas à ce que ça soit accepté aussi facilement puisque c'est potentiellement un pouvoir très touche à tout, même si il a des conditions assez précises!
Pour te répondre, dans l'esprit du personnage, chaque enchaînement de notes évoque une "histoire" si on peut dire, cela peut être un objet, un être ou un événement! (ici l'incendie.) C'est donc bien la mélodie qui évoque les flammes (du moins pour Akimitsu) et il la matérialise de cette façon. En gros, chaque "invocation" comme j'aime à les appeler à sa mélodie propre, et il ne suffit pas de produire n'importe quel son pour matérialiser n'importe quoi. par conséquent, si Akimitsu utilise une technique, elle pourra facilement être reconnue par quelqu'un qui l'aura déjà vu et qui a un minimum de mémoire! je m'occuep de tout ça dans la journée!
Revenir en haut Aller en bas
Féminin Messages : 15693
Points : 20039
Date d'inscription : 25/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Manipulation du sucre et autres vitamines. Communion totale avec la nature
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Syria
MessageSujet: Re: Kuroyami Akimitsu, virtuose dérangé   Mer 11 Fév - 13:42

C'est vrai que ton pouvoir fait très touche à tout et limite "cheat" tant il peut sembler puissant

Si tu "commandes" un incendie par ta mélodie, il se fera

Pour éviter ce genre de choses surpuissantes, je te demanderais également de "restreindre" ton pouvoir

Soit tu y mets une contrainte précise pour que la mélodie matérialise bien ce que tu veux comme un contact physique avec la personne ou l'objet de manière permanente ou tu dois écrire toi même ta composition etc =)

Bref, il faudrait une contrainte pour éviter le "Oh zut, il m'embête alors je joue une blessure super grave et zoum, je suis tranquille"

J'espère que tu m'as comprise ^^

_________________

Merci pour les roses, Raphael, Arcaz, Lara, Shana, Angel, MayLyn, Yogi, April, Elena, Yogi, Akihito, Soudo, Zoldik, Shiruku, Rin et Alice ♥️


Merci pour les baisers, Aurore, Sirë, Lara, Hanabusa, Maylyn, Elena, Tensa, Leona, Yogi, Akihito, Shiruku, Zoldik, Rin, Miyuki et Aoi ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Kuroyami Akimitsu, virtuose dérangé   Mer 11 Fév - 16:08

Je t'ai très bien compris mais en fait pour ce qui est de l'incendie, mon personnage a écrit et amélioré cette mélodie des années durant pour qu'elle corresponde parfaitement à la pièce dans laquelle il fait ses représentations, il ne lui sera pas possible de s'en servir ailleurs, et même si mon personnage est sensé pouvoir créer des flammes (comme... n'importe quoi en fait... oui décidément c'est vraiment fort...), elle ne seront pas de cette intensité, sans compter qu'au bout de trois à quatre minutes, les flammes disparaissent et tous les dégâts matériels qu'elles ont pu infliger aussi, étant donné que la partition est terminée. En plus je me réserve le droit de donner à mon personnage "un trou", et oui, l'inspiration n'est pas toujours au rendez vous. En plus, privé de son instrument, mon personnage est inutile à souhait et est à peine capable de faire apparaître une vulgaire épée sans valeur. Pour finir, jouer de la musique requiert de la concentration, et la moindre blessure, voire même un bruit assourdissant peut suffire à briser l'enchaînement de la mélodie et annuler cette dernière, ce qui est, je pense, une faiblesse non négligeable.


Tiens je précise parce que je crois qu'il y a eu une ch'tite méprise: Le tout dernier couplet est en fait une figure de style, c'est une référence au tout début, d'où le "Il était une fois", je parle de l'enfance de mon personnage avant même qu'il n'apprenne la musique qui est maintenant tout ce qui occupe son esprit.

J'en profite pour dire (sans preuve) que je ne joue pas dans le grobillisme et que même si ça en a l'air, ce n'est pas un capacité que j'ai imaginé pour le combat mais plus parce que je trouvais qu'elle permettrait des situations cocasses, poétiques ou symboliques, qui iraient très bien avec le personnage.

EDIT: J'ai ajouté une ligne pour préciser où mon personnage pouvait bien se rendre =)
Revenir en haut Aller en bas
Féminin Messages : 15693
Points : 20039
Date d'inscription : 25/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Manipulation du sucre et autres vitamines. Communion totale avec la nature
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Syria
MessageSujet: Re: Kuroyami Akimitsu, virtuose dérangé   Mer 11 Fév - 16:51

Bien, je pense que tout est justifié

Tant que tu ne te sers pas de ton pouvoir à tort et à travers, ce qui pour un futur Traqueur serait le comble, tout devrait aller =)

Tu es officiellement validé et rajouté au groupe des Espers

Je te souhaite de futurs bon rp =)

_________________

Merci pour les roses, Raphael, Arcaz, Lara, Shana, Angel, MayLyn, Yogi, April, Elena, Yogi, Akihito, Soudo, Zoldik, Shiruku, Rin et Alice ♥️


Merci pour les baisers, Aurore, Sirë, Lara, Hanabusa, Maylyn, Elena, Tensa, Leona, Yogi, Akihito, Shiruku, Zoldik, Rin, Miyuki et Aoi ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kuroyami Akimitsu, virtuose dérangé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kuroyami Akimitsu, virtuose dérangé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On est toujours dérangé quand on ne le veut pas! [Valentin]
» Les dérangés du bocal
» Pour avoir un établi rangé.
» Un intérieur bien rangé est le signe d'un esprit dérangé
» Dagur le Dérangé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone Administrative :: Présentations :: Fiches Validées-