Partagez | 
 

 You'll never control me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: You'll never control me.   Dim 28 Déc - 23:45




Hope McKinney


Physique



Personne ne soupçonnerait Hope d'être autre chose qu'une humaine. La seule chose qui pourrait éventuellement la trahir sont ses grands yeux de biche (notez l'ironie) d'un jaune solaire, luisant faiblement dans l'obscurité. Ils occupent un visage fin aux traits gracieux et à l'expression sauvage, très probablement donnée par de pulpeuses lèvres rosées et des sourcils fins aux angles bien marqués,ainsi qu'à ce nez retroussé pouvant paraître quelque peu étrange au premier coup d’œil mais auquel on s'habitue bien vite. Le tout est encadré par, comme elle aime le dire sa « crinière » qui n'a visiblement pas réussit à choisir de couleur précise : ses cheveux sont bruns, dans l'ensemble, mais présentent des mèches rousses ou châtain, créant une palette chatoyante tout à fait agréable à l’œil.
La jeune femme est relativement grande avec un tout petit peu plus d'un mètre soixante-dix, et possède une silhouette sportive, obligée qu'elle est de courir le plus souvent possible pour dompter ses instincts animaux. Elle est donc musclée sans que cela ne soit exagéré, et elle est plutôt bien proportionnée : de longues jambes avec certes, des cuisses un peu plus larges que ce qu'elles devraient être (ce qu'elle n'apprécie pas forcément, d'ailleurs), des fesses musclées, un ventre plat,  une poitrine des plus normales, ni trop grosse, ni trop petite, et un cou peut-être un peu long, le tout avec un teint légèrement hâlé.
Au niveau de sa garde robe, elle a une préférence pour les vêtements foncés, bien qu'il lui arrive de mettre des hauts blancs ou crème; dans tous les cas, elle ne porte pas de couleurs voyantes. En été, elle préfère les débardeurs et les shorts courts, en hivers elle privilégie plutôt les pulls (en cachemire, rien d'autre) et les jeans slim. De temps à autre, elle portera colliers, bracelets ou encore boucles d'oreille, à partir du  moment où ces bijoux ne contiennent pas d'argent.

Sous sa forme lupine, Hope est une louve massive au pelage de la même couleur que ses cheveux sous forme humaine. Elle possède les deux identiques orbes jaunes dont le regard est intelligent, calculateur, ainsi qu'une longue queue touffue balayant l'air derrière elle.


Mental


Hope n'est pas une personne si facile à cerner, tout simplement parce qu'elle est d'humeur très versatile. Elle est la plupart du temps distante, désintéressée, blasée. Vous ne pourrez vous lier d'amitié avec elle que si vous le méritez vraiment, et surtout si vous êtes téméraires : elle n'est pas le genre de personne avec qui on devient ami d'un simple regard. Lorsqu'elle rencontre une nouvelle personne, pour peu que celle-ci l'intéresse, la première chose qu'elle fera après quelques échanges de courtoisie sera de la renifler profondément. Son flair ne la renseignera que sur la race de ladite personne, mais elle aime se dire que, selon ce qu'elle détectera, elle pourra deviner au minimum les intentions de cette personne (ce qui est parfaitement faux).
Pourtant, elle sait aussi parfois se montrer vive, une vraie bombe de joie de vivre. Elle sera curieuse et câline, joueuse et amusante, mais pas avec n'importe qui. Sentez vous honoré si vous assistez à un tel spectacle.
Elle ne sera sincère qu'avec ses amis et n'hésitera pas un seul instant à manipuler qui que ce soit pour son bon plaisir. Habile menteuse, elle saura inventer les plus gros bobards en une fraction de seconde, ce qui sait se révéler avantageux dans certaines situations. Avec ses proches, cependant, elle sera protectrice et loyale, étant d'une race sociable. Si elle pouvait trouver une meute, ce serait elle l'Alpha : impossible de voir les choses autrement.
Finalement, Hope aime sortir. S'amuser en soirée au rythme d'une musique qui bouge, boire beaucoup, fumer un peu. Elle a le sens de la fête et, après quelques verres, sera la championne pour ambiancer un peu tout ce monde. Une fois alcoolisée, elle se montre totalement déjantée et ne se souvient presque pas de ce qu'elle a fait, une fois l'alcool cuvé.

Sous forme de louve, Hope n'est pas tellement différente, si ce n'est que son agressivité est décuplée. Elle garde des réflexes animaux et des instincts sauvages, n'hésitant pas à rentrer dans la bagarre si celle-ci s'offre à ses lourdes pattes. Puissante et agile, elle se bat relativement bien pour une femelle ; l'un de ses seuls points faibles étant l'argent, elle reculera vivement dès qu'elle en verra, quitte à fuir ou à reprendre forme humaine.
Lorsqu'elle est vraiment en colère, elle devient incontrôlable et serait capable même de blesser ses amis les plus proches. Dans ces rares cas, elle préférera s'échapper dans la forêt, tuer, courir, se défouler jusqu'à retrouver son calme.


Histoire


Chapitre Premier : Naissance.

L'histoire de Hope débuta lors d'une chaude nuit d'été, dans un petit village de l'Arcadie, en Grèce. La Lune, presque ronde, étendait sa clarté fantomatique sur les toits des maisons et caressait les feuilles des arbres qui entouraient l'endroit. C'est dans une modeste chaumière que se passait précisément ce qui nous intéressait : la naissance d'une jeune louve.
Cependant, ici, un nouveau-né loup-garou n'est pas particulièrement étonnant : descendants du Roi Lycaon, transformé par Zeus lui-même en loup, tous les habitants du village avaient pour habitude de mener des nuits très … Agitées. Et pas nécessairement des nuits, étant donné qu'ils pouvaient se transformer à volonté.
C'est dans ce milieux prospère et hospitalier que naquit Hope. Ses deux parents, hauts placés dans la hiérarchie de la meute, son père étant le bras droit de l'Alpha, la fillette eut le droit à une naissance remarquée : tout le village s'était attroupé autour de la demeure, dans un silence solennel uniquement déchiré par les cris de la très prochainement nouvelle mère. A l'intérieur, peu de monde : le couple Alpha, le père, et le médecin attitré de la meute. Mais, malgré la présence de ce dernier, on ne put contrer l'inévitable. La mère, déjà affaiblie plus que de coutume par la grossesse, se sacrifia pour donner vie; et c'est entourée d'un linge ensanglanté que Hope poussa son premier cri.

Chapitre Second : Enfance.

Peu de temps après la mort de sa mère, le père de Hope ne put soutenir le poids de la paternité et de la solitude, et malgré la présence de toute la meute et de sa fille, il ne put se résoudre à continuer la vie sans son âme sœur. Un soir, il disparut tout simplement. Mort ou en cavale ? Peu importait, il avait quitté la meute en laissant derrière lui son précieux rejeton. Rejeton que l'on retrouva en larme et affamé, accroché au barreau de son berceau, du haut de sa première année. Ce fut le couple Alpha qui recueillirent l'enfant, coupable de n'avoir pu réconforter son père: Hope fut donc élevée en tant que fille du chef de meute, et par conséquent, en tira tous les avantages qu'elle pouvait. Cependant, ils décidèrent de la faire quitter la meute dès qu'elle aurait atteint sa majorité, se jurant cependant, en mémoire de leurs fidèles amis, de lui fournir tout ce dont elle aurait besoin pour se débrouiller en dehors du village.
Elle sut très tôt ce qui était arrivé à ses paternels, mais n'en sembla pas particulièrement atteinte. En réalité, son comportement aurait été bien différent si elle n'avait jamais rien su, ou mieux, si elle avait eut ses parents auprès d'elle.
Toujours en train de farfouiller partout où c'était possible, s'enfuyant dans les bois à la recherche de ses mystères, se transformant à volonté dans le but principal d'effrayer les enfants, ou les villages d'êtres humains aux alentours. Elle était d'ailleurs très douée dans la transformation qu'elle maîtrisait complètement dès l'âge de treize ans.
Dans l'ensemble, elle eut une enfance des plus normales. Elle allait à l'école, avait des amis, rencontra ce qu'elle croyait être l'amour une ou deux fois mais qui n'était en fait qu'une simple amitié de passage : une enfance et une adolescence presque normale, jusqu'au jour de sa majorité.

Chapitre Troisième : Départ.

Une sacré fête fut organisée pour son dix-huitième anniversaire. Après tout, ce n'était pas tous les jours que la pupille de l'Alpha fêtait sa majorité ! Il y eut beaucoup de jeune loups, beaucoup d'alcool, beaucoup de hurlement car, coup de chance, c'était un jour de pleine Lune. On passa la nuit à gambader dans la forêt, complètement bourré, à aboyer aux éclats. On chassa des animaux qu'on goûtait à peine, on tua pour le plaisir de le faire, pas pour se nourrir. Hope ne se souvenait pas vraiment de cette soirée, et, à vrai dire, peu importait. Le principal, c'était son départ, le lendemain matin.
Elle se leva tard dans la journée, ses « parents » attendant sagement devant la porte de sa chambre. Elle sortit, totalement décoiffée, et un peu perdue dans les événements. Elle les salua d'un signe de main et se dirigea tel un zombie vers la cuisine … Enfin c'est ce qu'elle aurait fait si un grondement sourd de l'avait pas cloué sur place. Ce n'était pas un son agressif mais venant de l'Alpha, elle se devait d'écouter ce qu'il avait à dire. Elle s'attendait à se faire gronder pour avoir mit la forêt à sac et avoir ramené des vêtements couverts de sang, mais il n'en était rien.
Elle fut particulièrement étonnée de l'annonce de son propre départ. Bien sûr qu'elle pouvait se débrouiller seule à  l'extérieur, elle était une louve d'exception selon elle, mais quand même. Trouve une nouvelle meute lorsqu'on a atteint l'âge adulte n'est pas, mais alors pas du tout une chose facile. Et un loup sans meute est presque un loup décédé. Elle accepta cependant, n'ayant d'autre choix, et partit sans dire un mot avec ses économies et quelques affaires nécessaires qu'elle boucla dans un sac à dos. Elle se sentait trahie par les siens, mais ce n'est pas la tristesse qui envahit son cœur mais la rancune. Et un cœur atteint de rancune est
un cœur changé.

La suite de cette histoire ne fut pas particulièrement forte en rebondissements, et surtout pas particulièrement importante. Elle voyagea beaucoup, traversant le canada pour rejoindre les États-Unis d'Amérique, où elle chassa pour se nourrir. Elle aurait pu trouver un travail et s'installer tout simplement dans un petit village, mais, pour une raison quelconque, n'y avait tout simplement pas pensé. Sur sa route, elle n'avait rencontré que très peu de loup-garous, et n'appréciait pas particulièrement la présence d'êtres humains. Après avoir vécu en meute, avec les siens, elle ne pouvait imaginer se fondre dans la triste masse des humains et vivre une existence aussi futile et ennuyeuse qu'eux. Hope avait besoin de bouger, de nouveautés.

Chapitre Dernier : Arrivée ?

Elle passa un an, peut-être, à vagabonder par-ci par-là. Un soir, alors qu'elle avait décidé de dormir dans une auberge pour la semaine histoire de se reposer un peu et de manger de la nourriture saine, elle rencontra un chouette type : elle n'avait pas exactement saisi son nom (ou peut-être l'avait-elle oublié), mais il semblait différent, lui aussi. Pas comme elle, il n'était pas un lycan, mais il était … Autre chose. Son flair le lui disait.
Elle avait discuté avec lui toute la soirée, et une bonne partie de la nuit. Il disait venir qu'un endroit qui, selon lui, pourrait lui plaire : au japon, dans une école spéciale. Une école regroupant des êtres extraordinaires, comme elle. D'autres lycans, mais aussi des vampires, des espers, ainsi que diverses autres créatures. Il lui expliqua également ne pas être tombée sur elle par hasard, et l'avoir cherchée, étant doté d'un appareil particulier, sorte de radar.
Sans attendre, elle prit le premier avion pour Nariyu le lendemain matin.


Quelques Infos

Âge 19ans
Sexe Femelle
Orientation Hétérosexuelle
Groupe Lycans
Pouvoir Lycanthropeie
Alignement Loyal mauvais
Familier -


Description de ton Pouvoir


En sa nature de lycan, Hope en a les caractéristiques classiques : Un odorat et une ouïe accrus, des canines plus longues que la normale, et une légère tendance à grogner. Outre ceci, elle a la capacité de se transformer en passant par les trois formes habituelles des hybrides. Elle n'utilise cependant que la forme humaine ou la forme totalement animale, rechignant à passer par la forme semi-animale.



Et derrière l'écran ?


Pseudo Hope, ça ira !
Âge 16 ans
Disponibilité Rarement le soir, sinon le week-end et les vacances !
Un petit mot ?
Votre forum est très joliiiii.

© Halloween
Revenir en haut Aller en bas
Féminin Messages : 15473
Points : 18944
Date d'inscription : 25/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Manipulation du sucre et autres vitamines. Communion totale avec la nature
Items:
Statut: Célibataire
avatar
Syria
MessageSujet: Re: You'll never control me.   Dim 28 Déc - 23:57

Bienvenue à la Magical Academy

J'espère que tu t'amuseras parmi nous

C'est un réel plaisir que d'avoir une fiche comme celle ci *o*

Tu es officiellement validée et rajoutée au groupe des Lycans

Je te souhaite de futurs bon rp =)

_________________

Merci pour les roses, Raphael, Arcaz, Lara, Shana, Angel, MayLyn, Yogi, April, Elena, Yogi, Akihito, Soudo, Zoldik, Shiruku, Rin et Alice ♥


Merci pour les baisers, Aurore, Sirë, Lara, Hanabusa, Maylyn, Elena, Tensa, Leona, Yogi, Akihito, Shiruku, Zoldik, Rin, Miyuki et Aoi ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

You'll never control me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Don't loose control [Livre I - Terminé]
» Les logiciels pour BB
» Militaires démobilisés prennent le contrôle de l’ex-QG de l’armée au Cap-Haïtien
» Garadvishu, l'épée maudite [LIBRE]
» Prise en main de sa destinée!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone Administrative :: Présentations :: Fiches Validées-