AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Magie des mots

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Magie des mots   Sam 11 Oct - 13:27

Hey !

Comme Ren m'a dit qu'on pouvait poster des écrits ici, je viens me soumettre à vos critiques !
Alors voici les trois premiers chapitre d'un livre que j'écris, sachant que j'en suis à 19 chapitres et que j'approche de la fin.
N'hésitez surtout pas à me donner votre avis ! J'espère vraiment avoir des critiques pour m'aider à m'améliorer.

Chapitre 1

- Attends que je t’attrape ! t’exclamas-tu.
- C'est ça, tu n'y arriveras pas !
- On pari ?

Tu te concentras sur tes jambes, voulant de tout ton être courir plus vite. Une énergie mystérieuse s'insuffla en toi, comme à chaque fois. Tu sentis que tu accélérais, voyant le paysage défiler de plus en plus vite sous tes yeux. Tu souris à cette sensation désormais familière pour toi et te concentra encore plus sur tes jambes. Tu courais toujours, de plus en plus vite, et surtout, tu te rapprochais de ton ami. Tu fixas ton attention sur lui, souhaitant qu'il ne puisse plus avancer. Tu réfléchis à la cause et te décidas finalement. Soudain, une rafale stoppa net le jeune homme qui se tourna vers toi.
- Eh ! C'est de la triche !!!
- Je n'ai rien fait !
- C'est toujours comme ça ! A chaque fois il se passe quelque chose en ta faveur !

Tu ris et t'arrêta à côté de lui, glissant ta main dans la sienne. Il l'accepta avec chaleur et se pencha vers toi pour t'embrasser. Tu acceptas avec amour ce doux baiser et le lui rendit passionnément. Vous finirent par vous décoller l'un de l'autre et vous dirigèrent vers l'océan. Chaque petit grain de sable caressait tes pieds nus, le vent soufflait dans tes cheveux avec douceur, le soleil réchauffait ta peau d'un sourire. Le ciel semblait veiller sur toi.
- Quel endroit paradisiaque, c'est si beau, soufflas-tu.
- C'est vrai, c'est magnifique, mais pas autant que toi !

Tu rougis et lui assénas un coup de poing taquin sur l'épaule avant de l'embrasser amoureusement.
- Et si nous rentrions avant que ma mère ne vienne nous chercher ?
- Bonne idée. Je te raccompagne, ma chère voisine.

Tu lui souris et vous vous engagèrent sur un chemin de sable blanc, la tête remplie d'amour.

Chapitre 2

En approchant de la maison, vous aperçurent une impressionnante voiture de luxe noir garé devant ta maison. Le portail était ouvert et tu n'entendais pas comme d'habitude la musique de ta mère faisant vibrer les murs. Tu fus prise d'une crise d'angoisse. Tes jambes cédèrent sous ton poids et tu finis accroupie au sol avant même que ton petit ami ne réagisse. Qui est-ce ? Que se passe-t-il ? Est-ce que maman va bien ? Pourquoi n'y a-t-il pas de musique ? Pourquoi le portail est ouvert ? Tu revis la voiture qui avait emmenée ton père loin de toi sous tes cris et tes pleurs incessants de petite fille. Tu n’eus pas le temps de continuer car ton ami te secoua.
- Anabelle, est-ce que ça va ? Réponds-moi !
Ouvrant les yeux et quittant ce monde de semi-conscience et de questions, tu le regardas avant de diriger ton regard vers ton domicile.
- Ou...oui, je crois Taylor.
- Vraiment ?
- Oui, ne t'en fais pas, ce n'était rien.
- Tant mieux. Peux-tu te lever ?
- Je vais essayer.

Puisant des forces au plus profond de toi, tu pris la main de Tayl et commença à pousser sur tes jambes, te relevant doucement, comme si c'était la première fois. Tu réussis à te mettre debout et à reprendre tes esprits.
- Qu'est-ce qu'il se passe chez toi ?
- Je ... je ne sais pas. Allons voir.

Il acquiesça et vous vous engagèrent alors en direction de ta demeure avec empressement. Arrivés à côté du véhicule, tu vis qu'il était vide. Tu détournas ton regard et avanças jusqu'à la porte. Tu inspiras profondément avant de pousser le battant de la porte et de pénétrer dans ta maison, la tête pleine d'incertitudes et de questions.

Chapitre 3

Tout était à sa place, niquel. Il n'y avait rien de casser ou d'abîmer. Rien n'avait changé. Tout semblait calme. Tu étais perplexe. Vous vous concertèrent de regard avec Tayl et vous mirent d'accord: c'était étrange. Vous étiez tous deux perplexes. Vous vous aventurèrent donc au salon. Ce que vous virent vous stoppèrent net. L'effarement se lisait sur ton visage et Tayl semblait ...
- Oh, tu es là, je ne t'avais pas entendue rentrer petite libellule.
A ce mot, tu te repris.
- Maman !! Je t'ai déjà dit de ne pas m'appeler comme ça ! Surtout devant mon cop ... devant Tayl !
Tu rougis et détournas les yeux. Tu entendis alors un rire musical et fluide, magnifique. Tu te tournas alors vers la jeune femme qui venait de rire. C'était une grande et élégante femme à la taille de guêpe. Elle avait de longues et fines mains aux ongles un peu longs et au vernis impeccable. Ses longs cheveux blonds brun aux reflets rouges tombaient en cascade jusqu'au creux de ses reins. Ils étaient légèrement bouclés et semblaient si soyeux. Elle avait de petits yeux bleu pleins de malice. Son nez était droit et long et sa bouche pulpeuse se mariaient avec harmonie. Son visage était magnifique avec ce teint halé. Son corps était tout aussi parfait que son visage. Elle était fine avec une poitrine et un fessier parfait. Elle était vêtue d'une longue robe blanche simple, évasée sous les genoux. La robe était sobre mais elle était magnifique sur elle. La jeune femme se leva et se dirigea vers toi avec un grand sourire, la rendant toujours plus belle.
- Bonjour jeune demoiselle. Je me nomme Isys. Je suis venue à propos de toi. Viens donc t'asseoir à côté de moi. Ton ami peut aussi venir avec nous, à condition qu'il referme sa bouche ! dit-elle en te faisant un clin d'œil et en riant.
Gêné, Tayl referma enfin sa bouche et te suivit jusqu'au canapé ou vous vous posèrent. Intriguée, tu te demandais pourquoi une jeune femme comme elle était venue jusqu'ici pour toi. Et pourquoi. Tu pris donc ton mal en patience et écouta la belle inconnue parler.
- Je vais me représenter un peu plus formellement.
Je suis Isys, directrice de la grande école Enlsar. C'est une école très prestigieuse et spéciale, non connue des personnes normales. Mais c'est l'élite pour mon monde. Ton monde.


Dernière édition par Lara Blood le Sam 11 Oct - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Magie des mots   Sam 11 Oct - 14:44

Chapitre 1 >
"Tu lui souris et vous vous engagèrent sur un chemin de sable blanc, la main dans la main et la tête remplie d'amour." > Main dans la main suffirais je pense ^^ ?
Je remarque aussi que on ne comprend pas très bien qui parle au tout début, c'est en relisant après avoir tout lue que l'on comprend mieux ^^. Si non les "soufflas tu" "glissait'il" je trouve que sa fait trop si tu met les deux ... un seul suffirait je pense.
Si non je n'ai rien à ajouté, j'aime beaucoup la manière que c'est écrit, et pour une mise en situation des deux personnage sans avoir lue la suite, j'aime bien sa me donne envie de savoir qui ils sont et ce qui se passe pour ces deux voisins amoureux. En plus du suspense de "c'est quoi ce truc qu'elle arrive à faire avec sa pensé" j'aime beaucoup sa te fait déjà te pausé des question ^^!

Maintenant la suite :
Chapitre 2 >
Répétition de plusieurs fois la voiture pareil pour ta maison change par le véhicule ou celle ci, ce sera surement plus fluide. Pourquoi une réaction si exagérer à la vue de cette voiture ? je ne trouve pas qu'il y es un contenue utile en dehors du fait qu'il y es une voiture et plus de son chez elle en plus des prénoms des protagoniste. Je pense qu'il faudrait un indice ou quelque chose qui explique pourquoi tant d'angoisse, pour moi je ne trouve pas logique ou normal de réagir de la sorte ^^.

Pour finir :
Chapitre 3 >
Très bon chapitre ou l'on en apprend un peut plus ^^ Mais ! (et oui j'aime bien trouvé les défauts) :3 Un chose ma choqué : même si ce n'es pas grave c'est un simple avis perso' > Elle s'excuse au près de la jeune fille ?de plus elle la vouvoie et après la tutoie , à moi qu'elle ne s'adresse d'abord au deux ... (après réflexion c'est possible mais on ne le devine pas comme sa ). je verrais plus un "bonjour jeune fille, permet moi de me présenté, je me nomme Isys, et je suis venue rien que pour toi mademoiselle. Veux tu bien venir t'assoir vers moi, j'était entrain d'en parlé à ta maman et si tu veux ton ami peut rester à condition qu'il referme sa bouche" (tu n'es pas obliger de prendre sa exactement mais ... en gros voila xD)

Si non c'est parfait, j'aime beaucoup le début de ton histoire, elle es intrigante et intéressante,l'approche sur les personnages es bien faite et le fait que tu décrive la jeune femme explique qu'elle es importante et dons on s'attend à ce qu'elle soit la tout au long de l'histoire, tout comme la jeune fille sur qui on en apprend petit à petit et qui vas nous faire découvrir tout ce petit monde.

J'espère que ma critique t'aideras =3, j'ai bien hâte de voire la suite ^^!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Magie des mots   Sam 11 Oct - 15:05

Et bien tout d'abord merci d'avoir lu !
Tes critiques sont très constructives et j'apprécie que tu m'aies fait part de tes impressions.
Je suis désolée, ce n'est pas parfait, mais ça date de mars alors, j'espère que la suite sera mieux à tes yeux !
J'ai fait quelques rectifications et modifications en suivant tes commentaires alors, j'espère que c'est devenu passable !

Ne t'en fais pas, je mettrais la suite mais j'attends encore quelques critiques car si ces quelques chapitres ne plaisent pas je ne veux pas embêter le monde !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Magie des mots   

Revenir en haut Aller en bas
 
Magie des mots
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Magie des Mots : Le film retraçant le parcours de J.K.Rowling
» Histoire > La magie des mots
» Quel(s) est (sont) le(s) dernier(s) film(s) que vous avez vu ?
» Magie des hommes-lézards
» Magie orc-question sur un sort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone hors rpg :: Flood ! :: Galerie des artistes-
Sauter vers: