Partagez | 
 

 Soudo Karuyaka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Soudo Karuyaka    Ven 31 Jan - 23:29


KARUYAKA
Soudo


Rin Matsuoka  "Free!".
Nom :Karuyaka
Prénom :   Soudo
Âge :  296 ans depuis sa création primaire
Sexe :  Masculin
Orientation :Le tranchant toujours vers l’ennemis.
Groupe :  créature/hybride/autre ? (un peu d’aide serait la bienvenue pour ça ^^’)
Alignement :  Loyal neutre
Pouvoir : Soudo est une épée transformée en un guerrier protecteur. Il peut invoquer son ancienne apparence comme un prolongement de lui-même lors des combats. N’étant pas tout à fait humain il est résistant aux attaques de type psychique

All you need from me

❝ PHYSIQUE ❞


Soudo ressemble à si méprendre à un jeune homme ne dépassant pas la vingtaine d’années. Du haut de son mètre quatre vingt quinze, il observe souvent ce qui l’entoure avec sérieux ce qui lui donne un petit côté hautain très trompeur. Il lui arrive quelque fois d’avoir l’air totalement largué sur certains sujets. Mais il fini par montrer un visage des plus amical et des plus joyeux à ceux qui prennent le temps de le connaitre. Il a la particularité d’avoir les yeux rouges encadrés par des cheveux mi-longs de la même couleur. Un rouge qui tend bien a rappeler que bien qu’il ai un caractère plutôt agréable, il n’en reste pas moins une arme pouvant faire couler le sang. Il possède également des dents semblables à celle des requins ou comme il aime à le dire « comme les crans d’un couteau aiguisés ». Cela dévoilant à quiconque le croiserai, avec un peu de jugeote, son origine inhumaine. D’une allure athlétique, Soudo possède une musculature développée lui permettant d’engager des combats avec rapidité et surtout souplesse. On peut deviner à sa stature que sa force principale réside dans ses bras plus que dans ses jambes.


Description Tenue Vestimentaire
En terme général, c’est dans une tenue sportive que l’on croisera le plus souvent Soudo. Elle lui permet une liberté de mouvement des plus optimal ce qui est plutôt important à ses yeux. Favorisant uniquement deux couleurs, il arborera uniquement un peu de jaune et du rouge sur ses habits. Laissant bien entendu le noir ou le blanc dominer suivant la saison et la chaleur porté par le soleil. De temps à autre on peut le croiser dans une tenue un peu plus décontracté et donnant un air quelque peu rebelle.  Un débardeur gris lacéré se superposant sur un blanc, un jean noir, une veste à capuche noire, des baskets rouges  et jaunes ainsi que des bracelets de cuir. Tout cela pour se donner un air un peu plus passe partout qui ne fonctionne pas toujours. On notera toutefois qu’il n’est pas rare d’apercevoir le jeune homme torse nu durant ses entraînements. Il traîne un peu partout des lunettes de natation et peut être surpris en brouilleur noir lorsqu’il s’apprête à aller nager.


❝ MENTAL ❞


Soudo n’a jamais été une lame avide de violence et de sang comme la plupart des armes. Il n’a été manipulé presque uniquement sur la défensive ou pour des duels nobles et classieux. Quelque fois, son ancien maître se servait de lui pour exécuter ceux ayant troublé gravement l’ordre que ce dernier avait établi. Mais cela, toujours en suivant une certaine éthique. De ce fait, l’épée humanisée en tire son caractère plutôt bon vivant, calme et loyal.
Soudo semble donc être un garçon doux et protecteur en qui l’on peut facilement avoir confiance. Ces sourires enjôleurs et sa curiosité  envers les sentiments humains plutôt fréquente ne prête pas à la méfiance. Et c’est un côté qu’il aime à faire ressortir. Il se montrera le plus souvent généreux et agréable envers quiconque. S’il peut lui arriver de ne pas trop aimer une personne il tentera de ne pas le montrer par respect pour son interlocuteur. Il se réserve tout le même le droit de dire quand il n’approuve pas quelque chose et n’hésite pas à donner de lui pour défendre ses idéaux s’ils sont violemment mis à mal. En somme, que vous soyez un ange venu sauver le monde ou un démon en quête de pouvoir et de chaos, cela importera peu pour lui tant que cela ne le touchera pas directement. Il n’aime pas vraiment parler de lui comme une arme mais bien comme une créature vivante jouissant d’une certaine liberté de mouvement que sa nouvelle condition lui apporte. Toutefois, il reste fidèle au code de conduite émis par son premier maître et peut se montrer froid voir même sévère face à ce qui lui paraitrait hors propos. En des cas extrêmement rares il peut devenir violent lors d’un combat décisif mais tentera toujours de rester juste et de ne pas tuer son adversaire s’il ne mérite pas la mort.


My Life



Je suis née dans le feu et la nuit,
Je suis née de la sueur et du bruit.
Un soir de pleine lune claire,
Il y a de ça quelques ères,
Des mains du plus habile des forgerons,
Pour ce saigneur portant un médaillon.

Pour celui qui m’a dompté,
Avec le meilleur des doigtés,
Je lui jurais toute ma fidélité,
Sans l’ombre de la moindre ambiguïté.


C’est ainsi que je suis venu au monde, en tant qu’objet inanimé. Une épée forgé par un maître de l’art de la forge pour un seigneur de grande ligné. C’était il y a 296 années. Mon maître en plus d’être un grand noble était connu comme étant un vampire souverain. Il dirigeait son clan de manière élégante et savait se montrer souple avec ses sujets. C’est auprès de lui que j’ai pu apprendre tant de chose sur les valeurs tel que l’honneur, la fidélité ainsi que l’amitié et d’autres encore. Par-dessus tout, il m’a montré qu’il était toujours possible d’aller au delà de soi même pour obtenir ce que l’on voulait. Comment l’a t’il fait ? Simplement en repoussant au maximum sa nature afin de ne pas blesser la femme qu’il aimait…

Le chasseur s’était entiché de sa proie. Mon maître était tombé amoureux d’une humaine… L’amour n’est pas vraiment un sentiment que je suis en mesure de comprendre encore aujourd’hui. Toutefois, la forte volonté que ce sentiment à engendré en lui m’a toujours subjugué. Ni sa soif intense de sang, ni ses sujets retissant à un tel attachement ne pouvaient venir à bout de son choix. Ceux qui tentaient de lui faire obstacle étaient jugés et puni en fonction des torts qu’ils avaient provoqués. Jamais je ne l’ai vu se fâcher auprès durant les audiences réalisé face à ces traîtres. Il était bien au dessus de tout cela et moi, comme le fidèle servant que j’étais, je lui prêtais volontiers ma force. Au cours de simples duels amicaux ou lors d’une bataille, je brillais pour mon seigneur et j’exécutais ses ordres de manière absolue. La confiance que j’avais en lui était totale.

Mais toute chose a une fin. Mon maître avait de nouveau fait un choix terrible. Lorsque l’heure de son épouse mortelle viendrait, il la suivrait dans son sommeil éternel. Je fus celui qu’il choisi pour mettre fin à ces jours. Il pensait que seul sa plus fidèle lame était en mesure de le comprendre. J’aurais aimé pouvoir répondre à ses espérances. Mais la seule chose que je pu faire le soir de ma seconde naissance, était de prendre sa vie. Il m’avait empoigné et, avec une certitude déconcertante, me laissa pénétrer sa chaire et son sang. Ce qu’il se passa par la suite est encore bien dur à exprimer pour moi. Un flot de sensations nouvelles débordaient de mon âme. Par le sang de mon seigneur, un corps s’était formé et m’avait donné vie…
Je me souviens encore de mes larmes noyant mon visage lorsque je me souvenais de ses dernières paroles : « A toi qui ne m’a jamais fait défaut. Je te donne la vie que je ne souhaite plus porter en moi. Utilise la comme il se doit et surtout… Protège mon enfant. »

Une hybride issu d’une humaine et d’un vampire ne pourrait régner sur le clan. Très vite, les anciens vassaux de mon maître ordonneraient sa mort. Elle était effectivement bien loin d’égaler son père en terme de puissance, mais cela lui valait il la mort ?

Ce soir là, j’ai enlevé une jeune hybride de 34 ans se son foyer en usant de la force nécessaire. Il lui fallut beaucoup de temps pour accepter ce qu’il en était. Aujourd’hui encore, je ne sais si elle est parvenue à oublier ou à pardonner. Quoiqu’il en soit, je ne serais jamais bien loin pour la protéger des vassaux ou même d’elle-même. C’est donc auprès de ma jeune maîtresse âgée désormais de 83 ans que je découvre l’académie.



Behind the screen

Pseudo : Soudo
Âge : 26 ans
Temps sur le forum : Moyen
Niveau de Rp : Moyen
(c) Code by Lith

Revenir en haut Aller en bas
 

Soudo Karuyaka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tsss toujours trop de monde! [Pv soudo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical academy  :: Zone Administrative :: Présentations :: Fiches Validées-