AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Lun 2 Fév - 13:19

Sheery avait reçu la nouvelle ce matin. Un nouveau membre avait intégré le prestigieux et élitiste groupe qu'était le sien. Un Traqueur de plus. Ce qui voulait dire qu'il allait falloir fêter ça. Les qualifications requises ne permettaient pas à assez monde de rentrer dans leurs rangs, bien que les missions, et les responsabilités soient elles nombreuses, énormes, et continuelles ... L'en résultait que l'équipe était souvent épuisée et ne pouvait que se réjouir de nouveaux venus qui par leur arrivée allègeraient la tâche que chacun. Et puis c'était une excellente excuse pour se réunir autour d'un verre, voire de plusieurs, et de passer la nuit à boire. Une nuit d'insouciance et de joies ... Pour qui pouvait se le permettre bien entendu. Les nouvelles intégrations ne coïncidaient pas toujours, sinon rarement, avec des périodes d'accalmie.

En l'occurence, Sheery avait quartier libre ce soir-là ... Et elle comptait bien en profiter. La perspective d'oublier ses soucis dans l'alcool, qu'ils soient ceux du boulot ou de son existence, revoir les collègues, et puis découvrir la nouvelle tête ... Voilà qui ne lui déplaisait pas. Peut-être même était-elle capable de s'en réjouir. Toujours est il que le soir venu, elle quitta ses atours de guerrière, rangeant sa robe blanche, sa veste doublée de pourpre et ses bottes de nouveau immaculées grâce à un bon coup de brosse. Pour les remplacer, elle sortit des ballerines, une simple robe noire à fines bretelles, des collants couleur chaire, et un manteau de laine bouillie. Une écharpe de mousseline blanche pour protéger sa gorge, et la voilà partie, le coeur léger et son épée au placard, pour une fois. Bien sûr, elle n'était pas désarmée ... Mais elle avait délaissée l'artillerie lourde.

Sur le chemin, elle sortit le petit carton d'invitation. Sur l'épais canson noir, on pouvait lire en lettres dorées le nom du bar et l'heure du rendez vous ... Le Dream's Night ... Il paraissait que sa patronne était absolument délicieuse. Au verso, Sheery trouva un plan dessinant le chemin de la Magical Academy au bar, situé au coeur de Nariyu. Peut-être croiserait-elle les collègues sur le chemin. Peut-être même le nouveau ?


Dernière édition par Sheery Kiyoi le Dim 7 Juin - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Sam 7 Fév - 17:25

Le premier réflexe d'Adrian, lorsqu'il avait reçu l'invitation, avait été de refuser. Il s'était finalement ravisé en se disant que rencontrer les autres Traqueurs lui permettrait de les reconnaître lorsqu'ils devraient passer à l'action et que, quoi qu'il en pense, le travail d'équipe faisait partie du boulot. Vaguement curieux, il s'était donc préparé. Commençant par une bonne douche, suivie d'un piochage dans sa garde-robe.

Son choix s'était porté sur sa tenue habituelle. Il n'en avait pas d'autre de toute façon. Pas de tenue d'entraînement, il était déjà au top. Pas de tenue de soirée, il ne sortait pas. Pas de tenue pour les jours de repos, il ne comprenait pas ce mot. Alignés en ordre impeccable, pantalons noirs, chemises blanches, une paire de manteaux de rechanges, des cravates et chaussettes et caleçons rangés dans des tiroirs et 3 paires de chaussures identiques. "Uniforme", tel était le terme qui convenait le mieux au contenu de sa garde-robe.

Quelques minutes plus tard, il déambulait dans les rues de Nariyu, à la recherche de ce club où il devait retrouver ses collègues. Le "Dream's Night", un endroit dont il ne se souvenait pas. Probablement parce qu'il n'existait pas encore lors de son dernier passage à l'académie. En deux ans, beaucoup de choses pouvaient changer.

En désespoir de cause, il se décida à aborder une jeune femme à l'air athlétique, qui semblait tenir un carton similaire au sien.

« Excusez-moi, je cherche le "Dream's Night". »

D'ailleurs, ce carton qu'elle tenait ? Était-elle l'une d'entre eux ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Sam 7 Fév - 22:46

Quelques minutes de marche seulement étaient nécessaires pour rejoindre la ville depuis le château. Malgré cela, Sheery ne s'y rendait que fort rarement. Pas le temps, pas l'envie ... Finalement il allait être utile ce petit plan. Même si le nom de ce bar et la réputation de sa patronne n'étaient pas totalement inconnue aux oreilles de la Traqueuse, elle n'y était encore jamais allée en personne. La rumeur et le téléphone arabe fonctionnaient à merveille à l'académie. En étant fréquemment l'objet, la faute à son statut, elle connaissait leurs performances ...

Enfin, elle avait malgré tout l'espoir de passer une soirée sympa, sans qu'elle et ses comparses ne se fassent harceler ... Avec un peu de chance, ils auraient le bar pour eux tous seuls ? Sheery en était là dans ses songeries lorsqu'un individu l'aborda ainsi :

« Excusez-moi, je cherche le "Dream's Night". »

Pour la peine, la jeune femme quitta des yeux son carton pour les reporter sur le propriétaire de cette voix suave. Un jeune homme. Beau. Sombre. L'air sérieux. Propre sur lui. Moui, il était concevable de lui répondre, quitte à faire le chemin avec lui, puisqu'ils allaient manifestement dans la même direction. Elle leva le carton qu'elle avait en main de sorte à en dévoiler le verso au jeune homme.

« Moi de même. Partant pour faire le chemin ensemble ? »

Partant quant à elle du principe que l'affaire était bouclée et la réponse positive, la Traqueuse reprit sa route, s'attendant à ce que l'individu la suive.

Un peu froide sans doute, elle s'en rendait compte, bien que cela ne la gênasse pas outre mesure. Après tout ils ne se connaissaient pas, pourquoi irait-elle s'embarquer dans les amabilités ? Mh, maintenant qu'elle y songeait... Allant dans le même bar qu'elle, il risquait de la côtoyer durant la soirée ... Autant rentabiliser le trajet et déterminer au plus tôt si elle allait avoir à faire à un chieur ou à un être appréciable. Elle daigna donc se présenter.

« Sheery Kiyoi. Enchantée.»


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Dim 8 Fév - 18:02

Elle tenait un carton d'invitation similaire au sien. Ceux de la boîte étaient-ils tous identiques ? Et ce nom, Kiyoi, pourquoi lui disait-il quelque chose ? Où avait-il bien pu l'entendre ? Pas récemment, c'était une certitude. Et il ne se souvenait pas non plus de ceux du Projet, là-bas, ils n'étaient identifiés que par un prénom ou un numéro. Direct, comme à son habitude, il lui emboîta le pas et répondit :

« Votre nom me dit quelque chose... »

En trouver la provenance était une autre paire de manches, par contre. En attendant de recevoir des éclaircissements à ce sujet, il se présenta à son tour.

« Adrian Neumann, enchanté également. »

Une pensionnaire de l'académie ? Il y avait passé plus d'un tiers de sa vie et, de retour à Nariyu, ce n'était pas surprenant qu'il l'ait croisée là-bas. Comment s'en assurer sans trop en dévoiler ? Il pouvait difficilement poser une question en rapport avec le château, si elle ne le voyait pas, elle pourrait le prendre pour un désaxé et refuser de le conduire à sa destination.
Or, il avait besoin d'être là-bas ce soir. Maintenant qu'il s'était mis en chemin, faire demi-tour n'était pas vraiment une option.

« Seriez-vous une amie de Ren ? »

Glisser le nom du directeur que tous à l'académie connaissaient, au moins de réputation, était la meilleure solution qu'il ait trouvée. Bien que les amis de Ren devaient compter sur une liste à peu près aussi étendue que la sienne, la question provoquerait certainement un déclic, chez une personne informée. Tout en paraissant suffisamment innocente s'il était tombé sur une personne ordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Dim 15 Mar - 10:07

Pas autoritaire ou jeune homme coopérant, toujours est-il qu'il la suivit naturellement sans faire d'histoire. Concernant le trajet en tout cas, car pour ce qui était de Sheery, il avait manifestement envie de discuter. Enfin, plus exactement de penser à voix haute :

« Votre nom me dit quelque chose... »

La Traqueuse haussa simplement des épaules. Elle avait l'habitude. Plus exactement elle avait celle d'être reconnue. Mais même secondaire, celle des "on s'est pas déjà vu ?" et "on m'a parlé de vous je crois" existait bel et bien. Vive la notoriété hein ... Cela ne la dérangeait pas particulièrement finalement. Mais ça ne faisait certainement pas sa joie. Cela faisait partie des petits effets bonus du statut de Traqueur. Ces petites choses qui ne vous pourrissent pas vraiment la vie, même si parfois cela peut être exaspérant quand on tombe sur un drôle de numéro, qui suscitent l'envie chez les autres qui ne le vivent pas, alors que vous-mêmes vous en passerez bien tellement vous vous en fichez.

« Adrian Neumann, enchanté également. »

La jeune femme esquissa un sourire. Neu-mann ... Nouvel homme. Amusant.

« Seriez-vous une amie de Ren ? »

Elle se tourna vers lui, laissant filer quelques secondes avant de répondre. Ren ... A la manière dont il avait prononcé ce nom, Sheery avait senti tout le poids de la question caché derrière cette seule syllabe. A cette seule intonation, la simple interrogation devenait un défi, ou plutôt un test. Ou alors elle se faisait tout simplement des idées...

« Je ne pense pas que le concept de l'amitié ne soit compatible avec la personnalité de Ren. Mais disons que je travaille pour lui. »

Elle lui laissa une dizaine de secondes, traquant sur ses traits ce que lui évoquait cette réponse ... Manifestement, elle ne s'était pas fait de films. Elle n'aurait su l'expliquer. Mais cela se lisait sur le visage d'Adrian. C'était ... la réponse qu'il voulait si l'on puit dire.

La Traqueuse eut un sourire complice.

« Vous y êtes également pas vrai ? »

Pas besoin d'en prononcer le nom cette fois. Ils savaient très bien de quoi il était question. A Nariyu, tout le monde connaissait Ren. Mais seuls les académiciens parlaient de lui pour se reconnaître entre eux au delà des murailles.

Quelque peu ravie de faire la route avec un académicien, Sheery se sentit venir l'envie de papoter. Pas seulement de lâcher quelques banalités pour tuer le temps. Mais de vraiment parler avec la personne.

« Depuis combien de temps y êtes-vous ? Car en ce qui me concerne, votre nom ne me dit rien, pas plus que votre faciès. »

Sheery était à l'académie depuis sa naissance... Certes, elle ne connaissait pas tout le monde. Ce serait impossible ... Mais quand même, de par son ancienneté et sa fonction, elle possédait deux atouts majeurs pour connaître un bon nombre d'académiciens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Dim 15 Mar - 16:43

Ainsi, elle en était également. Peut-être même comptait-elle au nombre des Traqueurs, tout comme lui ? Adrian n'en aurait pas été surpris. Il y avait quelque chose qui se dégageait d'elle. Un sentiment qu'il éprouvait à son égard et qu'il avait ressenti lors de ses affrontements passés, rarement. La sensation d'être face à un combattant. Par respect pour cela, il accepta de répondre à ses questions.

« Je suis entré à l'académie lorsque j'avais dix ans. J'étais plutôt discret... »

Discret, sauf en ce qui concernait les brutes. Elles étaient attirées par lui comme la matière par un trou noir et finissaient généralement dans le même étant. Bien que cela soit une comparaison légèrement exagérée. Le jeune homme avait toujours fait attention à les laisser dans un état correct, bien que nécessitant des soins prolongés. Le contraire aurait pu lui valoir l'exclusion et l'académie avait été son seul foyer.

« Je l'ai quittée à ma majorité et n'y suis revenu que récemment pour rejoindre les Traqueurs. »

Mais elle ? Qui était-elle au fond ? Il avait répondu à ses questions, cela lui donnait le droit d'en poser une à son tour, non ? Elle l’intriguait un peu, à vrai dire, lui rappelant des icônes mythologiques du Grand Nord.

« Une jeune femme attirante et qui semble capable de venir à bout de nombre d'adversaires... êtes-vous une valkyrie ? »

Si oui, il préférait éviter d'être emmené au Valhalla tout de suite. Premièrement, il n'était pas mort au combat. Ensuite, il avait encore des choses à faire avant de quitter ce monde.
Il n'était pas très versé dans les religions diverses et n'y accordait pas vraiment d'intérêt, mais fréquenter l'académie lui avait appris à ne plus s'étonner de quoi que ce soit. S'il y avait des anges et des démons, pourquoi pas d'autres créatures mythiques ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Dim 15 Mar - 21:32

« Je suis entré à l'académie lorsque j'avais dix ans. J'étais plutôt discret... »

La jeune femme le balaya du regard afin d'estimer son âge. Elle en conclut qu'ils devaient avoir à peu de choses près le même. Curieux qu'en une dizaine d'années elle ne l'ait jamais croisé. Mais bon, ce n'était pas important. Ce qui suivait l'était bien plus en un sens.

« Je l'ai quittée à ma majorité et n'y suis revenu que récemment pour rejoindre les Traqueurs. »

Sheery réagit aussitôt. Non elle ne fit pas un grand bond à la Astérix. Elle n'eut pas d'éclair pour lui traverser la tête à la Dragon Ball. Mais elle eut ce regard vif, éclatant d'intérêt. Ce sourire en coin, n'osant s'étirer complètement, coincé entre la surprise et la satisfaction. S'il y avait un groupe qu'elle connaissait par coeur à l'académie, c'était bien celui auquel elle appartenait. Et s'il elle ne connaissait pas ce gusse-ci ... C'est que c'était le petit nouveau.

« Tiens donc, Traqueur ? Intéressant... »

Il ne releva pas le ton presque goguenard de la Traqueuse. Il fallait dire qu'elle avait laissé échapper cette phrase dans un souffle, comme si elle ne la prononçait que pour elle, comme en aparté.

En tout cas, s'il ne prêtait pas attention à ce genre de petit commentaire qui n'amusait qu'elle, il s'intéressait à la jeune fille. En témoignait ce regard emprunt d'une sorte de fascination qu'il posait sur elle, confirmé par ces propos :

« Une jeune femme attirante et qui semble capable de venir à bout de nombre d'adversaires... êtes-vous une valkyrie ? »

Sheery baissa les yeux une seconde, plus habituée aux compliments sur ses capacités guerrières que sur sa physionomie. Non, elle n'était pas gênée ... Enfin. Un peu. Juste un tout petit peu ... Bref. La comparaison quant à elle la faisait clairement sourire d'amusement.

« Pas vraiment non ! »

Sa voix trahissait l'embryon du rire. Il fallait dire que la figure mythologique du folkore ancien de ces régions germaniques et normandes était quelque peu farfelue. Non pas que leur existence soit absurde, loin de là. Sheery en avait déjà croisées. Non. Juste que ces créatures étaient aussi grandes que des hommes, effilées comme des biches, d'une beauté inhumaine. Une beauté qui laissait Sheery dire qu'elles étaient pareilles à des vampires paradisiaques. Elles avaient ce même air étrange, cette perfection des traits qui les rendaient fatalement autres, mais là où les vampires se rapprochaient d'une bestialité gracieuse, d'une félinité souvent, les Valkyries n'avaient rien d'animal ou de prédateur.

De plus, elles avaient le crin blond. Les traits droits. Le nez franc. La face allongée. Sheery, elle, avec ce visage un peu plat et rond de la face orientale du monde. Elle ne s'appelait pas Kiyoi pour rien. Ses cheveux blancs eux venaient dont ne sait où, mais certainement pas d'un gène Viking. Et puis. Au delà de tout ça...

« Je suis une humaine tout ce qu'il y a de plus banal. »

Elle plongea son regard dans celui d'Adrian, guettant sa réaction. Une humaine à la Magical Academy, voilà un beau paradoxe qui n'a rien de banal !

« Je te rassure, je suis une anomalie, mes parents n'étaient pas humains, eux. Si tu es à l'académie depuis tes dix ans, sache que j'y suis depuis ma naissance. Bizarrement, Ren n'a pas jugé nécessaire de m'exclure de l'académie. »

Ils tournèrent au coin de la rue. Le bar n'était plus très loin à présent. Peut-être était-il temps de tomber les masques ?

« Au fait. Non seulement je suis une humaine à l'académie. Mais en plus je suis Traqueuse. Enchantée collègue ! On s'tutoie ? »



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Dim 15 Mar - 22:47

Il ne fut pas vraiment surpris de la voir nier. Il y avait tellement d'autres créatures de par le monde. Ce qui le surprit un peu plus fut lorsqu'elle annonça être humaine. Seulement humaine ? C'était un peu étrange. Si elle avait été en possession d'un pouvoir particulier, elle aurait certainement employé le terme dont les académiciens usaient "esper".

« C'est... Intéressant. Tu emploies la technologie ? Des objets magiques ? »

Qu'elle puisse, par ses seules capacités faire face à des monstres puissants lui semblait impossible. Il la sentait douée pour le combat. S'il n'avait pas eu son pouvoir, elle l'aurait certainement vaincu sans effort. Et il avait été entraîné pour ce genre de situation ; le don d'annuler les pouvoirs d'autrui était relativement courant, ainsi que les situations où manifester le sien n'était pas recommandé. Mais il ne brillait réellement que lorsqu'il pouvait employer ses pleines capacités.

Venir à bout du menu fretin, comme des espers peu doués ou portés sur l'offensive, de jeunes vampires ou des hybrides, ça lui semblait humainement possible. Mais il y avait de plus gros poissons dans la mare...

Se pouvait-il que le directeur ait trouvé quelque chose qui la rendait exceptionnelle malgré son humanité ? Un don latent attendant sagement de se manifester lorsque le moment serait opportun ? Avait-il besoin d'un humain pour une raison qui échappait à Adrian ? Il n'en savait trop rien. Plus pour lui-même que pour ajouter à la conversation, il laissa échapper quelques mots de plus :

« S'il la juge à la hauteur, c'est ce qui compte... »

Reprenant contenance, il s'adressa de nouveau à elle. Directement, cette fois.

« J'aimerais beaucoup te voir à l’œuvre. Tu éveilles mon intérêt. »

Une phrase prononcée par un jeune homme totalement inconscient du double sens qu'elle pouvait avoir. Les relations sociales n'avaient jamais été le fort d'Adrian. Il avait essayé, un peu, à une époque, mais il trouvait cela épuisant. Maintenir le contact, faire mine de ne pas voir les failles chez les autres, leur consacrer du temps, avoir des avis et de la conversation sur un tas de sujets. Il ne se sentait pas à l'aise dans ces circonstances. Et les groupes l'intimidaient.

Son monde à lui était plus simple, plus épuré, porteur de sa propre esthétique. Lorsqu'il combattait, les choses étaient claires. C'était un acte dépourvu de haine ou d'amour, un état entre sérénité zen et rage animale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Lun 16 Mar - 13:29

« C'est... Intéressant. Tu emploies la technologie ? Des objets magiques ? »

Elle hocha la tête de droite à gauche. Décidément. C'était trop pour lui, il ne l'acceptait pas. Pauvre petiot va.

« Non. Rien du tout. Enfin ... J'ai un dragon. Mais c'est tout. »

Elle considérait d'ailleurs Mell Pezh d'avantage comme un animal de compagnie qui surpassait de très loin tous les manèges et montagnes russes de la Terre que comme une arme massive. Même s'il était vrai que le dragon oriental lui était d'une grande aide sur le terrain, à la fois pour se déplacer et pour combattre. C'était un cheval de guerre croisé avion de chasse équipé de lance-flammes. Relativement efficace.

Alors qu'elle songeait ainsi à son cher et adorable dragounet d'amour, Adrian marmonna quelque chose dans sa barbe, avant de lui dire :

« J'aimerais beaucoup te voir à l’œuvre. Tu éveilles mon intérêt. »

Sheery se raidit subitement, les yeux ronds. Que ... Ah ! Elle soupira, comprenant qu'il n'était nullement question de ses capacités de jeune femmes bien roulée éveillant l'intérêt sinon l'excitation des hommes, mais de ses talents de guerrière qui apparemment l'entouraient comme un parfum envoûtant. Elle ria de sa bêtise silencieusement avant d'adresser un sourire au jeune homme.

« Ce ne seront pas les occasions qui manqueront, crois moi. Mais ce soir, si l'on combat, ce sera à coups de shots. Te voilà dans la cours des grands, va falloir nous montrer ce que tu peux mettre dans ton gosier ! Tiens, on arrive. »

A l'autre bout de la rue dans laquelle ils venaient de s'engouffrer brillaient les lettres de l'enseigne. Dream's Night. La fin du périple, le début de la soirée. Sheery balaya de nouveau du regard son nouveau partenaire. Sourit. Ce serait une bonne soirée.

« J'espère que tu sais à quoi t'attendre le nouveau. »

Elle sortit son carton d'invitation, prête à le présenter aux vigiles qui gardaient les portes de l'établissement. Les Traqueurs l'avaient réservé, personne d'autre ne serait présent à part eux. Cela d'une part les mettait à l'abri des "fans" de l'académie. D'autre part ... ils ne gêneraient personne pour leur petit bizutage ...

La Traqueuse posa sa main sur l'épaule d'Adrian. Un geste qui se situait entre la tape d'encouragement. Et le "je te tiens mon gars, tu ne ne fuira pas ton destin... mouahahaha" !

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Lun 16 Mar - 21:53

Pas ce soir, d'accord. Une autre fois, il s'en souviendrait. Lui qui pensait que cette soirée serait ennuyeuse, il avait fait une découverte intéressante avant même qu'elle ne commence. Un seul regard avait suffit à éveiller son intérêt, cela dit.

Lorsqu'il parlait de voir la guerrière en elle, il ne s'agissait pas de magie, d'aura ou de quoi que ce soit d'aussi farfelu. C'était une question d'expérience et d'observation. Sa manière de se tenir, de se déplacer, les choses sur lesquelles elle posait son regard, et une myriade d'autres détails qu'Adrian discernait presque instinctivement.

En ce qui concernait l'alcool, par contre... Il avait déjà bu, certes, c'était presque une nécessité au vu de son séjour prolongé dans les pays de l'est ou la vodka est pratiquement moins chère que l'eau et sa consommation certainement supérieure.
Mais il n'aimait pas perdre le contrôle, ne faisait jamais de concours et buvait avec modération. En somme, il ne savait pas boire et craignait les conséquences de cette soirée à ce niveau.

Ils arrivèrent avant qu'il ne puisse s'expliquer et présentèrent leurs cartons d'invitation. C'était une soirée privée, apparemment. Voilà qui aurait l'avantage d'éviter la foule et de limiter les conséquences.
A l'intérieur, la salle était grande, mais avait été agencée d'une manière à paraître presque intime. Les lumières, le parquet, les tentures... On se serait cru à l'intérieur d'un jaune d’œuf, en un peu plus sombre et rouge. Un jaune d’œuf de salamandre.

Sa nouvelle collègue posa sa main sur son épaule, le guidant vers le bar et le funeste destin qu'il lui réservait.

« Bien, je suppose qu'on peut commencer. A moins que tu n'aies besoin d'une minute pour te préparer ? »

Un petit bout de fille comme elle ne devait pas pouvoir encaisser tant de verres que ça. S'en tirer en finissant dans un état relativement correct serait facile.
S'il avait su à cet instant à quel point il se trompait, Adrian n'aurait certainement jamais accepté de se plier au jeu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Mar 17 Mar - 20:25

« Bien, je suppose qu'on peut commencer. A moins que tu n'aies besoin d'une minute pour te préparer ? »

Sheery lui adressa un grand sourire. Elle faisait partie de ces petits bouts de femmes qui sont de véritables énigmes, pour la gente masculine en général bien sûr, mais en particulier pour les dragueurs écumant les bars le soir et tentant d'enivrer leurs conquêtes. Quant aux barmen, ils ne pouvaient que l'adorer. Un aussi joli brin de fille qui vidaient si bien et tant de portefeuilles de malheureux incapables de mieux boire pintes ou vodka-fraise qu'elle, leur caisse appréciait toujours. Ils regrettaient seulement qu'elle ne passe pas plus souvent. Mais même si ces passages étaient rares, sa descente et sa chevelure atypiques hantaient les mémoires.

Elle n'était pas non plus un trou noir à alcool. Non ... Elle impressionnait tout le monde par sa descente, vidant d'un trait ses verres, les enchaînant ... Elle tenait un bon moment, certes. Mais à ceci près qu'une fois que l'alcool lui montait à la tête, c'était fini. L'ivresse lui venait d'un seul coup, comme un sac de plomb qui vous tombe dessus.

Mais ça, ce cher petit Adrian ne le savait pas ...

« Tant de sollicitude pour ta chère partenaire, comme c'est aimable de ta part ! »

Elle relâcha l'épaule du jeune homme en riant, se dirigeant droit vers le bar.

« La vraie préparation dont j'aurais besoin, ce serait celle pour m'enfuir quand le reste de notre adorable équipe découvrira que j'ai osé entamé les festivités sans eux ... Abstenons nous pour le moment veux-tu. »

Elle s'en alla se hisser sur l'une des chaises du bar. Elle adorait ce concept de la hauteur couplée aux pieds pendant dans le vide. Elle ne savait pas vraiment pourquoi. C'était juste agréable de pouvoir laisser ses jambes tomber, s'abandonner à la gravité. Et ce tout en profitant d'un bel angle de vue.

Elle trouva vite sa position naturelle : les cuisses croisées, mollets l'un contre l'autre, les orteils vers le sol, le bassin de travers alors que le haut du corps se penche, les coudes posés sur le bar, une main caressant sa surface lisse et brillante, l'autre accueillant le menton dans le creux de la paume ; les jambes parallèles au bar alors que le buste se vrille de sorte à ce que le visage puisse observer le reste de la salle, et dans le cas présent, la nouvelle recrue.

« Parle moi de toi plutôt. Bientôt tu ne pourras plus aligner deux mots, alors autant en profiter !»


Dernière édition par Sheery Kiyoi le Mar 31 Mar - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Dim 22 Mar - 20:16

Adrian comprenait plus ou moins que les autres puissent en vouloir à sa compagne de commencer sans eux, même s'il avait du mal à saisir l'importance de cette soirée.

Il resta un moment interdit face à sa question. Il n'avait pas vraiment l'habitude qu'on lui demande de parler de lui et peinait à trouver une réponse acceptable. "Je suis extrêmement doué pour tuer des trucs", ça le faisait moyen comme introduction. Que pouvait-il bien lui raconter qui soit un minimum intéressant ? Il fouilla durant un moment dans sa mémoire avant de trouver une réponse qu'il jugea adéquate.

« Je suis étudiant à la faculté des sciences. Je fais un cuisinier acceptable et je suis plutôt autonome. »

Voilà qui convenait parfaitement... pour un CV. Mais tout était vrai. Il étudiait dans cette fac pour améliorer sa maîtrise du Balor. S'il cuisinait bien mieux qu'il ne le disait, c'était uniquement parce qu'il ne faisait pas confiance à une nourriture qu'il n'ait pas lui-même préparée. Et son autonomie venait de la nécessité de se débrouiller sans avoir à compter sur les autres.

Cela dit, il ne tiendrait pas longtemps si la conversation se poursuivait sur ce sujet. Parler de lui n'était pas dans ses habitudes. Moins on en savait sur lui, plus il était efficace et impressionnant. Il tenta donc de détourner l'attention de la manière la plus naturelle qu'il connaisse : en retournant la question.

« Rien de bien intéressant, en somme. Et en ce qui te concerne ? »

Voilà, ce genre d'échange était dans la norme. Ce ne serait pas du tout bizarre et tout le monde s'en porterait très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Dim 22 Mar - 21:36

« Je suis étudiant à la faculté des sciences. Je fais un cuisinier acceptable et je suis plutôt autonome. »

La réponse avait mis du temps à arriver, et maintenant qu'elle était là, elle semblait récitée, mécanique, mais plus encore superficielle. Ce dont Adrian avait l'air d'être parfaitement conscient puisqu'il enchaîna aussitôt sur une conclusion quelque peu ironique :

« Rien de bien intéressant, en somme. Et en ce qui te concerne ? »

En effet, rien d'intéressant, et pour cause. Sheery ne pensait pas qu'il n'avait rien de bien intéressant à raconter. Mais plus qu'il refusait de raconter ces choses intéressantes. Le fait qu'il détourne l'attention sur la Traqueuse confirmait cette intuition.

La jeune femme sourit, traçant de petits cercles du bout de l'index sur la surface de bois du bar. Ils avaient décidément tous les mêmes tics et tactiques. Elle abandonna sa mission circulaire pour faire signe de l'index à la nouvelle recrue de venir s'installer à côté d'elle, ou du moins de se rapprocher du comptoir.

« De moi, tu sais déjà l'essentiel ... Traqueuse, épéiste, humaine. Je n'ai pas grand chose d'autre pour me définir, je consacre ma vie à traquer, m'entraîner, et être moi. Et de temps en temps je prend congé de ces trois fonctions, comme ce soir, et je profite un peu. »

D'ailleurs elle avait hâte de commencer à profiter, notamment en se désaltérant. Que fichait les autres ?

Il suffit à cette pensée de se manifester dans l'esprit de Sheery pour que la porte du Dream's Night s'ouvre à nouveau. Et alors résonna un bon grand et collectif :

« Helloooooooow !! »
« Et ben c'est pas trop tôt ! BARMAN ! A boire pour tout le monde !! »

Alors que la Traqueuse réclamait une chope d'hydromel, l'élite de l'académie se rua sur le pauvre Adrian à grands coups de bises, poignées de mains viriles, tapes dans le dos et autres gestes sociaux bizarres et envahissants. Le pauvre... Ils n'allaient faire qu'une bouchée de lui. Et elle comptait bien faire partie des prédateurs !

« Allez, cul sec les gars ! A soirée sera longue ! »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Mar 31 Mar - 17:26

Une épéiste ? Voilà bien une chose qu'il n'avait jamais vraiment essayé. Peut-être pourrait-elle lui apprendre les bases. Sa technique actuelle s'employait essentiellement à distance et il se contentait habituellement d'user de ses poings lorsqu'il n'avait pas le choix. Une lame pourrait représenter quelque chose d'intéressant.

« Tu pourrais m'app... »

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que les hordes de Gengis Khan déboulaient dans la boîte de nuit. Les Traqueurs étaient encore plus envahissants que les barbares, cela dit et il devait lutter contre une puissante envie de les envoyer valdinguer en hurlant "LEBENSRAUM".
Si grande était sa haine des foules - ces masses humaines dont l'intellect était encore inférieur à celui du plus stupide de leurs membres - qu'il lui arrivait régulièrement, lorsqu'il était encore à l'académie, de se déplacer avec un léger champ gravitationnel autour de lui, repoussant ceux qui s'approchaient trop près.

Il prit une profonde inspiration, patienta et tenta de faire bonne figure, malgré un malaise évident. Adrian n'était pas claustrophobe, être dans un espace clos et réduit ne le dérangeait pas, mais la proximité d'autant de gens qui se permettaient de le toucher titillait ses pulsions destructrices. Et puis... il n'avait pas son manteau, sur lui. Il était dans un lieu inconnu, entouré d'inconnus et sans ses repères. Agaçant.

Dès qu'il aperçut une ouverture, il s'écarta de la masse, remarquant seulement à ce moment-là le verre rempli d'un liquide ambré qu'on avait dû lui fourrer dans la main.

« C'est toujours ça de pris... »

Et il en avala une bonne gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Mar 31 Mar - 18:03

Les heures étaient passées, les verres s'étaient vidés. Les plus sages ou les plus fatigués s'en étaient rentrés chez eux. Les moins raisonnables ou les plus dévergondés étaient restés, en trop mauvais état pour rentrés. Ces derniers n'étaient qu'une minorité. Le plus jeune de la promo était dans les toilettes en train de vomir, son binôme lui tapait dans le dos. Dans un coin, un moustachu taillé comme un pirate somnolait, une chope encore dans la main.

Au bar, il ne restait qu'Adrian et Sheery. Celle-ci était littéralement vautrée sur le bar, le regard vitreux, toute décoiffée après avoir dansé et fait la folle. Cela faisait bien longtemps qu'elle ne s'était pas mise dans un tel état.

Son cerveau n'était plus qu'un marécage et sa pensée un radeau en dérive, embourbé dans la vase des souvenirs. Elle renifla.

Elle jouait avec son verre, vide, le faisant tourner de gauche à droite. Jusqu'à ce qu'il lui échappe et roule jusqu'à Adrian. Elle tendit le bras pour le rattraper, avant de réaliser qu'il n'était pas assez long, ni extensible. Elle essaya de se redresser, mais l'équilibre lui fit défaut, et elle s'écroula sur l'épaule d'Adrian.

« Chier. »

Elle n'était pas ivre au point de ne pas avoir conscience de ce qu'elle faisait et disait. Mais pour ce qui était de le maîtriser, là ...

« T'vois mon p'tit Ad, on a beau être des guerriers, forts et tout ça là ... on en est pas moins une loque ... T'sais quoi ? J'suis pitoyable ... J'fais la fière mais au fond j'suis qu'une merde. »

Elle se redressa, une main au front.

« R'garde moi, en train de bavasser... qu'est-ce j'te raconte ça déjà ... Tss »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Mar 31 Mar - 20:30

Pathétique. C'était le seul mot qui lui venait à l'esprit en examinant ses collègues, ou ce qu'il en restait. Des épaves qui jonchaient le bar, sans la moindre once de dignité. Même la jolie Sheery en était à débiter ce qu'il aurait pu considérer comme des âneries, si cela n'avait été aussi proche de la vérité.

Lui-même en était à son troisième verre d'hydromel, mais il buvait lentement, plus par nécessité d'avoir un verre en main et donc une excuse pour refuser les propositions alcoolisées venues de part et d'autre. Il n'était pas un boute-en-train, il était un tueur. Et les autres devaient l'avoir compris lorsqu'ils l'avaient délaissé pour retourner s'amuser. Au moins un message de passé.

« Tu as tort... »

C'était la seule chose qu'il répondit à sa dernière collègue encore assez consciente pour faire la conversation. Enfin, ça n'aurait pu être que cela, mais il avait autre chose à ajouter. L'alcool, même en quantité limitée, le rendait plus franc et direct qu'il ne l'était déjà au quotidien et son tact avait tendance à disparaître.

Ce qui aurait pu être une petite phrase réconfortante fut bien vite contredit par la suite, où il exprimait le fond de sa pensée.

« ... aucun d'entre vous n'est un guerrier digne de ce nom. »

Adrian avait une vision bien précise de ce que devait être un combattant. Il en était un jusqu'à la moelle de ses os. Qui d'autre que lui aurait pu porter un jugement éclairé à ce sujet ? Il ne savait même pas par où commencer.

« Un vrai guerrier est toujours prêt à combattre. Un vrai guerrier a toujours le contrôle sur son corps et son esprit. Vous n'êtes que des enfants qui jouent à la guerre. Sauf qu'en face, les ennemis ont de vraies armes... »

... Et que vous finirez par tous vous faire tuer si vous n'arrêtez pas au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Mer 1 Avr - 21:56

« Tu as tort... »

Sheery amorça un mouvement du haut le corps, entre le haussement d'épaule et le hochement horizontal de la tête, mais elle fut coupé dans son -molle- élan.

« ... aucun d'entre vous n'est un guerrier digne de ce nom. »

Le geste qu'elle avait alors esquissé s'effaça dans un affaissement. A travers les brouillards alcoolisés de son cerveau, Sheery sentit son orgueil gémir. Déjà noyé dans la boisson, ce dernier poussait son râle d'agonie après le coup qui venait de lui être porté.

Sheery avait toujours été fière des Traqueurs, de ce qu'ils représentaient, de ce qu'ils faisaient. Si elle avait honte d'elle, il n'en était rien en ce qui concernait son titre. Finalement, elle s'en fichait pas mal qu'Adrian ait une telle opinion d'elle ou de ses confrères en tant qu'êtres empiriques. Non, ce qu'elle sentait attaquée, c'était leur groupe ...

« Un vrai guerrier est toujours prêt à combattre. Un vrai guerrier a toujours le contrôle sur son corps et son esprit. Vous n'êtes que des enfants qui jouent à la guerre. Sauf qu'en face, les ennemis ont de vraies armes... »

Le regard alors vitreux de Sheery fut traversé d'un éclair. Soudainement grands ouverts, les yeux clairs de la jeune femme fixèrent ceux d'Adrian, ne dissimulant rien des émotions qui la secouaient à l'écoute de pareilles paroles.

Des enfants qui jouent à la guerre ... Sur l'image de ce sombre jeune homme aux mots amers, Sheery voyaient se superposer celles de la Total War comme on la nomma plus tard, les explosions, le sang, les corps. Des cauchemars qui la hantaient.

Et les cadavres, bien sûr. Les leurs.

Elle se leva, toujours accoudée au bar. Ses yeux brillaient, à la fois en raison de l'intensité de la colère qui l'animait, et à cause d'une fine pellicule de larmes que la paupière inférieure contenait encore.

Elle pensa à le gifler. A lui cracher au visage. Elle songea à sortir la dague rangée fixée à sa culotte pour lui faire tâter de son "épée de bois". Au lieu de cela, elle se dirigea vers les toilettes et se mit la tête sous le robinet.

Puis elle s'en revînt, les cheveux dégoulinant et détrempant sa robe.

« C'est pas un guerrier que tu me décris. C'est quelque chose qui n'a rien d'humain, sur lequel tu fantasmes, et qui justifie ta connerie. »

Oui, chez les Kiyoi, de l'eau froide suffit de passer du bégaiement ivrogne à la philosophie de Monoprix.

Elle n'avait pas totalement dessaoulé pour autant, car au lieu de pointer du doigt le jeune homme, son index frappa son poitrail.

« T'étais pas là quand ça s'est produit... Sinon tu ne dirais pas une chose pareille. Tu sais pas ce qu'on a vécu à l'académie quand tu te baladais par delà le monde ... Tu ne sais rien... »

Une larme coula. Une seule.

La Traqueuse attrapa sa veste et se dirigea avec quelques difficultés et vertiges vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Mer 1 Avr - 22:26

Il attendait. Un mouvement, une réaction. Violence ? Colère ? Larmes ? Mais tout ce qu'il fit fut de partir vers les toilettes avant de revenir, quelques instants plus tard, un peu plus détrempée et un peu moins vaseuse.

Rien d'humain ? Vraiment ? Il réfléchit un instant, ressassant une réflexion qu'il s'était faite tant de fois auparavant. Il s'était hissé au sommet de la montagne, sur le toit du monde et de son trône il jetait un regard dédaigneux sur les humbles mortels. Était-il encore humain ? La question se répétait, mais n'avait pas de réponse. Un murmure :

« Qu'est-ce qu'être humain ? »

Quant aux évènements survenus... Il n'en connaissait rien, sinon la violence qui transparaissait dans le champ de bataille, même longtemps après le conflit. Il l'avait sentie, ses yeux l'avaient vue, son instinct l'avait perçue, mais il n'en connaissait pas la cause et l'hybride qu'il avait rencontré non plus. Elle ne la voyait même pas, il en était certain. Mais Sheery, elle, avait vécu ces choses et cela l'avait marquée, brisée. Un commentaire, un seul avant qu'il ne se lève de sa chaise pour la rattraper, celui-ci parfaitement audible.

« Si j'avais été là, les pertes auraient été moindres... »

Un instant, un souffle, et il était à ses côtés. Habillé et prêt à partir, une main posée sur son épaule, comme pour la retenir.

« ... mais je n'y étais pas. Tout ce que je peux faire, c'est de faire en sorte que nous soyons prêts à affronter la prochaine bataille. Le mal est comme une hydre, à chaque tête coupée, deux autres repoussent, plus vigoureuses que la première. Dans une telle perspective, que vaut notre humanité face à ce pour quoi nous luttons ? »

Dans ses yeux brillait sa détermination. Il attendait la prochaine fois avec impatience, avide d'enfin rencontrer le défi que méritaient ses capacités. Cette fois, il serait là et en profiterait pleinement. Ce pour quoi il luttait, ce n'était pas une personne, une cause ou un idéal, c'était pour la lutte elle-même et son sang bouillait à l'idée d'affronter quelque chose d'assez puissant pour menacer profondément l'académie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Mer 1 Avr - 23:21

Alors que la main de la Traqueuse se posait sur le battant de la porte, la voix d'Adrian s'éleva, audible et ferme, depuis le bar.

« Si j'avais été là, les pertes auraient été moindres... »

Les mâchoires de Sheery se serrèrent dans un grincement amer. Cette suffisance ... Non, ce n'était même pas ça qui l'énervait. En soi, elle s'en foutait du nombre des morts. Très concrètement, le nombre de zéro qui grossissait le chiffre des pertes, elle n'en avait rien à faire. Ça ne voulait rien dire. Les statistiques, quelle abstraction futile ... quand on perd ceux qu'on aime...

Puis une main se posa sur son épaule. En l'espace d'une seconde, il avait franchi la distance du bar jusqu'à elle.

« ... mais je n'y étais pas. Tout ce que je peux faire, c'est de faire en sorte que nous soyons prêts à affronter la prochaine bataille. Le mal est comme une hydre, à chaque tête coupée, deux autres repoussent, plus vigoureuses que la première. Dans une telle perspective, que vaut notre humanité face à ce pour quoi nous luttons ? »

Sous sa main, Adrian devait sentir la tension dans l'épaule de la Traqueuse. Elle se tourna, s'adossant à la porte pour assurer son équilibre. Ses yeux brillaient toujours, comme la ligne translucide qu'avait dessinée au travers de sa joue blanche la seule larme qui avait osé glissé. Mais cette fois son regard était dur.

Elle vit la résolution et l'assurance qui animaient le regard du jeune homme. Et l'amertume se fit plus grande en elle. Il n'est pas bon de marché d'un pas vif et assuré quand le venin vient de vous mordre, car alors que votre sang s'agite dans vos veines pour nourrir vos muscles en pleine action, le poison gagne votre coeur.

« Ton hydre n'est pas humaine. Ce n'est pas en devenant comme elle que tu vas en débarrasser le monde. Tu crois qu'elle a deux têtes, mais la seconde, en réalité c'est la tienne. »

Elle le considéra gravement, le jugeant allègrement du haut de ses tourments d'orpheline de guerre.

Puis elle entendit ses propres paroles résonner en elle. Comme un écho.
L'hypocrisie...
Comme un gong que l'on frappe à un centimètre de votre oreille.

A l'extérieur, elle se laissa glisser contre la paroi jusqu'à finir un genou à terre, une main à la bouche, l'autre au sol sur lequel tombaient désormais les larmes. A l'intérieur, elle vit sa colère, sa soif de vengeance, sa traque toujours plus infructueuse mais surtout toujours plus haineuse. Comme un brasier monstrueux.

Elle eut un haut le coeur.

« Mais écoute moi te faire la leçon ... J'vaux pas mieux ... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Jeu 2 Avr - 0:21

Tendue. Les émotions humaines n'étaient pas son fort, mais il en éprouvait tout de même, même s'il tentait le plus souvent d'en faire abstraction. Brisée. Elle était comme tant d'autres qui peinaient à se reconstruire. S'il ne créait pas de liens durables avec les autres, c'était aussi pour ça.

« Admettons que je sois la seconde tête. Et alors ? Tant que c'est l'hydre que je mords, tout le monde y gagne. »

Au fond, il trouvait la façon dont elle avait présenté les choses incorrecte. Il était né avec son don, on l'avait façonné à l'employer pour tuer d'autres porteurs de dons, mais c'était lui qui choisissait ses victimes. Il frappait dans le bon sens. La poignée d'une épée n'est pas tranchante, elle ne blesse pas celui qui la manie.

Contemplant son trouble, il s'agenouilla auprès d'elle et posa la main sur sa tête, avec une certaine délicatesse. Lui murmurant les vérités qu'il avait connues durant ces deux dernières années.

« Tu as le droit d'abandonner. Si tu luttes pour te venger ou par obligation, cela finira par te détruire. »

Il se remit debout et fit un pas en arrière, les yeux dans le vague, comme cherchant à se rappeler d'un temps qui n'avait jamais existé. La vérité qui choquait la plupart des gens, il était temps de la lui donner.

« Tout à l'heure, tu voulais que je te parle de moi. Je vais te dire l'important.
Les privilèges, le devoir, les autres, tout ça, je n'en ai strictement rien à faire... »


Une pause, profonde inspiration et enfin, l'explication.

« Ce qui compte pour moi, c'est ce moment où tout se résume à un affrontement entre deux ou plusieurs êtres, là tout est simple, rien d'autre ne compte que la victoire. C'est là que je me sens réellement vivant, libre et puissant. Tout le reste n'est qu'un intermède entre deux moments de ce genre. »

Drogué ? Peut-être bien que ces moments étaient cela pour lui. Lorsqu'ils étaient rares ou trop espacés, il se montrait souvent irritable, comme s'il n'avait pas eu sa dose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Mar 12 Mai - 23:49

Une main sur le haut de son crâne. Geste doux et pudique. Elle ferma les yeux, essayant de se concentrer sur sa respiration.

« Admettons que je sois la seconde tête. Et alors ? Tant que c'est l'hydre que je mords, tout le monde y gagne... Tu as le droit d'abandonner. Si tu luttes pour te venger ou par obligation, cela finira par te détruire. »

Il se releva, s’éloignant de la poupée de chiffon. Là où lui restait un soldat de plomb, aussi droit que solide, moins déterminé qu’obstiné ; elle n’était qu’un paquet de tissu mou qu’une enfant avait laissé choir au sol et qu’elle arrosait à présent de ses larmes, inconsolable. Non, elle n’était pas faite de porcelaine, bien que belle et bien faite, elle n’était pas faite pour rester sur le haut de la cheminée. Non, elle n’était qu’un amas de tissus tissés les uns aux autres, aux coutures grossières et à la petite épée en brindille. Le genre de jouet qu’une mère assemble tant bien que mal, aussi bien amoureusement que maladroitement, sachant pertinemment qu’elle n’offre là qu’une babiole à l’enfant magicien qui la verra comme une guerrière et en fera une héroïne.

Tiens, voilà que le soldat de plomb sort le tambour et se prend pour un troubadour.

« Tout à l'heure, tu voulais que je te parle de moi. Je vais te dire l'important.
Les privilèges, le devoir, les autres, tout ça, je n'en ai strictement rien à faire... »


Le silence rhétorique, épais et mystérieux, laissant la seconde nécessaire à la détermination d'enfermer votre esprit sous les verrous.

« Ce qui compte pour moi, c'est ce moment où tout se résume à un affrontement entre deux ou plusieurs êtres, là tout est simple, rien d'autre ne compte que la victoire. C'est là que je me sens réellement vivant, libre et puissant. Tout le reste n'est qu'un intermède entre deux moments de ce genre. »

Sheery le fixa un instant. Les idées et les concepts de la métaphore comme du propos se mélangeait dans son crâne confus alors que son système digestif se manifestait, la tiraillait, et se débattait.

Alors que le cortex se contractait et bouillonnait, un autre bouillon de sucs gastriques et d'alcool prédigéré s'interposa, pareil au lait que l'on oublie sur le feu. La casserole ne déborda pas cette fois-ci. Mais clairement, Sheery se sentait mal. Pas tant à cause de l'alcool finalement, bien que cela n'aide guère. Les bouleversement émotionnels, le stress ... Cela lui remuait les tripes en permanence. En cette soirée, tout se cristallisait, s'intensifiait ... Cela lui pesait tant que son corps cherchait à s'alléger avec les moyens du bord.

« Je... Je sais pas quoi dire ... Tu ... Je ... Aide moi à me relever s'il te plaît ... »  

Avant qu'il ne puisse esquisser le moindre geste pour répondre à sa demande, elle parvînt à se relever, jambes fléchies, appuyée voire agrippée au mur. L'air semblait plus frais qu'à même le sol ... Titubante, elle passa enfin cette fichue porte de sortie. Le vent de la nuit lui piquait les joues et les bronches, et malgré l'agressivité du froid, la fraîcheur lui fit du bien. Elle remplit ses poumons de l'air nocturne.

Sous la Lune, elle avait l'air encore plus pâle, ses cheveux brillaient d'un éclat presque fantomatique ... Elle n'en semblait que plus fragile. Alors qu'elle se faisait cette réflexion, celle de la lumière astrale sur sa peau déclencha en elle une prise de conscience ... Elle se tourna vers le jeune Traqueur, le visage emprunt de gravité.

« Je... Je ne me suis pas retrouvée dans cet état depuis ... Depuis le cataclysme ... Je peux compter sur ta discrétion ? »  

Nul besoin d'expliciter toute la honte et la gêne que l'on pouvait éprouver après s'être retrouvé dépouillé de son masque habituel. Certes, tous les secrets n'était pas tombés. Mais à défaut d'être métaphoriquement nue, elle était quand même en sous-vêtement, sous les yeux d'un être qu'elle venait de rencontrer dans la soirée ... Et pour une personne si orgueilleuse, l'on peut mesurer l'inconfort de cette posture pour Sheery.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Sam 23 Mai - 16:37

Pas facile de gérer tout ça. Lui, son truc, c'étaient les problèmes physiques, pas émotionnels. Elle s'était relevée seule, visiblement encore patraque. L'alcool, certainement. Il fallait répondre à sa question, ce qu'il fit :

« Tu peux compter sur mon silence, mais toute chose a son prix... »

Pas de l'argent, il ne saurait qu'en faire. Pas en nature non plus, elle était attirante, mais il désirait autre chose en ce moment.

« Nous verrons cela plus tard. »

Il observa la rue plongée dans les ténèbres, dépendant d'un éclairage d'une fiabilité douteuse. La laisser rentrer seule ne semblait pas être une bonne idée. Des choses rôdaient par ici durant la nuit et elle n'était clairement pas en état de gérer si l'une d'elles lui tombait dessus ce soir.

« Viens, je te raccompagne jusque chez toi. »

Ce n'était pas une proposition, une simple affirmation. Qu'elle le veuille ou non, il la suivrait jusque là. Si ça n'avait tenu qu'à lui, il aurait fait le trajet en un seul bond, mais il doutait qu'elle subisse le voyage sans rendre tout ce qu'elle avait consommé jusqu'à présent. Et son manteau sortait du pressing.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Mer 3 Juin - 13:06

« Tu peux compter sur mon silence, mais toute chose a son prix... Nous verrons cela plus tard. »

L'espace d'une minute, Sheery eut une moue interloquée, et même quelque peu méfiante à l'annonce de ce prix. Mais la fatigue, associée à l'alcool et aux fortes émotions, faisant son oeuvre, elle laissa tomber, chassant cette préoccupation de son esprit. Plus tard... Tout ce qui comptait pour l'instant était de reléguer toute question délicate à ce temps futur incertain dont l'on ne souciait guère tant qu'il succédait ce temps quasi existentiel et si attendu du sommeil.

Exception faite de la honte qui la hantait encore, en témoignent ces marques rougeoyantes sur ses joues pâles, Sheery n'en gavait plus un Ch'tit de quoi que ce soit, s'il est permis de s'exprimer ainsi.

C'est pourquoi que lorsqu'Adrian déclara : « Viens, je te raccompagne jusque chez toi. », elle ne chercha même pas à riposter, acceptant cet impératif prévenant et laissant faire.

D'un point de vue purement pragmatique, c'était même bien pratique. Elle était assez lucide pour reconnaitre que dans l'état qui était le sien, elle serait bien en peine pour se défendre si elle devait faire une mauvaise rencontre. A moins que cette rencontre n'ait déjà eut lieu ? Si c'était le cas, c'était bien trop tard ... Elle n'était qu'une humaine après tout. Faible.

Elle saisit la manche du Traqueur, pinçant entre son pouce et son index le pli que formait le tissu au niveau du coude, et le suivit dans l'ombre de la rue.

Droit comme un I dans ses vêtements sombres, le souffle du vent osant agiter doucement ses cheveux raides, Adrian avait les airs d'un géant d'assurance quoiqu'un peu mince. Non pas maigrelet, mais effilé comme une lame. A ses côtés, la jeune fille se sentait retomber en enfance.

La petite fille qui sommeillait en son for intérieur se redressa, sautant joyeusement dans les flaques de vodka et dansant parmi les nuages de la confusion. A sa suite, une ribambelle de souvenirs imprimés sur argentique sautillaient ici et là dans les recoins de son cerveau, illuminés par une drôle de lueur venant de nulle part et les faisant miroiter de mille et unes couleurs pastels. Cotonneuse, Sheery se laissa aller contre l'homme, passant d'une pincée de deux doigts timides au poids de son corps éreinté.

Au bout d'un long quart d'heure de marche :

« Merci. »

Juste ce mot, dans toute sa simplicité et sa naïve sincérité, prononcé dans un soupir, entre fatigue et pudeur. Le dernier mot de cet instant paisible.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   Jeu 4 Juin - 18:20

Aucune résistance... L'épuisement, probablement. Il la laissa s’agripper à sa manche et ils se mirent en route, sans même se formaliser lorsqu'elle se laissa aller contre lui. Il affichait son air le plus inébranlable.

Intérieurement, les choses étaient bien différentes. Elle avait l'air tellement vulnérable, comme une enfant perdue n'ayant que lui à qui se raccrocher. Une situation qu'il trouvait particulièrement stressante. Il n'avait pas été formé à protéger autrui, c'était un solitaire qui réglait ses affaires lui-même, sans compter sur personne et n'avoir personne qui compte sur lui.

Il était tendu, son regard balayant les rues à l'affût du danger, prêt à agir dès qu'une complication se présenterait. Heureusement, rien n'arriva.

« Merci. »

Il n'avait pas eu à faire grand-chose en réalité, mais c'était apprécié. Et maintenant ? Maintenant, il allait rentrer chez lui et se reposer quelques heures avant d'aller à son cours de physique théorique. Mais avant cela venait le temps des adieux.

Il se tourna pour lui faire face, déposa un chaste baiser sur son front et recula. Ponctuant le tout d'un « Bonne nuit », avant de faire demi-tour et d’entamer la route du retour. Pas d'effusions, ce n'était pas son genre.

La soirée avait été... intéressante ? Il n'en était pas encore certain, mais il aurait largement le temps d'y réfléchir durant le voyage de retour. Et puis, le prix serait clair dès demain, lorsqu'elle se réveillerait. Le mot cloué face à sa porte par des cure-dents profondément enfoncés dans le mur était plus que visible...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il va boire son verre comme les autres - Adrian Neumann >>FINI<<
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone hors rpg :: Topics terminés-
Sauter vers: